RSS

Archives du 27 septembre 2011

Bourse:la comedia del arte toujours en tournée…!

Rebond des bourses européennes sur des espoirs pour la zone euro

Les bourses européennes ont ouvert mardi en forte hausse dans le sillage de Wall Street la veille, dopées par des espoirs de solutions politiques pour enrayer la crise de la dette en zone euro. L’indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a lui terminé la séance en hausse de 2,82%, à 8609,95 points.

A l’instar des autres places mondiales, la Bourse suisse a clôturé en nette hausse. L’indice principal SMI (Swiss Market Index) a bondi de 3,03% à 5564,62 points.

Le regain d’optimisme des places financières profitait en particulier aux valeurs bancaires, rassurées par des rumeurs de capitalisation.

Espoirs

« Ce début de semaine est placé sous le signe de l’espoir. Les investisseurs ont décidé de donner crédit aux responsables politiques européens et internationaux de leur volonté de trouver les moyens de régler la crise des dettes souveraines », observent à Paris les économistes du courtier Aurel BGC.

Il y a « de grands espoirs que l’on soit engagé sur le bon chemin vers la résolution de la crise de la dette en Europe », estime lui aussi Jürgen Graf, de LBBW à Francfort. D’autres analystes se veulent toutefois prudents. Les stratégistes du Crédit Mutuel-CIC estiment que « l’embellie ne devrait pas durer tant les rumeurs semblent exagérées ».
AFP

 » Espoir « ,du vent, » rumeur » aussi du vent,tout est basé sur du vent….!
1 ou 2 mauvaises rumeurs et hop! -10%,c’est à mourrir de rire…!vivement la tombée du rideau!

 
2 Commentaires

Publié par le 27 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

La France interdit l’achat en espèce de plus de 450 Euros (600 US$) d’or et d’argent !

ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ.jpg

Crise économique et contrôle des peuples: vérouillage sur l’or et l’argent, la nasse se referme sur les petits    épargnants…

Les banques centrales sont apparemment tellement apeurées qu’un nombre      grandissant de citoyens abandonnent la monnaie papier qui se dévalue à grande vitesse et ce afin de préserver leur bien en investissant dans les métaux précieux, que les gouvernments sont en      train de réprimer les achats anonymes d’or et d’argent. Faisant suite à l’annonce du gouvernement autrichienqu’il limitait les achats de métaux      précieux à 20 000 US$ par transaction, une somme qui ne peut acheter que 11 onces d’or, les autorités françaises ont emboîté le pas avec une réglementation draconienne pour empêcher les gens      d’acheter de l’or ou de l’argent.
Un amendement récent d’une loi spécifique déclare que les achats      de métaux ferreux et non ferreux doivent être effectués par chèques, transferts bancaires ou postaux ou par carte de crédit et que le montant ne doit pas excéder le montant fixé par le décret      de 450 Euros. Tout manquement à cette règlementation est assorti d’une contravention de cinquième classe.
“D’après des rapports indépendants, la loi a été passée pour enrayer la vente illégale de métaux volés comme le      cuivre, l’acier etc. Voyant l’augmentation rapide des vols de ces métaux sur des pilônes téléphoniques, chantiers et différents businesses ici aux Etats-Unis, on peut certainement comprendre      pourquoi les Français ont passé cet amandement.” Écrit Mark Slavo.
Le fait qu’aucune exception n’est faite pour l’or et l’argent ne peut pas être ignoré. Cette nouvelle loi rend      illégal l’achat anonyme d’une simple once d’or ou d’environ 18 onces d’argent en argent comptant.
450 Euros ne sont pas suffisants pour acheter une demie-once d’or. Ceci garantit que les citoyens qui essaient de      transférer leurs économies en métaux précieux seront connus des autorités, les laissant vulnérables à toute confiscation d’or et d’argent par le gouvernement plus tard, comme cela s’est passé en 1933 sous Franklin Delano Roosevelt.
Pourquoi les banques centrales et les gouvernements européens veulent-ils rendre aussi difficile que possible pour      les citoyens l’achat de métaux précieux ? Ceci est essentiellement dû au fait qu’à la différence des autres commodités financières, ils n’ont pas ce marché complètement sous leur contrôle et ne      peuvent pas envisager ni même tolérer que des gens conservent un véritable pouvoir sur leur destinée économique.
De plus, la pierre angulaire du plan mondialiste est de créer un super état fédéré européen et le prototype pour      une future monnaie mondiale, l’Euro ou assimilé; ce plan est en train de s’effondrer dans la tourmente de la crise qui déferle sur le vieux continent. Les membres de l’Erozone sont déjà en      train de se préparer à quitter le navire de la monnaie unique, la dernière chose que l’UE désire est d’avoir les citoyens des états clefs comme la France qui échangent leurs Euros pour de l’or      et de l’argent.
En fait, les banques centrales qui règnent sans partage sur le monde n’aiment pas que leurs esclaves puissent      posséder quoi que ce soit dont elles ne peuvent pas manipuler la valeur, ceci diminue leur pouvoir monopoliste.
Dans la même veine, Le London Gold Exchange, un agent de change international numérique qui      a plus de 100 000 membres a annoncé aujourd’hui “qu’ils sont fermés de manière permanente” à cause de problèmes et de difficultés opératoires.
Ce service échangeait de l’argent courant pour des monnaies numériques entreposées sur des comptes en ligne, ceci      incluaient C-gold, Liberty Reserve, Pecunix et v-money.

L’Europe bouge pour empêcher les citoyens de préserver leurs biens.

Par Paul Joseph Watson
, 26 Septembre 2011

Url de l’article original: http://www.infowars.com/france-bans-cash-sales-of-gold-silver-over-600/
~ Traduit de l’anglais par Résistance 71      ~

Source : Alter-info

 

 
3 Commentaires

Publié par le 27 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Pakistan: appels à la guerre sainte en cas d’attaque américaine

JAMRUD (Pakistan) – Plusieurs milliers de membres des tribus du Nord-Ouest du Pakistan ont menacé vendredi de lancer une guerre sainte contre les Etats-Unis s’ils attaquaient la zone tribale proche du Waziristan du Nord, bastion du réseau taliban afghan Haqqani.

Les manifestants, kalachnikovs en bandoulière pour certains, se sont d’abord rassemblés à l’appel du plus grand parti islamiste pakistanais, la Jamaat-e-Islami (JI), à Jamrud, dans le district tribal de Khyber, frontalier de l’Afghanistan, a constaté un journaliste de l’AFP sur place.

Aux cris de Mort à l’Amérique, Allah est grand et Guerre sainte, les manifestants se sont ensuite retrouvés dans la ville de Landikotal, à la frontière afghane, où ils furent environ 2.500 à écouter les discours des responsables du parti.

Nous appelons à la guerre sainte contre l’Amérique si elle attaque le Pakistan, a déclaré l’un des chefs du parti, Siraj-Ul-Haq, ajoutant que la nation tout entière épaulerait alors les forces pakistanaises dans cette bataille contre les Américains.

L’Amérique a déjà échoué en Afghanistan. Et les zones tribales pakistanaises seront un cimetière encore plus grand pour elle si elle les attaque, a averti Qazi Hussain Ahmed, un autre chef de la JI, en appelant le gouvernement à abandonner son alliance avec les Etats-Unis.

Deux manifestations anti-américaines similaires, rassemblant chacune une centaine de personnes ont également eu lieu dans la journée à Multan (centre), l’une des principales villes de la province du Pendjab, a constaté un correspondant de l’AFP. Les manifestants y ont notamment brûlé plusieurs drapeaux américains.

Plusieurs responsables américains ont accusé publiquement ces derniers jours le Pakistan de soutenir clandestinement le réseau taliban Haqqani, l’un des pires ennemis de l’Otan en Afghanistan, en lui demandant de rompre tout lien avec lui. Islamabad nie tout en bloc.

Washington demande depuis longtemps en vain à Islamabad, son allié dans la région depuis 2001 face aux rebelles islamistes, de lancer une offensive dans la zone tribale du Waziristan du Nord.

Les critiques américaines se sont multipliées depuis la mi-septembre, après une série d’attaques meurtrières contre les Occidentaux dans Kaboul, la capitale afghane, organisées par le réseau Haqqani selon Washington.

Cette tension fait craindre à certains observateurs pakistanais une prochaine offensive terrestre américaine dans le Waziristan du Nord, déjà régulièrement bombardé par les drones américains. Washington, déployé de l’autre côté de la frontière, n’a toutefois pas donné d’indications en ce sens.

Les Américains accusent régulièrement Islamabad de jouer un double jeu et d’instrumentaliser les talibans afghans pour défendre ses intérêts stratégiques et son influence en Afghanistan.

Le Premier ministre pakistanais Yousuf Raza Gilani a de son côté accusé Washington de faire du Pakistan le bouc-émissaire de son échec en Afghanistan.

AFP

 
3 Commentaires

Publié par le 27 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Des aurores boréales aperçues aux États-Unis

» La source de l’intense activité solaire et géomagnétique (Kp7-8) qui s’est produit hier soir, est la tache solaire AR1302. Celle-ci mesure plus de 150000 km dde long. La région active est visible même sans un télescope solaire.

Aux États-Unis, des aurores polaires ont été vues jusqu’à New York, ainsi que dans le Dakota du Sud et dans le Maine.
Plus d’Etats vont sûrement rejoindre cette liste.

Les prévisionnistes du NOAA estiment à 40% les chances de voir se produire de
nouvelles éruptions de classe X durant les 24 prochaines heures. Toutes ces
éruptions seraient dirigées vers la Terre lorsque la tache solaire (AR1302)
traversera le centre du disque solaire. «

Minnesota:

Michigan:

Dakota sud:

New-York:

Pôle Nord:

Space Weather

http://leveil2011.syl20jonathan.net/

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Déplacement du pôle Nord magnétique: une découverte majeure à l’UQAR

 

Le pôle magnétique de la terre se déplace rapidement. Cette découverte réalisée par le professeur Guillaume St-Onge, de l’UQAR-ISMER, pourrait se retrouver parmi les plus importantes découvertes scientifiques de        l’année.

Le professeur de l’UQAR et un collègue de l’Université d’Orégon, Joseph Stoner, viennent de publier un articlesur les variations du champ magnétique de la terre dans l’Arctique canadien, dans la revue scientifique internationale «Oceanography ». Contrairement à ce que l’on croyait jusqu’à maintenant, les changements qui affectent le champ magnétique terrestre ne s’effectuent pas lentement. Selon Guillaume St-Onge, les changements observés au cours du dernier siècle sont plutôt « drastiques ».

Toujours selon le professeur de l’Université du Québec à Rimouski, le pôle Nord magnétique migre        actuellement de l’Arctique canadien vers la Sibérie. « Les données historiques révèlent que le pôle Nord magnétique est resté dans l’archipel arctique canadien au cours des derniers 400 ans, mais qu’il se déplace maintenant rapidementvers la Sibérie. Cette migration est passée de 9 à 41 km par an dansles années 70 à plus de 60 km, annuellement, en 2003. »

 

Cette migration du pôle magnétique n’est pas le seul changement observable. «L’intensité du champ magnétique terrestre a considérablement diminué au cours du dernier siècle. Ces changements importants permettent la formulation d’une question scientifique fondamentale: sommes-nous en train de vivre une réorganisation majeure du champ magnétique terrestre, voire une inversion de polarité ? La dernière inversion s’est produite il y a 780 000 ans. »

 

Les deux chercheurs ont reconstruit les variations du champ magnétique à l’aide de carottes sédimentaires. Les données ont permis d’en apprendre plus sur les variations qui se sont produites au cours des derniers millénaires. Ils en sont finalement venus à la conclusion que le comportement du champ magnétique dans le haut Arctique canadien est singulier, mais qu’une migration du pôle Nord magnétique similaire à celle que l’on connaît aujourd’hui n’est pas inhabituelle et s’est déjà produite lors des derniers millénaires. « La prochaine inversion de polarité n’est donc probablement pas pour demain », conclut Guillaume St-Onge.

ZZZZZZZZZZZZZZZ.jpg

Guillaume St-Onge connaît bien les caractéristiques du pôle Nord.

http://wikistrike.over-blog.com/

 
2 Commentaires

Publié par le 27 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Emplacement des stations HAARP dans le monde.

Petit Rappel:

Le projet HAARP (High frequency Active Auroral Research Program) (« programme de recherche sur les aurores boréales en haute atmosphère »), nom créé pour ne faire peur à personne et avec un budget apparemment pas trop élevé (30 millions de dollars par an officiellement).

 

 

HAARP vue sur le Mt Sanford

 

 

Le projet HAARP est un programme américain scientifique et militaire de recherche sur l’ionosphère. Ce projet est financé conjointement par l’US Air Force et l’US Navy des États-Unis tandis que les activités scientifiques sont gérées par l’Université de l’Alaska.

HAARP est le 3ème site de recherche ionosphérique américain. Les autres sites étant dans les environs de l’observatoire d’Arecibo à Porto Rico, et proche de Fairbanks en Alaska : station HIPAS.

D’autres installations telles que HAARP existent dans le monde comme la station européenne EISCAT avec une puissance de 1000 MW (ERP) et qui est situé près de Tromsø en Norvège. Une autre station se trouve aussi en Russie, la station Sura, près de Nijni Novgorod avec une puissance de 190 MW.

Les installations du HAARP utilisent la technologie IRI (Ionospheric Research Instrument) ainsi que des techniques radioélectriques afin de modifier localement l’ionosphère par excitation via des ondes haute fréquence (HF) et ce, afin d’étudier les modifications sur les communication longues distances.

Le site du Projet HAARP est installé près de Gakona en Alaska et aurait coûté 30 Millions de dollars. Cette installation utilise 180 antennes dipôle. La puissance rayonnée est de 3,6 MW PEP pour une puissance ERP (puissance irradiée) de 3,891 MW (84 db W). La gamme de fréquence HF utilisée est de 2,8 à 10 MHz. Le projet à terme prévoit 360 antennes de 3 mégawatts chacune, soit 1 gigawatt !

Les émetteurs HF sont alimentés en énergie par 6 turbines brûlant 95 tonnes de diesel par jour. L’installation rejette 7 tonnes de déchets par jour.

Le site de HAARP est situé près des immenses réserves de gaz et de pétrole de la société ARCO, qui est … propriétaire des brevets HAARP. L’installation est reliée à l’un des plus puissants ordinateurs de la planète, sur le campus de l’université D’Alaska et est protégée par un réseau de défense antiaérien comparable à celui de Washington: des batteries de missile sol-air sont disséminés partout en Alaska dans le seul but de protéger la station de Gakona.

 

Selon le site officiel de ce projet, HAARP aurait pour but d’étudier les propriétés de l’ionosphère et plus particulièrement, d’étudier comment les perturbations de cette couche de la haute atmosphère (orages magnétiques) affectent les communications radio mondiales, les systèmes de navigation par satellite ainsi que les réseaux de transport d’électricité sur de longues distances.

Les chercheurs « tentent » aussi de produire de petits changements temporaires sur une région limitée, directement au-dessus du site d’investigation. Les instruments de HAARP, d’une extraordinaire sensibilité, permettent de faire des corrélations détaillées à partir des effets produits et donnant ainsi une meilleure compréhension de la façon dont l’ionosphère répond à une grande variété de phénomènes naturels.

Là où il y a controverse, c’est au niveau de sa capacité à influencer l’ionosphère qui serait beaucoup plus importante que celle admise officiellement.

En effet, les 180 antennes du projet HAARP permettraient de modifier le climat, d’interrompre toute forme de communication hertzienne, de détruire ou détourner des avions et missiles transcontinentaux et d’influencer les comportements humains et tout cela, via des actions sur l’ionosphère.

Cette dernière théorie fut développée par le Dr Nick Begich et la journaliste Jeane Manning en 1995, dans le livre « Les anges ne jouent pas de cette HAARP »

Selon eux, les armes EMP (et à plus forte raison, HAARP) ont un effet psychologique perturbant sur l’être humain. Il se pourrait que HAARP, arme polyvalente s’il en est, puisse aussi être utilisée dans ce but. Une arme « psychotronique » utilisant une onde ELF (ultra basse fréquence) de forte puissance pourrait être capable de manipuler mentalement les populations à leur insu. Les ondes ELF peuvent en effet interférer avec les fréquences cérébrales et provoquer la synthèse de substances neurochimiques altérant les émotions : peur, dépression, colère…, comme l’avait découvert dès 1952 le professeur Jose Delgado de l’université de Yale.

Les molécules d’ADN et d’ARN, à cause de leur longueur, sont particulièrement sensibles aux hautes fréquences modulées en basse fréquence. Il est possible que des maladies affectant le système d’orientation des cétacés, les faisant s’échouer par troupeaux entiers sur les côtes, soient causées par les essais HAARP pour communiquer avec les sous-marins.

Et il y a déjà des décennies que l’on sait qu’en plaçant la tête dans l’axe du guide d’onde d’un radar, dont la porteuse est modulée en fréquence, on entend nettement la modulation « dans sa tête ».

Au tout début, il ne s’agissait que de faibles énergies: on utilisait des ondes HF émises depuis Gakoma pour  ioniser l’ionosphère et créer un miroir sur lequel on envoyait des ondes ELF, utilisées pour communiquer par exemple avec les sous-marins : les ondes de très basses fréquences, ou ELF, ont en effet la propriété de pouvoir pénétrer plusieurs kilomètres sous terre ou sous la mer.

Puis, rapidement, les militaires américains se sont aperçus que HAARP fonctionnait très bien et que d’autres applications pouvaient être envisageables. Par exemple, un « radar ELF » capable de scanner le sous-sol de la terre entière à la recherche de bases secrètes, et les mers à la recherche de sous-marins.

HAARP permet aussi de créer une arme EMP, une arme à impulsion éléctromagnétique qui anéantit instantanément toutes les communications et dispositifs électroniques chez l’ennemi. Une arme EMP a été utilisée contre l’Irak en 1991 au cours de la guerre du golfe.

 

Et puis, les américains ont très vite compris qu’ils pouvaient utiliser des énergies encore plus intenses pour détruire carrément des cibles terrestres ou aériennes… Et même carrément contrôler la météorologie?

http://iciplaneteterre.e-monsite.com

 
15 Commentaires

Publié par le 27 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

TEMPETES MAGNETIQUES

Un orage magnétique (tempête magnétique) provoque des fluctuations brusques et intenses du magnétisme terrestre liées aux variations de l’activité solaire. Les couches électriques dans l’ionosphère feraient varier l’intensité du champ magnétique terrestre entraînant de nombreux orages magnétiques. La surveillance de l’activité solaire peut aider à prédire certaines perturbations dans la propagation des ondes dont les conséquences peuvent être graves pour les télécommunications, ainsi que l’incidence de ces orages sur la distribution de l’énergie électrique. En 1965, une énorme panne de courant avait plongé les habitants du continent Nord-Américain dans l’obscurité, soit 30 millions de personnes sur 200 000 km2. En 1989, c’est une panne de même origine qui a touché 6 millions de personnes au Québec ; de plus les aurores polaires produites par cet orage furent visibles jusqu’au Texas .

 

Par enfant-du-big-bang

 
2 Commentaires

Publié par le 27 septembre 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :