RSS

Archives du 1 août 2011

Tornade en pleine ville en Russie:1 mort et 10 bléssés!

https://realinfos.files.wordpress.com/2011/08/torando.jpg?w=300

La ville orientale russe de Blagoveshchensk a été touché par une puissante tornade qui a duré 13 minutes et traversé la ville, en tuant 1 personne et en en blessant une dizaine d’autre.Les autorités locales ont décrété l’état d’urgence dans la ville d’environs 200 000 habitants.

Les dégâts occasionnés sont estimé à environ 3 millions de dollars.

C’est la première tornade à avoir touché une ville majeure, dans toute l’histoire de la Russie.


Nature alerte

 

SAINT-BRIEUC – Algues vertes: hydrogène sulfuré dans 5 des sangliers morts en Bretagne

SAINT-BRIEUC – La présence d’hydrogène sulfuré (gaz toxique issu de la putréfaction des algues vertes) « est avérée » dans les poumons de 5 des 6 sangliers découverts morts le 24 juillet dans l’estuaire du Gouessant, a-t-on appris lundi auprès de la préfecture des Côtes d’Armor.

Toutefois, « il serait excessif de conclure de manière radicale que c’est l’hydrogène (H2S) qui a provoqué leur mort puisque l’un de ces animaux n’en présentait pas. Le H2S a pu contribuer à leur mort dans des proportions que je ne suis pas en mesure de vous dire aujourd’hui », a indiqué Philippe de Gestas, secrétaire général de la préfecture lors d’une conférence de presse.

Sur les 6 animaux analysés par un laboratoire à Strasbourg, 2 présentaient une concentration très élevée de H2S: 1,47 mmg/kg et 1,72 mmg/kg, soit des doses supérieures à celle retrouvée chez un cheval mort en 2009 (1,18 mmg/kg) sur la plage de Saint-Michel en Grève (Côtes d’Armor) suite à un oedème pulmonaire dû au H2S.

« Le faisceau de présomption sur le H2S se renforce de façon assez claire », a estimé pour sa part Gilles Hueth délégué général de l’association écologiste Eau et rivières de Bretagne, qui réclame la fermeture immédiate des plages où les algues vertes ne sont pas ramassées chaque jour.

AFP

 
Poster un commentaire

Publié par le 1 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

BOURSES/Marchés européens: dans le rouge, inquiètes de la santé des Etats-Unis

Paris (awp/afp) – Les Bourses européennes ont fortement baissé lundi, affectées par un accord jugé insuffisant sur la dette américaine et par de mauvais indicateurs qui ravivent les craintes sur la santé de la première économie mondiale.

Après avoir ouvert en nette hausse, les places européennes se sont complètement retournées dans l’après-midi.

« Les investisseurs ont analysé le plan américain en cours de séance et se sont montrés de plus en plus sceptiques quant à son efficacité », a résumé Dov Adjedj, vendeur d’actions chez le courtier Aurel.

Barack Obama a annoncé tard dimanche soir que démocrates et républicains étaient parvenus à un compromis pour relever le plafond de la dette fédérale, écartant le risque de voir les Etats-Unis en situation de défaut de paiement.

Le net ralentissement de l’activité manufacturière aux Etats-Unis en juillet a aussi inquiété les opérateurs.

L’Eurostoxx a cédé 2,88%.

La Bourse de Paris a terminé en nette baisse, le CAC 40 abandonnant 2,27% à 3588,05 points, son plus bas niveau depuis août 2010;

Le secteur bancaire a été le plus sanctionné, toujours miné par la thématique des dettes américaine et européenne. Société Générale a perdu 4,12% à 33,30 euros, BNP Paribas 3,94% à 43,67 euros et Crédit Agricole 3,91% à 8,28 euros.

Veolia Environnement a enregistré la plus forte baisse de l’indice (-5,28% à 14,97 euros) pénalisé par l’avertissement sur résultat lancé vendredi.

Même Air Liquide, qui avait bien démarré la séance, n’est pas parvenu à se maintenir dans le vert (-0,97% à 95,02 euros) malgré des résultats et des perspectives salués par les analystes grâce notamment à la bonne tenue des marchés émergents.

A Francfort, le Dax a fini en baisse de 2,86% à 6953,98 points, passant sous la barre des 7000 points pour la première fois depuis mars.

Ce sont les banques qui ont le plus pâti. Commerzbank a perdu 5,19% à 2,52 euros, Deutsche Bank 3,95% à 37 euros et l’assureur Allianz 2,46% à 88,82 euros.

Deutsche Telekom, qui prévoit de supprimer plusieurs centaines de postes dans les années à venir, n’en a tiré aucun profit (-3,78% à 10,43 euros).

Volkswagen a fait mieux que le marché (-0,97% à 138,10 euros). Le constructeur automobile Porsche, qu’il est en passe de racheter, a publié des résultats en forte hausse.

L’indice Footsie-100 de la Bourse de Londres a perdu 0,70% à 5774,43 points, limitant les dégâts par rapport aux autres places européennes, grâce à la performance de la banque HSBC.

Les banques Lloyds Banking Group (-4,98% à 41,19 pence) et Royal Bank of Scotland (-4,31% à 34,15 pence) ont été particulièrement sanctionnées.

Le performance de HSBC n’en a été que plus remarquable: elle a terminé sur un gain de 2,19%, à 607,50 pence, grâce à des résultats en nette hausse et l’annonce de 30’000 suppressions d’emplois d’ici à 2013.

Barclays, dont les résultats sont attendus mardi, a gagné 0,12% à 223,27 pence.

Les minières ont mal terminé la séance, comme Antofagasta (-2,13% à 1380 pence), Vedanta (-2,82% à 1720 pence) ou ENRC (-2% à 757 pence).

L’indice Ibex-35 de la Bourse de Madrid a terminé en baisse de 3,24% à 9318,2 points.

Les échanges ont surtout été animés par les valeurs bancaires, Santander abandonnant 3,45% à 6,94 euros et BBVA 4,75% à 7 euros.

Parmi les plus fortes baisses figuraient les valeurs du BTP, très exposées à la crise: Acciona a chuté de 6,57% à 67,52 euros, FCC de 4,28% à 18,35 euros, OHL de 4,80% à 21,13 euros et Sacyr de 4% à 5,54 euros.

A Milan, l’indice FTSE Mib a clôturé sur une chute de 3,87% à 17’720 points, son plus bas niveau depuis le 10 juillet 2009.

Les valeurs financières, qui pèsent lourd à la Bourse de Milan, se sont effondrées, l’assureur Fondiaria-SAI chutant de 9,19% à 1,651 euro, UBI Banca de 7,93% à 3,09 euros, Intesa Sanpaolo de 7,86% à 1,489 euro et UniCredit de 4,32% à 1,196 euro.

Parmi les autres titres phares, le groupe de télévision Mediaset a cédé 4,28% à 2,864 euros et le groupe automobile Fiat 3,77% à 6,645 euros.

L’indice Bel-20 de la Bourse de Bruxelles a terminé en forte baisse de 2,08% à 2376,56 points avec toutes ses valeurs dans le rouge.

Après avoir chuté de 12% vendredi, le groupe de tréfilerie Bekaert a encore reculé de 6,01% à 39,88 euros, soit la plus forte baisse de l’indice.

Les valeurs financières ont également souffert, à l’image d’Ageas (ex-Fortis) qui lâché 3,28% à 1,39 euro et Dexia (-3,24% à 1,79 euro).

L’indice AEX de la Bourse d’Amsterdam a perdu 1,39% à 324,59 points.

La baisse la plus importante a été enregistrée par le groupe de travail temporaire Randstad, numéro deux mondial, qui a cédé 4,85% à 29,90 euros.

Seule valeur à la hausse, le groupe de courrier express TNT Express, qui a gagné 2,88% à 7,25 euros.

La Bourse de Lisbonne a reculé de 2,50%, à 6722,98 points.

L’indice vedette PSI-20 a terminé avec 18 de ses 20 titres dans le rouge.

Le concessionnaire d’autoroutes Brisa a plongé de près de 8% après l’annonce de résultats trimestriels en hausse mais inférieurs aux prévisions des analystes et la dégradation de sa note par Moody’s.

Le secteur bancaire a également fortement reculé. BES, qui devait annoncer ses résultats trimestriels après la clôture, a perdu 6,85%, et BCP 6,52% tandis que BPI a terminé à -1,92%.

A la Bourse de Stockholm, l’indice OMX 30 fini en baisse de 2,53%.

Le groupe Volvo a perdu 4,32% tandis que son concurrent Scania terminait à -5,21%.

La Bourse suisse était fermée pour cause de fête nationale.

rp

 
Poster un commentaire

Publié par le 1 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Nouveau séisme de mag 6.2 sur les côtes du Japon

Magnitude 6.2
Date-Time
Location 34.635°N, 138.443°E
Depth 10 km (6.2 miles) set by location program
Region NEAR THE SOUTH COAST OF HONSHU, JAPAN
Distances 32 km (19 miles) S of Shizuoka, Honshu, Japan
60 km (37 miles) SW of Numazu, Honshu, Japan
64 km (39 miles) E of Hamamatsu, Honshu, Japan
163 km (101 miles) SW of TOKYO, Japan
Location Uncertainty horizontal +/- 2.6 km (1.6 miles); depth fixed by location program
Parameters NST=498, Nph=498, Dmin=152.5 km, Rmss=0.82 sec, Gp= 25°,
M-type=centroid moment magnitude (Mw), Version=B
Source
  • Magnitude: USGS NEIC (WDCS-D)
    Location: USGS NEIC (WDCS-D)
Event ID usc0005760

AFP

Un séisme de magnitude 6,2 s’est produit dans la nuit de lundi à mardi au sud-est du Japon, dans la préfecture de Shizuoka, les secousses ayant été ressenties dans la capitale, où les immeubles ont tangué. Selon l’agence de météorologie nippone, le tremblement de terre s’est produit lundi à 23 h 58 locale. Son épicentre était situé dans la région de Suruga-wan, et son hypocentre à 20 kilomètres de profondeur. Aucune alerte au tsunami n’a été déclenchée ni de victime ou dégât rapportés immédiatement après.

Des violentes secousses ont touché la préfecture de Shizuoka, où est redouté un très puissant séisme à brève ou moyenne échéance. Le Japon, situé à la jonction de quatre plaques tectoniques, subit chaque année plus de 20 % des tremblements de terre les plus violents recensés sur la planète. Ces derniers mois, l’activité sismique y est particulièrement forte. Le Japon a été cruellement frappé le 11 mars par le plus violent séisme enregistré sur son territoire, une secousse tellurique de magnitude 9 au large des côtes nord-est. Suivie d’un tsunami géant, cette catastrophe a fait plus de 20 000 morts et disparus, selon le plus récent bilan.

 

L’UE va renforcer ses sanctions contre la Syrie

BRUXELLES – L’Union européenne va renforcer ses sanctions contre le régime de Damas après l’intervention de l’armée syrienne à Hama qui a fait une centaine de morts, a-t-on appris lundi de sources diplomatiques européennes.

De nouvelles sanctions contre le régime syrien sont imminentes, a indiqué le porte-parole de la chef de la diplomatie de l’UE, Catherine Ashton, au cours d’un point de presse.

Nous allons poursuivre notre politique de sanctions, a ajouté ce porte-parole.

Cinq nouveaux noms de proches du président syrien Bachar al-Assad pourraient être ajoutés dès mardi à la liste des personnes privées de visas et dont les avoirs ont été gelés, a précisé un diplomate européen s’exprimant sous couvert de l’anonymat.

L’Europe a déjà adopté trois trains successifs de sanctions à l’encontre de caciques du régime, dont le président syrien lui-même, ainsi que de sociétés liées au pouvoir, mais aussi de responsables des Gardiens de la révolution iraniens, accusés d’aider le régime syrien à mater les contestataires.

AFP

Même  » Modus Operandi  » que pour la Lybie,d’abord les sanctions et bientôt ils vont nous annoncer une opération « humanitaire »….!!!

 
3 Commentaires

Publié par le 1 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

HSBC envisage 30’000 suppressions d’emplois malgré un bond des bénéfices

Londres (awp/afp) – La banque britannique HSBC, une des premières d’Europe, envisage de supprimer jusqu’à 30’000 emplois dans le monde – soit près de 10% ses effectifs – d’ici à 2013 pour réduire ses coûts, a indiqué à la presse le directeur général du groupe, Stuart Gulliver.

M. Gulliver a fait cette déclaration alors que la banque venait d’annoncer un bond de 35% de son bénéfice net au 1er semestre de cette année, qui a atteint 8,9 milliards de dollars (6,2 milliards d’euros).

Ces résultats incluaient la perspective de 5000 suppressions de postes dans le monde dans le cadre d’un vaste plan visant à économiser entre 2,5 et 3,5 milliards de dollars d’ici à 2013.

Ce plan, dont le principe avait été annoncé en mai dernier, vise à lutter contre une envolée des coûts de fonctionnement pesant sur les marges du groupe, qui dit en outre subir le poids des nouvelles réglementations britanniques ou internationales l’obligeant par exemple à accroître ses fonds propres.

« Il y aura d’autres suppressions d’emplois », a prévenu M. Gulliver lors d’une conférence de presse téléphonique. « 25’000 postes supplémentaires seront supprimés en plus des 5000 annoncés », a-t-il précisé.

Au vu des derniers résultats semestriels, les pays européens et les Etats-Unis devraient être les premiers concernés en raison d’une stagnation, voire une légère baisse, des revenus dans ces régions à l’économie toujours chancelante et frappées par la crise de la dette.

En revanche, le produit net bancaire de HSBC a enregistré une croissance à deux chiffres en Asie et en Amérique Latine, des zones où elle compte désormais concentrer ses forces.

HSBC avait annoncé dimanche la cession de 195 de ses banques de détail aux Etats-Unis à l’établissement américain First Niagara pour environ un milliard de dollars, illustrant ainsi sa stratégie de retrait des marchés qu’elle juge les moins porteurs.

Globalement, les revenus mondiaux de HSBC sont restés quasi-stables à 35,7 milliards de dollars au 1er semestre de cette année par rapport à la même époque de 2010.

Dans un communiqué, le syndicat britannique Unite a estimé que les « pires craintes étaient confirmées » et a dénoncé une « restructuration brutale qui plonge des milliers d’employés dans l’incertitude sur leur avenir ».

Les investisseurs ont à l’inverse salué avec enthousiasme les annonces de HSBC, dont le cours gagnait près de 4,5% à 621,20 pence en milieu de matinée.

Les analystes avaient anticipé un bénéfice inférieur à celui annoncé et des pertes d’emplois limitées à 10’000 postes à l’échelle mondiale.

Confrontées à un environnement économique incertain, d’autres banques européennes viennent d’annoncer des suppressions d’emplois, mais dans une moindre mesure, à l’instar de Crédit Suisse qui a engagé la semaine dernière un plan de 2000 réductions de postes.

 
2 Commentaires

Publié par le 1 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

St-Benoit : Des oiseaux morts tombent du ciel à Bras-Fusil

Un scénario digne de films d’Hitchcock, mais c’est bel et bien la réalité. Une soixantaine d’oiseaux morts sont tombés du ciel à Saint-Benoit dans le quartier de Bras-Fusil a rapporté la radio Freedom cet après-midi. Ce sont des habitants qui ont vu tomber les oiseaux, des moineaux et des oiseaux bélier. « Les oiseaux sont tombés du ciel, certains déjà morts et d’autres évanouis », explique un dés témoins au micro de la radio.

Depuis le début de l’année plusieurs phénomènes de ce type ont été observés notamment aux États-Unis et en Suède. Les hypothèses avancées pour expliquer ce phénomène sont les tempêtes, la grêle, l’électrocution ou encore un accès de panique dû à des feux d’artifices trop bruyants. Mais pour les experts, ces phénomènes ne sont pas exceptionnels et n’ont rien « d’apocalyptique », selon le Centre national pour la faune de l’institut de géophysique américain.

En tout cas ce genre de phénomènes font les choux gras de blogs religieux qui n’hésitent pas à ressortir des passages de la Bible « C’est pourquoi le pays sera dans le deuil, tous ceux qui l’habitent seront languissants, et avec eux les bêtes des champs et les oiseaux du ciel; même les poissons de la mer disparaitront » (Chapitre 4, verset 3 du livre d’Osée).

Les oiseaux, eux, continuaient de tomber à 17 heures selon les témoins…

http://www.zinfos974.com/St-Benoit-Des-oiseaux-morts-tombent-du-ciel-a-Bras-Fusil_a30918.html

 
Poster un commentaire

Publié par le 1 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Trader Noé – Analyse générale

Pouvons-nous imaginer que l’accord « probable » entre démocrates et républicains sur le plafond de la dette américaine va sauver l’économie américaine? C’est le poisson d’avril du 01 août !
Cela nous fait penser au scénario du jeudi 18 juillet pour le sauvetage de la Grèce.
Ce matin, tout va bien nous le constatons: l’euro monte, du moins à l’ouverture, par rapport au dollar et l’or reste de son range -1610-1615.

Ne tombez pas dans le piège, vous vivez les derniers temps pour transformer votre papier en métal.

Les Etats-Unis n’accepteront pas de sombrer avant l’Europe.
Les agences de notation de la dette abaisseront probablement les notations des pays de la zone euro dans les prochains jours.

Pour rappel, les filiales des banques françaises sont très impliquées en Grèce.
Au moindre chamboulement (notation abaissée), retrait de l’Allemagne dans les prochaines semaines ou mois, et nous assisterons à une explosion de la zone euro et de l’euro lui-même par conséquent.

L’indice futur SP 500 est repassé au-dessus des 1300 points.
Les indices sont donc sauvés temporairement.
Si l’indice repasse sous ce niveau, le scénario de baisse dans l’article précédent sera à l’ordre du jour.

Dans quelques mois, nous reverrons les plus bas de mars 2009.
La vraie crise commencera et une seule chose pour l’arrêter.

La suppression de la bourse des valeurs.

http://liesidotorg.wordpress.com/

 
Poster un commentaire

Publié par le 1 août 2011 dans BILLET D'HUMEUR

 

Séismes de mag 6.2 aux Vanuatu et 6.8 en Papouasie Nouvelle Guinée

6.2 aux Vanuatu

 

6.8 Papouasie Nouvelle Guinée

 

A titre indicatif,depuis le 1° Janvier pas moins de 1665 séismes et répliques de mag≥5

Pour la même période en 2010: 1188

                                                    2009: 981

                                                    2008: 965

                                                    2007: 1036

                                                    2006: 1050

                                                    2005: 1291

 

 
 
%d blogueurs aiment cette page :