RSS

Archives de Tag: sécurité sociale

Nouvelle offensive de Xavier Bertrand contre la Sécurité sociale

Le nouveau ministre de la Santé, Xavier Bertrand, n’a pas perdu la main. Le célèbre inventeur en 2005 de la vignette orange (les médicaments remboursés par la Sécurité sociale à 15%) a proposé le 7 décembre un décret qui vise à baisser de nouveau la prise en charge de certains médicaments : les médicaments à vignette bleue (« service médical rendu modéré ») de 35% à 25% et le remboursement des dispositifs médicaux (bandelettes de contrôle pour les diabétiques, compresses, matériel médical) de 60% à 50%.

Pourtant, le projet de loi de finances pour la Sécurité sociale (PLFSS) de 2011 qui vient d’être voté par le Sénat prévoit déjà la baisse à 30% des vignettes bleues et à 60% des dispositifs médicaux. Une décision scandaleuse, car ces déremboursements sortent de la solidarité collective des prestations essentielles, en les transférant vers les assureurs et mutuelles – qui trouveront là une justification supplémentaire à l’augmentation exponentielle de leurs cotisations. Le PLFSS n’est pas encore publié au Journal officiel que Xavier Bertrand, ancien agent d’assurance chez Axa, propose déjà un morceau de plus de la Sécurité sociale à son ancien employeur.

La Commission de réglementation de l’Assurance Maladie a rendu un avis négatif à la proposition du ministre, dénonçant « des économies à court terme ». Le Collectif interassociatif sur le Santé, l’Union nationale des associations familiales (UNAF) et l’association des accidentés de la vie (FNATH) s’indignent de cette nouvelle tentative de hold-up. Ces organisations rappellent que 20% des Français ont reporté des soins pour raisons économiques en 2010, contre 11% en 2009. Elles demandent dans un communiqué que toute la politique de fixation des prix des médicaments soit repensée. Et surtout que ce soit le Parlement qui décide ce qui est admis au remboursement et selon quel taux.

Le zèle de Xavier Bertrand pour faire réaliser des économies à la Sécurité sociale semble très sélectif. En avril 2006, déjà ministre de la Santé, il avait choisi de ne pas dérembourser le Mediator (prescrit aux diabétiques puis aux personnes désireuses de perdre du poids, alors pris en charge à 65%) malgré une note de la Haute Autorité de Santé [1] pointant l’inefficacité et la dangerosité du médicament.

Notes

[1] rendue publique le 1er décembre 2010 par le Canard Enchaîné

http://www.bastamag.net/article1340.html

 

Étiquettes : ,

TROU DE LA SECU, Mythe ou réalité

L’ASSURANCE MALADIE
50 secondes de lecture à couper le souffle.
Pour combler le déficit de la sécu, nos chers gouvernants ont trouvé que le mieux, c’était encore de nous faire payer…
a –
 Dorénavant, sur une consultation médicale, nous versons 1 euro,
b –
 Nous sommes restreints lors de nos arrêts maladie …
c –
 Nous devons consulter un généraliste avant de voir un spécialiste …
d – 
Pour tout traitement de plus de 91 euro, nous en sommes de 18 euros de notre poche, 
e – 
Taxe de 0,50c sur les boites 
f – 
etc…….
Toutes ces mesures sont destinées à combler le fameux trou qui est à ce jour de 11 milliards.

Or, savez-vous que :
1°)
 Une partie des taxes sur le tabac, destinée à  la Sécu , n’est pas reversée. 7.8 milliards
2°)
 Une partie des taxes sur l’alcool, destinée à  la Sécu , n’est pas reversée.3.5 milliards 
3°) 
Une partie des primes d’assurances automobiles destinée à  la Sécu , n’est pas reversée 1. 6 milliards
4°)
 La taxe sur les industries polluantes destinée à  la Sécu , n’est pas reversée 1,2 milliards
5°)
 La part de TVA destinée à  la Sécu n’est pas reversée. 2.0 milliards
6°)
 Retard de paiement à  la Sécu pour les contrats aidés 2.1 milliards
7°)
 Retard de paiement par les entreprises 1.9 milliards

En faisant une bête addition, on arrive au chiffre de 20 milliards d’euros.
 
Conclusion : si les responsables de  la Sécu et nos gouvernants font leur boulot efficacement et honnêtement, si chacune des institutions reverse ce qu’ils doivent chaque année , les prétendus 11 milliards de trou seraient aujourd’hui 9 milliards d’excédent!!! !. 
Ces chiffres ne sont pas inventés vous pouvez les consulter sur le site de la sécu ; ils sont issus du rapport des comptes de  la Sécu. 
Si les pouvoirs publics, qui nous harcèlent au quotidien de messages publicitaires afin de consommer des fruits et légumes, étaient vraiment convaincus qu’il nous faut consommer 5 fruits et légumes par jour pour sauver notre santé et donc l’assurance maladie, ils supprimeraient  la TVA sur ces produits !
    Quel sera le coût de cette opération, que la sécu va supporter une nouvelle fois, lorsque le gouvernement sera décidé à dédramatiser la situation !!! 
        Cordialement.
Evelyne DUBIN
 Secrétaire Générale Adjointe au Directeur Général
Institut National du Développement Local

Avenue Michel Serres BP 32
47901 AGEN Cedex 9
tél : 05.53.48.06. 74
fax : 05.53.48.06. 71
 mob: 06.72.19.53. 50
mail: e.dubin@indl. fr
                                VOUS AUSSI, SOYEZ RESPONSABLES : 
TRANSFEREZ CE MESSAGE A TOUS VOS CONTACTS, ILS ONT LE DROIT DE                                                SAVOIR !!!  

 A force de tourner, il s’affichera peut-être un jour sur l’écran d’ordinateur d’une tête pensante, d’un député, ministre,censé passer son temps à gérer l’argent des contribuables et à le dépenser de manière responsable, sans créer de déficit. Alors, avec courage, il pourra (pourquoi pas ne pas rêver…), dénoncer au parlement ces débordements connus, aujourd’hui, de toutes et tous !!!

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Mais où sont donc passées les taxes annuelles sur le tabac (entre 9 et 10 milliards d’euros)?

 

La question pourrait n’être qu’un sujet de concours pour fonctionnaires de l’Etat. Il se trouve justement que ce dernier est suspecté de ne pas rendre à César, c’est à dire à la Sécurité Sociale, ce qu’il lui doit et qui permettrait de boucher un petit coin du «trou de la Sécu».
Passons sur le degré de précision du montant de ces taxes qui supportent, en négatif, les restrictions de consommation et, en positif, l’augmentation des prix. Et aussi, sur le fait que l’achat de cigarettes en fraude ou les tolérances aux frontières en diminuent le montant.


Lire la suite sur mediapart

 
Poster un commentaire

Publié par le 18 février 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :