RSS

Archives du 4 novembre 2010

Indre-et-Loire: des salariés licenciés après convocation par SMS

TOURS – Une dizaine de salariés recrutés pour poser des compteurs électriques « intelligents » chez des particuliers en Indre-et-Loire ont appris qu’ils étaient licenciés quelques heures après avoir reçu un SMS de convocation de leur employeur, a-t-on appris jeudi de source syndicale.

« On n’est plus à l’époque de Germinal. On ne licencie pas comme on envoie un texto à un copain », s’est indigné auprès de l’AFP Cédric Carro, secrétaire général CGT du secteur énergie Touraine, qui entend soutenir les licenciés dans leurs démarches, notamment devant les juridictions prud’homales.

Les salariés licenciés, anciens chômeurs en difficulté, avaient été recrutés par Telima Nancy, sous-traitant d’ERDF, dans un bar d’une cité HLM à Tours, dans le cadre d’un contrat unique d’insertion (CUI) de 6 mois ouvrant droit pour l’employeur à des aides publiques, selon le syndicaliste.

Après une formation d’une douzaine de jours début juillet, les salariés avaient entamé leur travail avant d’être « arrêtés net dans leur élan le 28 octobre », a raconté l’un d’eux à l’AFP. Les salariés ont été convoqués par SMS pour un entretien, au cours duquel leur licenciement leur a été signifié.

« On nous a simplement expliqué qu’il y avait une baisse d’activité », selon Jean-Claude, 55 ans, qui comme les autres salariés a refusé de signer sa lettre de licenciement comportant notamment une date erronée, selon lui.

« Le contrat devait aller à son terme. On a été traités comme des chiens, jetés comme des kleenex », a-t-il témoigné.

Le compteur intelligent, « Linky », en phase d’expérimentation en Indre-et-Loire et à Lyon, relève et transmet la consommation électrique pratiquement en temps réel. Il est censé remplacer les 35 millions de boîtiers actuels d’ici à 2020.

« ERDF condamne vigoureusement de telles pratiques, et l’a clairement dit à ce prestataire », a commenté ERDF dans un communiqué.

ERDF se dit « particulièrement attachée au plein respect de la législation du travail par ses entreprises prestataires » et rappelle qu’en Indre-et-Loire et à Lyon, « c’est près de 300 emplois qui auront été créés entre mars 2010 et mars 2011 ».

(©AFP / 04 novembre 2010 18h51)

 
4 Commentaires

Publié par le 4 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Costa Rica – Au moins 4 morts et 30 disparus dans un glissement de terrain

SAN JOSE – Au moins quatre personnes sont mortes et 30 autres portées disparues jeudi dans la capitale du Costa Rica, à la suite d’un glissement de terrain provoqué par des pluies diluviennes, a-t-on appris auprès des services de secours.

Un pan de colline s’est effondré sur des habitations du quartier de San Antonio de Escazu, dans la proche banlieue sud-ouest de San José. Les maisons ont été ensevelies sous la boue et les roches, a précisé la Commission nationale des situations d’urgence (CNE).

« Jusqu’à présent, on parle de 4 morts et 30 disparus », a déclaré à l’AFP le porte-parole de la CNE, Reinaldo Carballo, à 07H40 locales (13H40 GMT).

Les autorités ont suspendu les classes dans la région métropolitaine de San José, qui regroupe les quatre plus grandes villes de ce petit pays d’Amérique centrale.

Par ailleurs, plusieurs villages sont isolés en raison des inondations provoquées par deux jours de pluies diluviennes dans le sud-ouest du pays.

(©AFP / 04 novembre 2010 15h09)

 
Poster un commentaire

Publié par le 4 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

USA: hausse plus forte que prévu des nouveaux chômeurs à 457’000 demandes

Washington (awp/afp) – Le nombre de nouveaux chômeurs est reparti à la hausse aux Etats-Unis au cours de la dernière semaine d’octobre, selon des chiffres publiés jeudi à Washington par le département du Travail.

Le ministère a recensé le dépôt de 457’000 demandes d’allocations de chômage du 24 au 30 octobre en données corrigées des variations saisonnières, soit 4,6% de plus que la semaine précédente, où le nombre de nouveaux chômeurs était tombé près de son minimum de l’année, touché le 10 juillet.

Les analystes attendaient une remontée moins forte des nouvelles inscriptions au chômage puisqu’ils les avaient évaluées à 445’000, selon leur prévision médiane.

Depuis le 10 juillet, l’indicateur du ministère a connu presque autant de semaines de hausse que de baisse et a même atteint, mi-août, son point culminant de l’année.

Les mouvements de yo-yo qui animent cette série statistique sont le signe des difficultés de la reprise du marché de l’emploi américain, que la banque centrale des Etats-Unis (Fed) a jugé mercredi trop lente.

Le département du Travail doit publier vendredi son rapport sur l’emploi en octobre. Les analystes estiment que celui-ci fera apparaître un taux de chômage officiel américain stable, à 9,6%, ce qui est proche de son plus haut niveau en une génération.

Pour hâter la reprise de l’économie, et en particulier celle de l’emploi, la Fed a annoncé mercredi qu’elle comptait injecter 600 milliards de dollars de liquidités supplémentaires dans le circuit financier d’ici à la fin du mois de juin pour stimuler l’activité.

jq

(AWP/04 novembre 2010 14h00)

Trop drôle,ils sont à 9,6 depuis des lustres alors que des milliers de chômeurs s’accumulent,il faut me dire comment ils font ces cons d’américains!!!!

Mais bon,hélicoptére Ben va faire fonctionner les planches à billet,alors ne vous faites pas de bile!!!!

la mascarade continue,bientôt le mur!

 
2 Commentaires

Publié par le 4 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

La dette qu’on rembourse avec la totalité de nos impôts sur le revenu est une escroquerie

La dette de la France s’élève à 1500 milliards d’euros.
Il s’agit d’une escroquerie.

Pour bien s’en rendre compte, il faut comprendre ce qu’est un prêt bancaire.
Pour ceci, il est utile de visionner l’excellent documentaire de Paul Grignon.

Pour résumer, disons qu’aujourd’hui, la création de l’argent, sa mise en circulation, n’est qu’un simple jeu d’écriture. Quand une banque prète de l’argent, elle ne donne pas un sac de piéces en argent ou en or, elle se contente d’écrire un chiffre sur un compte et c’est cette simple écriture informatique qui crée l’argent virtuel, sorti de nul part puisqu’une banque a le droit de préter plus qu’elle ne possède réellement dans ses coffres.

Jusqu’en 1973, pour mettre de l’argent en circulation, pour créer de l’argent, l’État « empruntait » sans intérets auprès de sa banque nationale, la banque de France, cet emprunt n’étant en fait qu’un jeu d’écritures.
 
Mais le 3 janvier 1973, Pompidou, ancien directeur de la banque Rothschild, a introduit une réforme qui impose que « Le Trésor public ne peut être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la banque de France. »

Résultat, l’état ne peut plus créer son propre argent, il doit emprunter aux banques privées, c’est à dire que le simple jeu d’écriture est aujourd’hui confié à des banques privées qui en profitent pour appliquer des intérêts exhorbitants.

Le graphique ci-dessius représente :
en rouge, la dette actuelle avec la loi obligeant à passer par les banques privées,
en bleu, ce que devrait être la véritable dette, c’est à dire sans intérets, si l’état avait continué à emprunter comme il se doit à la banque de France.

Dette escroquerie

On s’aperçoit avec la courbe bleue que cette dette ne devrait pas exister, que c’est une escroquerie, qui concrètement, croque TOUS nos impôts sur le revenu !!!

Voila comment Hitler a pu relever son pays en 3 ans : il est passé de la courbe rouge à la courbe bleue en court-circuitant le racket des banques juives.

http://www.propagandes.info/product_info.php/la-dette-quon-rembourse-avec-la-totalit-de-nos-impts-sur-le-revenu-est-une-escroquerie-p-311

 
 
%d blogueurs aiment cette page :