RSS

Archives du 28 septembre 2011

Au cœur du Nouvel Ordre Mondial: le Dossier Rockefeller… 1ere partie

Au cœur du Nouvel Ordre Mondial: le Dossier Rockefeller… 1ere partie

 

Nous avons traduit de larges extrait d’un livre de Gary Allen publie en 1976 « The Rockefeller File » ou « Le dossier Rockefeller »et qui n’a jamais ete traduit en français a notre connaissance (merci de nous dire si vous en trouvez trace).
Cet ouvrage est d’une importance capitale a notre sens, tout comme le sont ceux de l’historien de Stanford University Antony C. Sutton, pour la comprehension de ce qui est la dynamique implacable et destructrice du Nouvel Ordre Mondial.
L’ouvrage se compose de 196 pages et serait trop long a traduire dans sa totalite, nous en avons donc selectionne ce que nous pensons en etre la « substantifique moelle » pour la traduction et la diffusion a notre lectorat (ceci etant subjectif bien entendu et nous encourageons tous ceux qui peuvent lire l’anglais de lire le livre en VO, il est disponible gratuitement sur la toile, une possibilite ici  ). La traduction etant consequente malgre tout, nous la publierons donc en trois episodes a raison de un par semaine.
Voici donc la 1ere partie du « Dossier Rockefeller »...
Note: Resistance 71 ne partage pas les convictions politiques et sociale de l’auteur, ceci n’enleve rien a la pertinence de cette etude unique, qui est de l’avis des specialistes, la meilleure etude jamais realisee sur la famille Rockefeller, car elle analyse les dessous du pouvoir d’une des familles les plus puissantes au monde, ses ramifications et ses consequences tentaculaires sur le monde d’aujourd’hui.
A titre d’exemple du livre, peu de personnes savent (c’est pourtant documente et a ete relaye par les grands journaux de l’epoque comme le Chicago Tribune…) que David Rockefeller (95 ans aujourd’hui) a eu un entretien prive a huis clos de deux heures et demies avec le premier sovietique Nikita Kroutchev a Moscou en Juillet  1964, et qu’a l’issue de cet entretien, plusieurs mois plus tard, Kroutchev fut depose et l’URSS prit certaines directions. Si cela n’est pas influer sur la politique mondiale, qu’en est-il donc ?
Les Rockefeller sont au cœur de la poussee elitiste pour un Nouvel Ordre Mondial, ce que nous vivons aujourd’hui, grande crise economique qui va aller en empirant et les multiples guerres imperialistes de controle ne sont que les stigmates du pire a venir… Si nous les laissons faire. La lutte contre la corporatocratie fasciste menee par les familles Rockefeller, Rothschild, Kuhn-Loeb etc et leurs buts de controle hegemonique et eugeniste est permanente et doit etre vue comme une mission citoyenne.
Ne croyez pas etre immunises contre le cancer ultra-capitaliste et ses corollaires fasciste brun ou fasciste rouge. Il nous ronge toujours plus, jour apres jour, mais il existe un antidote, que les peuples ont a porte de main depuis toujours mais ont ete endoctrines a ignorer. Il est grand temps de reagir contre ce parasitisme planetaire !
– Resistance 71 –

Le dossier Rockefeller (extraits)
De Gary Allen, 1976 (éditions 76 Press California, 196 pages)
~ Extraits traduits par Résistance 71   ~
Introduction:
-NdT: la préface du livre se présente sous la forme d’une lettre à entête du Congrès des Etats-Unis et a été écrite par un membre de la chambre des représentants (le parlement en France) d’alors, Lawrence P. McDonald.
La lettre est datée de Novembre 1975.
Voici ce que ce député dit dans sa lettre d’introduction au livre:

“Cher lecteur,
Les super-riches des Etats-Unis ont une puissance et des prérogatives inimaginables pour la plupart d’entre nous. Qui peut concevoir de posséder un empire privé incluant une centaine de maisons et propriétés, plus de 2500 serviteurs, des milliers d’objets de luxe et des millions de dollars sans en savoir réellement le chiffre exact ?
L’Amérique a une famille royale de la finance qui a connue tant de richesses depuis des générations. Il s’agit bien sûr des Rockefellers. Mais si les Rockefellers se contentaient de leurs richesses, si leurs possessions satisfaisaient tous leurs désirs, ce livre n’aurait jamais été écrit; tout comme je ne vous presserais pas de le lire.
L’argent seul n’est pas suffisant pour étancher la soif  et les extravagances des super-riches. Au lieu de cela, bon nombre utilisent leur immense richesse et l’influence que cette richesse leur donne, pour obtenir toujours plus de pouvoir. Un pouvoir jamais même rêvé par les tyrans et les despotes des temps anciens et moins anciens. Une puissance à l’échelle planétaire. Un pouvoir sur les gens et pas seulement sur les produits.
Ce livre “Le dossier Rockefeller” n’est pas un livre de fiction. Il est en fait une présentation compacte, puissante et effrayante de ce qui est peut-être l’histoire contemporaine la plus importante: la poussée des Rockefellers et de leurs alliés pour créer un gouvernement mondial, combinant le super-capitalisme et le communisme, sous le même toit, le tout sous leur contrôle.
Depuis plus de cent ans, depuis le temps où John D. Rockefeller Senior utilisa toutes les stratégies déviantes possibles et imaginables pour créer un monople pétrolier gigantesque, beaucoup de livres ont été écrits sur les Rockefellers, assez pour remplir une belle bibliothèque. J’en ai lu un certain nombre. Mais aussi loin que va ma connaissance en la matière, personne n’a osé révéler la partie la plus vitale de l’histoire des Rockefellers: à savoir que les Rockefellers et leurs alliés ont, depuis au moins 50 ans, suivi un plan soigneusement établi d’utiliser leur puissance économique pour établir un contrôle politique d’abord des Etats-Unis, pour ensuite contrôler le reste du monde.
Est-ce que je parle ici de conspiration, de complot ? Absolument. Je suis convaincu qu’un tel complot existe, un complot aux ramifications internationales, dont la planification a pris des générations et dont l’intention est extrêmement malfaisante. Vous trouverez la vérité, souvent surprenante, parfois désagréable, mais toujours d’une importance capitale dans les pages qui vont suivre.
Gary Allen a accompli un travail absolument remarquable pour rassembler ces centaines de faits éparpillés et d’indices cachés sur le puzzle Rockefeller et ce jusqu’à ce qu’un dessin remarquable et unique émerge.
L’image qui y est révélée une fois le dossier Rockefeller totalement ouvert va peut-être vous choquer. Dans ce livre, vous apprendrez pourquoi les Rockefellers suivent la politique qu’ils se sont assignée, quels sont leurs buts, où veulent-ils embarquer les Etats-Unis… et pourquoi il est plus qu’essentiel qu’ils soient arrêtés à temps.
Je vous conjure de lire ce “Dossier Rockefeller” et d’encourager vos amis à faire de même.”

Chapitre 1

[…] Les Rockefellers ont inventé une tactique, qui est utilisée aujourd’hui par la classe des super-riches: plus vous donnez l’impression de donner de l’argent, au plus riche et puissant vous devenez. Avec l’aide de politiciens captifs du système et guidées par quelques brillants esprits de firmes légales, des législations furent écrites et passées qui protégeraient l’élite des super-riches dont les Rockefellers font partie, de la taxation répressive qu’ils ont imposés à tout à chacun.
La clef de ce système est d’abandonner la propriété tout en conservant le contrôle… Il est souvent préférable d’avoir vos biens possédés par un trust ou une fondation, que vous contrôlez bien sûr, que de les avoir en votre nom propre[…]
[…] La maison Rockefeller n’est pas seulement une famille riche à succès, mais c’est un empire. Aucune famille n’a recherché délibérément autant de contrôle sur toutes les facettes de la vie américaine. Que ce soit le gouvernement, les affaires, l’énergie, la banque, la finance, les médias, la religion ou l’éducation, au centre même de la structure de ces pouvoirs vous trouverez l’argent des Rockefellers, les administrateurs des Rockefellers et leurs agents. Une telle infiltration, influançant chaque aspect important de la vie aux Etats-Unis, ne peut pas être une coïncidence[…]
Chapitre 2
“La concurrence est un pêché” (John D. Rockefeller Sr.)
[…] Quand John D fonda la Standard Oil, elle n’était qu’une parmi 27 autres raffineries de pétrole dans la région de Cleveland et certainement pas la plus importante. Mais cet homme d’affaire ambitieux qui déclara un jour que “la concurrence est un pêché”, élabora très tôt un plan pour avaler ou détruire ses concurrents. La simplicité, l’audacité et l’implacabilité de ce plan est effarant.
Il soudoya et força les compagnies ferrovières qui desservissaient la région de Cleveland (La Pennsylvanie, le lac Erie et central New York), de lui rétrocéder des commissions ou des ristournes non seulement sur son propre frêt, mais aussi sur celui de sa concurrence, sur chaque barril de pétrole que sa concurrence envoyait par le train. Au plus ils envoyaient par chemin de fer, et plus il gagnait ! Ce système permit à Rockefeller de diminuer ses prix et de pousser ses concurrents à la faillite sur la durée et ce en utilisant leur propre argent ! En un an tous ses concurrents capitulèrent[…]
[…] En 1890, la Standard Oil raffinait 90% du pétrole brut américain et ses opérations outre-mer se développaient très rapidement.[…]
Chapitre 3
[…] Ceci dit et de manière incroyable, le pétrole n’est pas le plus gros business des Rockefellers. Cet honneur est réservé à la finance internationale par la banque. Les banques de la famille Rockefeller (NdT: à l’époque où ce livre fut publié, rappelons-le, en 1976) sont la First National City Bank (NdT: aujourd’hui la Citi Bank) et la Chase Manhattan Bank (NdT: aujourd’hui la Morgan Chase). La Chase Manhattan Bank est la troisième banque mondiale (NdT: en 1976) et bien que seulement numéro trois, elles n’en est pas moins la banque qui a le plus d’influence.
La plus grande banque du monde (NdT: là encore en 1976) est la Bank of America en Californie, inventrice de la carte de crédit…
[…] La Chase Manhattan fut créée de la fusion de la Chase Bank des Rockefellers et de la Manhattan Bank contrôlée par la famille Kuhn-Loeb. Ce mariage fut un énorme succès pour les deux familles. En 1971 la Chase Manhattan Bank avait un patrimoine de 36 milliards de dollars[…]
[…] Très proche du système bancaire des Rockefellers nous trouvons les gigantesques compagnies d’assurance avec leurs investissements qui valent des centaines de millions de dollars. Les compagnies d’assurance vie jouent un rôle capital dans la finance parce qu’elles sont les principales pourvoyeuses de crédit à long terme, alors que les banques elles-mêmes sont plus pourvoyeuses de crédits à court et moyen terme… Le groupe banquier Rockefeller est intimement lié avec les conseils d’administration de trois des quatre plus grosses compagnies d’assurance vie: Metropolitan Life, Equitable Life et New York Life. Les actifs de ces trois géants étaient de 113 milliards de dollars en 1969.
D’après les recherches du professeur Knowles, le groupe de banques contrôlé par la famille Rockefeller, compte pour environ 25% de la totalité des biens possédés par les 50 top banques commerciales de la nation et tous les biens des 50 plus grosses compagnies d’assurance vie du pays.
Le contrôle par la famille Rockefeller de ces banques et compagnies d’assurance, lui donne un levier énorme sur l’économie américaine qui va au-delà de toute propriété directe[…]
[…] Résumons ce qui est connu (NdT: en 1976 toujours…): 37 des 100 plus grosses industries de la nation, 9 des 20 plus grosses compagnies de transport, qui est le plus gros service utilitaire de la nation vue sa taille, 3 des 4 plus grosses compagnies d’assurance, plus un grand nombre de plus petites entreprises engagées dans la production industrielle, la distribution, la vente de détail, les crédits, les investissements, sont contrôlés par la famille Rockefeller.
“La puissance de la fortune de la famille est au-delà de toute mesure”, a rapporté le Washington Post[…]
Chapitre 4
[…] La fondation Rockefeller originale fut fondée en 1901 et était appellée L’Institut Rockefeller pour la Recherche Médicale; elle fut partie intégrante d’un programme de relation publique pour améliorer l’image de Rockefeller…
Chaque année, les Rockefellers peuvent injecter jusqu’à la moitié de leurs revenus dans leurs fondations et déduire ces “dons” de leurs impôts. Nelson Rockefeller (NdT: ancien vice-président des Etats-Unis sous Gerald Ford) admît dans une audition au congrès que “la fondation ne paie aucuns impôts sur le revenu du capital et aucun impôt sur le revenu, ainsi ces fonds peuvent continuer de croître” […]
[…] Collectivement, les fondations Rockefeller ont plus de 1,5 milliards de dollars en actif (NdT: en 1976, bien plus aujourd’hui…), mais elles ont aussi pouvoir de contrôle d’autres fondations très importantes comme les fondations Carnegie et Ford. Quand vous entendez le mot “Fondation Carnegie”.. Pensez “Rockefeller”. Depuis plusieurs années déjà, les fondations Carnegie ne sont que des ramifications de la pieuvre Rockefeller. Les directeurs des opérations des fondations Carnegie ont été depuis des années des membres du comité de corrdination Rockefeller. Le Council on Foreign Relation (CFR) est la colle qui cimente l’entité Rockefeller.
Le gros bébé de la fondation est la fondation Ford qui représetne plus de 3 milliards de dollars de biens en propre (NdT: là encore, chiffre de 1976… Bien plus aujourd’hui) […]
[…] Tout comme la fondation Carnegie, la majorité des trustees de la fondation Ford sont des membres du CFR des Rockefellers[…]
[…] Le capitalisme monopolistique est impossible à moins d’avoir un gouvernement qui a le pouvoir d’étrangler toute véléité de concurrence.
La meilleure façon de contrôler ou d’éliminer la concurrence n’est pas d’être meilleur qu’elle sur le marché, mais d’utiliser le pouvoir du gouvernement pour l’exclure en grande partie du marché. Si vous désirez contrôler le commerce, la banque, les transports, et les ressources naturelles à une échelle nationale, vous vous devez de contrôler le gouvernement fédéral. Si vous et votre clique désirez établir un monopole mondial, vous vous devez de contrôler un gouvernement mondial.
Les Rockefellers ne sont pas des humanistes; ils sont des contrôleurs de pouvoir machiavéliques[…]

Par Gary Allen

http://www.alterinfo.net/Au-coeur-du-Nouvel-Ordre-Mondial-le-Doss

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Tempête magnétique du 26 Septembre

Voici une excellente vidéo qui retrace cet épisode en détails.

Trouvée chez notre ami Ferlin sur http://www.suivi-soleil.com/

Merci à lui et à l’auteur de cette vidéo Elementaire01.

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 28 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Vrais chiffres chômage Août 2011, + 22 100 demandeurs d’emploi, 304 000 radiations!

Vrais Chiffres Chômage AOUT 2011, 8 MILLIONS env de demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres et précaires, intermitents.

304 000 RADIATIONS en AOUT juste pour :

– defaut actualisation 209 200 + 6,1 % ( + 3,3 % sur 1 an )

– radiation administrative (punis) 42 600 – 11,1% ( – 0,2 % sur 1 an ).

– mystérieuse rubrique « autre cas » 52 200 – 8,1 % ( – 3,9 % sur 1 an )

Ces 3 seuls motifs de sorties représentent à eux seuls 66,1 % du total des sorties des listes des demandeurs d’emploi, ce mois ci.

Les radiations pour maladie, maternité, retraite 34 700 – 5,2 % (- 3,6 % sur 1 an) 7,5 % des sorties totales

Les radiations pour entrée en stage 26 100 – 14,7 % ( – 16,9 % sur 1 an ) 5,7 % des sorties totales

Quand aux sorties des listes pour « reprise d’emploi déclaré », 95 300 – 4,6 % (- 2,7 % sur 1 an) et ne représentent que 20,7 % des sorties totales des 5 listes.

Décryptage donc des vrais chiffres connus ( AOUT 2011 ) des demandeurs d’emploi, ceux dont les médias conventionnels ne parlent quasi jamais.

Les Médias « conventionnels » en France c’est une CATASTROPHE, pas plus tard que le 23 mai, ils titraient TOUS suite à interview de Monsieur Christian Charpy, directeur général de Pôle-Emploi, que les radiations administratives ( punitions) étaient d’environ 2 000 par mois, TOUS dans la propagande, sans exception .. la réalité etant environ 40 000 par mois ! et vous pouvez toujours leur dire, qu’ils se plantent etc, ils en ont strictement RIEN A FAIRE, ils ne publieront JAMAIS un article, pour rectifier, JAMAIS.

Ils occultent donc, les catégories D et E quasi systématiquement, les DOM TOM quasi systématiquement, et encore pire, une énorme partie des radiés mensuels (des centaines de milliers tout les mois, radiés, pour autre motif que reprise d’emploi ), et ils ne parlent évidemment JAMAIS des centaines de milliers de demandeurs d’emploi qui ne dépendent carrement pas du tout de pôle emploi pour diverses raisons. ( explications plus bas, environ 3 millions en tout ne sont comptés nulle part )

Aout 2011, les chiffres sont toujours catastrophiques.
Les chiffres des travailleurs précaires et pauvres toujours énormes, en même temps que celui du chômage de longue durée qui ne cesse d’augmenter + 25,6 % en 1 an, et de très longue durée (+ de 3 ans) + 19,8 % sur 1 an ( pour seules catégories A B C ) donc + dans la réalité.

A noter que 41,3 % des demandeurs d’emploi inscrits, ne sont aucunement indemnisés, ni par les Assedics, ni par la solidarité nationale (RSA ou ASS), ni par rémunération stage, etc, encore pire si l’on compte donc, les non inscrits à Pôle emploi qui ne sont pas indémnisés non plus, pour une énorme partie d’entre eux.

Plus de 8 millions de demandeurs d’emploi et travailleurs précaires par intermittences, soit 25% à 30% de la population active, on est très très très loin des annonces mensongères de environ 9,5% de chômeurs (seule catégorie A, inscrits chez pôle-emploi qui sert à la propagande)

DOM TOM compris en chiffres bruts Pôle Emploi, on est à quasi 5 MILLIONS officiellement. ( 4 898 600 exactement, données bruts ) + 3,2 % sur 1 an.

JPEG

Mon analyse :
VRAIS chiffres du chômage AOUT 2011 :

moins 2000 chômeurs disent les médias catégorie A , ou + 20 200 catégorie A, B et C ?

Réalité : résultat net, catégories A, B, C, D et E + 22 100 demandeurs d’emplois inscrits à Pôle Emploi entre Juillet 2011 et Aout 2011 :

catégorie A – 0,1 % ( + 2,3 % sur 1 an )
catégorie B + 2,9 % ( + 7,2 % sur 1 an )
catégorie C + 0,7 % ( + 9,5 % sur 1 an )
catégorie D + 0,8 % ( – 10,4 % sur 1 an )
catégorie E + 0,1 % ( – 3 % sur 1 an )

catégorie A : 2 754 500
catégorie B et C : 1 393 700
catégorie D et E : 574 900

catégorie A, B, C, D et E Juillet 2011 : 4 701 000 (hors dom-tom)
catégorie A, B, C, D et E Aout 2011 : 4 723 100 (hors dom-tom) + 3 % sur 1 an

TOTAL : + 22 100 demandeurs d’emploi, par rapport à Juillet.

LE POT AUX ROSES est toujours là donc (les chiffres JAMAIS JAMAIS JAMAIS mis en avant) :

sorties des listes de pôle emploi pour autres cas que ces 3 cas là :

  • reprise d’emploi déclaré ( 95 300 ) – 4,6 % ( – 2,7 % sur 1 an ) seules « vraies » sorties.. et encore pour quels emplois ?!
  • ou entrée en stage ( 26 100 ) – 14,7 % ( – 16,9 % sur 1 an )
  • ou arrêts maladie, retraite, maternité ( 34 700 ) – 5,2 % ( – 3,6 % 1 an )

donc les Radiés qui échappent complètement au 5 catégories, à toutes les statistiques que l’on peut entendre dans les médias « conventionnels » :

  • disparitions des listes pour cessation d’inscription suite à défaut d’actualisation : 209 200 personnes pour ce mois d’ Aout 2011 + 6,1 % + 3,3 % sur 1 an VOILA LA COMBINE … ce chiffre, il represente à lui seul 45,5 % des sorties des listes.
  • disparitions des listes pour radiation administrative ( les punis ) 42 600 personnes pour ce mois d’Aout ( – 11,1 % de difference par rapport à Juillet, – 0,2 % sur 1 an )
  • sorties des listes inexpliquées, classées dans mystérieuse rubrique « autres cas » 52 200 personnes ( – 8,1 % – 3,9 % sur 1 an )

    soit 304 000 demandeurs d’emploi sortis artificiellement des 5 listes A B C D et E … ce mois ci

Ne sont donc pas comptés dans ces chiffres de 4 723 100 demandeurs d’emploi « officieux » :

  • Des RSastes qui pour une grosse partie ne sont pas inscrits à pôle emploi , (autre suivi) seuls 661 800 inscrits, sur environ 2,02 millions, soit 1 358 200 RSastes environ echappent aux statistiques
  • Des personnes en AAH ou sous pension d’invalidité, qui ne dépendent pas de pôle emploi, environ un million de personnes
  • Les dom-tom ( Réunion, Guadeloupe, Martinique et Guyane ) , estimation 500 000 personnes minimum
  • Des sans droits, car moins de 25 ans, qui ne perçoivent RIEN, incalculable ( les + concernés, par trafics de stup, prostitution, violences, vols, braquages, meurtres par réglements de comptes, ou lors de bavures, engorgement des tribunaux et des prisons )
  • Des sans droits radiés ou désinscrits, car dépassement du plafond de ressources dans un couple, qui sont donc privés du RSA ou de l’ASS et qui n’ont droit à rien ( exemple votre époux perçoit 600€ d’assedic, vous n’aurez pas droit vous même au RSA, car vous depasserez le plafond de ressources couple 588€ ) des centaines de milliers de personnes
  • Des retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable
  • Des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires incalculable
  • Des auto-entrepreneurs qui ne gagnent rien ou presque de leur activité et cherchent un emploi

Estimation 3 MILLIONS au bas mot à rajouter aux chiffres « officieux », soit en tout, + de 8 MILLIONS de demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres intermittents, ce qui correspond à un taux de demandeurs d’emploi, de 25% à 30% environs de la population en age de travailler ( entre 16 et 67 ans )

Seuls 39% des 55/61 ans sont en encore en activité, je signale en passant, que l’AER (allocation équivalent retraite), les demandes sont rejetées, depuis le 1er janvier 2011, pour les personnes sans emploi en fin de droits, qui ont leurs 161 trimestres validés, mais pas encore l’age légale pour prendre leur retraite à taux plein, soit environ 30 000 personnes concernées, ça sera la misère assurée.

Seuls 32% des 16/24 ans sont en activité en France, j’invite ces jeunes à lire, mon analyse sur le RSA JEUNES : http://www.agoravox.fr/actualites/e…

Source ayant aidé au décryptage rapport de 19 pages de la DARES : http://www.travail-emploi-sante.gou… ; et non pas simple communiqué de presse de 2 pages, qui entre bien moins dans les détails et qui est envoyé aux médias.

Rendez-vous le mercredi 26 octobre 2011, après 18h00, pour connaitre les chiffres du chômage de septembre 2011.

_________________________________________________________

-catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi ;

-catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (de 78 heures ou moins au cours du mois) ;

-catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (de plus de 78 heures au cours du mois) ;

-catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’un arrêt maladie court, d’un arrêt maternité …), sans emploi, on y trouve des travailleurs gratuits, ou c’est le patron qui est payé 5€ de l’heure ou +.

-catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (essentiellement bénéficiaires de contrats aidés ou l’employeur peut avoir de 50% jusqu’à 105% du salaire payée par l’état et les collectivités locales) on y trouve très souvant, tri en déchetterie, ménage, repassage, aide à la personne, élimination de gravats, débroussaillage, plonge en restauration collective ou non, mais ça touche aussi parfois des métiers à BAC + 5 dans des domaines divers et variés ( tourisme, commerce, administrations, etc ) !!

par patdu49(son site)

http://www.agoravox.fr/

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Bourse:entracte à la comédia del arte…!

Paris (awp/afp) – La Bourse de Paris a terminé en baisse de 0,92% mercredi, après trois jours de hausse et à la veille du très attendu vote de l’Allemagne sur le renforcement du Fonds de secours européen (FESF).

Le CAC 40 a lâché 27,76 points à 2995,62 points, dans un volume d’échanges de 3,136 milliards d’euros.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a perdu 0,89%, Londres 1,44% et l’Eurostoxx 50 0,79%.

L’indice vedette parisien repasse sous le seuil des 3000 points, après trois séances de hausse consécutives et un envol de 5,74% la veille.

Le marché a connu « une séance en dents de scie sans tendance franche », résume Dov Adjedj, vendeur d’actions chez le courtier Aurel BGC.

Après avoir beaucoup tourné autour de l’équilibre dans l’après-midi, le CAC 40 a creusé ses pertes en fin de journée et n’a pas été trop perturbé par la baisse surprise des commandes de biens durables en août (-0,1%) aux Etats-Unis.

La présentation d’un budget d’austérité pour 2012 par le gouvernement français n’a pas changé la donne.

« C’est vraiment la séance qui précède le vote allemand. Il y a un peu d’attentisme, même si tout le monde pense qu’il sera positif », ajoute M. Adjedj.

Le Parlement allemand doit se prononcer jeudi sur l’élargissement du FESF, destiné à venir en aide aux pays en difficulté financière, un vote qui sera particulièrement surveillé tant le marché craint les écueils dans le processus d’adoption du second plan de sauvetage de la Grèce.

L’euphorie ne s’est pas prolongée mercredi, malgré l’adoption par la Finlande du renforcement du FESF et l’annonce du retour de la troïka des créanciers de la Grèce à Athènes jeudi.

La Slovaquie a pour sa part décidé de se prononcer sur le FESF le 25 octobre, soit plus tard qu’initialement prévu.

Concernant la Grèce, les chefs de mission de la troïka (Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) avaient subitement quitté le pays début septembre, mécontents du manque de progrès du gouvernement dans les efforts promis.

Ce retour ouvre la voie au versement à la Grèce d’une nouvelle tranche d’aide de 8 milliards d’euros, tirée du premier plan de sauvetage du pays mis en place au printemps 2010, dont Athènes a besoin pour éviter un défaut de paiement.

« Ce qui peut redonner confiance aux marchés, c’est que les autorités commencent à prendre le taureau par les cornes et à s’attaquer vraiment à ce dossier », explique Waldemar Brun-Theremin, gérant chez Turgot Asset Management.

Mais d’autres informations sont venues contrebalancer ces avancées.

Selon le site internet du Financial Times (FT), sept des dix-sept membres de la zone euro, dont l’Allemagne et les Pays-Bas, plaident pour que les créanciers privés de la Grèce acceptent une décote supérieure aux 21% retenus en juillet dans le cadre du deuxième plan de sauvetage d’Athènes.

Les valeurs bancaires, en première ligne dans la crise de la dette, ont souffert. BNP Paribas a perdu 1,31% à 29,66 euros et Société Générale 2,83% à 19,92 euros.

Crédit Agricole (-0,25% à 5,18 euros) prévoit de réduire ses besoins de financement à moyen et long terme pour 2012 de 10 milliards d’euros par rapport à 2011 et de diminuer de 50 milliards son endettement d’ici la fin de l’année prochaine.

De son côté Axa (+1,90% à 10,00 euros) a indiqué mercredi réfléchir à une possible cession de sa filiale spécialisée dans l’investissement dans les sociétés non cotées Axa Private Equity (PE).

Les valeurs financière n’ont pas été les seules à être malmenées. Les titres les plus cycliques, dépendants de la conjoncture, ont fait les frais de la prudence des investisseurs, à l’image de Lafarge (-3,76% à 25,10 euros) et Saint Gobain (-3,03M à 28,77 euros).

Hors CAC, Alten (-7,97% à 20,62 euros) et Neopost (-4,31% à 55,22 euros) ont nettement reculé après avoir publié leurs résultats pour le premier semestre.

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Paroles d’un trader Anglais….!

 
4 Commentaires

Publié par le 28 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Gaz de schiste: 73% des Polonais pour l’exploitation dans leur pays !

VARSOVIE – Soixante-treize pour cent des Polonais se déclarent favorables aux projets d’exploitation de gaz de schiste dont leur pays possède d’importantes réserves, en dépit des avertissements d’organisations écologistes, selon un sondage publié mercredi.

Seulement 4% des Polonais sont opposés à l’exploitation de ces gisements et 23% n’ont pas d’opinion sur cette question, selon l’étude de l’institut CBOS réalisée du 18 au 24 août après d’un échantillon de 1.051 personnes adultes.

56% des personnes interrogées ne voient pas d’inconvénient à ce que le gaz de schiste soit extrait à proximité de leur domicile. Une telle perspective effraie en revanche 21% de leurs compatriotes.

Selon 43% des Polonais, l’extraction du gaz de schiste n’est pas nuisible à l’environnement. 16% estiment que cet impact est néfaste et 41% n’ont pas d’opinion.

Largement dépendante actuellement des livraisons russes, la Pologne disposerait de réserves gigantesques de gaz de schiste, évaluées par les spécialistes à 5.300 milliards de mètres cubes.

Le Premier ministre polonais Donald Tusk a annoncé il y a dix jours que l’exploitation commerciale de ces gisements commencerait en Pologne à partir de 2014.

D’autres pays sont réticents. La France a banni l’exploitation de ce gaz non conventionnel en raison des dangers pour l’environnement. Début mai, l’Assemblée nationale a adopté une proposition de loi interdisant la technique controversée de fracturation hydraulique pour son exploration et son exploitation.

Le commissaire européen à l’Energie Günther Oettinger a récemment souligné la nécessité de respecter de hautes exigences en matière de sécurité et de normes environnementales.

AFP

 
4 Commentaires

Publié par le 28 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Feu vert aux 35 millions de compteurs électriques communicants Linky !

PARIS – Le gouvernement approuve l’installation en France à partir de 2013 de 35 millions de nouveaux compteurs électriques communicants Linky, a annoncé mercredi le ministre de l’Energie Eric Besson, un chantier estimé à 4,3 milliards d’euros qui devrait créer 10.000 emplois.

Je vais tout de suite lever le suspense qui n’est d’ailleurs qu’un faux suspense: le gouvernement a décidé la généralisation du compteur +Linky+ qu’a expérimenté avec succès ERDF pendant un an, a déclaré le ministre lors d’une conférence de presse.

En termes de calendrier, les installations doivent se faire à partir de 2013 au rythme de sept millions d’appareils par année, a-t-il ajouté, soit une conversion complète des anciens aux nouveaux compteurs à horizon 2018.

ERDF, qui à la demande du gouvernement prendra en charge la totalité des surcoûts liés à Linky, espère un retour sur investissements sur 20 ans, a déclaré sa présidente Michèle Bellon devant les journalistes.

Déjà testé chez 300.000 clients en Touraine et à Lyon, le compteur communicant, parfois appelé intelligent, a pour principal atout de permettre de relever la consommation d’électricité à distance et en temps réel.

Outre d’éviter le déplacement d’un technicien, il permet de facturer la consommation réelle et non plus des estimations intermédiaires. Il permet également à ERDF de repérer facilement des pannes et des coupures de courant tout en réduisant la possibilité de fraude.

Les modalités de financement et de l’appel d’offres doivent encore être précisées, a expliqué ERDF.

AFP

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Olivier Delamarche:une grande vérité vaut mieux qu’un petit miracle…

Olivier Delamarche – Le FESF achète de la dette 27 septembre 2011

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 28 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :