RSS

Archives du 2 septembre 2011

Les Bourses européennes dégringolent après les chiffres de l’emploi US

PARIS – Les places boursières européennes dégringolaient vendredi en début d’après-midi après la publication des chiffres de l’emploi américain, qui ont révélé que l’économie des Etats-Unis avait cessé de créer des emplois en août.

Vers 14H30 (12H30 GMT), le Bourse de Paris perdait plus de 3%, tout comme les Bourses de Francfort, de Madrid, de Milan et suisse.

L’économie américaine n’a créé aucun emploi en août, mettant fin à dix mois consécutifs d’embauches nettes, selon des chiffres publiés vendredi à Washington par le département du Travail et témoignant du maintien d’un taux de chômage très élevé aux Etats-Unis, à 9,1%.

Les destructions d’emplois ont exactement compensé les créations de postes du mois, indique le rapport officiel sur l’emploi du ministère, alors que les économistes tablaient sur un solde des embauches positif, de 70.000, selon leur prévision médiane.

La Bourse de New York se dirigeait également vers une ouverture en nette baisse vendredi.

Vers 12H40 GMT, à 50 minutes de l’ouverture, les contrats à terme sur le Dow Jones, qui jaugent l’opinion des courtiers sur son évolution, perdaient 1,20%. Ceux sur le Nasdaq cédaient 1,33% et ceux sur S&P 500 1,43%.

AFP

 
3 Commentaires

Publié par le 2 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

WikiLeaks dit avoir publié tous ses câbles diplomatiques américains

LONDRES – WikiLeaks, spécialisé dans la révélation de documents secrets, a affirmé vendredi avoir publié sur son site internet la totalité des 251.287 télégrammes diplomatiques américains en sa possession.

Sur son fil Twitter, WikiLeals annonce la diffusion de 251.287 câbles diplomatiques américains, consultables à l’aide de mots-clés, en fournissant l’adresse du site internet qui les héberge, sans préciser si l’intégralité des documents ont été ou pas expurgés des noms des personnes impliquées.

 
3 Commentaires

Publié par le 2 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Séisme de 7,1 au large de l’Alsaka, risque de tsunami

WASHINGTON – Un fort tremblement de terre de magnitude 7,1 sur l’échelle du moment a secoué vendredi l’Alaska à 10H56 GMT, a annoncé l’institut américain de géophysique (USGS), qui a souligné que les séismes d’une telle puissance risquent de provoquer un tsunami.

L’épicentre du séisme a été localisé dans les îles Aléoutiennes, un archipel qui relie l’Alaska à la Russie, à 10 km de profondeur et à 1.679 km à l’ouest-sud-ouest d’Anchorage, la principale ville d’Alaska. Le risque de tsunami concerne les côtes Pacifique du Canada et des Etats-Unis

 

10-degree map showing recent earthquakes

 

globe showing location of 10-degree map

Magnitude 7.1
Date-Time
Location 52.184°N, 171.684°W
Depth 35.5 km (22.1 miles)
Region FOX ISLANDS, ALEUTIAN ISLANDS, ALASKA
Distances 45 km (27 miles) SW of Amukta Island, Alaska
85 km (52 miles) SW of Yunaska Island, Alaska
1658 km (1030 miles) WSW of Anchorage, Alaska
2410 km (1497 miles) W of WHITEHORSE, Yukon Territory, Canada
Location Uncertainty horizontal +/- 14 km (8.7 miles); depth +/- 4.4 km (2.7 miles)
Parameters NST=824, Nph=825, Dmin=172.5 km, Rmss=0.81 sec, Gp= 54°,
M-type=regional moment magnitude (Mw), Version=9
Source
  • Magnitude: USGS NEIC (WDCS-D)
    Location: USGS NEIC (WDCS-D)
Event ID usc0005n83

 

 

Population Exposure Map

 
Poster un commentaire

Publié par le 2 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

La France s’apprête à confisquer votre or !

Durant l’Histoire, 100% des monnaies fiduciaires (monnaies-pécu) se sont effondrées, SANS AUCUNE EXCEPTION. Les métaux précieux tirés de la terre et l’effort des hommes ont TOUJOURS eu raison des monnaies fabriquées à partir d’encre et de papier
En dernier ressort, un gouvernement  mène systématiquement une campagne de confiscation des métaux précieux lors de l’effondrement imminent de sa monnaie-papier. 

Ceci doit être considéré comme le signal fort et clair qu’une monnaie-papier est morte !

 En 1720, John Law, Ministre des Finances de la France nommé par le Duc d’Orléans, était parfaitement conscient que la perte de confiance dans le papier (monnaie et actions de la fameuse Compagnie du Mississipi) se traduirait par une fuite vers la sécurité offerte par les métaux précieux.

Afin de tenter de sauver sa monnaie-pécu, il ordonna le 9 Mars 1720, l’interdiction du commerce des métaux précieux et le paiement en monnaie métallique. Tout achat devait être réglé avec des assignats hypothéqués sur les biens de l’Église. Le gouvernement condamnait à mort les contrevenants et offrait également une récompense pour les dénonciateurs (quelle belle époque, vous ne trouvez pas ?). La France fut inondée de papier, la valeur des assignats s’effondra à son tour, entraînant la faillite de la Banque Royale (banque centrale française de l’époque) avec une inflation qui dégénéra (le pain augmenta de +500% en 1 an !). Heureusement qu’à l’époque, les CB et crédit révolver n’existaient pas, le pain aurait augmenté de 5000 %). De cette crise monétaire, explosa la Révolution Française qui fit tomber les têtes couronnées. La monnaie Or/Argent fut ré-introduite en 1797 (Ouf !).

 

Le 9 mars 1933, Franklin Roosevelt eu l’autorisation (à la limite du coup d’État) par le Congrès de promouvoir l’ordonnance présidentielle 6102 (Presidential Executive Order 6102). Encore un 9 mars, comme c’est étrange, aurait-il été inspiré par John Law ?

Afin de sauver le système bancaire, cette mesure d’urgence évita à la population de retirer leur argent en masse des banques (ben, oui, déjà que la crise de 1929 les avait dépouillé, çà peut se comprendre !).

La détention d’or ou de certificat-or fut illégale et permis au gouvernement américain de confisquer plus de 500 tonnes d’or. Après avoir nettoyé le peuple de l’or familial racheté à 20,67 $ l’once par l’État, il ne lui restait plus qu’à imprimer encore plus de papier (« ah…ah…ah… je vous ai bien eu !« , devait se dire Franklin) . La dévaluation du dollar fit monter le cours de l’or à 35 $. Le Trésor US fit donc une plus-value de 230 millions de dollars. Belle affaire !
En 1923, la crise monétaire mondiale fit exploser l’hyperinflation en Allemagne, Hitler accéda au pouvoir et entraîna la Deuxième Guerre Mondiale. Les nazis dépouillèrent à leur tour l’or des juifs…Décidément !

Une loi française informe ses compatriotes que les billets de banque ne valent plus 1 gramme d’or !

Dès le 1er Septembre 2011, tous les achats de métaux (or et argent) ne seront plus autorisés en espèces. selon l’article 51 de la LOI no 2011-900 du 29 juillet 2011 du Code Monétaire et Financier : voir l’article
Seuls les paiements par virement, carte bleue et chèques seront acceptés.

Remarquez le flou artistique sur « sans que le montant total de cette transaction puisse excéder un plafond fixé par décret ». Les infractions seront punies d’une contravention de 5ème classe. Soit une peine identique pour violences volontaires ayant entrainé une incapacité temporaire de travail inférieure ou égale à 8 jours.

En résumé, l’État maîtrise tellement bien la décrépitude de l’Euro qu’il est incapable de fixer à l’avance les possibilités d’achat de métaux en espèces et puni les contrevenants au même titre que si vous aviez tabassé votre banquier. Remarquez, c’est peut-être de la légitime défense dans ce cas…

 
La monnaie-pécu européenne est donc déclarée cliniquement morte le 1er Septembre 2011 et vous n’aurez plus le droit de l’échanger votre fausse monnaie contre de la vraie

C’est aussi, un excellent moyen pour l’État de tracer vos transactions et ouvrir la voie d’une confiscation à la John Law…

Une confiscation organisée d’or et d’argent pourrait sauver les gouvernements de la faillite, et par effet domino, le c…l de votre banquier.

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle : 

La mauvaise : La planche à billets va fonctionner à plein régime à la rentrée et l’inflation va dynamiter vos comptes bancaires…! Jean-Claude Trichet a déjà préparé son imprimante => A lire sur le site de la BCE (désolé, en anglais pour que les français ne puissent pas le lire…).

J’ai traduit la phrase :  » This includes implementing both non-standard monetary policies and our interest rate policy. Interest rate policy depends on the outlook for price stability. The use of non-standard measures depends on the functioning of the monetary policy transmission and must be commensurate with the level of malfunctioning or disruption of money and financial markets and segments of markets »

La voici en french : « Cela comprend la mise en œuvre à la fois non-standard des politiques monétaires et de notre politique de taux d’intérêt. La politique de taux d’intérêt dépend des perspectives de stabilité des prix. L’utilisation de mesures non conventionnelles dépend le fonctionnement de la transmission de la politique monétaire et doivent être proportionnelles au niveau de dysfonctionnement ou de perturbation des marchés monétaires et financiers et des segments de marchés »

En bref, je re-traduis ce gros charabia de l’espace comme ceci: « Nous sommes en plein cataclysme financier, je vais devoir violer mon interdiction d’imprimer du papier pour éviter de faire sauter la BCE »

La bonne : L’or va battre des records stratosphériques, et je ne vous parle même pas de l’argent…

Vous avez encore du papier ?

 
 
4 Commentaires

Publié par le 2 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Genève : Les salariés d’ambassades bientôt SDF à cause de l’Euro !

L’Euro continue sa folle course à la destruction sociale.

Cette fois, ce sont des fonctionnaires européens installés…. en Suisse qui en prennent un sacré coup !
Les salaires versés aux employés d’ambassades européennes à Genève sont passés de 4’400 CHF en 2010 à 2’700 CHF en 2011…

Une baisse de pouvoir d’achat de 40% en 1 an !

Sachant qu’à Genève, un logement en location coûte en moyenne 2’000 CHF/mois pour un 3/4 pièces, je vous laisse imaginer le confort financier de nos employés d’ambassades.
Avec un Jean-Claude TRICHET qui s’apprête à faire tourner son imprimante à plein régime pour envoyer l’inflation et le cours des métaux précieux sur Mars, je sens que nous allons bientôt voir des ambassadeurs entrain de faire la manche à la Gare de Cornavin.

Les expatriés européens en Suisse doivent regretter de ne pas avoir placé leurs économies en 2010 sur l’argent-métal avec son joli +112% en 1 an…

Comme qui dirait : « Sois fonctionnaire, tu auras auras droit à la sécurité de l’emploi… » et au ticket alimentaire en Suisse.
En France, je pense que les fonctionnaires chanteraient déjà dans les rues « Aux Armes Citoyens…! », si leurs salaires tombaient à ce niveau…

http://gold-up.blogspot.com/2011/09/geneve-les-salaries-dambassades-bientot.html

 
3 Commentaires

Publié par le 2 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

DETTE/Grèce: objectif de déficit public révisé à la hausse (ministre)

Athènes (awp/afp) – Le ministre grec des Finances, Evangélos Vénizélos, a reconnu vendredi que l’objectif de déficit public de la Grèce pour 2011 sera révisé « automatiquement » à la hausse du fait de l’aggravation de la récession.

« La réévaluation de l’objectif est automatique du fait de l’aggravation de la récession », a affirmé le ministre dans une conférence de presse, alors que les médias évoquent depuis plusieurs jours une révision à la hausse à 8,8% du PIB, contre 7,4% prévu au départ. Le ministre a renvoyé toute estimation à la mi-septembre, après de nouvelles négociations avec les créanciers du pays, zone euro et Fonds monétaire international.

Il a toutefois estimé qu’en chiffre absolu, le pays devrait réussir à « arriver tout prêt » du déficit public prévu, de quelque 17 milliards d’euros.

Le ministre a précisé que la contraction prévue du PIB approcherait 5% en 2011, pour une prévision de départ de 3,5%. Il a jugé en conséquence « extrêmement risqué » de tabler sur un retour à la croissance en 2012, contrairement aux objectifs du plan de redressement économique dicté au pays par l’UE et le FMI.

Il a par ailleurs démenti des informations de presse faisant état d’un blocage des négociations entre la Grèce et la troika, la délégation tripartite représentant les créanciers du pays, après l’annonce que leur mission, entamée lundi à Athènes, a été suspendue pour 10 jours.

« Le premier round des discussions était prévu pour finir hier soir (…) les discussions ont été très amicales et créatives (…) il n’y a aucun fondement aux articles sur une rupture des négociations », a affirmé le ministre.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Confessions d’un assassin économique John Perkins..

C’est fou le nombre de confessions qui circulent en ce moment……Est ce voulu ?, nous confirmer ce que nous savons déjà, est une forme de mépris non? ça voudrait dire que nous sommes tous des cons, et qu’ ils nous asserviront par la dette quoi que l’on fasse. Il ne reste plus qu’à refuser de payer!! à refuser leur **générosité**, de montrer un peu de courage…et de le faire savoir aux zélites complices.

http://lesmoutonsenrages.fr

J’avais posté cette vidéo en Mars 2010 et voyez ce qui c’est passé depuis,toujours le même schéma,implacable…!
Une vidéo qui devrait être vue par tous les peuples de ce monde afin qu’ils réalisent quels sont les sombres desseins de ces chiens d’apatrides afin d’asservir ces mêmes peuples…!

 
2 Commentaires

Publié par le 2 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Fukushima et ailleurs au 02 Septembre 2011

C’est aussi la rentrée des classes au Japon. À la différence de nos enfants, les petits japonais de Fukushima vont être affublés de dosimètres et un enseignant espére même que ces appareils serviront d’amulettes pour les protéger…

EX-SKF

Le semestre d’automne à Fukushima démarre avec des badges en verre pour les enfants

qui surveillent tranquillement les niveaux de radioactivité. Leurs enseignants espèrent que les badges  »protégeront les enfants ».

(Oh mon gars…)

Du NHK News (1er septembre)

Le semestre d’automne a démarré le 1er septembre dans les écoles primaires et les collèges à Fukushima et les enfants ont reçu leurs badges en verre.

The fall semester started on September 1 in elementary schools and junior high schools in Fukushima City, and children received their glass badges.

A l’école primaire de Fukushima Daiichi, les enfants ont commencé à arriver à 7h. De forts niveaux de radioactivité ont été mesurés dans certaines zones de la ville et des mesures pour diminuer les niveaux dans les cours d’école et sur les trajets vers les écoles [les enfants vont habituellement à pied à l’école] ont été prises. Mais le premier jour, de nombreux enfants portaient des masques et un grand nombre de parents les ont conduit devant le portail de l’école.

Pendant le début de la cérémonie de l’école, le directeur Kazuaki Fukui a remercié les enfants, leur disant « Je suis heureux que vous soyez tous ici en bonne santé pour démarrer le semestre d’automne. Appréciez votre vie à l’école. » Dans la préfecture de Fukushima, 280.000 enfants en-dessous de 15 ans sont prévus recevoir des badges en verre pour surveiller la radioactivité. Après la cérémonie, les enfants les ont reçu de la main de leurs enseignants, et on leur a dit de les porter autour du cou à l’aller et au retour de l’école.

En recevant les badges, les enfants ont dit qu’ils se sentaient un peu plus en sécurité  ou que ça faisait drôle de les porter autour du cou. Un enseignant en charge des classes de 6ème a dit « Je suis désolé que les enfants aient à porter des badges en verre, mais je considère les badges comme des amulettes qui protègent les enfants. Il me semble qu’il y a moins d’enfants bronzés cette année, j’aimerai donc les voir jouer dehors autant que possible. »

SURTOUT PAS !!! Dans la vidéo qui accompagne la page de NHK, l’enseignant dit qu’il espère « que ce sera un semestre d’automne normal, juste comme l’année dernière. »

Une meilleure éducation ne signifie pas nécessairement une meilleure intelligence, c’est sûr.  (inversement corrélé probablement, quand je regarde le Japon). Et vendre de l’espoir n’est pas une stratégie viable non plus.

Scoop-it 

Signale des faits troublants sur la webcam (filmée en accéléré) de TEPCO dans la nuit du 1er au 2 septembre.
A 2′ et 11 », on voit un flash lumineux au fond, suivi d’une projection d’eau sur la caméra. La même chose se reproduit à 2′ 35 » environ, suivi d’un gros dégagement de ce qui ressemble à de la fumée…
En regardant ce matin à 9h, on voit qu’il subsiste des gouttes d’eau sur la caméra et que les travaux « d’emballage » du bâtiment du réacteur ont un peu avancé.

 

La mise au tombeau de l’eau à nouveau sur la table

Vous rappelez-vous l’époque où le complexe TEPCO/gouvernement simulait qu’il remplirait les conteneurs de confinement des réacteurs 1 à 3 avec de l’eau pour refroidir l’intérieur des RPV ? C’était fin avril, TEPCO a démarré le remplissage d’une énorme quantité d’eau du RPV du réacteur 1 pour remplir le conteneur. L’opération a été surnommé  »mise au tombeau de l’eau ».

Nous savons comment cela s’est rapidement terminé. TEPCO s’est finalement débrouillé pour mesurer réellement la quantité d’eau à l’intérieur des enceintes de confinement et du RPV du réacteur 1 et a trouvé qu’il y avait à peine d’eau dans chacun d’eux. C’est à dire qu’aussi bien l’enceinte de confinement que le RPV étaient percés, kaput. Sur les 10.000 tonnes d’eau que TEPCO a déversé dans l’enceinte de confinement du réacteur 1, 3000 tonnes ont été découvertes dans le soubassement.

Mais maintenant, la mise au tombeau de l’eau revient dans les discussions couplée avec le démantèlement des réacteurs de la centrale, selon le Mainichi Shinbun (31 août).

Selon ce journal, le plan soumis par TEPCO à un comité spécial de la commission de sécurité nucléaire appelle les étapes suivantes :

  1. Déblayer les débris hautement radioactifs à l’intérieur des bâtiments des réacteurs.
  2. Identifier et réparer les dégâts aux enceintes de confinement et aux bâtiments des réacteurs.
  3. Remplir l’enceinte de confinement avec de l’eau.
  4. Ouvrir le couvercle des RPV et enlever le combustible usagé.

Le comité de la commission va considérer le plan, et le gouvernement décidera du plan final en janvier 2012.
Mes questions :
Étape 1 : Comment ? Par qui ?
Étape 2 : Comment ? Par qui ?
Étape 3 :Quel en est l’intérêt à nouveau ?
Étape 4 : Quel combustible usagé ?
Et personne ne sait, ou plutôt, personne s’inquiète ou veut savoir, où sont désormais exactement ces barres de combustible, les barres de contrôle, les instruments, les métaux, etc. TEPCO et le gouvernement veulent procéder comme s’ils étaient toujours au fond de l’enceinte de confinement de chaque réacteur, sinon toujours à l’intérieur des RPV.
Dans les bâtiments des réacteurs il y a au moins plusieurs endroits identifiés par TEPCO où les niveaux de radioactivité sont mesurés en sieverts/h. Qui va faire le travail de déblaiement, sans parler de la réparation des enceintes et des bâtiments (je suppose qu’ils pensent aux fondations en béton) ?
Deux ouvriers ont été mouillés avec de l’eau fortement contaminée
Ils travaillaient à  »l’équipement » – je pense que cela veut dire dans les réservoirs soit du Kurion, soit de Toshiba d’absorption du césium – qui ont déjà absorbé le césium radioactif de l’eau contaminée. Selon les mots utilisés dans l’article ci-dessous, il semble que les ouvriers ont pu être aspergés, pas juste éclaboussés d’eau. L’un d’eux ne portait qu’une tenue  »Tyvek ».
De l’Asahi Shinbun (31 août) :

TEPCO a annoncé le 31 août que deux ouvriers d’une société affiliée à TEPCO ont été couverts d’eau contaminée alors qu’il faisaient un travail de contrôle de l’équipement utilisé pour le traitement de l’eau contaminée. On les a nettoyés et l’exposition des ouvriers a été entre 0,14 et 0,16 millisieverts.
Selon TEPCO, l’accident s’est produit dans l’installation où l’équipement ayant absorbé l’eau fortement contaminée est entreposé. Un des ouvriers se tenait sur l’échelle pour la canalisation d’eau et l’autre maintenant l’échelle par sécurité. Quand l’ouvrier sur l’échelle a enlevé le tuyau à 9h35 le 31 août, l’eau a fui.
L’ouvrier sur l’échelle portait une veste étanche, mais celui qui tenait l’échelle ne portait que la tenue Tyvek. L’eau contaminée a pénétré la tenue et est venue au contact direct de la peau. Le dosimètre a montré 10 fois le niveau standard. Selon TEPCO, il n’y a aucune possibilité que l’ouvrier ait ingéré des matériaux radioactifs par le nez ou la bouche.

Le mot japonais utilisé dans l’article signifie que quelqu’un est recouvert d’une substance tombant par au-dessus. TEPCO n’a pas testé quels nucléides se trouvent dans l’eau contaminée pendant ou après le traitement, et a dit qu’il n’avait pas de plan pour le faire à moins que ce soit nécessaire (signifiant que c’est ordonné par l’agence de régulation de la NISA).
Les gens de TEPCO qui apparaissent régulièrement aux conférences de presse semblent souvent véritablement se demander pourquoi ils doivent faire certaines choses (comme analyser l’eau traitée pour les rayons beta ou les filtres) sans en avoir reçu l’ordre formel du gouvernement.

Fukushima diary
Tweet d’un ouvrier à Fukushima
(Cette personne ne mentionne pas l’ouvrier mort pour une raison quelconque)
Un autre typhon arrive ce week-end, je suis tellement ennuyé à propos de l’eau contaminée. La dernière fois que c’est arrivé, je me trouvais à côté de la centrale pour le changement d’horaire de nuit. Quand j’ai regardé le matin, le réservoir d’eau contaminée flottait, j’ai été vraiment choqué. J’ai peur de ce que je verrai lundi matin.
La fosse qu’on appelle la tranchée est presque pleine aussi. Si la pluie tombe drue, elle débordera. Nous avons du décontaminé une grande quantité d’eau mais ce n’a pas décru du tout.
Je me demande si la nappe phréatique ne communique pas avec la centrale d’une manière ou d’une autre. Le niveau de radiations est en fait plus élevé que supposé, les ouvriers sont donc sévèrement exposés.
Maintenant on pompe l’eau polluée avec une tuyauterie, mais à la surface il y a environ 100 millisieverts/h. Nous gérons maintenant en mettant un grand nombre d’ouvriers à contribution mais je me fais du souci pour le futur…

Vos dons n’ont pas atteint les victimes de la catastrophe
Rien que de l’Europe, la Croix Rouge japonaise a rassemblé environ 4 milliards d’euros. La Croix Rouge japonaise a abandonné pourtant d’elle-même la distribution de l’argent, tout l’argent a été donné à chaque gouvernement local.
Des milliards de dons sont toujours en attente d’être donnés.
Ce sont surtout les gens qui ont évacué spontanément à qui on n’a pas donné le droit de recevoir d’argent bien que ce soit ceux-là qui en aient le plus besoin.
Je recommande personnellement de ne plus passer par la Croix Rouge japonaise. Ce ne sont pas des saints.
 

 
par Hélios du Bistro Bar Blog
 
52 Commentaires

Publié par le 2 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :