RSS

Archives du 17 novembre 2010

11-Septembre sur FoxNews: Percée médiatique sans précédent !

Le 13 novembre 2010, Bob McIlvaine qui perdit son fils dans le WTC et Tony Szamboti, ingénieur en génie mécanique, furent les invités de l’émission d’information « Geraldo at Large » sur Fox News.

L’objet de l’émission : discuter de la campagne télévisée « Building What ? » dont l’objectif est d’obtenir une nouvelle enquête sur l’extraordinaire effondrement du WTC 7, la TROISIEME tour à s’être effondrée le 11 septembre 2001.

Devant une audience de plus d’1 million de téléspectateurs, l’animateur Geraldo Rivera, qui jusqu’à peu était un critique virulent du Mouvement pour la Vérité sur le 11/9, reconnaît à présent avoir évolué dans ses positions. Il conclut l’émission en affirmant : « C’est un sujet intriguant. Je suis bien plus ouvert à ce sujet que je ne l’étais, et c’est à cause de l’engagement des familles du 11/9, et de tous ces ingénieurs et architectes » … un aveu qui résonne comme un mea culpa.

Il s’agit là d’un franc succès pour la campagne « Building What ? » dont l’association ReOpen911 est partenaire officiel aux côtés des familles de victimes, survivants et secouristes du 11 Septembre représentés par NYCCAN. Pour en savoir plus sur cette campagne :
http://www.reopen911.info/2013.html
http://www.reopen911.info/2054.html

Un mois après une première émission sur Fox News ( http://www.dailymotion.com/video/xfek1u ) qui donna l’occasion au lieutenant-colonel Anthony Shaffer et à l’ex Officier de la CIA Michael Scheuer de dénoncer le fait qu’il y avait eu camouflage sur le 11 Septembre « aux plus haut niveaux du gouvernement », la chaîne conservatrice enfonce donc le clou. Un revirement radical de la part de Fox News qui jusqu’alors s’était toujours élevée contre toute remise en cause de la version gouvernementale américaine des attentats.

PLUS D’INFO sur www.reopen911.info
Le site français sur les attentats du 11 Septembre

 
2 Commentaires

Publié par le 17 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Carte d’identité: l’église grecque refuse le « chiffre de la Bête »

L’Eglise orthodoxe grecque exige que les chiffres 666, symboles de l’Antéchrist dans la tradition chrétienne, ne figurent pas sur les cartes d’identité informatisées en préparation. Elle a assuré que le gouvernement prendrait en compte ses remarques.

L’église, non séparée de l’Etat, « a le devoir de préserver l’intégrité de la foi, c’est pourquoi la ‘carte du citoyen’ ne doit inclure en aucun cas, ni de manière visible ni de manière invisible les chiffres 666 », a indiqué le saint synode.

Souvent accusée d’obscurantisme, la hiérarchie orthodoxe grecque a par le passé combattu farouchement l’entrée du pays dans l’espace Schengen, arguant de l’existence d’un contrôle informatique des entrées et sorties dans cette zone utilisant le 666, les « chiffres de la Bête ».

L’Eglise grecque avait aussi longtemps bataillé contre la suppression, finalement imposée au début des années 2000 par le précédent gouvernement socialiste, de la mention obligatoire de la religion sur les papiers d’identité grecs.

(ats / 17 novembre 2010 14:21)

Incroyable comme info çà,qui l’aurait cru…!
🙂

 
7 Commentaires

Publié par le 17 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Haïti: épidémie de choléra(mise à jour)

L'épidémie de choléra en Haïti a fait 138 morts

Epidémie de choléra en Haïti: premier cas signalé en Floride

WASHINGTON – Un premier cas de choléra lié à l’épidémie qui sévit depuis la mi-octobre en Haïti a été découvert en Floride (sud-est des Etats-Unis) chez une femme qui a récemment rendu visite à de la famille dans le pays, rapportent mercredi les médias locaux.

« Elle se porte tout à fait bien », a déclaré le Dr Thomas Torok, spécialiste du choléra au département de la santé de l’Etat de Floride, interrogé par le journal Miami Herald.

« D’autres cas possibles font l’objet d’une enquête », a-t-il dit.

L’identité de la malade n’a pas été divulguée, mais le Dr Torok a précisé qu’elle n’occupait pas un emploi en contact avec le public, limitant les risques de transmission du choléra à d’autres personnes. Elle était rentrée d’Haïti il y a une semaine, montrant les symptômes de la maladie qui a ensuite été diagnostiquée par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Selon le Miami Herald, la famille de cette femme vit dans la vallée de l’Artibonite, à l’origine de l’épidémie de choléra qui a fait 1.110 morts en Haïti.

Les autorités de Floride ont été sensibilisées à la nécessité de tester rapidement les personnes montrant des symptômes du choléra. Cet Etat compte 240.000 personnes nées en Haïti, qui retournent régulièrement dans le pays.

(©AFP / 17 novembre 2010 19h18)

Haïti: les cas de choléra ont sextuplé en une semaine

Les cas de choléra à Port-au-Prince, la capitale haïtienne, ont plus que sextuplé en une semaine, a indiqué mercredi Médecins sans frontières (MSF). La maladie s’est propagée hors d’Haïti, avec deux personnes touchées en Floride et en République dominicaine.

La prévention reste « bien en-deçà » des besoins réels, a dit MSF. « Les activités critiques de prévention comme la distribution d’eau potable, de sachets de réhydratation orale, le nettoyage des déchets et un enterrement sûr des victimes, tout cela reste bien en-deçà des besoins », avertit l’organisation dans un point de situation.

« Le nombre de cas augmente partout à travers le pays avec surtout des pointes dans la capitale et dans les villes de Cap Haïtien, Port de Paix et Gros Morne », a aussi précisé l’ONG. A Port-au-Prince, le nombre de décès est passé à 46 selos le bilan officiel mercredi, contre 38 dans le précédent bilan.

MSF indique que le nombre de patients avec des symptômes de choléra se présentant dans les structures médicales soutenues par l’ONG a passé de 350 à 2250 en une semaine dans la capitale Port-au-Prince. Les centres de traitement installés à Sarthe (70 lits), Tabarre (200 lits) et Carrefour (112 lits) sont pleins.

Mercredi, le bilan officiel faisait état de 1110 tués en Haïti, soit 76 de plus que précédemment, et le nombre d’hospitalisations a augmenté de 1583, atteignant 18 382 depuis le début de l’épidémie à la mi-octobre.

Le choléra en Haïti pourrait affecter 200’000 personnes et faire jusqu’à 10’000 tués au cours des six à 12 prochains mois s’il n’y a pas d’amélioration de l’intervention pour combattre l’épidémie, a dit mercredi dans un entretien à l’AFP un médecin de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), Ciro Ugarte.

Les scientifiques s’inquiètent désormais de la propagation de la maladie au-delà d’Haïti, après l’annonce mardi de la découverte d’un cas dans la République dominicaine voisine et celle mercredi d’un autre en Floride.

(ats / 17 novembre 2010 20:42) 

Haïti: les cas de choléra ont sextuplé en une semaine

Les cas de choléra à Port-au-Prince, la capitale haïtienne, ont plus que sextuplé en une semaine, a indiqué mercredi Médecins sans frontières (MSF). La maladie s’est propagée hors d’Haïti, avec deux personnes touchées en Floride et en République dominicaine.

La prévention reste « bien en-deçà » des besoins réels, a dit MSF. « Les activités critiques de prévention comme la distribution d’eau potable, de sachets de réhydratation orale, le nettoyage des déchets et un enterrement sûr des victimes, tout cela reste bien en-deçà des besoins », avertit l’organisation dans un point de situation.

« Le nombre de cas augmente partout à travers le pays avec surtout des pointes dans la capitale et dans les villes de Cap Haïtien, Port de Paix et Gros Morne », a aussi précisé l’ONG. A Port-au-Prince, le nombre de décès est passé à 46 selos le bilan officiel mercredi, contre 38 dans le précédent bilan.

MSF indique que le nombre de patients avec des symptômes de choléra se présentant dans les structures médicales soutenues par l’ONG a passé de 350 à 2250 en une semaine dans la capitale Port-au-Prince. Les centres de traitement installés à Sarthe (70 lits), Tabarre (200 lits) et Carrefour (112 lits) sont pleins.

Mercredi, le bilan officiel faisait état de 1110 tués en Haïti, soit 76 de plus que précédemment, et le nombre d’hospitalisations a augmenté de 1583, atteignant 18 382 depuis le début de l’épidémie à la mi-octobre.

Le choléra en Haïti pourrait affecter 200’000 personnes et faire jusqu’à 10’000 tués au cours des six à 12 prochains mois s’il n’y a pas d’amélioration de l’intervention pour combattre l’épidémie, a dit mercredi dans un entretien à l’AFP un médecin de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), Ciro Ugarte.

Les scientifiques s’inquiètent désormais de la propagation de la maladie au-delà d’Haïti, après l’annonce mardi de la découverte d’un cas dans la République dominicaine voisine et celle mercredi d’un autre en Floride.

(ats / 17 novembre 2010 20:42)

 
7 Commentaires

Publié par le 17 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :