RSS

Archives Mensuelles: janvier 2012

Etats-Unis : la bombe anti-bunker la plus puissante au monde

 

 

Le Pentagone a demandé au Congrès américain des fonds supplémentaires, en vue de mettre au point une bombe anti-bunker destinée à détruire des ouvrages souterrains iraniens, a annoncé, samedi, le quotidien « The Wall Street Journal ».

  Il s’agit de la bombe « GBU-57 MOP »(Massive Ordnance Penetrator), une munition de plus de 13,5 tonnes, largable depuis les bombardiers stratégiques B-52 et les avions furtifs B-2. « Nous cherchons à perfectionner nos munitions », a déclaré M. Panetta, soulignant que l’armée américaine recevrait, bientôt, une version modernisée de « bunker buster », capable de détruire les abris souterrains les plus profonds. « Franchement, je suis persuadé que nous aurons une telle possibilité et que cela ne va pas tarder », a indiqué le secrétaire américain à la Défense. Selon les informations disponibles, le « GBU-57 » pénètre à une profondeur de 60 mètres, dans le sol. Or, d’après les experts américains, certains sites nucléaires iraniens, dont l’usine d’enrichissement d’uranium, à Fordow, seraient enfouis à une profondeur de 80 mètres et même plus. « Le développement de cette arme ne constitue pas un signal, pour quelque pays que ce soit. Nous jugeons nécessaire d’avoir cette arme, dans nos arsenaux, et nous continuerons d’investir, dans sa mise au point », a déclaré au « Wall Street Journal », le Porte-parole du Pentagone, George Little.

http://french.irib.ir/

Publicités
 
9 Commentaires

Publié par le 31 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Iran: des navires empêchés de décharger à causes des sanctions occidentales !

 

 

Au moins 24 navires transportant 480.000 tonnes de céréales sont bloqués au large des ports iraniens faute de pouvoir être payés en raison des sanctions occidentales contre ce pays, a déclaré mardi une source industrielle.
Les sanctions européennes et américaines interdisent tout contrat avec l’Iran et empêchent le paiement des exportateurs en raison des sanctions qui empêchent les transactions bancaires, a déclaré à l’AFP cette source du secteur de l’importation, sous couvert de l’anonymat.
Le transfert d’argent à travers le système bancaire est devenu pratiquement impossible, a ajouté cette source.
L’Iran importe environ 4,5 millions de tonnes de céréales, dont 80% de maïs pour animaux, du Brésil, d’Argentine et d’Ukraine, selon le Conseil international des céréales.
Parallèlement, les agriculteurs iraniens ont produits en 2011 quelque 21 millions de tonnes de céréales, contre un peu moins de 19 millions en 2009, selon la FAO. L’Iran est pratiquement autosuffisant pour ses besoins en blé, avec une production supérieure à 13 millions de tonnes l’année dernière.

Selon le chef de l’office des douanes, Abbas Memarnejad, cité par l’agence Fars, l’Iran a importé sur les dix premiers mois de l’année iranienne (qui a débuté le 21 mars 2011) quelque 50,3 milliards de dollars de produits, en baisse de 5,7% par rapport à la même période l’année d’avant.
Dans le même temps, les exportations de produits (hors pétrole) ont atteint 35,3 milliards de dollars, en hausse de 32%, essentiellement grâce aux exportations de produits pétroliers raffinés et de produits issus de l’industrie pétrochimique, a déclaré M. Memarnejad.
Deuxième pays de l’Opep, l’Iran exporte 2,5 millions de barils de pétrole par jour, ce qui devrait lui rapporter cette année environ 100 milliards de dollars.

Afp

 
3 Commentaires

Publié par le 31 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Belgique / Eco : Fitch dégrade Déxia et deux autres banques du pays!

 

Fitch Ratings indique avoir dégradé la note de crédit long terme de Dexia Bank Belgium, KBC Bank et KBC Group’s de ‘A’ à ‘A-‘. Cette action fait suite à la dégradation de la note souveraine belge le 27 janvier dernier précise l’agence qui avait placé la note des trois banques sous surveillance avec implication négative.

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Un réacteur nucléaire américain tombe en panne!

 

BYRON, États-Unis – Un réacteur nucléaire d’une centrale électrique du nord de l’Illinois s’est arrêté, lundi, après avoir perdu son alimentation électrique, et de la vapeur a été libérée pour réduire la pression, selon des responsables d’Exelon Nuclear et des responsables fédéraux.
L’unité 2 de la Byron Generating Station, à environ 153 kilomètres au nord-ouest de Chicago, s’est éteinte à 10h18 après avoir subi une panne de courant, ont indiqué des responsables d’Exelon. Des générateurs diesel ont commencé à fournir de l’énergie à la centrale, et des opérateurs ont entamé la libération de vapeur pour refroidir le réacteur, mais de l’endroit où les turbines produisent de l’électricité, et non pas du réacteur lui-même, ont précisé des responsables.
La vapeur contient de faibles quantités de tritium, une forme radioactive d’hydrogène, mais des responsables fédéraux et de la centrale ont insisté sur le fait que les taux de radioactivité étaient sécuritaires pour les travailleurs et le public.
La Commission de réglementation nucléaire américaine (NRC) a déclaré que l’incident était un «événement inhabituel», soit la plus faible classification de quatre niveaux d’urgence. Des responsables de la commission ont également dit que la libération de tritium était attendue.
Des responsables d’Exelon Nuclear croient qu’une pièce défectueuse dans une station de commutation a causé la panne. Une telle station est un endroit qui permet d’acheminer de l’électricité de la centrale vers le réseau électrique, ont-ils dit. Des responsables enquêtaient toujours sur la défaillance.

Selon la porte-parole Viktoria Mitlyng de la NRC, le relâchement de vapeur aide à dissiper une partie de l’énergie toujours produite par des réactions nucléaires mais qu’il n’est désormais plus possible de distribuer sur le réseau. Bien que la turbine ne fonctionne pas pour produire de l’électricité, a-t-elle dit, il est encore nécessaire de refroidir l’installation.
Candace Humphrey, la coordonnatrice de la gestion des secours du comté, a laissé savoir que des responsables locaux ont été avertis de l’incident aussitôt qu’il s’était produit et que la sécurité du public n’avait jamais été menacée.
Au dire de Mme Mitlying, l’unité 1 fonctionnait normalement pendant l’enquête sur l’unité 2. De la fumée a été aperçue d’un poste de transformation de courant, a-t-elle ajoutée, mais aucune preuve de la présence d’un incendie n’a été découverte lorsque les pompiers de la centrale sont intervenus.

http://www.journalmetro.com/

 
3 Commentaires

Publié par le 31 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le marchand de mort Français aux anges…!

Equipage du Charles de Gaulle travaillant sur un Rafale, 21 mars 2011.

Dassault va vendre 126 Rafale à l’Inde

Le français Dassault a remporté le colossal appel d’offres pour fournir à l’Inde 126 avions de chasse, première vente du Rafale à l’exportation, a annoncé mardi l’agence de presse Press Trust of India. Dassault était en compétition avec le consortium européen Eurofighter. « Il est confirmé que Dassault a remporté le contrat. Etant donné qu’il n’y avait que deux groupes (en compétition) et c’est celui qui est le moins-disant », a déclaré une source gouvernementale indienne à l’AFP sous couvert d’anonymat.

http://lexpansion.lexpress.fr/

 

 
5 Commentaires

Publié par le 31 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

Le transporteur Sernam placé en redressement judiciaire!

Sernam, en proie à d’importantes difficultés financières a été placé, mardi 31 janvier, en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine) avec une période d’observation de six  mois. Le tribunal, qui a fixé une nouvelle audience au 27 mars, a désigné un administrateur et un mandataire chargés notamment d’examiner le bilan économique et social de l’entreprise. Selon le groupe, qui emploie seize cents salariés, cette procédure déclenchée « à sa demande » a pour objectif de « permettre à l’entreprise de poursuivre son activité dans un cadre juridique sécurisé, tout en facilitant l’aboutissement du projet d’adossement industriel annoncé en novembre dernier ». Sernam a prévu qu’une « nouvelle communication sera[it] faite à l’issue de l’audience ».

Les fédérations des transports FO et CGT et la CFDT du transporteur ont affirmé vendredi que l’entreprise allait être déclarée en cessation de paiement, puis placée en redressement judiciaire en début de semaine. En grande difficulté financière depuis plusieurs années, le Sernam, ancienne filiale de la SNCF, a enregistré une perte de 15 millions d’euros en 2010 pour un chiffre d’affaires de près de 300 millions d’euros. L’exercice précédent s’était soldé par un déficit d’exploitation de 20,1 millions d’euros pour un volume de ventes de 329 millions d’euros.

Le Sernam (Service national des messageries) a été créé par la SNCF en 1970 pour gérer le transport des colis et des bagages. Filiale de la compagnie ferroviaire jusqu’en 2005, il est privatisé en 2005 et devient « Sernam ». Butler Capital Partners (BCP), fonds d’investissement spécialisé dans la transformation d’entreprises en difficulté, est depuis 2006 son actionnaire majoritaire avec 52 % du capital.

Des informations de presse annoncent toutefois son intention de se désengager, après qu’il a injecté une quinzaine de millions d’euros dans Sernam depuis 2006. « BCP est toujours aux côtés de la Sernam et a investi tout au long de sa présence en tant qu’actionnaire majoritaire au capital de l’entreprise, et ce jusqu’au mois de janvier 2012, afin d’assurer le financement de cette période intermédiaire délicate », a déclaré une source proche de BCP.

Sernam s’était mis sur les rangs pour reprendre le réseau de messagerie Mory, placé en redressement judiciaire en juin 2011. Mais le groupe n’avait pas été retenu par les juges du tribunal de commerce de Bobigny. « Après l’échec du rapprochement avec Mory, un conciliateur avait été nommé pour trouver un acteur industriel ou repreneur capable de redonner un élan à Sernam. Cela n’a pas été possible », a poursuivi la même source.

Deux noms de repreneurs circulent toutefois à ce jour, selon les fédérations FO et CGT : Caravelle et Geodis (fret SNCF). « Il était prévu qu’après 2009 nous arrivions à l’équilibre, mais avec la crise de 2008-2009, cela n’a pas été possible », a déclaré Mohamed Mozaffari, coordinateur CFDT chez Sernam. Le syndicaliste a précisé que « ni Geodis ni aucune autre entreprise n’ont donné de détails sur des propositions éventuelles de reprise ». Le directeur général de Geodis, Pierre Blayau, a toutefois évoqué lundi dans le quotidien économique Les Echos la possiblité de voir Sernam revenir, sept ans après, dans le giron de la SNCF. « Nous allons nous inscrire dans la prespective du redressement judiciaire et faire des propositions », a annoncé le dirigeant de la filiale fret de la compagnie publique.

http://www.lemonde.fr/

 
1 commentaire

Publié par le 31 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 

L’escroquerie actuelle – L’endettement, les banques et la complicité de gouvernants pourris….

 

 
3 Commentaires

Publié par le 31 janvier 2012 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :