RSS

Archives du 19 août 2011

IBM met au point la première puce imitant le cerveau humain

NEW YORK (AFP) – IBM, le géant américain de l’informatique, a annoncé avoir mis au point une puce révolutionnaire imitant le fonctionnant du cerveau humain qui permettra aux ordinateurs d’apprendre de leurs expériences, d’élaborer des hypothèses, et de tirer des conclusions de résultats.

« C’est une nouvelle frontière. Personne d’autre ne fait » de telles recherches, a commenté auprès de l’AFP Roger Kay, de Endpoint Technologies Associates.

« Les ordinateurs +cognitifs+ construits avec ces puces ne seront pas programmés de la même manière que les ordinateurs traditionnels aujourd’hui. Ces ordinateurs devraient plutôt apprendre de leurs expériences, trouver des corrélations, élaborer des hypothèses et se rappeler –et tirer des leçons de résultats, imitant ainsi la plasticité du cerveau humain », indique IBM.

Ce que les ingénieurs d’IBM essaient de faire est d’incorporer dans la puce « le même genre de plasticité dont fait preuve le cerveau pour s’adapter », a déclaré à l’AFP Anthony Movshon, professeur de neurosciences à l’Université de New York.

« Dans un ordinateur, les connexions entre les différents éléments d’un circuit sont fixes et les programmes sont ce qui varie. Dans nos cerveaux, les connexions entre les différents éléments et les circuits sont modulables », a-t-il expliqué.

Deux puces prototypes ont déjà été fabriquées et sont en cours de test, précise le groupe américain. Toutes deux ont été gravées avec une finesse de trait de 45 nanomètres, sur du silicium sur isolant (SOI), et contiennent l’équivalent de 256 « neurones » (cellules nerveuses).

L’objectif à long terme d’IBM est de construire un complexe de composants contenant 10 milliards de « neurones », soit encore très loin du cerveau humain qui en comprend 100 milliards. Le but est d’arriver à créer 100.000 milliards de synapses dans un espace inférieur à 2 litres, tout en consommant un kilowatt d’électricité, précise le groupe américain.

Les ordinateurs utilisant ces puces consommeront considérablement moins d’énergie et seront beaucoup plus compact que les appareils actuels, assure « Big Blue ».

Les travaux d’IBM « ouvrent un chemin vers une recherche très intéressante », a souligné Roger Kay. « Ils ne sont pas arrivés au point où cela fait des choses pratiques mais ils ont prouvé le concept. »

Selon IBM, un ordinateur « cognitif » serait par exemple capable de déclencher une alerte au tsunami en analysant les données fournies par différents types de capteurs marins, en compilant les données sur la température, la pression et la hauteur des vagues, explique IBM. Il pourrait aussi aider les distributeurs à gérer leurs stocks de produits frais grâce à son sens de l’ »odorat ».

« Ce qu’IBM devra démontrer pour que des gens comme moi soient convaincus est qu’il existe un gain important » concernant la puissance des ordinateurs, a indiqué le professeur de neurosciences Anthony Movshon. « Il se pourrait que cette puce, même si elle est modelée sur le cerveau, même si elle est intelligente, même si elle est très intéressante, fasse en réalité le travail moins vite qu’une puce conventionnelle ».

Pour la deuxième phase du projet, baptisé SyNAPSE, IBM s’est adjoint l’aide de plusieurs universités réputées, comme Columbia, Cornell, l’université de Californie et l’université du Wisconsin. Le projet bénéficie d’un financement de 21 millions de la DARPA, l’agence qui finance les projets high-tech dans le domaine de la défense.

Depuis des années, les performances des composants électroniques doublent tous les 18 mois, mais cette évolution semble arriver à son terme, l’extrême concentration des transistors sur les nouvelles « puces » provoquant des dégagements de chaleur très difficiles à maîtriser.

© 2011 AFP

 
2 Commentaires

Publié par le 19 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Bank of America taille encore dans ses effectifs

L’établissement Bank of America (BofA) va supprimer 3.500 postes au cours de ce trimestre et un vaste plan de restructuration du groupe prévoit d’éliminer au moins 10.000 emplois supplémentaires, a rapporté le Wall Street Journal.

Les 3.500 postes concernés « sont répartis dans tout le pays » et incluent les divisions de « banques d’investissement et de courtage », précise le quotidien économique sur son site internet citant des sources proches du dossier. Leur suppression devrait intervenir « d’ici à fin septembre ».

« Des milliers de réductions supplémentaires sont attendues dans le cadre d’une refonte agressive dénommée ‘Projet nouveau BAC' », le sigle sous lequel s’échangent les actions du groupe à la Bourse, ajoute le Wall Street Journal.

L’étendue de ces suppressions d’emplois est « encore en discussion », mais « au moins 10.000 emplois » sont susceptibles d’être touchés. Cela reviendrait alors à 3,5% des effectifs du groupe, selon le quotidien.

Ces réductions de postes pourraient s’étaler « sur trois ans » et certaines se feraient grâce à un taux naturel de rotation et par un ralentissement des embauches.

La première banque américaine en terme d’actifs fait face à de nombreux défis, dont l’accumulation des procédures judiciaires intentées à son encontre liées aux prêts hypothécaires » hérités de sa filiale Countrywide.

Comme BofA, plusieurs banques ont récemment annoncé de vastes plans de suppressions de postes dont les britanniques HSBC (jusqu’à 30.000 emplois d’ici 2013), Lloyds (15.000 postes d’ici 2014), Barclays (3.OOO emplois en 2011), la banque helvétique Crédit Suisse (2.000 postes), l’établissement italien Intesa Sanpaolo (3.000 emplois d’ici 2013) ou la banque d’affaires américaine Lazard (1.500 emplois).
http://lexpansion.lexpress.fr

 
Poster un commentaire

Publié par le 19 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Les créations d’entreprise en recul de 15,1 % en juillet

Le nombre de créations d’entreprise a accusé un recul de 15,1 % en France en juillet par rapport au mois de juin (en données brutes), a annoncé vendredi 19 août l’Institut national de la statistique (Insee). Hors auto-entrepreneurs, la baisse a été un peu moins marquée, à – 13,6 % , en données corrigées des variations saisonnières et du nombre de jours ouvrables, précise l’Insee.

Sur les trois derniers mois, le nombre cumulé de créations d’entreprise a baissé par rapport à la même période de 2010 (– 7,0 %). Les secteurs qui ont le plus contribué à cette baisse ont été le soutien aux entreprises et le commerce. Le nombre des créations d’entreprises au cours des douze derniers mois a également fléchi par rapport aux douze mois précédents (– 9,0 %).

Sur les sept premiers mois de l’année 2011, ont été enregistrées, en données brutes, 172 514 demandes de création d’auto-entreprise. Ces demandes représentent un peu plus de la moitié des créations, a précisé encore l’Insee.

http://www.lemonde.fr

 
Poster un commentaire

Publié par le 19 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Nouveau record pour l’or!

Cours du jour:

Intraday Or Once dollars

Sur 3 mois:

Sur 1 an:

Sur 5 ans:

 

 

 
3 Commentaires

Publié par le 19 août 2011 dans Nouveau record pour l'or!

 

La déconfiture de la Société Générale et les « incapables majeurs » qui croient mener le pays

http://liesidotorg.wordpress.com/Hier, en pleine séance boursière de débâcle sur le secteur bancaire, on a assisté à une glissade panique du cours de la Société Générale, puis à un rebond de court instant. Cela n’a bien évidemment pas empêché le cours de plonger fortement en clôture. Peu de temps après, le journal Le Point révélait que, pour la première fois depuis février, la Banque centrale européenne (BCE) avait accordé un prêt en dollars, d’un montant important et destiné à une seule banque. L’information fut publiée à l’origine sur le site internet de la BCE. Pas besoin de chercher très loin pour comprendre que la Société Générale glisse vers la faillite et que ce prêt lui fut destiné. Un indice supplémentaire de la fébrilité des banques européennes. Dans l’article précédent, nous disions que les politiques n’avaient plus de pouvoir sur les événements.

Le 4 juillet 2010, la ministre de l’Economie C. Lagarde estimait que les tests bancaires prouveront que « les banques en Europe sont solides et en bonne santé ». On en a la preuve sous les yeux ! Mme Lagarde a été placée à la direction de l’institution supranationale (FMI) au service du cartel bancaire pour imposer un nouvel ordre sur le chaos actuellement généré par les « force de marché » au service de la cause mondialiste.

Communiqué du 11 juillet 2011 : « En France, quatre banques, BNP Paribas, Groupe BPCE, Groupe Crédit Agricole et Société Générale, qui représentent plus de 80 % de l’ensemble des actifs du secteur, ont participé au test de résistance. François BAROIN se félicite du fait que les résultats du test montrent que toutes ces banques sont adéquatement capitalisées et maintiennent, même dans un scénario de stress, un niveau de fonds propres de la meilleure qualité (c’est-à-dire un ratio Core tier 1 significativement supérieur à 5 %). Ces résultats démontrent la solidité du système bancaire français ». C’était pratiquement l’époque où, sur ce blog, nous annoncions l’effondrement de ces mêmes sociétés bancaires… Malgré toutes ces évidences, nous trouvons encore des braves gens qui ne croient pas au complot d’Etat.

Quelles leçons doit-on tirer à la lumière de ce que nous voyons et avions anticipé, quitte à passer pour des pessimistes alors qu’il n’y avait que réalisme dans nos commentaires de l’époque ? Ces gens sont des incapables, des beaux-parleurs et, malheureusement, ils nous mènent à la guerre civile.

 

Retour sur la Société Générale

La BCE lui a prêté 500 millions de dollars pour 7 jours.
« C’est la première fois depuis février 2011 que cet instrument de politique monétaire, que la banque avait réactivé en mai 2010 en pleine crise sur la dette grecque, est utilisé. En février, la BCE n’avait prêté que 70 millions de dollars et les mois précédents, sporadiquement des sommes équivalentes. Il faut remonter à octobre 2010, et surtout au printemps 2010, pour retrouver des traces de prêts en dollars de grande ampleur, par exemple 5 milliards de dollars le 27 mai 2010, ou 9,2 milliards le 12 mai 2010. Ce prêt important en dollars s’ajoute à une série d’annonces de la BCE révélant la fébrilité des banques, comme le montant toujours élevé des liquidités que ces dernières confient à l’institution de Francfort, quitte à être faiblement rémunérées, plutôt que de les prêter à leurs consœurs ». (Source: Le Point)

http://liesidotorg.wordpress.com/

 
5 Commentaires

Publié par le 19 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

En Alsace une maison-OVNI se nourrit du soleil

 

En Alsace, une maison-OVNI se nourrit du soleil

COSSWILLER (Bas-Rhin) – Orientée plein sud, son immense verrière inclinée est inondée de soleil l’hiver, mais toujours à l’ombre l’été: l’Héliodome, étonnante maison en forme de cadran solaire, vient de sortir de terre dans un village alsacien et se rêve en pionnier de l’habitat vert.

Contrairement à d’autres projets conçus autour du soleil, cet intrigant bâtiment aux allures de toupie – ou d’OVNI – de bois et de verre ne se tourne pas pour suivre la course de l’astre. Il profite au maximum de sa trajectoire.

L’originalité repose sur la verrière de 160 m2 en forme de corolle de fleur, qui s’avance hors de la maison côté sud, donnant au logement de très beaux volumes. Son inclinaison a été calculée en fonction de la latitude: une maison similaire en Italie serait moins inclinée, mais en Scandinavie elle le serait davantage.

On a ainsi une luminosité maximum, on tire avantage du soleil, mais sans le subir, explique Eric Wasser, l’heureux propriétaire de l’Héliodome à Cosswiller (Bas-Rhin).

M. Wasser, designer et ébéniste âgé de 54 ans, porte depuis plus de dix ans ce projet dont le principe breveté a été primé en 2003 au concours Lépine.

Pas besoin de climatisation en été, et presque pas de chauffage en hiver. C’est le soleil qui apporte la quasi-totalité des besoins énergétiques de la maison, aux murs bien isolés, et qui ne dispose d’aucun radiateur. L’hiver, le soleil chauffe naturellement la maison à travers les vitres.

Quelques panneaux solaires surmontant la coupole suffisent pour alimenter le chauffe-eau. Une partie de l’eau chaude circule dans la dalle en béton du rez-de-chaussée, créant ainsi un système de chauffage complémentaire. Et au cas où il ferait malgré tout un peu trop frisquet dans la maison de 200 m2, organisée sur trois niveaux, un poêle à bois fournira les quelques degrés manquants.

Conçue comme un prototype, cette maison expérimentale n’est pas encore habitable, faute d’argent pour les finitions, la cuisine et les sanitaires. Mais le gros oeuvre est achevé, quelques meubles ont déjà trouvé leur place, et les curieux se succèdent toute la journée pour visiter les lieux.

Le quasi-achèvement du bâtiment vient couronner pour M. Wasser plus de dix ans de rêve obstiné. A terme, je voudrais m’installer ici, bien sûr. Mais en attendant c’est un produit d’appel: mon but c’est que d’autres Héliodomes voient le jour, souligne-t-il.

Sur ce plan, les choses avancent: les travaux de construction d’un petit Héliodome de 80 m2, de plain pied, vont commencer prochainement dans le Valais suisse, et un autre projet de 120 m2 est bien avancé dans le Bas-Rhin. D’autres chantiers sont à l’étude.

Je veux prouver que c’est réaliste et pas plus coûteux qu’une maison classique. On tourne autour de 2.000 euros le mètre carré, hors terrain. C’est raisonnable!, argumente l’inventeur, qui affirme avoir dépensé jusqu’à présent 300.000 euros pour sa maison. Mais c’est sans compter le coût de toutes les années de recherche-développement, précise-t-il.
youtube=http://www.youtube.com/watch?v=vRVhlzcHfac&feature=player_detailpage]

http://www.heliodome.com/presse.html

 
Poster un commentaire

Publié par le 19 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Bourses:la chute continue à l’ouverture!

La Bourse de Paris chute de 2,50%

PARIS – La Bourse de Paris creusait ses pertes vendredi dans les premiers échanges, les valeurs financières étant de nouveau très chahutées alors que les craintes d’une récession aux Etats-Unis et d’un tarissement des financements des banques européennes restent vives.

Vers 09H20 (07H20 GMT), l’indice CAC 40 cédait 2,50% et repassait sous les 3.000 points à 2.999,20 points.

La Bourse de Madrid ouvre en baisse de 1,09%

MADRID – La Bourse de Madrid a ouvert en baisse de 1,09% à 8.226,8 points vendredi, suivant les autres places européennes et Wall Street, dans un marché paniqué par les sombres perspectives économiques et les craintes d’une nouvelle crise du système bancaire en zone euro.

L’indice Ibex-35 des valeurs vedettes de la bourse madrilène avait plongé de 4,70% à 8.317,7 points.

La Bourse de Londres démarre en baisse

LONDRES – La Bourse de Londres reculait à nouveau vendredi en début de séance, au lendemain de sa plus forte chute depuis trois ans, dans un marché toujours préoccuppé par les craintes sur l’économie mondiale et la crise de la dette.

Quelques minutes après l’ouverture, l’indice Footsie-100 des principales valeurs perdait 43,37 points, soit 0,85% par rapport à la clôture de jeudi, à 5.048,86 points, creusant ainsi rapidement ses pertes après avoir cédé 0,35% dans les premiers échanges.

Francfort: le Dax encore en baisse après son plongeon de jeudi

FRANCFORT – L’indice vedette Dax de la Bourse de Francfort a ouvert en baisse vendredi après avoir plongé de plus de 5% la veille, sa pire chute journalière en près de trois ans.

Vers 07h03 GMT l’indice lâchait 0,51% à 5.574,23 points contre 5.602,80 points la veille, et ne cessait de creuser ses pertes.

Zurich: le SMI ouvre en baisse de 33,50 points à 5162,50 points

Zurich (awp) – Le SMI a ouvert vendredi en baisse de 33,50 points à 5162,50 points. La veille, il a clôturé à 5196,00 points.
AFP

 
Poster un commentaire

Publié par le 19 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Japon : séisme de magnitude 6.8 au large de Fukushima

Un fort séisme de magnitude 6,8 s’est produit, vendredi 19 août, au large de la préfecture de Fukushima, dans le nord-est du Japon, a annoncé l’agence de météorologie du Japon. Selon la télévision publique, l’alerte au tsunami, qui avait été lancée pour les préfectures de Miyagi et de Fukushima, a été levée.

Le tremblement de terre est survenu à 14 h 36 (7 h 36 en France), non loin de celui qui avait provoqué l’accident de la centrale nucléaire de Fukushima le 11 mars. Son épicentre était situé dans l’océan Pacifique, à environ 80 kilomètres de la côte, et son hypocentre à 20 kilomètres de profondeur.

10-degree map showing recent earthquakes

Magnitude 6.5
Date-Time
Location 37.667°N, 141.747°E
Depth 39.1 km (24.3 miles)
Region NEAR THE EAST COAST OF HONSHU, JAPAN
Distances 99 km (61 miles) SE of Sendai, Honshu, Japan
103 km (64 miles) NE of Iwaki, Honshu, Japan
113 km (70 miles) E of Fukushima, Honshu, Japan
283 km (175 miles) NE of TOKYO, Japan
Location Uncertainty horizontal +/- 13.7 km (8.5 miles); depth +/- 8.9 km (5.5 miles)
Parameters NST=394, Nph=394, Dmin=339.5 km, Rmss=0.76 sec, Gp= 29°,
M-type=regional moment magnitude (Mw), Version=8
Source
  • Magnitude: USGS NEIC (WDCS-D)
    Location: USGS NEIC (WDCS-D)
Event ID usc0005gmg

 

Population Exposure Map

 
1 commentaire

Publié par le 19 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :