RSS

Archives de Tag: usa

Après la crise la guerre !

Après la crise, la guerre !

Pour ceux qui ne comprennent pas qu’économie et guerre sont intimement liées, voici une petite piqûre de rappel.
La finance US est en phase terminale (mon analyse bientôt) et il ne reste plus aux USA qu’une seule solution : passer en économie de guerre.

En effet, les médias n’indiquent pas que les États-Unis et la Corée du Sud sont liés depuis 1953 par un traité de défense mutuelle dont l’article III précise:
« Chaque Partie reconnaît que toute attaque armée dans la région du Pacifique
contre l’une des Parties…compromettrait la paix et la sécurité de son propre territoire et déclare qu’elle
prendra les mesures nécessaires pour parer au danger commun, conformément à
ses procédures constitutionnelles. »

Source : http://untreaty.un.org/unts/1_60000/7/5/00012222.pdf

Pour rappel, 25 000 soldats US sont stationnés en Corée du Sud et, en cas d’agression de celle-ci, les Etats-Unis devraient exercer le commandement militaire de la région.
Tout le monde se posait la question de savoir où démarreraient les hostilités (Iran, Vénézuela ou Corée). Voici la réponse.

 
1 commentaire

Publié par le 27 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

11-Septembre sur FoxNews: Percée médiatique sans précédent !

Le 13 novembre 2010, Bob McIlvaine qui perdit son fils dans le WTC et Tony Szamboti, ingénieur en génie mécanique, furent les invités de l’émission d’information « Geraldo at Large » sur Fox News.

L’objet de l’émission : discuter de la campagne télévisée « Building What ? » dont l’objectif est d’obtenir une nouvelle enquête sur l’extraordinaire effondrement du WTC 7, la TROISIEME tour à s’être effondrée le 11 septembre 2001.

Devant une audience de plus d’1 million de téléspectateurs, l’animateur Geraldo Rivera, qui jusqu’à peu était un critique virulent du Mouvement pour la Vérité sur le 11/9, reconnaît à présent avoir évolué dans ses positions. Il conclut l’émission en affirmant : « C’est un sujet intriguant. Je suis bien plus ouvert à ce sujet que je ne l’étais, et c’est à cause de l’engagement des familles du 11/9, et de tous ces ingénieurs et architectes » … un aveu qui résonne comme un mea culpa.

Il s’agit là d’un franc succès pour la campagne « Building What ? » dont l’association ReOpen911 est partenaire officiel aux côtés des familles de victimes, survivants et secouristes du 11 Septembre représentés par NYCCAN. Pour en savoir plus sur cette campagne :
http://www.reopen911.info/2013.html
http://www.reopen911.info/2054.html

Un mois après une première émission sur Fox News ( http://www.dailymotion.com/video/xfek1u ) qui donna l’occasion au lieutenant-colonel Anthony Shaffer et à l’ex Officier de la CIA Michael Scheuer de dénoncer le fait qu’il y avait eu camouflage sur le 11 Septembre « aux plus haut niveaux du gouvernement », la chaîne conservatrice enfonce donc le clou. Un revirement radical de la part de Fox News qui jusqu’alors s’était toujours élevée contre toute remise en cause de la version gouvernementale américaine des attentats.

PLUS D’INFO sur www.reopen911.info
Le site français sur les attentats du 11 Septembre

 
2 Commentaires

Publié par le 17 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Des employés d’une usine de traitement de l’eau filment la toxicité du fluor

(Source : Youtube via SOTT.net)

Des employés d’une usine américaine de traitement de l’eau, si stupéfaits et indignés de ce qu’ils étaient censés mélanger à l’eau potable de leur région, ont refusé de procéder à ce déversement et en ont publié une vidéo.

 

Demandez-vous si c’est juste une coïncidence si le fluor a été utilisé pour la première fois dans les goulags de Staline, puis que les Nazi l’ont repris des soviétiques [car ils ont fait beaucoup de choses durant les années 30 que la majorité des historiens modernes paraissent ignorer] et l’utilisaient dans les camps de concentration. Puis il réapparaît comme par magie sous l’apparence d’une protection dentaire dans la plupart des pays occidentaux à l’époque d’après-guerre … pourquoi ?

http://newsoftomorrow.org/spip.php?article9053

A lire aussi:

–  http://www.alterinfo.net/La-Verite-sur-le-Fluor_a50267.html

–   http://djamelitosante.blogspot.com/p/la-verite-sur-le-fluor.html

–  http://blogue.educationquebec.com/2008/10/28/non-au-fluorure-de-sodium-a-lecole/

 
2 Commentaires

Publié par le 15 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Alerte Loi Martiale : Scénarios d’effondrement bancaire pour l’automne/hiver 2010

(Source : SCMLA, 9/10/10, trad. NewsOfTomorrow.org)

Les Alertes Loi Martiale de SoCal (SCMLA) existent depuis presque 2 ans et c’est notre SECONDE ALERTE LOI MARTIALE.

Comme lors de notre PREMIERE ALERTE LOI MARTIALE, nous avons attendu d’avoir plus d’informations avant de donner notre évaluation de l’effondrement financier en cours. Comme nous nous concentrons sur la loi martiale, nous regardons toujours les évènements actuels en cherchant à évaluer les conditions qui permettraient au président et/ou à l’armée d’appliquer la loi martiale. Et, comme nous essayons toujours d’avoir un coup d’avance afin d’avertir les gens, de telles évaluations sont nécessairement de nature spéculatives. Rien qui soit affirmé ici n’est sûr d’arriver. Le but de ces alertes est de faire réfléchir les gens en dehors du cadre des médias mainstream afin d’être mieux préparé à toute éventualité (ce qui inclue d’être préparé : mentalement, émotionnellement, spirituellement et physiquement — et le fait d’être préparé physiquement inclue d’être préparé financièrement).

LA SITUATION :

Alors que le prix de l’or atteint de nouveaux sommets (plus de $1300 par once) et que l’argent grimpe à plus de $23 par once, la situation financière de l’Amérique est, pour le moins, médiocre. Les taux de chômage toujours croissants, les dépenses du gouvernement ne cessant d’augmenter et l’effondrement du marché de l’immobilier convergent tous vers un effondrement unique parfaitement-mené/parfaitement-conçu, non seulement de notre économie, mais aussi de l’économie mondiale. Tandis que les acteurs financiers principaux tels que Goldman Sachs et JP Morgan continuent à accumuler des profits records, la classe moyenne a disparu du paysage financier américain. Les principaux dirigeants financiers tels que le président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke, ont ouvertement admis que le système financier de notre pays connait de graves troubles et même en Europe, on voit se multiplier les plans de sauvetage bancaire. Pendant ce temps, les médias américains avertissent sans arrêt de la possibilité d’un risque d’attaque terroriste en Amérique et ailleurs en Europe.

Si survient une attaque terroriste majeure comme un nouveau 11 septembre, le prévisionniste de la tendance Gerald Celente a déclaré que l’évènement conduirait à l’arrêt total du système bancaire, ce qui provoquerait un « Bank Holiday ». Et Celente n’est pas le seul. Depuis plus d’un an, beaucoup craignent un prochain « bank holiday ». Notre économie étant déjà en chute libre, il suffirait d’un évènement terroriste national et/ou mondial pour réduire à néant notre système de monnaie-fiat fondé sur le dollar en très peu de temps. Avec l’effondrement du dollar, des « bank holidays » supplémentaires pourraient être déclarés et des pouvoirs bancaires d’urgence oppressifs pourraient entrer en vigueur (voir : Loi Bancaire d’Urgence de 1933). Cela inclue de fortement limiter les retraits des consommateurs et un rappel des avoirs en or physique. Prenant en compte la Directive de Défense Presidentielle #51 (PDD-51), même un accident majeur des marchés boursiers pourrait déclencher ce scénario. Et une fois la PDD-51 invoquée, la loi martiale pourrait être pleinement mise en œuvre.

Avec les cyber-attaques, il pourrait également y avoir un effondrement du système bancaire conduisant à la loi martiale.

Cette éventualité nous inquiète beaucoup depuis que CNN a, un peu plus tôt cette année, mis en scène (c.a.d. simulé) une attaque fausse « cyber-attaque » terroriste avec de faux rapports écrits par Michael Chertoff et d’autres insiders de Washington. Leur hypothèse est la destruction du réseau électrique américain par des hackers/terroristes via une cyber-attaque. Depuis la diffusion de ces fausses actualités, les agences de presse alternatives comme Infowars et d’autres ont déclaré qu’une telle attaque est impossible à réaliser pour le hacker de base, car le réseau électrique est sur un réseau complètement dissocié d’Internet. Pendant ce temps, des menaces contre notre réseau électrique ont été mises en évidence de plusieurs autres manières (suspectes), comme lorsqu’on a découvert que les russes essayaient de s’introduire dans une centrale électrique de Géorgie.

Tandis que les médias continuent à parler à longueur de temps d’une menace de cyber-attaque terroriste sur notre réseau électrique, d’autres se sont penchés sur la perspective peut-être plus effrayante d’une cyber-attaque sur notre système bancaire, qui dépend fortement des réseaux informatiques ainsi que d’internet. Une telle attaque est déjà survenue à la fois en Amérique (le 4 juillet 2009), et à l’étranger (en Corée du Sud, Estonie, Inde, et Canada). En fait, en février 2010, l’industrie américaine des services financiers ont effectivement participé à un exercice de cyber-attaque pour tester l’état de préparation du système financier, en aucune manière ils ne peuvent nier qu’ils ont effectivement réfléchi à l’éventualité d’une telle attaque. Si une telle attaque survenait, des pans entiers du système bancaire seraient hors ligne (comme beaucoup croient que c’est ce qu’il est arrivé à la Bank of America cette année), ou, pire, d’énormes quantités de données bancaires seraient compromises ou perdues.

La conséquence possible ?

Imaginez ne pas pouvoir accéder à votre compte courant, votre régime d’épargne-retraite, ou, pire, voir votre solde bancaire tomber à zéro et, dans le chaos en résultant, vous retrouver sans pouvoir par aucune manière prouver la somme qui devait être dans votre compte. Après tout, de nos jours, toutes vos données bancaires sensibles sont stockées dans des bases de données informatique et, au milieu d’une « cyber-crise, » de nombreuses (sinon toutes) les transactions récentes pourraient être perdues (ou les banques pourraient l’affirmer). Dans un tel scénario, la seule preuve réelle des fonds serait la quantité d’espèces que le consommateur a sur lui.

De nombreux analystes comme Gerald Celente et Max Kaiser ont mis en garde les risques de laisser son argent à la banque. Alors que la situation financière de l’Amérique ne cesse de se détériorer, une cyber-attaque sous faux pavillon serait une manière rusée de camoufler l’inévitable et rendre responsable de l’effondrement quelque chose d’autre (ou quelqu’un d’autre). Aussi, avec les données financières du pays compromises et/ou manquantes, ce serait une manière commode de remettre à zéro le système bancaire. Avec le chaos des gens cherchant à se débrouiller avec peu ou pas d’argent en espèce, le gouvernement pourrait aisément mettre en place un système de carte de rationnement, très semblable à celui que le Venezuela utilise, et/ou une carte de paiement associée à une carte d’identité comme en Malaisie. De plus, de possibles émeutes pour la nourriture et/ou l’eau seraient la meilleure excuse pour instaurer la loi martiale.

En conclusion : Une cyber-attaque qui mettrait hors service le système bancaire ou le réseau électrique provoquerait sans aucun doute de gros troubles. Une cyber-attaque détruisant les deux serait dévastatrice. L’une ou l’autre ouvriraient la voie à la loi martiale.

NOS RECOMMANDATIONS :

Si vous avez de l’argent à la banque, pensez à le retirer. (Les dollars numériques ne sont ni durables, ni fiables !) Il est toujours sage de mettre de côté suffisamment d’espèces pour la survie, mais pensez à acheter avec tous vos autres avoirs des métaux précieux et/ou les marchandises nécessaires durant la transition vers la nouvelle monnaie (quelle qu’elle soit). Si vous n’avez pas déjà des stocks de nourriture, d’eau et d’armes de défense, c’est le bon moment d’en acheter. Pensez à liquider tous vos actifs papier y compris les comptes d’épargne retraite, actions, bons et fonds communs de placement, puisque, à ce stade, il suffirait de peu pour les faire tous tomber à zéro. Commencez à être plus autonome, si ce n’est pas déjà fait, que ce soit par le jardinage ou le troc avec d’autres individus partageant les mêmes idées, etc. Il est temps de vous présenter à vos voisins avant que l’électricité (et peut-être d’autres services) ne soit coupée. Sachez en qui vous pouvez avoir confiance et en qui vous ne le pouvez pas.

Voir aussi, en anglais : Gerald Celente Says This Is Among His Most Important Trends Ever ainsi que The Road To World War III : The Global Banking Cartel Has One Card Left To Play

 
8 Commentaires

Publié par le 12 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

USA: détérioration de l’emploi 95’000 postes perdus en septembre

Washington (awp/afp) – Le marché de l’emploi s’est détérioré fortement en septembre aux Etats-Unis, selon des chiffres officiels publiés vendredi à Washington, à moins d’un mois des élections législatives.

Le pays a perdu des emplois pour le quatrième mois d’affilée, et à un rythme bien plus rapide que le mois précédent, indique le rapport mensuel sur l’emploi du département du Travail.

L’économie a détruit en septembre 95’000 emplois de plus qu’elle n’en créait, indique le ministère, ce qui traduit une progression des emplois perdus de 67% par rapport à août.

Les analystes estimaient au contraire que le pays était revenu en septembre à l’équilibre avec un solde nul de créations ou de destructions d’emplois.

Les destructions d’emplois à l’échelle du pays ont résulté avant tout du secteur public, qui a supprimé 159’000 emplois.

Comme les mois précédents, l’Etat a mis fin aux contrats d’un grand nombre de personnes embauchées temporairement pour le recensement décennal. Cela a touché encore 77’000 personnes en septembre, et ne pourra plus concerner au maximum que 6000 Américains dans les mois à venir, indique le ministère.

Plus inquiétantes pour la suite sont les 76’000 suppressions nettes de postes apparues dans les administrations des Etats fédérés et dans les collectivités locales: face à des contraintes budgétaires considérables, celles-ci licencient désormais à tour de bras.

Le secteur privé, vers lequel se porte tous les espoirs, a continué d’embaucher, mais moins rapidement que les mois précédents.

Le solde net des créations d’emplois n’y a été que de 64’000, soit moins que les 74’000 attendus par les analystes, et 31% de moins qu’en août, qui avait déjà marqué une baisse par rapport à juillet.

Malgré les destructions de postes, le taux de chômage est resté stable à 9,6%, indique le ministère, alors que les analystes prévoyaient qu’il remonterait à 9,7%.

C’est un bien piètre réconfort: les chiffres du ministère témoignent d’un bond de 0,4 point du chômage « réel », à 17,1%. Ce chiffre tient compte des chômeurs dits « découragés », et d’autres catégories de personnes qui ne sont pas comptabilisés dans la population active, ainsi que de celles qui travaillent à temps partiel alors qu’elle souhaitent un temps plein.

Avec septembre, le chômage officiel a été supérieur ou égal à 9,4% pendant 17 mois consécutifs, ce qui ne s’est jamais vu depuis 1948 au moins.

De plus, le chômage reste très proche de son plus haut niveau en une génération et, selon une étude publiée fin septembre par des économistes de la banque centrale (Fed), il risque de monter encore pendant tout le premier semestre de 2011, jusqu’à 10,3%, soit au-dessus de son point haut touché il y a un an (10,1%).

Le chômage de longue durée (plus de six mois), dont la généralisation inquiète les dirigeants de la banque centrale (Fed), touchait encore 41,7% des chômeurs fin septembre, selon le ministère.

Le rapport indique par ailleurs que le salaire hebdomadaire moyen est resté stable en août, du fait d’une stabilité des heures travaillées (à 33,5 heures par semaine en moyenne) et du salaire horaire moyen.

rp

(AWP/08 octobre 2010 15h20)

 
4 Commentaires

Publié par le 8 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

USA: retour des pertes d’emploi dans le privé à 39’000 en septembre

Washington (awp/afp) – Le secteur privé américain s’est remis à détruire plus d’emplois qu’il n’en crée en septembre, selon l’enquête mensuelle du cabinet de conseil en ressources humaines ADP publiée mercredi.

Le solde net des suppressions de postes par rapport à août a été de 39’000, indique l’étude, alors que les analystes estimaient qu’elle ferait apparaître 18’000 embauches nettes, selon leur prévision médiane.

ADP a revu en hausse ses chiffres du mois d’août, à 10’000 créations de postes nettes, contre un solde négatif d’autant annoncé initialement.

« La baisse de l’emploi privé de septembre confirme la pause de la reprise économique dont d’autres données apportaient déjà la preuve », a écrit ADP.

rp

(AWP/06 octobre 2010 14h40)

« Pause de la reprise »,quelle foutaise!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

USA: première hausse des inscriptions au chômage en cinq semaines

Washington (awp/afp) – Le nombre de nouveaux chômeurs inscrits aux Etats-Unis est remonté pour la première fois en cinq semaines, selon des chiffres publiés jeudi à Washington par le département du Travail.

Le ministère a indiqué que 465’000 nouvelles demandes d’allocations avaient été déposées du 12 au 18 septembre, soit 3% de plus que la semaine précédente.

C’est la première hausse des inscriptions nouvelles depuis la semaine s’étant achevée le 14 août, où l’indicateur du ministère avait atteint son plus haut niveau de l’année.

L’augmentation des nouveaux chômeurs a surpris les analystes, qui avaient estimé leur nombre à 450.000, selon leur prévision médiane.

En moyenne mobile sur quatre semaines – méthode de lissage statistique permettant de mieux appréhender la tendance de l’indicateur – le nombre de nouveaux chômeurs reste en baisse pour la quatrième semaine de suite, et à son plus bas niveau depuis la fin du mois de juillet.

L’indicateur des nouvelles inscriptions au chômage avait touché un point bas (à 439.000) début février.

Signe des difficultés persistantes du marché de l’emploi américain, il n’est pas parvenu à repasser sous la barre des 450’000 nouvelles demandes d’allocations hebdomadaires depuis la fin de ce mois-là.

Le taux de chômage officiel américain reste proche de son plus haut niveau en une génération à 9,6%, selon le dernier chiffre disponible, pour le mois d’août.

sm

(AWP/23 septembre 2010 15h00) 

On sait tous ce que valent les chiffres officiels,là-bas comme ailleurs!

Il faut savoir que prés de 50 millions d’américains vivent avec des coupons repas et le chiffre ne cesse de croître!

 

Étiquettes : , ,

UNE AMENDE POUR AVOIR CULTIVE SON JARDIN !!!

5000 dollars d’amende pour un monsieur qui s’occupe de son grand potager, et cela depuis 15 ans. La municipalité s’est servie de Google maps version pro pour étudier chaque parcelle et l’accuse de dépasser l’autorisation accordée. Regardez la vidéo ici, merci aux lecteurs. En clair, maintenant on vous espionne d’en haut, et cela sans même visiter son jardin !!! La technologie des satelittes espions en action sur la grand public! En clair, on va pouvoir mettre des pv vu d’en haut! Délire. Merci aux lecteurs. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2010

Merci à Mosanto & Co qui a permis que cela arrive,ben oui quoi,on fait pas d’ombre au parrain!!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Les rats quittent le navire!

USA: démission d’un haut responsable du Trésor
WASHINGTON – Herbert Allison, haut responsable au département du Trésor américain, a annoncé mercredi dans un courriel sa démission, qui marque le quatrième départ au sein de l’équipe économique de l’administration Obama en moins de deux mois.

(©AFP / 22 septembre 2010 15h32)

 
3 Commentaires

Publié par le 22 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

USA: 54.000 emplois nets perdus en août, beaucoup moins que prévu

WASHINGTON – Les Etats-Unis ont perdu 54.000 emplois nets en août, soit beaucoup moins que ne le craignaient les analystes, et le taux de chômage y est remonté d’un dixième de point, à 9,6%, selon le rapport mensuel sur l’emploi publié vendredi par le département du Commerce à Washington.

(©AFP / 03 septembre 2010 14h36)

«  » Machin vient d’avoir un accident,il a perdu une jambe, mais bon,c’est pas grave,il lui en reste une,cela ne l’empêchera donc pas de marcher «  » !!!
Bande de crétins!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

USA/explosion d’une plateforme: pas de signe de pollution(mise à jour)

USA/explosion d’une plateforme: du pétrole sur plus d’1,5 km

LA NOUVELLE ORLEANS – Une nappe de pétrole de plus d’1,5 kilomètre de long était visible jeudi après l’explosion et l’incendie d’une plateforme pétrolière dans le golfe du Mexique, ont indiqué les garde-côtes américains, citant les employés de la plateforme.

Ces derniers ont rapporté que la nappe faisait environ 3 mètres de large mais ont dit espérer qu’il n’y aurait pas davantage de pétrole qui s’échapperait, a déclaré à l’AFP un responsable des garde-côtes Barry Lane.

« Les survivants ont dit qu’ils avaient pu commencer les procédures de blocage avant d’abandonner le site », a-t-il ajouté.

« On nous a dit que l’incendie était contenu mais pas éteint », a poursuivi le responsable.

Un porte-parole de Mariner Energy, la compagnie propriétaire de la plateforme, avait indiqué auparavant qu’aucun signe de pollution n’était visible.

L’explosion a projeté 13 personnes à l’eau, dont toutes ont été localisées, ont indiqué les garde-côtes américains.

M. Lane a dit ne pas disposer d’informations sur leur état de santé, mais un des hommes aurait été blessé.

La plateforme est située à quelque 130 km au sud de Vermilion Bay, en Louisiane (sud des Etats-Unis). Elle opérait en eaux peu profondes (135 m).

L’accident survient plus de quatre mois après l’explosion puis le naufrage de la plateforme Deepwater Horizon de BP –également située dans le golfe du Mexique– en avril, qui avait fait 11 morts et provoqué la pire marée noire de l’histoire des Etats-Unis.

(©AFP / 02 septembre 2010 21h34)

 

Étiquettes : , , ,

Ouragan Earl: la Caroline du Nord en alerte

Un habitant de Buxton, en Caroline du Nord, se prépare à l'arrivée de l'ouragan Earl le 2 septembre 2010

L’ouragan Earl, avec des vents soufflant à 230 km/h, se rapprochait ce jeudi des côtes de Caroline du Nord (sud-est des Etats-Unis) où la météo nationale a mis en garde contre une houle «dangereuse» et où des ordres d’évacuation ont déjà été lancés.

A 11h, l’ouragan se trouvait à 660 km au sud de Cap Hatteras, le point le plus oriental de la côte de Caroline du Nord, et se dirigeait vers le nord nord-ouest à 30 km/h. «Le centre d’Earl va passer dans la soirée près des Outer Banks», une barrière d’îles sablonneuses au large de la Caroline du Nord, selon le Centre national des ouragans (NHC). Il devrait se rapprocher de la Nouvelle-Angleterre, au nord-est des Etats-Unis, vendredi soir.

La suite ici:

http://www.20minutes.fr/article/592280/planete-ouragan-earl-la-caroline-du-nord-en-alerte

 
Poster un commentaire

Publié par le 2 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

USA: baisse inattendue de l’emploi dans le privé (-10’000 postes) en août

Washington (awp/afp) – L’emploi a reculé de manière inattendue dans le secteur privé en août aux Etats-Unis, selon l’enquête mensuelle publiée mercredi par le cabinet de conseil en ressources humaines ADP.

Les entreprises privées ont détruit 10’000 emplois de plus qu’elle n’en ont créé (en données corrigées des variations saisonnières), indique cette enquête, alors que les analystes prévoyait qu’elle ferait apparaître une création de 13’000 postes nets.

ADP a revu en baisse de 12% son estimation des emplois créés en juillet, à 37’000 postes.

Motif d’inquiétude pour l’économie américaine, les entreprises petites et moyennes, censées être les plus dynamiques en matière de créations de postes ont supprimé respectivement 6000 et 5000 emplois nets, alors que les grandes entreprises (plus de 500 employés) en ajoutaient 1000.

rq

(AWP/01 septembre 2010 14h45)

Pourquoi inattendue?Logique plutôt!!!

 
4 Commentaires

Publié par le 1 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

USA: rechute surprise des ventes de maisons neuves au plus bas depuis 1963

Washington (awp/afp) – Les ventes de maisons individuelles neuves aux Etats-Unis ont rechuté en juillet, pour toucher leur plus bas niveau depuis 1963 au moins, selon des chiffres publiés mercredi par le département du Commerce à Washington.

Les ventes de ce mois-là ne correspondent qu’à 276’000 transactions en rythme annuel, soit 12,4% de moins qu’en juin, indiquent ces données, corrigées des variations saisonnières.

L’indicateur du ministère est ainsi à son niveau le plus bas depuis sa première publication en janvier 1963, effaçant son record précédent, qui ne datait que du mois de mai.

La chute a déjoué les pronostics de nombre d’analystes, puisque ceux-ci estimaient, selon leur prévision médiane, que les ventes de maisons neuves étaient remontées en juillet à 334’000.

Le marché immobilier américain a perdu fin avril le soutien d’un crédit d’impôt accordé sous certaines conditions aux acheteurs d’un logement. La plupart des grands indicateurs du logement ont lourdement chuté depuis la disparition de ce dispositif qui avait permis d’enrayer tant bien que mal la chute des transactions et des prix.

Selon les chiffres du ministère, le prix médian des ventes de maisons neuves du mois d’avril a chuté de 4,7% par rapport au mois de juin, à 204’000 dollars, son niveau le plus bas depuis décembre 2003.

Ces nouvelles données apportent une preuve supplémentaire du marasme du marché du logement américain, à l’origine de la crise économique et financière partie des Etats-Unis en 2007 pour se propager à l’ensemble de la planète.

L’Association nationale des agents immobiliers américains (NAR) avait annoncé mardi que les ventes de logements anciens avaient chuté en juillet pour tomber à leur plus bas niveau depuis 1995.

rp

(AWP/25 août 2010 16h31)

 

Étiquettes : , ,

Les ventes dans l’immobilier ancien rechutent aux Etats-Unis

 

Les ventes de logements anciens aux Etats-Unis ont subi en juillet une chute sans précédent qui les ramène à leur plus bas niveau depuis plus de 15 ans, une dégradation venue confirmer que la reprise de la première économie mondiale a perdu beaucoup de son élan.

Quelques minutes avant la publication de ces statistiques, Charles Evans, le président de la Banque fédérale de réserve de Chicago, a déclaré que le risque d’une rechute en récession de l’économie américaine avait augmenté ces six derniers mois même si une telle issue reste à ses yeux improbable, une reprise « modeste » étant en cours selon lui.

Les reventes de logements ont chuté de 27,2% le mois dernier par rapport à juin à 3,83 millions d’unités en rythme annualisé, leur plus bas niveau depuis mai 1995, a annoncé la « National Association of Realtors » (NAR), la fédération américaine des agents immobiliers. Les économistes interrogés par Reuters attendaient un recul nettement moins prononcé, de 12,0% à 4,7 millions.

Les reventes de juin ont en outre été révisées à la baisse, à 5,26 millions d’unités contre 5,37 millions annoncées précédemment.

« Ces chiffres sont préoccupants et même s’ils reflètent la volatilité due à l’expiration des crédits d’impôt (accordés aux primo-accédants à la propriété), ils traduisent aussi la détérioration de la tendance de fond du marché immobilier », a commenté Michelle Meyer, économiste USA de Bank of America Merrill Lynch.

« Pour l’économie dans son ensemble, le maillon faible de l’immobilier, ce sont les prix, et ces statistiques signifient que la baisse des prix pourrait s’accélérer, ce qui pourrait précipiter l’économie dans la récession. Nous n’en sommes pas encore là cependant, mais ces chiffres restent préoccupants. »

La suite ici:

http://fr.finance.yahoo.com/actualites/les-ventes-dans-l-immobilier-ancien-rechutent-aux-etats-unis-reuters_molt-a20af245767b.html?x=0

Entre emprunts toxiques dûs aux saisies,la non vente dans l’immobilier et le chômage qui augmente,je ne vois pas trés bien comment ils comptent s’y prendre pour ne pas plonger!!!! 

 

 

Étiquettes : , ,

USA: les inscriptions au chômage au plus haut depuis novembre 2009

synthèse

Washington (awp/afp) – Les nouvelles inscriptions au chômage aux Etats-Unis sont montées à leur plus haut niveau depuis novembre 2009 lors de la semaine achevée le 14 août, selon des chiffres publiés jeudi par le département du Travail, montrant une inquiétante dégradation du marché de l’emploi.

En données corrigées des variations saisonnières, les demandes d’allocations chômage ont atteint 500’000, pour la première fois depuis neuf mois contre 488’000 la semaine précédente (chiffre révisé).

C’est la troisième semaine de suite qu’ils progressent, alors que les analystes tablaient sur une baisse.

« Cette hausse, décevante, renvoie les inscriptions au-dessus d’un seuil psychologique important » qu’il semblait improbable de franchir de nouveau il y a peu encore, a commenté David Resler, de Nomura Securities.

Les demandes d’allocations chômage connaissent depuis le début de l’année des fluctuations imprévisibles, qui témoignent des difficultés des Etats-Unis à retrouver les plus de huit millions d’emplois perdus avec la récession en 2008 et 2009.

Tombées à leur plus bas de l’année début juillet (à 427’000), elles ont bondi depuis, ce qui laisse craindre la possibilité d’un quatrième mois consécutif de destructions d’emplois pour l’économie américaine en août.

« Ces chiffres indiquent que le rythme des licenciements s’est accru et sont un mauvais présage pour le rapport mensuel sur l’emploi » attendu le 3 septembre, a estimé Michael Gapen, de Barclays.

Face à l’ampleur inédite du chômage de longue durée, le Congrès a voté en juillet la prolongation d’un dispositif exceptionnel d’allocations chômage étendues.

D’après Ryan Sweet, de Moody’s Economy.com, la banque centrale pourrait à son tour être incitée à agir face à ce regain du chômage. « Cette hausse pourrait pousser la Réserve fédérale à mettre en branle son plan de secours » pour l’économie, a-t-il soulevé.

Les signes d’une mauvaise conjoncture pour l’emploi sont en effet perceptibles également dans des chiffres publiés par sa branche de Philadelphie jeudi. D’après la Fed, les industriels de la région étaient en train de réduire en août leurs effectifs, et de fortement compresser les heures travaillées.

rp

(AWP/19 août 2010 17h00)

Et pour la France,qu’en est-il?!

 

 

Étiquettes : ,

USA – Une maladie mystérieuse frappe la végétation : céréales arbres arbustes herbe…!

Voici une affaire que les médias alignés peinent à relayer et qui pourtant inquiète les habitants de plusieurs comtés aux Etats-Unis, dans la vallée du Mississipi : Une mystérieuse maladie attaque la végétation en provoquant des tâches blanchâtres ou jaunâtres sur le feuillage (voir vidéo ci-dessous).

Contrairement aux maladies « normales », cette maladie-là semble s’attaquer à toutes les familles de végétations : céréales cultivées, mais aussi arbres, arbustes, herbes et jardins, fleurs…

Pour le moment, cette maladie reste un mystère mais l’affaire a éclaté fin mai début juin et s’avère donc très récente.

Vidéo (Vo en anglais) : Une mystérieuse maladie frappe la végétation dans plusieurs comtés des Etats-Unis – Youtube

Des centaines d’hectares seraient contaminés en divers endroits de la vallée du Mississipi au nord de Memphis (Tenessee).

Il ne semble pas que des parasites ou des insectes ni même des champignons soient à l’origine de cette maladie, car des champs abrevés de pesticides et de fongicides sont touchés de la même manière que les cultures biologiques.

Différentes hypothèses sont avancées, mais la plupart des autochtones pensent que cette maladie pourrait provenir du ciel et s’intéressent à de possibles Chemtrails ou de possibles « pluies toxiques ».

Certains se demandent si cette contamination massive ne pourrait être liée aux produits chimiques déversés par milliers de tonnes dans le Golfe du Mexique par BP et l’administration US d’Obama…

Des oiseaux morts retrouvés dans plusieurs nids inquiètent également la population locale, sans qu’elle sache à cette heure si un lien de cause à effet peut être établi…

L’Observatoire francophone du Nouvel Ordre Mondial suivra l’évolution de cette affaire, la maladie pour le moins étrange et peu courante pouvant aussi bien dégénérer… que disparaitre sans bruit, comme elle est arrivée.

 
Poster un commentaire

Publié par le 10 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :