RSS

Archives de Tag: standard & poor’s

France : Standard and Poor’s dégrade la note de la dette de la SNCF!

PARIS – L’agence de notation Standard and Poor’s a dégradé d’un cran vendredi la note de la dette de la SNCF, en estimant que « les règles européennes pourraient rendre plus difficile un éventuel soutien financier » du gouvernement français à l’entreprise publique ferroviaire.

La note de la SNCF est passée de « AAA » à « AA+ ».

« Nous pensons que les activités les plus profitables (de la SNCF) vont être progressivement exposées à la concurrence », explique S&P dans un communiqué.

« En outre, nous pensons que les règles européennes pourraient rendre plus difficile un éventuel soutien financier du gouvernement français », ajoute l’agence de notation.

Depuis décembre 2009, le marché européen du transport ferroviaire de passagers, autrefois chasse gardée des opérateurs publics, est entré dans un processus progressif d’ouverture à la concurrence.

Le statut de la SNCF d’établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) permettait jusqu’ici à la compagnie ferroviaire de bénéficier du triple A de l’Etat français pour ses emprunts.

Mais ce statut est dans le collimateur de la Commission européenne qui estime qu’il est susceptible de fausser la concurrence avec d’autres compagnies européennes ne disposant pas de telles garanties étatiques.

Bruxelles a redemandé en février à la France de doter la SNCF d’un statut de société anonyme. Paris a contre-attaqué en saisissant la justice européenne pour maintenir le statut d’Epic.

Pour sa part la SNCF a estimé être toujours bien notée. « Ca reste une très bonne note ! Bien des Etats européens n’ont pas la note AA+ », a réagi David Azéma, le directeur général délégué chargé des finances et de la stratégie de la compagnie, qui s’y attendait puisque la perspective était négative depuis septembre 2008.

« Ils regardent le degré de soutien que la SNCF peut attendre de l’Etat » français, a-t-il commenté. « La note AAA correspond à un soutien quasi automatique de l’Etat en cas de défaut de paiement et AA+ à un soutien très hautement probable. »

« Concrètement, la charge financière supplémentaire sera tout à fait faible pour la SNCF », a affirmé David Azéma, qui l’évalue à « de l’ordre de quelques millions ».

Pour M. Azéma, « il n’y a pas de rapport direct avec la polémique sur le statut de la SNCF », puisque « la perspective négative rendait cette évolution probable ».

« Nous ne prévoyons pas que la SNCF change de propriétaire à moyen terme, même s’il pourrait y avoir une pression croissante de l’Union européenne pour changer le statut d’Epic de la SNCF », écrit Standard and Poor’s, dans son communiqué.

(©AFP / 04 juin 2010 16h51)

Hé oui fallait bien s’y attendre,à ce jeu là,c’est chacun son tour et cela ne fait que commencer!!!!!

 

Étiquettes : , , ,

Fitch dégrade l’Espagne à cause de mauvaises perspectives de croissance

MADRID – L’agence de notation Fitch a abaissé vendredi d’un cran la note de la dette de l’Espagne, estimant que les perspectives de croissance sont affectées notamment par la dette privée, malgré les efforts gouvernementaux pour réduire les déficits publics.

« La dégradation reflète l’opinion que le processus d’ajustement vers un niveau plus bas d’endettement privé et extérieur va matériellement réduire le taux de croissance de l’économie espagnole à moyen terme », selon l’agence qui prive l’Espagne de la meilleure note possible « AAA », la rabaissant à « AA+ ».

« Fitch anticipe que le processus d’ajustement économique sera plus difficile et prolongé que pour d’autres économies notées +AAA+. C’est pourquoi l’agence a dégradé l’Espagne », poursuit Fitch.

Frappée par l’éclatement de la bulle immobilière, l’Espagne est entrée en récession fin 2008 et peine à renouer avec la croissance.

Le PIB a progressé d’un modeste 0,1% au premier trimestre par rapport au quatrième de 2009 et le gouvernement prévoit une contraction de 0,3% de l’activité sur l’ensemble de l’année.

C’est un nouveau coup dur pour l’exécutif de José Luis Rodriguez Zapatero, qui s’était retrouvé ces dernières semaines sous la pression des marchés et de ses partenaires européens à cause de ses déficits publics, certains craignant que l’Espagne ne tombe dans une crise budgétaire semblable à celle de la Grèce.

L’agence de notation Standard & Poor’s avait réduit la note de l’Espagne de « AA+ » à « AA » le 28 avril, estimant que les mauvaises perspectives de croissance à moyen terme allait saper la réduction des déficits publics.

M. Zapatero s’était résolu à annoncer le 12 mai d’impopulaires mesures d’austérité, pour ramener les déficits publics de 11,2% du PIB en 2009 à 6% en 2011 puis 3% en 2013.

Malgré ce « fort engagement pour réduire le déficit budgétaire », salué par Fitch, le service de la dette extérieure et la nécessaire réduction de la dette privée justifient la dégradation.

Fitch « croit que la reprise économique sera plus basse que celle prévue par le gouvernement ».

La ministre de l’Economie Elena Salgado a pourtant abaissé vendredi ses perspectives de croissance pour les années 2012 et 2013, à 2,5% et de 2,7% contre 2,9% et 3,1% auparavant.

Si la dette publique espagnole est inférieure à celle de nombreux pays de la zone euro, évoluant aux alentours de 55% du PIB, celle du secteur privé, familles, entreprises, banques, est bien plus lourde, se montant à 178% du PIB selon Standard & Poor’s.

Selon certains observateurs les mesures d’austérité ne sont qu’un premier pas vers un changement de modèle économique, qui doit passer par la réforme du marché du travail et la restructuration bancaire.

« La rigidité du marché du travail et la restructuration des caisses d’épargnes locales et régionales vont gêner le rythme de l’ajustement », estime ainsi Fitch.

Le gouvernement a donné jusqu’à la fin mai aux partenaires sociaux pour s’entendre sur une réforme du marché du travail destinée à réduire la dualité entre travailleurs stables et précaires. Et jusqu’à la fin juin aux nombreuses caisses d’épargne régionales exposées à la crise immobilières pour fusionner.

(©AFP / 28 mai 2010 20h27)

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :