RSS

Le Pétrole à 300 ou 500 $, si Israël attaque l’Iran….

23 Fév

 

Le Pétrole à 300 ou 500 $,  si Israël attaque l’Iran, par Mireille Delmarre

 

 

 

 

 

Suite aux rumeurs d’une attaque unilatérale d’Israël contre les installations nucléaires de l’Iran, le prix du brut s’est envolé passant de 1.17$ (0.84 euros) à 115.73 (83.95 euros), le baril, son plus haut prix, depuis prés de 2 mois.

Mais ce n’est rien comparé à l’envolée des prix, dèés les premières attaques par Israël. En 2006, alors qu’Israël et les US ont démarré leur campagne vas-t-en guerre contre le programme nucléaire iranien, les Gardiens de la Révolution islamique d’Iran ont miné le fond du Détroit d’Hormuz.

 Or, 1/3 de l’approvisionnent pétrolier mondial passe par le Détroit d’Hormuz. Il a été fait mention de ce minage, dans un projet du « Strategic Studies Center » de la Marine iranienne, en 2005, prévoyant la création d’un commandement central opérationnel unifié comprenant les unités des Gardiens de la Révolution s’occupant des missiles, des avions de frappe, des navires et sous-marins de combat, des missiles anti-navires fournis par la Chine C6801 et C-802, des mines et de l’artillerie déployée le long des côtes, selon le bureau des renseignements militaires, au ministère de la Défense d’Iran.

Le 1er Novembre, un groupe de 13 généraux et amiraux américains ont publié un rapport mettant en garde qu’une «perturbation soutenue» de l’approvisionnement en pétrole «serait dévastatrice… entravant notre liberté de mouvement». Le rapport intitulé « Ensuring américa ‘s Freedom of Movement : A National Security Imperative to Reduce US Oil Dependence” a été sponsorisé par une Fondation pour l’Energie de San Francisco.

 «Dans le cas du pire scénario de fermeture de 30 jours du Détroit de Hormuz, l’analyse conclut que les USA perdraient près de 75 milliards de $, en GDP», selon le rapport du « National Defense Magazine », qui reprend des informations de ce rapport. Sur près de 88 millions de barils de pétrole consommés, par jour, dans le monde, les USA sont les plus gros consommateurs, avec 20 millions de barils/j. Un peu plus de la moitié du pétrole utilisé par les USA est importée : 2/3 du Moyen-Orient et le reste du Canada et du Mexique.

Selon le Gl James T. Conway, retraité des Marine Corps, qui a participé à la rédaction de ce rapport :

«Vous pourriez vous réveiller, demain matin, et apprendre que les Iraniens ont senti venir une attaque contre leurs installations nucléaires et ont, préventivement, fermé le flux de pétrole, dans le golfe Persique… Les USA considèreraient, certainement, cela comme une menace à notre économie et agiraient.

 Et nous voilà plongé dedans». Même, une petite perturbation journalière d’approvisionnement en pétrole pourrait avoir d’énormes effets paralysants, selon le rapport. Une crise plus importante pourrait, selon les conclusions de ce rapport, perturber la production de l’économie américaine.

Corroborant ces prévisions alarmistes, la semaine dernière le [Rapidan Group]url : http://peakoil.com/generalideas/rapidan-group-sees-oil-price-up-by-175bbl-if-iran-attacked/, a prédit que le baril de pétrole atteindrait les 175$ (126.46 Euros), si l’Iran était attaqué. Selon une étude menée par ce groupe de spécialistes de l’industrie du pétrole les prix du pétrole augmenteraient, dès les premières heures du conflit, en moyenne, de 23%.

De même pour Arnaud de Borchgrave, qui écrit, dans « UPI », le prix du pétrole pourrait, littéralement, s’envoler.

«Une bombe sur l’Iran et les prix du pétrole pourraient atteindre les 300 à 500$, par baril» écrit-il. «Le Détroit d’Hormuz entre Oman et l’Iran est le point de passage le plus important du monde, avec un flux de 16 millions de barils, par jour, soit, environ, 33% de tout le commerce pétrolier effectué par mer, soit 17% du commerce pétrolier mondial total».

 L’attitude, constamment, belliqueuse du gouvernement israélien, à l’égard de l’Iran et son chantage à l’Holocauste Nucléaire Planétaire, son extrême arrogance qui fait que même les USA sont incapables de le freiner – et pour cause, le lobby sioniste juif/chrétien américain a le Congrès US sous sa coupe, ce qui paralyse la Maison Blanche, depuis des décennies.

 Ses armes nucléaires (300, selon des experts en armement nucléaire) pointées vers les capitales européennes et, bientôt, les villes américaines, avec le développement d’un super missile longue portée capable de transporter une charge nucléaire.

 Tout ceci implique que l’AIEA saisisse d’urgence le Conseil de sécurité de l’ONU pour que soit votée une résolution, sous le chapitre VII, pour obliger Israël à placer son programme nucléaire, sous le contrôle des inspecteurs de l’AIEA, et à signer le TNP, seule condition, pour assurer la paix mondiale…et tout simplement sa survie, en tant qu’Etat.

Source

 

Le cours officiel du baril de pétrole:

http://prixdubaril.com/

 
1 commentaire

Publié par le 23 février 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Une réponse à “Le Pétrole à 300 ou 500 $, si Israël attaque l’Iran….

  1. Cinok

    23 février 2012 at 21 h 59 min

    Ben je dis … Excellente nouvelle mais juste pour le prix du baril ! Un peu d’air frais nous fera le plus grand bien !

    J'aime

     

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :