RSS

Archives du 23 mars 2011

Magouilles et corruption nucléaire

Un ingénieur, qui a travaillé à la construction de la centrale de Fukushima, déclare que le réacteur no.4 a toujours été une bombe à retardement et qu’il y a un « cover up » des autorités.
Une erreur de fabrication dans la cuve du réacteur no.4 a été dissimulée pour sauvegarder la compagnie Hitachi. Selon l’ingénieur Mitshhiko Tanaka, qui a mené l’équipe chargée de masquer ce défaut de fabrication, le réacteur est une véritable bombe à retardement. Il déclare que des informations sont volontairement cachées concernant les dangers liés à la catastrophe en cours au Japon, mais aussi concernant la construction de la centrale elle-même. Cet ingénieur, qui a aidé à construire la cuve de confinement du réacteur no.4, il y a près de 40 ans pour la compagnie Hitachi Ltd, dit qu’il a participé à cacher un défaut de fabrication de la cuve d’acier de 250 millions de dollars. Selon lui, si cette erreur avait été découverte, la faillite menaçait la compagnie Hitachi.
L’intégieur a rencontré la direction de la compagnie Hitachi, en 1988, pour discuter de ce défaut dans la cuve qui risquait de causer un grand danger. Le porte-parole d’Hitachi a conclu qu’il n’y avait pas de problème de sécurité. D’autres instances, dont le Ministère du Commerce et de la sécurité industrielle, ont aussi été alertées par l’ingénieur et elles refusent aujourd’hui de livrer tout commentaire.
Économie de milliards de dollars pour Hitachi pour mettre en péril des millions de personnes
Tanaka dit avoir reçu une prime de 3 millions de yens et un certificat de reconnaissance pour son extraordinaire effort, se sentant à cette époque comme un véritable héros. C’est lorsqu’il a été impliqué dans le tournage d’un documentaire sur l’évènement de Tchernobyl et que le producteur en est mort l’année suivante, des suites des radiations, qu’il a réalisé que sa participation avait compromise la santé et la sécurité du monde. Depuis, Tanaka tente d’alerter les populations.

http://noxmail.us/Syl20Jonathan/

 
10 Commentaires

Publié par le 23 mars 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Rayonnements neutronique observés aux centrales de Fukushima!

La Tokyo Electric Power Co. a observé par 13 fois un rayonnement neutronique dans les locaux de l’usine de Fukushima Daiichi et ce depuis le 11 Mars.

http://english.kyodonews.jp/news/2011/03/80539.html

«  »Rayonnement neutronique :
le rayonnement
neutronique se produit lorsque des neutrons sont éjectés du noyau
par fission nucléaire et par d’autres processus. La réaction
nucléaire en chaîne est un exemple de fission nucléaire. » »

Pas franchement rassurant comme nouvelle…!!!

 
15 Commentaires

Publié par le 23 mars 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Nucléaire Japon:Tout va bien…Si je vous le dis!

Alors qu’une fumée noire s’élève au-dessus du réacteur N°3 de Fukushima, les ouvriers de la centrale nucléaire japonaise ont été évacué temporairement. « Les employés ont été évacués de la salle de contrôle du réacteur 3 », a déclaré un porte-parole de Tepco.  

Selon l’opérateur, il est impossible à ce stade de déterminer si la fumée s’échappe du réacteur lui-même ou du bâtiment contenant la turbine. 

« Nous ne savons pas si la fumée vient du bâtiment abritant la turbine ou bien de l’enceinte de confinement du réacteur », a ajouté le représentant de Tepco.

Le réacteur 3 a été très endommagé par une explosion. Il est chargé en combustible MOX, un mélange d’oxydes d’uranium et de plutonium dont les rejets sont particulièrement nocifs. AP

 

 

 

– Ensuite  on nous dit qu’une concentration d’iode 131 de 210 becquerels par kilogramme a été relevée sur des échantillons d’eau courante, alors que la limite fixée par les autorités nippones est de 100 becquerels pour les bébés.

– Mardi, la société Tepco a annoncé que des niveaux anormalement élevés de substances radioactives ont été détectés dans l’eau de mer près de la centrale de Fukushima Daiichi. Les taux d’iode 131 et de césium 134 étaient respectivement 126,7 fois et 24,8 fois plus élevés que les normes fixées par le gouvernement japonais, a-t-elle précisé.

– Sur terre, après les épinards et les produits laitiers, ce sont les brocolis produits dans des zones proches de Fukushima qui inquiètent les autorités sanitaires.

Donc,pour schématiser,tout ce qui sera bu ou mangé sera contaminé,seul un demeuré osera me dire le contraire !

 

Pour ce qui nous concerne en France,on nous rabache qu’il n’y aura aucun souci avec le nuage radioactif:

Dispersion atmosphérique

«  »La concentration en particules radioactives, et notamment l’iode 131 et le césium 137, les plus dangereux pour l’homme, diminue en effet significativement avec la distance. La dispersion atmosphérique fait que plus on s’éloigne de l’endroit de la fuite, plus la concentration en radionucléides, et donc la nocivité, baisse. Une baisse rapide dans les premières dizaines de kilomètres à partir du site d’origine, puis plus lente.

Les vents circulant à haute altitude font le tour du monde en onze jours, et pourront donc transporter des particules radioactives jusqu’en France, comme l’a souligné la ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet mercredi 16 mars » »

Soit…!

Fumée du réacteur 3 aujourd’hui.

 

Mais il faut quand même savoir que l’on a pas à faire à la rosée du matin,un rayon de soleil et hop plus rien…Il s’agit de radioactivité,et même si,comme ils le disent,la concentration  sera faible vu la distance qui nous sépare du Japon,cela reste de la radioactivité!Et sur le long terme,vu que rien ne s’arrange et qu’ils n’ont pour moi aucun contrôle de la situation ,on peut redouter le pire,car ce n’est pas 1 centrale mais 6,et si le pire devait arriver,une réaction en chaîne n’est pas à exclure,ce qui dans ce cas  serait catastrophique!

De plus,il ne faut pas oublier que la Terre continue de trembler dans la région et il n’est pas exclus non plus qu’un nouveau séisme important ne vienne  accélerer le processus de destruction des centrales!

D’aiileurs:

MAP  4.8   2011/03/23 04:13:11

 68 kms des centrales.

 Une chose est sûr,ils ne vous dirons jamais la vérité sur la réalité de la situation et je suis persuadé qu’elle est bien  pire que ce que l’on nous en dit,l’avenir me donnera peut-être raison…!

 

 
 
%d blogueurs aiment cette page :