RSS

Archives du 15 août 2011

GB/mer du Nord: fuite de pétrole la plus importante depuis 10 ans

LONDRES – La fuite de pétrole, qui s’échappe depuis la semaine dernière d’une plate-forme du groupe Shell en mer du Nord au large de la Grande-Bretagne, est la plus importante depuis une décennie dans la région, a affirmé lundi le gouvernement britannique, qui assure cependant qu’elle n’atteindra pas les côtes.

La fuite pourrait atteindre plusieurs centaines de tonnes, a annoncé le ministère de l’Energie dans un communiqué transmis à l’AFP, en précisant que cette estimation était revue en permanence, et que les gardes-côtes procédaient à des survols deux fois par jour pour surveiller la situation.

Même si elle est petite en comparaison de l’incident du golfe du Mexique, cette fuite est substantielle à l’échelle du Royaume-Uni, a ajouté le ministère de l’Energie.

De son côté, le groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell a indiqué dans un communiqué que la fuite représentait à ce stade environ 216 tonnes, soit l’équivalent de 1.300 barils de pétrole. Cependant, selon les calculs du groupe pétrolier, seule une tonne de pétrole brut affleurerait à la surface, et la quantité échappée serait désormais inférieure à cinq tonnes par jour.

Cette fuite est largement supérieure à celles enregistrées depuis 2001 en mer du Nord, au large de la Grande-Bretagne. En 2009, moins de 51 tonnes de pétrole au total s’étaient échappées des installations pétrolières situées dans la zone, selon un bilan établi par le ministère de l’Energie.

A titre de comparaison, l’explosion l’an dernier d’une plateforme exploitée par le groupe britannique BP au large de la Louisiane avait provoqué le déversement de dizaines de millions de litres de brut dans le golfe du Mexique.

Shell avait annoncé la semaine dernière avoir repéré une fuite de pétrole sur un oléoduc reliant la plate-forme pétrolière Gannet Alpha, dont il est responsable, à environ 180 kilomètres au large d’Aberdeen, ville située sur la côte orientale de l’Ecosse.

Shell avait toutefois indiqué ce week-end que la fuite était désormais sous-contrôle et considérablement réduite, et qu’il s’efforçait d’y mettre un terme.

Le ministère de l’Energie a assuré ce lundi, comme l’avait déjà fait le groupe pétrolier, que cette fuite ne devrait pas causer de marée noire. On ne s’attend pas à ce que le pétrole atteigne les côtes et on prévoit en fait qu’il se dispersera naturellement dans la mer, a-t-il indiqué.

Nous continuons à prévoir que la couche de pétrole se dispersera sous l’action des vagues et n’atteindra pas les côtes, a abondé Shell, ajoutant que le personnel de la plateforme n’était pas touché et que l’installation, qui est dirigée également par le groupe pétrolier américain ExxonMobil, continuait à fonctionner.

De son côté, l’organisation Greenpeace a dénoncé un manque inquiétant de transparence de la part de Shell, lui reprochant d’avoir mis deux jours à faire état de cette fuite de pétrole.

Cette fuite intervient alors que Shell est sur la sellette après la publication début août d’une étude sans précédent de l’ONU qui le met en cause, ainsi que le gouvernement nigérian, dans la pollution pétrolière de très grande ampleur touchant le Sud du Nigeria. Cette pollution pourrait nécessiter, selon l’ONU, l’opération de nettoyage la plus vaste jamais réalisée au monde.

De plus, la marée noire du golfe du Mexique a renforcé la vigilance à l’égard des installations pétrolières en mer du Nord. Un rapport publié le mois dernier par l’Autorité de sûreté britannique avait révélé que ces installations avaient enregistré une baisse des fuites d’hydrocarbures en un an, mais que celles-ci continuaient de se produire au rythme moyen d’une par semaine.
AFP

 
Poster un commentaire

Publié par le 15 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Allemagne: ouverture d’un procès pour fraude fiscale autour du marché du CO2 !

Francfort (Allemagne) – Le procès de six responsables d’entreprises accusés d’avoir escroqué le fisc allemand de plusieurs centaines de millions d’euros par le biais de certificats d’émission de CO2 s’est ouvert lundi devant un tribunal de Francfort (ouest).

Les six cadres d’entreprises sont soupçonnés de s’être fait rembourser des taxes sur des certificats d’émission de CO2 –ces droits à polluer échangés sur un marché entre les entreprises– sur lesquels ils n’auraient en réalité jamais payé d’impôts.

L’Etat allemand aurait ainsi été floué de plus de 230 millions d’euros.

Les six auraient été aidés par des complices présents dans les Emirats arabes unis, en Grande-Bretagne et en Suisse.

La justice allemande va devoir examiner des milliers de transactions et quelque 600 dossiers. Plus de 300 témoins ont également été appelés à comparaître pour ce procès géant qui doit durer jusqu’à mars 2012.

Comme en bourse,il est trés facile de se faire du fric sur du vent…!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 15 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Les mers chinoises polluées par la radioactivité issue de la catastrophe de Fukushima ?

La Chine suspecte le Japon de lui avoir menti au sujet de la catastrophe de Fukushima. Selon la presse officielle chinoise, un rapport du Bureau national des océans fait état de résidus radioactifs retrouvés à 800 kilomètres de Fukushima alors que le gouvernement japonais avait parlé d’un périmètre de contamination ne dépassant pas 300 kilomètres.

Ce sont des propos encore au conditionnel, mais les experts chinois sont formels dans leurs conclusions : « Des résidus radioactifs ont été retrouvés en mer à 800 kilomètres à l’est de Fukushima. Il ne fait aucun doute que ces déchets sont en lien avec la centrale japonaise ».

Le site du Quotidien du peuple titrait ainsi dès l’aube sur ces déchets nucléaires en provenance du Japon qui pourraient entrer dans les mers chinoises. Même chose pour le site d’information Soho.com, là encore très matinal avec la même information publiée très tôt ce 15 août.

« La zone affectée par la radioactivité est beaucoup plus grande que ce qui a été annoncé par le gouvernement japonais », estime ainsi le Bureau national des océans qui affirme avoir décelé du césium-137 à des doses 300 fois plus importantes que le niveau des mers de Chine, avec des risques potentiels pour les pêches chinoises.

Le rapport, qui reste très imprécis quant au calendrier de cette contamination annoncée, a déjà suscité des milliers de commentaires sur le net chinois. « Nous devons exiger des remboursements au Japon pour nos pêcheurs », écrit ainsi un internaute. « Les Japonais sont méchants, ils veulent que tout le monde meurt avec eux », dit un autre car ces informations tombent aussi très opportunément le jour où la Chine fête la capitulation du Japon.

« Et si le Bureau des océans était en train de nous jouer un tour en essayant de détourner l’attention de la marée noire chinoise dans le golfe de Bohai ?», s’interroge un troisième.

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/

 
1 commentaire

Publié par le 15 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Soral sur les émeutes de Londres

« Soral »,on aime ou on aime pas,toutefois son point de vue sur ces événements me parait trés réaliste,écoutez:

 

 

 
7 Commentaires

Publié par le 15 août 2011 dans Soral sur les émeutes de Londres

 

Un scandale de plus : nous payons pour la protection de BHL!

 

Que le scatosophe[3] du prêt à porter intellectuel avec ses propres deniers court le monde pour propager ses inepties cathodiques est une chose. Que le contribuable Français protège le roi des faussaires intellectuels [2] comme le décrit avec brillo Pascal Boniface, Directeur de l’IRIS (l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques) : NON !

BHL qui est à la philosophie ce que McDo est à la gastronomie vient de passer sous protection du SPHP [1] qui n’est pas, comme on pourrait l’attendre, une unité d’internement psychiatrique volante mais simplement un service de police au service de la nation et des personnalités qui travaillent à ses interêts (de la nation). 

Cette mise sous protection cherement payée est un exemple de plus de notre « Etat poubelle » qui ne sait plus faire la différence entre le vinaigre et le bon vin préférant défendre les puissants, les nantis ou les idiots dangereux alors que son peuple – lui – ne bénéfice que d’un mépris arrogant illustré par une police retournée contre sa population. (Racket routier, taxes en tout genre, intervention dans la sphère privée de l’Etat).

Si BHL est menacé , c’est son affaire et s’il est tué par une quelconque barbouze c’est tout aussi son affaire et pas la nôtre.

 A vouloir jouer les Malraux sans en avoir le début du talent ou les Aron sans en avoir la puissance intellectuelle, on finit par se brûler avec des allumettes qu’on ne sait pas manipuler.

Mon grande père souriait souvent en déclarant que « la philosophie aide surtout à bien supporter le malheur des autres »… en regardant BHL et son pseudo bagage intellectuel, je finis par comprendre vraiment ce que cette phrase voulait dire.

 

 

[1] http://www.lemonde.fr/societe/artic…

[2] http://lecacs.blogspot.com/2011/05/…

[3] http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/chronique-s-du-frantoustan-ii-vive-63923

 http://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/un-scandale-de-plus-nous-payons

Pour en savoir plus sur les manipulations médiatiques de Bernard-Henri Lévy, visionnez :
BHL, le best-of de ses casseroles !

 

Et pour comprendre pour qui roule BHL, lisez :
« Sarkozy, Israël et les juifs » de Paul-Eric Blanrue.

 

FBI:Ils voient des terroristes partout!

Ils voient des terroristes partout les américains, voici un petit extrait de l’article….Alors que le gouvernement leur demande de se préparer au cas où, ils sont espionnés toujours au cas où, nous vivons une époque formidable! 

 

Le FBI demande aux magasins de surplus d’espionner les identités des clients qui achètent du matériel de survie, et de les signaler comme des terroristes potentiels tandis que la CDC effraie le public dans leur achat de matériel de survie avec ‘Zombie Apocalypse « psy-op.

Document du FBI Listes achat d’articles de préparation comme «indicateurs potentiels d’activités terroristes»

 

Le document du FBI, intitulé «Communautés contre le terrorisme: les indicateurs potentiels d’activités terroristes liés aux Magasins de Surplus Militaire » également les propriétaires de magasins de surplus ont en charge de:

  • d’«Exiger d’identité valide de tous les nouveaux clients.
  • Tenir des registres des achats.
  • Parlez à des clients, de poser des questions, et
  • écouter et observer leurs réactions.
  • Regardez des personnes et des actions qui sont hors de propos.
  • Prenez note des déclarations suspectes, des personnes et / ou des véhicules.
  • Si quelque chose semble suspect, aviser les autorités répressives. «

source Alexander Higgins via incapabledesetaire

 
Poster un commentaire

Publié par le 15 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

L’Elysée a raison d’être inquiet après le 15 août 2011

Le président Nicolas Sarkozy a-t-il interrompu ses vacances d’été uniquement pour assister à un rebond technique des bourses européennes ? La réalité est que le problème de la dette française constitue maintenant un problème immédiat pour les marchés internationaux, bien plus grave que l’abaissement de la note de la dette américaine. Le dollar n’a pas été affecté par cette décision de Standard and Poor’s, mais l’euro, c’est une autre affaire ! Car la dégradation de la note de la dette française impacterait dramatiquement l’euro.
Quand les bourses américaines ont plongé, en début de semaine dernière, de nombreux investisseurs ont afflué vers le Trésor américain, signe que le pessimisme n’était pas au plus bas pour les Etats-Unis. Par contre, les problèmes de liquidités concernant les dettes européennes sont si conséquents maintenant, que l’idée fait son chemin selon laquelle l’Allemagne et la France ne disposent pas de liquidités suffisantes pour renflouer tout le monde au sein de la zone euro.
A chaque grande réunion européenne, on assure que tous les problèmes sont résolus et que le navire Europe va pouvoir voguer en pleine mer dans la sérénité. Puis une nouvelle dégradation survient et la houle redevient dangereuse.

Madrid et Rome auront besoin de plus de 700 milliards d’euros pour financer leurs déficits courants et payer la dette venant à échéance en 2012. Les « forces de marchés » reconnaissent ce fait et ont imposé des coûts d’emprunt plus lourd pour les deux pays. En conséquence, les banques espagnoles et italiennes vendent massivement des obligations, rachetées par la BCE. Ces actions de la BCE sont sans issue et ont des conséquences sur les liquidités du marché interbancaire. En outre, la France arrive à un endettement très proche désormais des 90% du PIB, que Carmen Reinhart, de l’Institut Peterson, et Kenneth Rogoff, de Harvard, jugent « dangereux ». « Un niveau qui constitue un sérieux frein à la croissance économique ». D’ailleurs, cette analyse se trouve renforcée par l’annonce d’une croissance anémique pour la France.
Finalement, selon la presse américaine, la France est quasiment KO et seule l’Allemagne se trouve présente sur le pont pour essuyer la tempête. Mais voilà le problème : combien même l’Allemagne aurait toute la bonne volonté possible pour éponger les autres pays défaillants de l’Union européenne, elle n’en a pas les moyens. C’est bien pour cette raison que ses représentants ont annoncé que l’Allemagne ne verserait pas un euro supplémentaire dans le FESF. Voilà pourquoi on peut sérieusement douter d’un rebond durable des marchés, car la France est déjà dans la lunette de tir des forces de marché avec lesquelles notre cher président a été si complaisant depuis plusieurs trimestres.

http://liesidotorg.wordpress.com/

 
3 Commentaires

Publié par le 15 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :