RSS

Archives de Tag: sanction

Iran/Nucléaire: les USA vont presser la Chine de prendre des sanctions

WASHINGTON (Etats-Unis) – Deux hauts responsables américains vont se rendre « fin août » en Chine pour presser Pékin de mettre en place des sanctions contre l’Iran et son programme nucléaire, a annoncé l’un d’entre eux jeudi à une commission de la Chambre des représentants.

« La Chine est une de nos préoccupations » dans le cadre de la politique de sanctions contre le développement par l’Iran d’un programme nucléaire militaire, a expliqué à la commission pour la Réforme de l’Etat Robert Einborn, conseiller spécial au Département d’Etat pour les questions de non-prolifération.

Il a précisé qu’il serait accompagné par Daniel Glaser, responsable au département du Trésor des financements terroristes et criminels, dans le but « d’élever cette question aux plus hauts niveaux » du gouvernement chinois.

Auparavant, M. Glaser avait assuré à la commission que de hauts responsables américains se rendraient « dans les semaines à venir » en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique du Sud pour prôner l’établissement de sanctions « lourdes » contre l’Iran, sans préciser quels pays seraient ciblés.

L’administration du président Barack Obama va « faire ce qu’il faut pour augmenter la portée » des sanctions contre l’Iran « en pressant ces gouvernements en Asie, au Moyen Orient et en Amérique du Sud qui n’ont pas encore mis en place une solide série de sanctions de le faire », a-t-il expliqué.

En outre, un haut responsable du Trésor en charge des sanction, Stuart Levey, se rendra au Emirats arabes unis, au Liban et à Bahreïn le mois prochain, alors qu’un autre se rendra au Brésil et en Equateur, selon le département du Trésor.

L’audience devant cette commission visait à évaluer l’efficacité des récentes mesures prises pour serrer encore davantage l’étau économique autour de l’Iran, accusé par les pays occidentaux de développer un programme nucléaire militaire.

« Il est important que la Chine s’y mette et reconnaisse » qu’elle a « des responsabilités » en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, afin d’appliquer les sanctions de l’ONU envers Téhéran, a dit M. Einhorn.

« Les Chinois vont arguer qu’ils ont d’importants impératifs de sécurité » liés à l’acquisition d’énergie pour leur économie émergeante, a dit le diplomate. « A nos yeux, ils exagèrent leurs besoins énergétiques », a-t-il estimé avant d’affirmer que la Chine doit « rééquilibrer ses priorités ».

Le représentant républicain Dan Burton a estimé pour sa part que « cela pourrait être l’une des dernières chances que nous ayons ». M. Burton a fait la comparaison entre la situation actuelle en Iran et l’Allemagne des années 1930, en comparant le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Adolf Hitler.

Les Etats-Unis « espèrent » une prochaine réunion entre l’Iran et les six puissances qui surveillent son programme nucléaire controversé, a affirmé mercredi le département d’Etat.

« Nous sommes tout à fait prêts à continuer la discussion avec l’Iran sur les détails de notre proposition initiale au sujet du réacteur de recherche de Téhéran », a déclaré le porte-parole Philip Crowley.

(©AFP / 29 juillet 2010 20h39)

 » M. Burton a fait la comparaison entre la situation actuelle en Iran et l’Allemagne des années 1930, en comparant le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Adolf Hitler. »

Avec des affirmations comme celles-là,on peut s’attendre à de l’action trés bientôt!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Nucléaire: l’ONU sanctionne l’Iran pour la quatrième fois

NEW YORK (Nations unies) – Le Conseil de sécurité de l’ONU a infligé mercredi des sanctions à l’Iran, pour la 4e fois depuis 2006, pour tenter de le convaincre de suspendre ses activités nucléaires sensibles et rassurer la communauté internationale sur la nature pacifique de son programme.

Le Conseil a adopté dans ce but la résolution 1929, rédigée par les Etats-Unis et co-parrainée par l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne, par 12 voix contre 2 et une abstention. Le Brésil et la Turquie ont voté contre, le Liban s’est abstenu.

Le texte reprend et élargit le champ des sanctions déjà adoptées à trois reprises par le Conseil en décembre 2006, mars 2007 et mars 2008.

Il prévoit notamment que l’Iran ne pourra investir à l’étranger dans certaines activités sensibles comme les mines d’uranium et que ses navires pourront être inspectés en haute mer. Ces inspections n’étaient jusqu’ici autorisées qu’à quai.

Le projet interdit aussi la vente à l’Iran de huit nouveaux types d’armements lourds, notamment des chars.

Il s’accompagne de trois annexes contenant des listes de particuliers, d’entités et de banques de nationalité iranienne qui s’ajouteront à ceux qui sont déjà frappés de sanctions individuelles — gel des avoirs financiers et interdiction de voyager à l’étranger.

Les annexes ne contiennent qu’un nom de particulier, Javad Rahiqi, chef du Centre de technologie nucléaire d’Ispahan de l’Organisation iranienne de l’énergie atomique (AEOI), mais 40 noms d’entités et banques.

(©AFP / 09 juin 2010 17h37)

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :