RSS

Archives du 3 mars 2011

Médias:Stoppons Rupert Murdoch

Chers amis,

Dans 48 heures, presque la moitié des médias de masse britanniques pourrait être rachetée par l’un des pires barons des médias dans le monde.

Rupert Murdoch a exploité son vaste empire médiatiques pour encourager la guerre en Irak, faire élire George W Bush, propager le ressentiment envers les musulmans et les immigrés, et bloquer un plan d’action mondial sur le changement climatique.

S’il parvient à verrouiller son emprise sur les médias britanniques, Murdoch renforcera considérablement son pouvoir qui affectera presque tous les enjeux qui nous préoccupent, des droits humains à l’environnement. Le Royaume-Uni est vent debout contre l’offre de rachat de Murdoch et même le gouvernement, élu avec l’aide de Murdoch, est divisé alors qu’il doit prendre une décision cette semaine. La solidarité mondiale a soutenu les manifestants pro-démocratie en Egypte — elle peut aujourd’hui aider la mobilisation des citoyens britanniques. A nous de faire résonner de toute urgence un tollé mondial pour contrer Rupert Murdoch. Signez la pétition adressée aux décideurs britanniques:

http://www.avaaz.org/fr/stop_rupert_murdoch_fr/?vl

Murdoch ébranle la démocratie dans le monde en menaçant les dirigeants élus de campagnes médiatiques ouvertement hostiles s’ils refusent de faire ce qu’il demande. Il a ainsi manipulé depuis des années la démocratie aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, mais il cherche aujourd’hui à obtenir un contrôle total. Aux Etats-Unis, la plupart des futurs candidats républicains aux élections présidentielles sont aujourd’hui des employés de Murdoch! Lorsque Barack Obama a rejeté sa chaîne Fox News, la considérant comme un pur et simple organe de propagande, celle-ci a lancé le mouvement d’extrême droite « tea party » et diffusé des attaques constantes et haineuses contre Obama, sa réforme de la santé et ses efforts pour la paix. Le résultat fut une large victoire des Républicains aux élections de 2010 au Congrès.

Nous pouvons encore renverser la tendance face à cette grande menace pour la démocratie. L’an dernier, après un déjeuner avec Murdoch, le Premier ministre canadien confiait à son principal conseiller la charge de créer une chaîne de propagande politique au Canada, inspirée des médias de Murdoch. Une mobilisation massive des membres canadiens d’Avaaz a permis d’empêcher que cette chaîne ne soit financée par l’argent du contribuable. La semaine dernière, une autre campagne d’envergure lancée par Avaaz a contraint le gouvernement canadien à ne pas retirer des normes de journalisme empêchant cette nouvelle chaîne de diffuser des informations mensongères. Cette semaine, la bataille se déroule au Royaume-Uni. La lutte contre Murdoch sera longue, mais déjà nous remportons des victoires. Cliquez ci-dessous pour maintenir la pression:

http://www.avaaz.org/fr/stop_rupert_murdoch_fr/?vl

La force d’Avaaz et de ce moment dans l’histoire du monde, c’est la force de l’unité. Dans le monde arabe et au-delà, les gens s’unissent pour défendre des causes communes dépassant les frontières. La force de Murdoch, c’est sa capacité à diviser. Ses réseaux de diffusion utilisent la peur et la désinformation pour diviser la gauche et la droite, les citoyens et les étrangers, les musulmans et l’occident, les immigrés et les non immigrants, et ainsi de suite. Murdoch sait que la démocratie doit être divisée pour être conquise. Cette semaine, montrons-lui à quoi ressemble l’unité.

Avec espoir,

Ricken, Alex, Emma, Sam, Milena, Alice, Iain, Morgan, Maria Paz et le reste de l’équipe d’Avaaz Sources:

Nouvelle offensive contre le rachat complet de BSkyB par Murdoch:
http://www.france24.com/fr/20110110-nouvelle-offensive-contre-le-rachat-complet-bskyb-murdoch

Murdoch proche d’un accord avec le gouvernement pour le rachat de BSkyB (en anglais):
http://www.ft.com/cms/s/0/a40fc482-4060-11e0-9140-00144feabdc0.html#ixzz1FHWHwqJE

BSkyB: une majorité de Britanniques pour une enquête indépendante sur le rachat:
http://teleobs.nouvelobs.com/articles/bskyb-une-majorite-de-britanniques-pour-une-enquete-independante-sur-le-rachat?page=1

GB: le groupe Murdoch obtient un délai supplémentaire dans le dossier BSkyB:
http://www.tdg.ch/depeches/economie/gb-groupe-murdoch-obtient-delai-supplementaire-dossier-bskyb

Ce scandale qui ébranle l’empire de Rupert Murdoch:
http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0201123576400-ce-scandale-qui-ebranle-l-empire-de-rupert-murdoch.htm

La galaxie médiatique de Rupert Murdoch:
http://www.avaaz.org/capital_murdoch

L’irrésistible Citizen Murdoch:
http://www.courrierinternational.com/article/2010/09/30/l-irresistible-citizen-murdoch

Un patron de Fox News ordonne de semer le doute sur le changement climatique:
http://www.sciencepresse.qc.ca/actualite/2010/12/17/ne-fait-chaud-tant-quon-ne-dit-quil-fait-chaud


Soutenez le réseau Avaaz! Nous sommes entièrement financés par vos dons et nous ne recevons aucune subvention de la part de gouvernements ou d’entreprises. Notre équipe fait en sorte que le plus petit don soit le plus efficace possible. Donnez ici.

 

USA/Floride: mortalité élevée des lamantins et des bébés dauphins

MIAMI – La mortalité des lamantins dans les eaux baignant la Floride a presque égalé début 2011 le record établi en 2010, une énigme pour les autorités qui ont également constaté un nombre anormal de morts parmi les bébés dauphins le long des côtes du golfe du Mexique.

Sur les 163 lamantins retrouvés morts entre le 1er janvier et le 25 février, 91 auraient succombé à une température de l’eau trop froide pour ces mammifères protégés qui fréquentent habituellement les côtes de Floride pendant les mois d’hiver pour y chercher une relative chaleur, explique une commission du Service des pêches et de la faune de Floride.

L’an dernier sur la même période, le nombre de lamantins retrouvés morts a atteint 185 en Floride, un record.

Les lamantins vivent près des côtes et quand le temps se refroidit, ils s’abritent près des sources ou dans des canaux de délestages de centrales électriques, plus chauds, car le froid les affaiblit et peut même les tuer.

Par ailleurs, les scientifiques de l’Agence océanique et atmosphérique américaine (NOAA) enquêtent sur une importante augmentation de la mortalité des bébés dauphins du golfe du Mexique en cette première saison des naissances depuis la marée noire au large de la Louisiane qui a déversé des millions de barils de pétrole dans l’océan entre avril et juillet 2010.

Au total, 83 dauphins siffleurs, dont la moitié de nouveau-nés, ont été retrouvés échoués en janvier et février le long des côtes du Texas, de Louisiane, du Mississippi, d’Alabama et de Floride.

« Les effets directs ou indirects de la marée noire de BP comptent (…) parmi les causes possibles de cette augmentation des échouages », a déclaré mercredi Kim Amendola, porte-parole de la NOAA.

« Nous n’avons trouvé aucune indication sur ce qui pourrait causer ces morts », a-t-elle cependant ajouté, citant plusieurs facteurs possible, dont des biotoxines, une concentration inhabituelle de micro-organismes marins surnommée « marée rouge » ou encore des maladies infectieuses.

Les dauphins se reproduisent au printemps, et la gestation dure 11 à 12 mois, soit jusqu’en mars et avril de l’année suivante.

BP

(©AFP / 03 mars 2011 18h15)

Ouais,ouais,ouais….,et comme dirait l’autre « tout n’est pas dit dans la chanson… »!

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 mars 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

La Voie lactée abriterait 50 milliards de planètes

Au moins 50 milliards de planètes flottent dans notre galaxie, la Voie lactée, selon le premier recensement du genre effectué par des scientifiques de la NASA.

Selon ces estimations, au moins 500 millions d’entre elles se situeraient dans des zones ni trop chaudes, ni trop froides, et pourraient donc abriter une forme de vie.

Ces données sont issues d’une extrapolation des recherches préliminaires effectuées grâce au télescope spatial Kepler. Les travaux ont été présentés samedi dans le cadre de la rencontre annuelle de l’Association américaine pour l’avancement de la science (AAAS), à Washington.

L’équipe de William Borucki a pris en compte le nombre de planètes découvertes pendant sa première année de recherche pour ensuite estimer le nombre de planètes qui tournent autour de chaque étoile dans la galaxie.

Jusqu’à maintenant, Kepler a trouvé 1235 planètes, dont 54 se trouvent dans une zone où la vie pourrait exister. Kepler détecte les planètes lorsqu’elles passent entre leur étoile et la Terre.

Selon M. Borucki et son équipe, 1 étoile sur 2 a une planète dans son orbite et les planètes de 1 étoile sur 200 se trouvent dans une zone propice à l’éclosion d’une forme de vie.

Il s’agit de chiffres prudents, car certaines étoiles peuvent, comme le Soleil, avoir plus d’une planète. De plus, le télescope Kepler n’a pas encore la portée nécessaire pour détecter les planètes qui se situent loin de leur étoile.

Pendant plusieurs années, les scientifiques estimaient à 100 milliards le nombre d’étoiles brillant dans notre galaxie. L’an dernier, un expert de l’Université Yale a placé son estimation à 300 milliards d’étoiles.

Par ailleurs, les chercheurs croient qu’il existe quelque 100 milliards de galaxies dans l’Univers.

William Borucki soutient que les nouveaux calculs de son équipe soulèvent de nombreuses questions à propos de l’existence de la vie ailleurs dans le cosmos.

http://fr.aol.ca/article/la-voie-lactee-abriterait-50-milliards-de-planetes/824460/

Que les sceptiques et les moutons se rassurent,nous sommes toujours seuls dans l’univers…!!!   🙂

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 mars 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Comment un journaliste américain a piégé un politicien républicain

Scott Walker (Flickr - WisPolitics.com - cc)

Au moment où il s’apprête à supprimer les conventions collectives dans la fonction publique, le jeune gouverneur du Wisconsin, Scott Walker, a été piégé par un journaliste : il s’est vanté de virer bientôt des centaines de fonctionnaires. La video est sur le net, nous raconte Flore Vasseur.

epuis 12 jours, le Wisconsin Capitole, siège du gouverneur à Madison, est occupé par des milliers de manifestants (jusqu’à 30 000) qui refusent l’adoption d’une loi fédérale dite de « budget repair ». Supposée combler un déficit de 137 millions de dollars, elle prévoit d’autoriser, sans enchère publique ni appel d’offre, la vente de centrales électriques à des sociétés privées. Histoire de préparer l’avenir, elle ambitionne surtout de supprimer les conventions collectives dans la fonction publique soit de couper à la serpe dans le droit syndical.

C’est Scott Walker le tout nouveau gouverneur républicain qui mène cette réforme au pas de charge. Il a l’énergie du débutant, à savoir deux mois tout juste de mandat dans les pattes. Convaincu de ses puissants soutiens, il annonce partout qu’il ne lâchera rien. Scott Walker est l’archétype du politicien qui a acheté son siège de gouverneur et qui, une fois installé, remercie ses amis – il vient d’ailleurs de faire baisser les impôts sur les entreprises soit un cadeau fiscal de 140 millions de dollars. Sauf que dans l’opération, tout à son mépris des autres, il se fait piéger comme un bleu. Et à droite comme à gauche, Scott Walker embarrasse l’ensemble de la classe politique américaine en déroute.
Agacé de ne pouvoir le joindre par téléphone pour l’interviewer, un journaliste du Buffalo Beast, s’est fait passer pour l’un des hommes les plus puissants d’Amérique : le businessman milliardaire David Koch. Ce nom-là ne vous dit probablement rien et c’est normal car c’est un fait exprès. David Koch est un vrai puissant : avec une fortune estimée à 21 milliards de dollars, c’est le genre de bonhomme qui n’a pas besoin d’être dans la lumière pour mener son monde.
 

Magnat de la pétro-chimie américaine avec Koch Industries Inc (Lotus, Demak Up en France), 2ème fortune de New York, il est d’abord connu pour ses activités philanthropiques. David Koch est le mécène en or massif du Lincoln Center (depuis qu’il a donné 100 millions de dollars pour sa rénovation, le théâtre du centre culturel new yorkais a été rebaptisé à son nom). A Washington, son think tank « American for Prosperity » matraque des positions contre la guerre en Irak, la réforme de Santé et la régulation de Wall Street. Question environnement, le pétro-chimiste est d’un enthousiasme créatif : le réchauffement climatique est une bonne nouvelle car il va dégager nombre de terre de cette satanée glace permettant ainsi à plus de personnes de vivre sur notre chère planète. En d’autres termes, le dérèglement climatique sauvera l’humanité. D’après le New Yorker, David Koch est l’un des plus importants soutiens financiers du Tea Party américain, celui-ci ayant le mérite « faire le sale boulot sans que lui ne se salisse les mains ». Ni n’abime son cours de bourse… Ce qui, avec cette affaire, n’est plus si sûr.
Le jeune gouverneur Scott Walker bondit donc sur son téléphone quand le journaliste du Buffalo Beast alias le le faux David Koch l’appelle. Reprise partout sur le Net, la conversation est un morceau d’anthologie : on y entend l’élu tout émoustillé devant tant de puissance, trop ravi d’afficher son mépris pour la « populace » et la démocratie. Et de s’en vanter : pour lui, la réforme va passer car il va couper les vivres aux sénateurs déserteurs (ces démocrates qui ont fuit dans l’Illinois pour bloquer le vote de la loi). Et s’il le faut, il les menacera les fonctionnaires de licenciements massifs. « Beautiful » ponctue d’une grosse voix le faux David Koch avant de l’inviter pour un week end privé, à ses frais en Californie. Mais avec plaisir monseigneur, sussure le politique… Et le faux David Koch de conclure sur la qualité de son travail : « Bravo, vous êtes le premier domino »…
Depuis, les services de communication de Koch Industries Inc, multiplient les démentis : David Koch a contribué à la campagne de Scott Walker mais pour une pichinette ; Koch Inc n’a aucune intention de racheter les centrales électriques du Wisconsin ; son management ne fait pas de politique.
Le mal est fait : Anonymous, le collectif des pirates justiciers, s’est saisi de l’affaire. Depuis lundi, Operation Wisconsin organise l’attaque en règle des sites du groupe et appelle aux boycotts de ses produits.
David Koch et Scott Walker : retenez ces noms car ce seront peut être ceux des premiers dominos de la dictature de l’argent à tomber…
 
*Plus d’articles de Flore Vasseur sur son blog.
 
*Pour en savoir plus sur les manifestations du Wisconsin:
 
 
Ce pays abrite vraiment la pire bande de sous-merdes qui soient,mais bon on ne peut pas dire que l’on soit mieux lotis en France avec le nain taloneto…entre autres!

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 mars 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

La production libyenne de pétrole « a baissé de moitié »

TRIPOLI – La production libyenne de pétrole a diminué de moitié en raison des violences que traverse le pays, a indiqué jeudi le directeur de la compagnie pétrolière gouvernementale NOC (Libyan National Oil Corporation) Choukri Ghanem à l’AFP.

« La production de pétrole a été diminuée par deux alors que les employés étrangers ont quitté le pays parce qu’ils ne se sentaient pas en sécurité » en raison des violences en Libye, a-t-il dit.

« Les employés libyens sont également partis mais la majorité des employés étrangers sont des techniciens, et cela a conduit à une réduction de la production », a-t-il ajouté.

Une révolte sans précédent contre le régime de Mouammar Kadhafi a débuté le 15 février en Libye, où l’opposition est désormais maîtresse de plusieurs villes de l’Est, où se trouvent des champs pétroliers.

(©AFP / 03 mars 2011 14h04)

Attendez de voir quand plus rien ne sortira…. !!!! les affirmations,Prévisions ou prédictions,c’est comme vous voudrez,de Lindsey Williams se déroulent bels et biens…!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 mars 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Abidjan: manifestation dispersée, au moins six femmes tuées par balles

ABIDJAN – Au moins six femmes ont été tuées par balles jeudi à Abidjan où les forces de l’ordre fidèles au président ivoirien sortant Laurent Gbagbo ont dispersé un rassemblement dans le quartier d’Abobo, favorable à son rival Alassane Ouattara, ont rapporté des témoins.

Plusieurs centaines de femmes s’étaient réunies dans la matinée à un rond-point du quartier et scandaient les slogans « Gbagbo, dégage! », « on ne veut pas de Gbagbo » et « Alassane président », a indiqué à l’AFP un habitant.

Quand les Forces de défense et de sécurité (FDS) loyales au dirigeant sortant, à bord notamment d’un blindé, « sont arrivées au niveau du regroupement, elles ont ouvert le feu », a raconté un autre.

« Six femmes ont été tuées sur-le-champ », a-t-il dit, tandis que d’autres témoins évoquaient des bilans plus lourds.

Il y a eu « beaucoup de blessés », certains par balles et d’autres victimes de la bousculade qui a suivi les tirs, ont précisé ces témoins.

Les violences, engendrées par la crise née du scrutin de novembre, entre M. Gbagbo et M. Ouattara, reconnu président élu par la communauté internationale, ont connu une nouvelle flambée avec en particulier, la semaine dernière, des combats à l’arme lourde à Abobo entre FDS et insurgés.

(©AFP / 03 mars 2011 14h18)

 
4 Commentaires

Publié par le 3 mars 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Info du style « on s’en fou et c’est tant mieux »

Situation en Libye: la Russie va perdre 4 milliards USD de ventes d’armes
MOSCOU – La situation en Libye va entraîner pour la Russie un manque à gagner de 4 milliards de dollars de ventes d’armes en raison des sanctions de l’ONU visant le régime de Mouammar Kadhafi, a déclaré jeudi le patron de l’entreprise publique russe Rostekhnologuii, Sergueï Tchemezov.

« La situation en Libye va entraîner un manque à gagner de 4 milliards de dollars pour Rosoboronexport », l’entreprise publique russe chargée des exportations d’armements et appartenant à Rostekhnologuii, a déclaré M. Tchemezov, cité par les agences russes.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté samedi à l’unanimité une résolution imposant des sanctions sévères au colonel Mouammar Kadhafi, à sa famille et à des proches du régime, notamment un embargo sur la vente d’armes et de matériels connexes à la Libye.

La Libye est un des principaux clients arabes de la Russie, l’un des leaders mondiaux d’exportations d’armes.

(©AFP / 03 mars 2011 14h46)

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 mars 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

« Comment l’industrie chimique empoisonne notre assiette »

PARIS – Arrosés de pesticides, fongicides, insecticides, bourrés de colorants et d’édulcorants, nos aliments sont à l’origine de nombre de maladies chroniques, souligne l’enquête minutieuse et didactique de Marie-Monique Robin, diffusée le 15 mars sur Arte.

« Notre poison quotidien, comment l’industrie chimique empoisonne notre assiette », raconte celle qui avait raflé de nombreux prix avec « Le monde selon Monsanto », diffusé en 2008 sur plus de 20 chaînes.

Ca commence sur un film documentaire de 1964, où un père se plaint du pain aux monostéarates, des colorants dans le vin, des insecticides dans les pommes, de la viande élevée aux antibiotiques, des produits chimiques dans la salade…

« J’ai repris l’enquête », dit-elle, pour étudier, près de 50 ans après ce constat, où on est est : réglementation, liens entre maladies et produits chimiques qui « sont partout », insuffisances des instances de contrôle et de surveillance…

Les premiers à souffrir des effets de ce que l’on appelle élégamment les produits phytosanitaires sont bien sûr les agriculteurs, chez qui les intoxications aiguës ne sont pas rares. « Chaque année, selon l’OMS, 1 à 3 millions sont victimes d’intoxication aiguë par pesticides, plus de 200.000 en meurent », dit la journaliste.

La France est le premier utilisateur européen de pesticides.

Chez les agriculteurs, certains cancers, ainsi que la maladie de Parkinson, sont plus fréquents, selon un médecin. Mais la majorité des études expérimentales qui pourraient établir un lien entre pesticides et cancer, réalisées par les firmes, ne sont pas publiées. « Il n’y a pas de preuve de corrélation », affirme l’industrie.

Qu’ils le veuillent ou non, les consommateurs absorbent les résidus, par épluchures de pomme ou raisins interposés. Ce ne sont que des petites quantités, mais à la longue et en s’ajoutant les unes aux autres, ne peuvent-elles avoir un effet ?

La DJA, ou dose journalière admissible, définit le niveau de produits chimiques que l’on peut absorber sans risque, tandis que la LMR est la limite maximale de résidus qui peut se trouver dans un aliment. Mais ces mesures sont-elles fiables ? Non, disent des experts en environnement, oui, disent des autorités sanitaires.

L’enquête se déroule de produit en produit. Après les phytosanitaires, les additifs alimentaires -émulsifiants, colorants, conservateurs, édulcorants…

Une occasion de reparler de l’aspartame, l’édulcorant le plus utilisé au monde pour remplacer le sucre, pointé du doigt par certaines études mais considéré comme sans risque pour la santé par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa).

Il y a aussi le Bisphénol A, que l’on trouve dans le plastique des conditionnements alimentaires et qui pourrait être classé parmi les perturbateurs endocriniens (dioxines, PCB, Teflon…).

« Le système de réglementation des produits chimiques doit être repensé de fond en comble », estime la journaliste.

A moins de copier le mode de vie de l’état de l’Orisha, en Inde, où l’on ne mange ni aliments transformés ni viande rouge, où l’on consomme ce que l’on produit, notamment du curcuma, et où les cancers sont quasi inexistants…

(©AFP / 03 mars 2011 08h20)

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 mars 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :