RSS

Archives du 24 mars 2011

La Gôche et la Libye humanitaire

À l’appel de l’affairiste Bernard Botul Levy, l’ Ex-France s’en est allée en guerre contre la Libye avec l’alibi humanitaire.
Six jours déjà. Et les bombes pleuvent sur les malheureux libyens comme la grêle, mettant les tripes à l’air à Tripoli ainsi qu’à Benghazi, Zouara et Misrata.
Déjà on ne dénombre plus les civils tués, hommes, femmes et enfants, cibles des « frappes ciblées ».
Qu’elles soient « chirurgicales », « humanitaires », merci, on a déjà donné : n’en jetez plus, même avec la sophistication électronique la boucherie reste la boucherie, sinon qu’elle est encore plus lâche.

L’indice d’hémoglobine dans le pétrole Libyen, réputé pour sa qualité, s’étend tragiquement et va accroître d’autant les dividendes juteux.
Parce que, bien sur, loin des pétitions humanitaires, l’enjeu pour l’impérialisme est de saisir directement dans ses pattes graisseuses les hydrocarbures libyens.
Mais pas seulement et pas fondamentalement.
Que veut réellement l’Empire ?
- Rétabir « l’ordre », en installant une base militaire entre Tunisie et Égypte, devenues trop peu sures
- Verrouiller le dispositif Africom (commandement unifié destiné à coordonner toutes les activités militaires d’un futur débarquement des forces US sur ce continent.)
- Infliger une leçon de chose militaire à tous les peuples du monde qui loucheraient vers leurs frères Égyptiens et Tunisiens, y compris ceux d’Europe qui refusent privatisations et destruction de la souveraineté nationale, imposées par le FMI.
- Sonner l’hallali pour la prochaine collecte d’organes palestiniens, tous chauds, à Gaza.

Les agresseurs coalisés ont baptisé leur intervention philanthropique du gentil petit nom très hellénique et très auroral, d‘« Aube d’une Odyssée « .
Humour typique, n’est ce pas ?
- Qui indique aux peuples transis de haine et d’effroi qu’il s’agit du début d’un long, long, périple, et à travers beaucoup, beaucoup d’autres pays.
- Qui brouille les pistes, LA piste, et s’inscrit dans le fumeux conflit de civilisation : Civilisation hélléno-chrétienne contre Barbarie Mumuzz.

Normalement, dans un monde ordonné, contre ce déchainement de bestialité fasciste, dans toute sa crudité primordiale, et son acception classique sentimentale, les voix autorisées des partis antifas institutionnels devraient tonner contre !
Tendons un peu l’oreille :
- Le parti socialiste, par la voix de sa Première, au contraire, « se réjouit »et estime que « la France est à sa bonne place ».
- Le sénateur Mélenchon lui non plus n’a pas finassé :
« Ma position est constante : je suis partisan d’un ordre international garanti par l’ONU. (…) On parle d’un « état de guerre avec la Libye ». Il n’y a pas de guerre avec la Libye. (…) J’approuve donc le mandat de l’ONU. (…) J’ai voté la résolution du Parlement européen en accord avec la direction du PCF et de la Gauche unitaire, en accord avec mon collègue eurodéputé communiste Patrick Le Hyaric. »
- Comment jugez-vous l’attitude de Nicolas Sarkozy dans le dossier libyen ?
« La politique menée est conforme à l’intérêt de la France.  »

Ainsi le Sénateur rejoint la cohorte des suppôts du Consistoire : les Bruckner, Cohn-Bendit, Enthoven, Glucksmann, Romain Goupil, Nicole Guedj, Gilles Hertzog, Bernard Kouchner, Henri Lévy, Claude Lanzmann, Olivier Rolin, Olivier Rubinstein, Antoine Sfeir, Jane Birkin etc,. qui vociféraient depuis de semaines, réclamant des bagatelles militaires pour un massacre en Libye.

- Quant au NPA, il s’est beaucoup agité ces derniers temps.
Le 9 mars, il appelait à « une intervention solidaire de l’Union Européenne en méditerranée.  » « Nous en appelons solennellement à tous les gouvernements européens, aux instances de l’Union européenne, pour que soient prises les mesures qui s’imposent d’urgence. »
Le 18 mars il appelle à un rassemblement de soutien aux maffiosi de l’opposition au sanglant Kadafhi, rebaptisés pour la circonstance en « le peuple libyen. » « Mobilisons nous dans l’urgence. Les gouvernements du monde (…) hésitent, tergiversent, font mine de s’entendre sur une événtuelle résolution du Conseil de Sécurité. »
Les Zanticapitalistes qui font pression sur les gouvernements du Capital et sur le conseil de sécurité otanesque, sommés de cesser sur le champ ( de bataille) leurs « tergiversations » et de taper vite et dur ! Étonnant non ?
Manque de pot, après le début des vrais frappes, autres qu’en l’air, les aériennes petites frappes du Joufflu, sous la pression, vont rabattre leurs petites ailes, et pondront dans leur journal de bord « Tout est à nous » (sic) : « L’intervention militaire n’est pas une solution, et le NPA met en garde contre une nouvelle escalade militaire. »
Que voulaient ils, au juste, ces alter-Tartuffe, de la part du conseil de sécurité ? « Dîtes leur avec des fleurs ? »
Tout ces gens là, canailles au langage obséquieux ou à double langage, préfèrent battre le Fâchismassassin dans les zurnes, dimanche prochain, par une alliance de Fer avec les massacreurs impérialistes. Préludant à l’Union Sacrée pour élire triomphalement le Directeur du FMI.

Pour la France le coût estimé de cette guerre, car il s’agit bien d’une guerre, se monte d’ores et déjà à plus de 500 millions d’euros : soit les 16 000 postes d’enseignants supprimés en 2011.
Et ce n’est qu’un début, cependant que nous sommes invités à nous serrer chaque jour davantage la ceinture pour gorger les coffres de milliards couverts de sang.
Mais l’homme ne vit pas que de pain.
Hier, on disait du Blair qu’il était le caniche de Bush. Mais enfin la perfide Albion restait dans son jeu héréditaire.
Avide de caresses le Sarkozy lui a ravi la place : il est désormais le bichon d’Obama.
Pour la France c’est déchoir. Sa diplomatie, son armée, ne sont plus que des caniveaux pour les déjections d’un bichon. .
« Le despotisme d’un génie est plus supportable que le despotisme d’un imbécile. C’est ainsi que l’ouvrier anglais peut encore se targuer d’une certaine fierté nationale vis-à-vis de l’ouvrier allemand, car le maître qui le bâillonne, bâillonne le monde entier, tandis que le maître de l’ouvrier allemand, le bourgeois allemand, est le valet du monde entier et rien n’est plus funeste, plus humiliant que d’être le valet d’un valet.  » [1]
Toute ressemblance avec la condition du travailleur dans l’actuelle Hexagonie, avec son Prézydent valet et son gouvernement fantoche ne serait que pure coïncidence.
Félix Niesche

Notes

[1] Karl Marx .Neue Rheinische Zeitung 5 janvier 1849.

  • Auteur(s) : Félix Niesche
  • Source : Le petit Quimonte illustré
  • http://www.egaliteetreconciliation.fr/La-Goche-et-la-Libye-humanitaire-5946.html

     
    6 Commentaires

    Publié par le 24 mars 2011 dans BILLET D'HUMEUR

     

    Témoignage en provenance de Sandai d’une enseignante à ses parents.

    Tiré de : CONSCIENCE DU PEUPLE

    http://noxmail.us/Syl20Jonathan/

     

    Un ami m’a envoyé hier ce très beau témoignage qui était sur un forum…

    « Une femme qui enseigne à Sendai depuis quelques années a écrit cette lettre à sa famille.

    « Salutations à ma très chère Famille et à mes Amis,

    Premièrement, je voudrais vous remercier pour vos bonnes pensées à mon égard. Je suis vraiment très touchée. Je voudrais également  m’excuser de vous adresser un message collectif. Mais il semble  être la meilleure moyenne de vous envoyer mes nouvelles.

    Les événements ici à Sendai ont été plutôt surréels. Mais je me  sens bénie d’avoir des amis merveilleux ici qui m’aident  énormément. Depuis que ma hutte mérite encore plus son nom, je suis hébergée chez une amie. Nous partageons nos vivres comme l’eau, la nourriture et un chauffage d’appoint au kérosène. La nuit nous  dormions alignés dans une pièce, nous mangeons à la lumière des bougies, nous nous racontons des histoires. C’est chaleureux, amical et beau.

    Pendant la journée nous nous aidons les uns les autres à nettoyer  ce qui reste de nos maisons. Les uns sont dans leurs voitures, regardant les informations sur l’écran de navigation, les autres font le queue pour avoir de l’eau potable lorsqu’une source devient disponible. Si quelqu’un a de l’eau courant dans sa maison, il le signale à ses voisins par un affiche ; ainsi ceux qui le désirent peuvent venir remplir leurs sceaux et leur bidons.

    Chose étonnant ici où je suis, on ne pille pas et il n’y a pas de bousculade dans les queues. On laisse les portes d’entrée ouvertes, parce que c’est moins dangereux en cas de nouveaux tremblements de terre.

    Les gens ne cessent de répéter, « Ah, c’était comme ça autrefois lorsque nous nous aidons les uns les autres. »

    La terre continue de trembler. La nuit dernière il y avait des secousses toutes les quinze minutes. Les sirènes sonnent continuellement et les hélicoptères survol la ville en permanence.

    Hier soir nous avions de l’eau courant pendant quelques heures, et maintenant nous avons de l’eau durant une demie journée.

    L’électricité est revenue cet après-midi. Nous sommes toujours  privés de gaz. Mais tout ceci est par secteur. Certaines personnes sont dépannées, d’autres pas. Personne a pu se laver depuis plusieurs jours. L’hygiène nous manque, mais il y a pourtant des choses plus importantes que cela. J’aime le fait d’être réduit aux essentiels. De vivre complètement au niveau de nos instincts, de l’intuition, de prendre soin des autres, de ce qui est nécessaire pour la survie, pas seulement pour moi, mais pour tous.

    Étranges univers parallèles apparaissent. Les maisons sont détruites dans certains endroits, et au milieu on trouve une maison avec futons (édredons) ou le linge qui sèchent au soleil. On voit des gens qui font la queue pour l’eau et la nourriture, et en même temps on voit d’autres gens qui promènent leur chien. Tout ceci a lieu simultanément.

    Il y a des moments inattendus de beauté, comme le surprenant silence pendant la nuit. Il n’y a pas de voitures. Il y a personne dans la rue. Et le ciel la nuit est parsemé d’étoiles. Normalement je peux voir seulement deux étoiles, mais maintenant le ciel entier est rempli d’étoiles. Les montagnes de Sendai sont solides et avec l’aire vivifiante nous pouvons voir leurs silhouettes majestueuses  contre le ciel de nuit.

    Et les Japonais eux-mêmes sont si merveilleux. Chaque jour je retourne à ma hutte pour vérifier l’état des choses, et maintenant d’envoyer cet e-mail depuis que l’électricité est revenue, et je trouve de la nourriture et de l’eau laissées sur le pas de la  porte. Je n’ai aucune idée qui les a laissé, mais ils sont là. De  vieux messieurs avec des chapeaux verts vont de maison à maison pour voir si tout le monde va bien. Les gens parlent aux étrangers  leur demandant si ils ont besoin d’aide. Je ne vois pas de signes  de la peur. La résignation, oui, mais la peur ou la panique, non.

    On nous a dit qu’il y aura des post-secousses et même d’autres  tremblements de terre importants, et ceci pendant au moins un mois ou plus. Et nous ressentons la terre continuer à trembler, de roulements, de secousses et de bourdonnements. Je me sens bénie  d’habiter une partie de Sendai qui est en surélévation, un peu plus  solide que d’autres parties de la région. Jusqu’à maintenant ce quartier est relativement épargné. La nuit dernière l’époux d’une amie est revenu de la campagne, nous apportant de l’eau et de la nourriture. Une bénédiction de plus.

    Il me semble en ce moment que je prend conscience à travers  l’expérience directe qu’il y a, en effet, un gigantesque étape  Cosmique évolutionnaire qui a lieu sur la terre entière en ce moment même. D’une manière pas tout à fait claire, à fur et à  mesure que j’expérimente les événements qui ont lieu au Japon maintenant, je peux ressentir mon coeur s’ouvrir très grand. Mon frère m’a demandé si j’avais l’impression d’être toute petite en  raison de tout ce qui se passe ici. Non, je n’ai pas cette impression. Au contraire, j’ai l’impression de faire partie de quelque chose qui est beaucoup plus grand que moi. Cette vague de naissance (mondiale) est difficile, et en même temps magnifique.

    Merci encore pour votre tendresse et votre amour.

    Je vous aime tous aussi.

    Anne »

     

    Panache de Fukushima: radioactivité de 0,3 millibecquerel mesurée en Suède

    STOCKHOLM – Une radioactivité « très faible, négligeable et sans aucun danger » d’un maximum de 0,3 millibecquerel a été mesurée en Suède après l’arrivée mercredi du panache émis par la centrale japonaise accidentée de Fukushima, ont annoncé les autorités de radioprotection suédoises. AFP

    Bon,je vais faire le gros parano….
    Si vous lisez,vous remarquerez qu’il n’y a pas une seule phrase où l’on a oublié de dire que les taux étaient ridicules….!

    ils sont très fort nos merdias,dommage que le nombre de lignes étaient limitées,ils en auraient rajoutés….!

    Citation
    Plus le mensonge est gros, et plus les gens y croient. Hitler.

    Un mensonge répété dix fois reste un mensonge; répété dix mille fois il devient une vérité. Hitler.

    Lorsqu’un mensonge a été suffisamment répété au point d’être communément admis comme étant la vérité, plus il est énorme, plus il est difficile à remettre en question. Hitler.

    Hé oui,çà ne s’invente pas….!!!!!!!!!

    Les niveaux relevés sont « très faibles et sans danger pour l’homme et l’environnement », selon ces premières mesures, indique l’Agence de sécurité des radiations dans un communiqué.

    Le niveau le plus élevé de radioactivité a été mesuré à Stockholm avec environ 0,3 millibecquerel par mètre cube d’air, un niveau « négligeable », selon l’Agence.

    La présence attendue d’iode 131, un élément radioactif, a été relevée « à des niveaux très faibles » dans trois stations sur les six chargées de mesurer les radiations en Suède, deux dans le nord du pays et la troisième à Stockholm.

    Cet élément disparaît très rapidement, les quantités se réduisant de 50% tous les huit jours, a expliqué à l’AFP une analyste de l’Agence de sécurité des radiations, Ann-Christinn Hägg.

    Ces valeurs infimes, à peine mesurables, sont des milliers de fois inférieures à celles mesurées en Europe de l’Ouest après le passage du nuage de Tchernobyl en 1986.

    « Ce qui a été enregistré là, c’est près de 500.000 fois moins que les doses maximales enregistrées en Suède après Tchernobyl », a expliqué Mme Hägg.

    L’Agence norvégienne de protection contre les radiations nucléaires a confirmé avoir détecté des « niveaux infiniment petits d’iode radioactif » au-dessus de la Norvège.

    Selon une responsable de l’organisme, Astrid Liland, les niveaux de radioactivité qui ont atteint le pays scandinave sont « plus d’un million de fois inférieurs à ceux enregistrés au Japon ».

    « Cela n’a absolument aucune incidence pour la santé », a-t-elle dit à l’AFP.

    A titre de comparaison, les valeurs mesurées au cours des jours ayant suivi l’accident de Tchernobyl dépassaient 100.000 Bq/m3 dans les premiers kilomètres autour de la centrale.

    Elles étaient de l’ordre de 100 à 1.000 Bq/m3 dans les pays les plus touchés par le panache radioactif, l’Ukraine et le Bélarus.

    En France, les valeurs mesurées dans l’est du pays dix jours après la catastrophe ukrainienne étaient de l’ordre de 1 à 10 Bq/m3, selon les autorités françaises de radioprotection.

    (©AFP / 24 mars 2011 13h22)

     
    Poster un commentaire

    Publié par le 24 mars 2011 dans BILLET D'HUMEUR

     

    Irradiation de 3 ouvriers travaillant sur le site des centrales?!

    Les fonctionnaires ont déclaré que les trois hommes travaillaient dans le sous-sol du réacteur n ° 3 quand ils ont été exposés à un rayonnement compris entre 170-180 millisievierts.
    Ces 3 personnels seraient à l’hopital avec des lésions cutanées au niveau des membres.

    lien vers www.heraldsun.com.au

    Sachant que:

    3 à 6 Sv (3000 à 6000 mSv): nausées sévères, perte d’appétit; hémorragie, infection, la diarrhée, décollement de la peau , la stérilité, la mort s’il n’est pas traité.

    En voyant les chiffres officiels,on peut supposer qu’ils soient faux…!

    Si des lésions sont apparues,on peut admettre que les radiations se situées plutôt dans la fourchette  3000/6000 msv,ou 17 à 35 fois plus que se qu’ils prétendent!

    D’autre part,une autre source indiquerait 5 décès parmis les 50 ouvriers travaillant sur le site!

     link to www.zerohedge.com

     
    3 Commentaires

    Publié par le 24 mars 2011 dans BILLET D'HUMEUR

     
     
    %d blogueurs aiment cette page :