RSS

Archives du 24 novembre 2010

Prochain « coup » de WikiLeaks : la corruption

Le cauchemar des chancelleries prépare son prochain coup. WikiLeaks va publier prochainement des notes diplomatiques américaines évoquant des cas de corruption présumés susceptibles d’embarrasser d’autres gouvernements, dans le cadre d’une nouvelle diffusion massive de documents officiels, a-t-on appris mercredi de sources informées.
 
Le site internet spécialisé dans la divulgation de documents confidentiels a fait savoir cette semaine sur Twitter que sa prochaine livraison serait sept fois plus importante que celle d’octobre, qui portait sur 400.000 pièces relatives à la guerre d’Irak.Les notes du département d’Etat obtenues par WikiLeaks contiennent des allégations de corruption suffisamment graves pour poser des problèmes sérieux aux gouvernements et aux responsables politiques concernés, mais aussi à la diplomatie américaine, dit-on de sources proches des documents. Leur publication est attendue la semaine prochaine, mais pourrait être avancée, ajoute-t-on.
 
La presse est sur le coup
 
Les cas de corruption cités concernent notamment la Russie, l’Afghanistan et plusieurs républiques d’Asie centrale, mais aussi l’Europe et l’Asie orientale, a précisé l’un des sources. Selon Philip Crowley, porte-parole du département d’Etat, la portée de ces documents est en cours d’évaluation à Washington et les autorités américaines informent les gouvernements étrangers « que la publication de documents est possible dans un avenir proche« .  « Nous condamnons ce qui s’est passé. Ces révélations sont néfastes pour les Etats-Unis et leurs intérêts. Elles vont créer des tensions dans nos relations« , a-t-il déploré. Le département d’Etat et le Pentagone ont confirmé avoir pris contact avec des membres du Congrès pour les informer de ce qui pourrait advenir.
 
Julian Assange, fondateur de WikiLeaks, a déjà autorisé le New York Times, le Guardian britannique, l’hebdomadaire allemand Der Spiegel et les quotidiens français et espagnol le Monde et El Pais à consulter les notes, précise-t-on de sources proche de l’affaire. Les trois premiers, qui avaient fait échos aux précédentes divulgations, s’efforcent de coordonner leurs publications sur le sujet, attendues la semaine prochaine. On ignore si les deux autres titres ont l’intention de publier au même moment, a-t-on ajouté.

http://lci.tf1.fr/monde/amerique/2010-11/prochain-coup-de-wikileaks-la-corruption-6162834.html

 

Étiquettes : , ,

Les chemtrails et le nouveau gène de Monsanto résistant à l’aluminium:une coïncidence ?

Pourquoi l’entreprise Monsanto a-t-elle développé un gène résistant à l’aluminium ?

Monsanto est actuellement en train de faire du marketing pour son gène résistant à l’aluminium. En voici un extrait, les amis :

« Dans les pays en voie de développement, les petites exploitations fermières pauvres en ressources font face à des tensions quotidiennes comprenant la pauvreté des sols, la sécheresse et le manque de contributions financières. Les tendances en cours comme le changement climatique et la croissance démographique vont probablement aggraver ces tensions. Une nouvelle génération de recherche en culture génétiquement modifiée (GM) a pour but d’apaiser ces pressions à travers l’amélioration des cultures de subsistance – comme le manioc, le sorgho et le mil – qui possèdent des caractéristiques spécifiques comme la tolérance à la sécheresse, à l’eau, à l’aluminium présent dans les terres aussi bien que dans les plantes avec une utilisation plus efficace de l’azote et du phosphore. »

(http://www.ifpri.org/publication/delivering-genetically-engineered-crops-poor-farmers)

Maintenant, rappelons-nous du travail d’investigation du journaliste Michael Murphy à propos des chemtrails, de la géo-ingénierie, et du fait que des taux extrêmement élevés d’aluminium et de baryum sont relevés dans l’eau, la neige et la terre, dans des régions qui semblent être constamment touchées par les chemtrails. Le film What in the world are they spraying présente des preuves scientifiques irréfutables sur la présence non naturelle d’aluminium et de baryum dans différentes régions du monde et à des niveaux considérés comme étant particulièrement dangereux pour la santé humaine (jusqu’à 700 fois la norme autorisée !).

Le fait que Monsanto puisse « venir à la rescousse » avec ses gènes résistants à l’aluminium, parce que les plantes normales meurent en présence d’un excès en aluminium, est-il un hasard ? Ou alors le capitalisme opportuniste et le monopole alimentaire planifié grâce à la générosité de Monsanto et la dialectique hégélienne basée sur l’information d’initiés supposent qu’un programme de « geo-ingénirie » proposé est déjà en cours et qu’il est en train de remplir notre atmosphère de chemtrails contenant de l’aluminium et du baryum ?

Ce n’est pas un jeu les amis. Nous sommes touchés de toutes parts par un programme génocidaire planifié destiné à rendre quelques familles encore plus riches qu’elles ne le sont déjà, et réduire la population mondiale à 500 millions comme gravé dans les Georgia Guidestones. Ce n’est rien d’autre qu’une guerre biologique.

Sources

Article original : http://farmwars.info/?p=2927

Auteur : Barbara H. Peterson

Traduction : la-matrice pour Conspipedia

 
27 Commentaires

Publié par le 24 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , ,

EDF: petit rappel pour ceux qui auraient oublié cette ARNAQUE !!!

 



AUJOURD’HUI DÉBUT ET FIN DE LA SESSION PARLEMENTAIRE AU SÉNAT POUR  PASSER LE PROJET DE LOI NOME.

  DANS QUELQUES JOURS CE NE SERA PLUS UN PROJET MAIS UNE VÉRITABLE LOI  SCELERATE AVEC APPLICATION AU 1ER JANVIER 2011. *
 QUAND NOS FACTURES ET CELLES DE NOS AMIS AUGMENTERONT ON NE POURRA PLUS DIRE QUE L’ON NE SAVAIT PAS. *
 A DIFFUSER LARGEMENT ÉVIDEMMENT *
APRÈS FRANCE TELECOM, LA POSTE, LA SNCF, ETC…

   *EDF *

   Pour les fameux compteurs qui devraient être installés bientôt et qui  devraient nous être facturés au prix très très fort (vers les 300 € ) , et qui, de surcroit, ne seraient pas fiables : *il ne faudra rien signer. *
   On ne peut pas refuser à  EDF d’accéder aux compteurs, et de les changer :
  par contre comme nous n’avons rien demandé, nous n’avons aucune obligation   de signer quelque document que ce soit, et, du moment que nous n’aurons rien
   signé, EDF ne pourra pas 
nous obliger à  payer ces compteurs !
  
  
Attention aux signatures : aucune, même pour la réception des travaux etc…

LES TARIFS D’ÉLECTRICITÉ VONT AUGMENTER POUR PERMETTRE LA CONCURRENCE !
 A TERME, L’USAGER PEUT S’ATTENDRE A DES HAUSSES SUBSTANTIELLES DE SA  FACTURE, COMME CELA S’EST DÉJÀ PRODUIT POUR LE GAZ.
 NE LAISSONS PAS FAIRE !


 C’est la la loi Nome,  soit la Nouvelle Organisation du Marché de l ‘électricité concocté par le gouvernement.

   Le principe en est simple : constatant que la concurrence ne fonctionne pas 

– plus de 96 % des Français restent fidèles à l’opérateur historique (EDF)- le gouvernement a décidé de la créer artificiellement.
   La loi étant passée dans une relative indifférence, à  partir du 1er  janvier 2011 *, EDF aura obligation de revendre à  ses concurrents jusqu’à  25 % de sa production d’électricité.
 Un véritable hold-up ! *
   Les fournisseurs d’électricité vont se voir offrir un quart de la production, que les Français ont déjà  payé avec leur facture, pour qu’ils puissent réaliser des profits, au seul bénéfice de leurs actionnaires.
 C’est une première que d’obliger une entreprise, dans le monde de la »concurrence libre et non faussée », à  céder une partie de ses atouts à  des concurrents qui produisent peu ou pas du tout d’électricité.
   www.poursavoir.fr

   http://www.monde-diplomatique.fr/2004/06/ANTOINE/11276 (article de 2004 )

   autres exemples de privatisations :
> http://www.sudptt44.org/e107_files/public/1217412610_1_FT0_page3.pdf

> http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article7886

> http://www.partagedeseaux.info/article300.html

 
Si vous êtes scandalisé, diffusez au moins ce message !
 Une fois livré à la concurrence et surtout au  » privé  » ce sera trop tard. *
   Le prix de l’électricité sera fixé par des groupes privés qui , en fait, seront des filiales d’un seul et unique groupe !
   Vous n’y croyez pas ?
 Alors remettez vous dans le contexte de nos chères autoroutes Françaises que nos parents et grands parents ont payées avec leurs impôts et qui ont  été vendues et bradées à de grands groupes privés..
 Cela profite à  qui ?
   Et le prix à  payer pour y circuler ? N’est-ce pas scandaleux ?
   Mais c’est trop tard, car ce réseau routier n’appartient plus en totalité à  l’Etat ! Et pour le reste ce sera pareil !
   Aujourd’hui le service public coûte cher, mais ce n’est rien face à  ce qui nous attend si nous le bradons à  des groupes privés !
   Si vous pouvez faire circuler sans modération autour de vous ce message et cette adresse du site, alors n’hésitez pas !!

 

Trouvé chez Ferlim  🙂

http://changementclimatique.over-blog.com/article-amour-61607467-comments.html#comment71641035

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 24 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Un soldat britannique refusant d’aller en Afghanistan condamné

LONDRES (Reuters) – Un militaire britannique qui refuse de retourner combattre en Afghanistan et a fait campagne contre la guerre a été condamné vendredi à neuf mois de prison après avoir reconnu avoir quitté son régiment sans autorisation.

Joe Glenton, 27 ans, a disparu de sa caserne du sud de l’Angleterre en juin 2007, peu de temps avant la date prévue pour une seconde affectation en Afghanistan.

Le jeune homme a été rétrogradé de son rang de caporal et il brandissait le poing lorsque la police militaire l’a conduit devant la cour martiale.

Après sa première affectation en Afghanistan, Glenton a expliqué à un psychiatre qu’il rêvait de cercueils de soldats, buvait beaucoup et s’interrogeait sur la moralité et la légalité de la guerre.

La juge Emma Peters a estimé que Glenton aurait dû chercher de l’aide pour ses problèmes plutôt que de quitter son régiment sans autorisation. L’accusation, plus grave, de désertion, a été abandonnée.

Gleton, a participé en octobre à une manifestation contre la guerre et il a prononcé un discours expliquant son « devoir moral » de s’opposer à la guerre.

Heureux de voir que certains soldats ont encore une âme et c’est tout à l’honneur de ce garçon,bravo.

 
4 Commentaires

Publié par le 24 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Adieu souveraineté Irlandaise…Bonjour tristesse…!

Irlande: vers une nationalisation totale du secteur bancaire et de fait de l’Irlande toute entière!
Dublin (awp/afp) – Les fonds massifs que l’état irlandais s’apprête à injecter dans les banques du pays, grâce au plan d’aide international, devraient conduire à une nationalisation quasi-totale du secteur bancaire de l’ex-« Tigre celtique », selon des informations mercredi de la presse à Dublin.

Sur les 85 milliards d’euros d’aide désormais attendus de l’Union européenne et du Fonds Monétaire international, une part conséquente doit servir à recapitaliser les banques, toujours au bord du naufrage malgré l’argent public qu’elles ont déjà reçu et la garantie apportée par l’état sur leurs dépôts.

La banque irlandaise la plus en difficulté, et une des deux premières par la taille, l’Anglo Irish Bank, a été nationalisée dès le début 2009, touchée de plein fouet par l’éclatement de la bulle immobilière après avoir accordé des prêts à tout-va.

Nécessitant d’être renflouée à hauteur de plus de 30 milliards d’euros (soit presque 20% du PIB de l’Irlande), elle appartient désormais à 100% à l’état.

Celui-ci est également déjà majoritaire dans deux établissements de crédit mutualiste de taille plus modeste, l’Irish Nationwide et l’EBS.

Un autre groupe bancaire majeur du pays, Allied Irish Banks (AIB), est en passe de devenir la propriété de l’Etat à 99% -contre environ 20% actuellement- après une recapitalisation imminente, assurait mercredi l’Irish Times.

AIB a annoncé la semaine dernière avoir enregistré une baisse de 13 milliards d’euros de ses dépôts depuis janvier et n’avoir pas trouvé preneur pour ses activités en Grande-Bretagne, dont la vente lui aurait permis de dégager un peu d’argent frais.

Dans le trio de tête des banques du pays, la Bank of Ireland (BofI) pourrait également passer dans le giron de l’Etat d’ici la fin de la semaine, selon la presse.

Longtemps considérée comme la banque la plus solide, car moins exposée aux prêts immobiliers que ses principales concurrentes, la BofI fait face, elle aussi, à une hémorragie de comptes détenus par les entreprises. Elle est en outre fragilisée par la descente aux enfers de son cours de bourse, qui lui a fait perdre plus de 90% de sa valeur d’avant la crise, soulignait l’Irish Independent.

L’action d’AIB a chuté de son côté de plus de 70% depuis le début de l’année.

Un autre établissement de crédit coté en Bourse, Irish Life and Permanent, participe aux discussions avec les experts de l’UE et du FMI, venus sur place pour mieux cerner l’ampleur des dégâts et des besoins.

Les établissements bancaires concernés n’ont fait aucun commentaire.

Selon les experts, la quasi-nationalisation du secteur bancaire irlandais aurait l’avantage, malgré son coût, de permettre à l’Etat -et par ricochet à la communauté internationale- d’avoir la main pour superviser sa restructuration et la cure d’amaigrissement drastique qui va lui être imposée.

Austérité

Le plan de rigueur constitue un préalable incontournable à l’octroi d’une aide de l’Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI), en cours de mise au point. Elle « sera autour de 85 milliards d’euros », a déclaré mercredi le ministre français du Budget, François Baroin. C’est « 20.000 euros » par Irlandais, a calculé l’Irish Sun.

En contrepartie, l’Irlande doit prouver sa capacité à stopper le dérapage de ses finances. L’adoption du plan de rigueur, et du budget 2011 qui en fait partie, est « essentielle », a averti mardi le commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn. « Chaque jour qui passe accroît les incertitudes », a-t-il ajouté, dans une allusion à la déprime persistante des marchés.

L’agence d’évaluation financière Standard and Poor’s a d’ailleurs abaissé mardi de deux crans la note de dette à long terme de l’Irlande.

L’aide à l’Irlande est conditionnée à « des mesures à prendre pour que le pays revienne sur le chemin de la stabilisation » de ses finances publiques, a averti mercredi la chancelière allemande Angela Merkel.

L’ampleur de l’austérité est cependant redoutée par les quelque 4,3 millions d’Irlandais qui ont déjà subi trois plans de rigueur depuis le début de la sévère récession qui a frappé l’ancien « tigre celtique » en 2008.

Le nouveau train de mesures prévoit 10 milliards d’économies et cinq de taxations.

Selon les médias, les allocations chômage et familiales seront réduites de 5%. Environ 25.000 postes seront supprimés dans la fonction publique et le salaire minimum sera amputé de 12%. Parallèlement, le plan prévoirait un alourdissement de l’impôt sur les revenus, ainsi que de nouvelles taxes.

« La vie va devenir insupportable », a estimé Eamon Devoy. Des « désordres sociaux » sont à prévoir, assure ce responsable du TEEU, un des principaux syndicats du pays qui appellent à une manifestation massive samedi. Ces organisations comptent sur un mouvement du type de celui qui secoue le Portugal, paralysé mercredi par une grève générale contre des réductions de salaires et des hausses d’impôts.

En Irlande, le vif mécontentement contre la rigueur se double de « l’humiliation » ressentie par la population face à l’appel à l’aide extérieure pour secourir l’île. Mercredi matin, le ministre des Transports, Noel Dempsey, a découvert un immense « Traîtres » barrant en lettres rouges la façade de sa permanence locale.

L’ampleur de l’austérité fait de plus craindre pour l’économie irlandaise. « Le plan va tuer le peu de chances de reprise en Irlande », juge l’économiste David McWilliams dans une tribune publiée par l’Irish Independent.

La crise financière se double d’une crise politique: le Premier ministre Brian Cowen, confronté au risque d’implosion de la coalition qu’il dirige, a été contraint lundi d’annoncer des élections anticipées pour l’année prochaine. Il espére ainsi bénéficier du sursis nécessaire pour permettre le vote du budget de rigueur qui sera présenté au Parlement à partir du 7 décembre. L’opposition continue cependant à appeler à sa démission.

 
Poster un commentaire

Publié par le 24 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Des collégiens font la vaisselle de leur cantine scolaire!

Le collège Malraux de Granville, dans la Manche, manque cruellement de personnel, notamment dans la cantine scolaire. Or, le Conseil général ne trouve pas de remplaçants pour régler ce problème. Des élèves se sont donc portés volontaires pour faire la vaisselle, en compagnie de leur principal.

C’est une histoire qui peut faire sourire mais qui démontre une fois de plus le manque de moyens de certains établissements scolaires en France. Il semble bien loin le temps où le ministère de l’Education nationale dépensait beaucoup d’argent pour offrir aux élèves un cadre agréable pour les instruire.

Le principal du collège a expliqué au site Internet « Le Post » que la situation n’a pas bougé d’un iota depuis que TF1 News a révélé cette affaire. Il faut en effet attendre le 1er décembre pour en savoir plus. En attendant, le principal n’exclue pas de solliciter d’autres élèves pour faire la plonge.

Les syndicats d’enseignants ont dénoncé une violation de la législation du travail et une mise en danger des collégiens.

Thomas Balquin, avec pour source : Le Post

 
6 Commentaires

Publié par le 24 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Grève générale massivement suivie au Portugal

Avions annulés, ports paralysés, métros fermés, la grève générale contre l’austérité était massivement suivie mercredi matin au Portugal, selon des sources officielles et syndicales. Elle affectait fortement l’ensemble de services publics mais aussi les grandes entreprises.

Tous les vols en provenance et à destination du Portugal ont été annulés dans les aéroports de Genève et de Zurich. Aucune liaison avec le Portugal n’était prévue mercredi à l’aéroport de Bâle-Mulhouse.

Le secteur des transports était particulièrement touché. Aucun avion n’était prévu mercredi au départ ou à l’arrivée des aéroports portugais, selon l’ANA, gestionnaire des aéroports portugais. Plus des trois quarts des trains ont été annulés et 60 % des autobus, selon des chiffres fournis par les directions de Comboios de Portugal et Carris.

A Lisbonne, aucun métro ne devait circuler de la journée, et le transport fluvial entre les deux rives du Tage a été interrompu, ont confirmé le Metropolitano de Lisboa et la Transtejo.

La grève, convoquée par les deux principales centrales syndicales CGTP et UGT, unies pour la première fois depuis 1988, paralysait également le secteur de l’éducation, avec de nombreuses écoles fermées, et de la santé, la plupart des hôpitaux assurant seulement un service minimum d’urgence, selon des sources syndicales.

(ats / 24 novembre 2010 11:50)

 
Poster un commentaire

Publié par le 24 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :