RSS

Archives de Tag: portugal

Portugal: consentement sur le budget d’austérité pour 2011 trouvé

Portugal: consentement sur le budget d’austérité pour 2011 trouvé
Le gouvernement socialiste minoritaire portugais et l’opposition de centre-droit ont conclu vendredi soir un accord assurant l’adoption du budget d’austérité pour 2011. L’accord sera formalisé ce samedi au Parlement, a annoncé un porte-parole du Parti social-démocrate (PSD).

Le porte-parole, Rui Baptista, a confirmé que les sociaux-démocrates s’étaient engagés à s’abstenir lors du vote en première lecture du projet de loi de finances, prévu mercredi au Parlement.

Pour éviter le rejet du texte, les socialistes avaient besoin au moins de l’abstention du PSD, les autres formations d’opposition ayant déjà annoncé leur intention de voter contre un budget qui doit permettre de réduire le déficit public à 4,6% du PIB fin 2011, contre 7,3% attendu cette année.

Un « protocole de négociation du budget de l’Etat pour 2011 » sera signé ce samedi à midi à l’Assemblée par le ministre des Finances, Fernando Teixeira dos Santos, et le chef de la délégation du PSD, Eduardo Catroga, a confirmé de son côté le gouvernement.

Soumis à la pression de Bruxelles et des marchés financiers, le gouvernement de M. Socrates avait présenté à la mi-octobre un budget d’austérité sans précédent, marqué par une baisse des salaires du secteur public et des aides sociales ainsi qu’une hausse des impôts.

Contre toute attente, gouvernement et PSD avaient rompu mercredi des negociations entamées samedi dernier.

Les sociaux-démocrates, qui défendaient un redressement budgétaire davantage axé sur la réduction des dépenses de l’Etat et une moindre hausse de la charge fiscale, s’étaient alors heurtés au refus du gouvernement de « remettre en cause » son objectif de redressement budgétaire.

Le premier ministre, José Socrates, avait toutefois annoncé jeudi son intention de faire « un ultime effort pour obtenir un accord concernant le vote du budget qui donne confiance aux marchés internationaux ».

(ats / 30 octobre 2010 08:32)

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Portugal: de fortes pluies provoquent le chaos dans le vieux Lisbonne

LISBONNE – De fortes pluies se sont abattues vendredi matin sur le centre et le nord du Portugal, perturbant quelques heures la circulation dans la partie basse de Lisbonne, selon des témoins.

« Dans ma rue, l’eau a atteint la hauteur du genou et l’électricité a été coupée dans tout le quartier pendant plusieurs heures », a raconté à l’AFP une habitante du quartier de la « Baixa », dont une des stations de métro a dû être fermée.

En milieu d’après-midi, la pluie avait cessé de tomber mais des voitures de pompiers continuaient de pomper l’eau qui avait inondée les caves de plusieurs commerces.

Vendredi matin, l’eau avait bloqué la circulation des voitures et entraîné des coupures d’électricité, selon les services de secours qui ont enregistré près de 150 inondations.

Dans le reste du pays, plusieurs autres villes ont également été touchées par ces pluies intenses, qui ont notamment provoqué la chute d’abres, selon les images diffusées par les médias portugais.

Les services de la protection civile, qui n’ont signalé aucun blessé, ont placé l’ensemble du territoire continental portugais sous alerte jaune (le deuxième sur une échelle de quatre) jusqu’à dimanche soir.

(©AFP / 29 octobre 2010 17h24)

 
2 Commentaires

Publié par le 29 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Portugal: baisse des salaires des fonctionnaires et hausse de la TVA en 2011

LISBONNE – Le Premier ministre portugais José Socrates a annoncé mercredi soir les grandes lignes de son budget pour 2011, qui prévoit notamment une baisse de 5% des salaires supérieurs à 1.500 euros dans la fonction publique ainsi qu’une hausse de deux points de la TVA à 23%.

(©AFP / 29 septembre 2010 21h17)

 
4 Commentaires

Publié par le 29 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Portugal: 1200 pompiers combattent plus de 30 feux de forêts

Portugal: 1200 pompiers combattent plus de 30 feux de forêts

Plus de 1200 pompiers et militaires combattaient mardi une trentaine d’incendies de forêts et de broussailles au Portugal, selon les services de la protection civile. Les autorités ont appelé à la plus grande vigilance et à « n’allumer aucune sorte de feu ».

Mardi en fin d’après-midi, l’Autorité nationale de la protection civile (ANPC) dénombrait 29 « incendies significatifs », dont plusieurs ont repris en cours de journée après avoir été circonscrits la veille. La situation a empiré pendant la journée de mardi: au matin l’ANPC ne comptabilisait qu’une quinzaine de feux.

Dans le district de Setubal, à 40 km au sud de Lisbonne, où un feu s’était déclaré lundi à la mi-journée dans des broussailles, les 215 pompiers mobilisés ont reçu le renfort de deux pelotons de l’armée.

Des militaires ont également été envoyés en renfort dans la région de Viana do Castelo (nord). Dans le district de Braga (nord), où le feu fait rage depuis plus de 24 heures près de Povoa de Lanhoso, l’Espagne a dépêché deux avions Canadair pour assister les 80 pompiers mobilisés.

Dans la région de Aveiro (centre), l’importante fumée dégagée par les incendies a perturbé le trafic sur l’autoroute A1 reliant Porto et Lisbonne, selon la gendarmerie.

Moyens suffisants selon les autorités

Lors d’une visite au siège de la protection civile, le ministre de l’Intérieur Rui Pereira a assuré que les moyens déployés pour combattre les incendies étaient suffisants en dépit, a-t-il reconnu, des « conditions particulièrement adverses » causées par des températures élevées.

Selon les services de la météorologie nationale, les températures, qui ont dépassé mardi les 40 degrés dans le centre du pays, devraient baisser à partir de vendredi.

(ats / 27 juillet 2010 21:36) 

 
2 Commentaires

Publié par le 27 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Bourses:L’Euro replonge ou « quand Moody’s s’en mêle »

L’euro rechute sous 1,27 dollar, les craintes sur zone euro persistent

Londres (awp/afp) – L’euro reculait face au dollar mardi, les craintes sur la zone euro persistant après la mise en garde de l’agence de notation Moody’s qui envisage d’abaisser les notes de la Grèce et du Portugal comme l’a fait Standard and Poor’s, malgré le colossal plan annoncé par l’Union européenne.

Vers 09H10 GMT (11H10 à Berne), l’euro valait 1,2685 dollar contre 1,2778 dollar lundi soir vers 21H00 GMT.

La monnaie unique européenne baissait également face à la devise japonaise à 117,29 yens contre 119,19 yens la veille.

Le dollar cédait aussi du terrain face au yen, à 92,46 yens contre 93,25 yens lundi soir.

L’euro avait grimpé lundi à près de 1,31 dollar, dopé par le plan de secours historique annoncé par les pays de l’Union Européenne (UE) allant jusqu’à 750 milliards d’euros pour aider les pays de la zone euro, si nécessaire, et endiguer une crise financière qui menace de gagner toute la planète

Mais « l’euphorie (…) est passée et l’euro a désormais effacé tous ses gains de la veille face au dollar », commentait Derek Halpenny, analyste de Bank of Tokyo-Mitsubishi.

« Il est devenu évident que le plan est fait pour réduire les coûts de financement pour les pays périphériques (de la zone euro, comme l’Espagne, le Portugal et l’Italie, ndlr), mais il est un fardeau pour le taux de change de l’euro », expliquaient les analystes de Commerzbank.

En effet, des risques continuent de planer sur la mise en place de ce plan, et sur la capacité de la Grèce, et d’autres pays, l’Espagne et le Portugal en particulier, a appliquer de nouvelles mesures d’austérité, notaient des analystes.

De plus, l’extension de ces mesures d’austérité devrait « forcer la Banque centrale européenne (BCE) a maintenir une politique monétaire très accommodante par rapport aux autres principales banques centrales », prévenait M. Halpenny.

Sachant que la Réserve fédérale américaine pourrait relever ses taux d’ici quelques mois, avec l’accélération de la reprise américaine, l’écart de rendement entre le dollar et l’euro devrait donc jouer en faveur du dollar.

Renforçant les craintes sur la zone euro, l’agence de notation financière Moody’s a répété lundi qu’elle allait abaisser la note de la Grèce de manière « très certainement » significative, jugeant « possible », un ajustement en catégorie spéculative. Pour le Portugal, Moody’s prévoit aussi un abaissement.

Vers 09H10 GMT, la livre britannique grimpait légèrement face à la monnaie unique européenne, à 85,92 pence pour un euro, mais reculait face au billet vert, à 1,4811 dollar. Les tractations se poursuivaient mardi au Royaume-Uni pour la formation d’une coalition gouvernementale après des élections le 6 mai n’ayant permis à aucun parti d’obtenir une majorité absolue.

La monnaie helvétique montait face à l’euro à 1,4136 franc suisse pour un euro, Face au dollar, le franc suisse lâchait un peu de terrain, à 1,1108 franc suisse.

cours de    cours de 
        mardi       lundi
        09H10 GMT   21H00 GMT

EUR/USD 1,2685      1,2778

EUR/JPY 117,29      119,19

EUR/CHF 1,4095      1,4186

EUR/GBP 0,8544      0,8603

USD/JPY 92,46       93,25

USD/CHF 1,1110      1,1099

GBP/USD 1,4844      1,4852

rq

(AWP/11 mai 2010 11h40)

//

 
Poster un commentaire

Publié par le 11 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , ,

Euro / Eco : Moody’s menace le Portugal!!!

Moody’s Investors Service annonce avoir placé la note long terme du Portugal « Aa2 » sous surveillance, en vue d’une éventuelle dégradation. L’agence de notation a en revanche confirmé la note court terme « Prime1 ». Moody’s s’attend à ce que, dans le cas d’une dégradation, la note « Aa2 » soit abaissée d’un cran voir deux ou plus. L’examen des notes du Portugal, dont les perspectives sont négatives depuis octobre 2009, devrait se terminer dans un horizon de trois mois.

La notation actuelle du Portugal, reflète la détérioration récente des finances publiques du pays ainsi que les défis auxquels doit faire face l’économie à long terme. « Dans le contexte d’une économie de petite taille et à croissance lente, les mesures de la dette ne pourront plus être compatibles avec une note « Aa2 », explique Moody’s.

C’est quand même incroyable le pouvoir qu’ont ces agences de notation Anglo-saxonne!!!
Autant vous dire que tous les « pigs » vont y passer,et ensuite ce sera notre tour,de façon à dépecer l’Europe pour sauver le cul du dollars!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 5 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

La note du Portugal dégradée, Lisbonne dénonce une attaque des marchés

LISBONNE – Le Portugal a subi une dégradation de la note de sa dette par l’agence Standard & Poor’s (SP), ravivant la crainte d’une contagion de la crise grecque à ce pays considéré comme l’autre maillon faible de la zone euro.

Le ministre portugais des Finances, Fernando Teixeira dos Santos, a aussitôt réagi à cette décision pour dénoncer une « attaque » des marchés. Il s’est dit déterminé à mettre en oeuvre le plan d’austérité du gouvernement pour réduire un déficit record de 9,4% du PIB pour une dette de 126 milliards d’euros.

La note de la dette à long terme du Portugal a été abaissée de deux crans, à « A- » contre « A+ » par SP qui l’a assortie d’une perspective négative, ce qui signifie qu’elle pourrait être abaissée davantage, selon un communiqué publié mardi.

Les finances publiques portugaises restent « structurellement faibles, nonobstant les importantes réformes structurelles du secteur public ces dernières années », a prévenu SP.

Cet abaissement de notation reflète les craintes sur la situation budgétaire du Portugal et des inquiétudes d’une contagion de la crise grecque. Selon le scénario de Standard & Poor’s, « le gouvernement portugais devrait se débattre pour stabiliser son niveau d’endettement élevé d’ici à 2013 ».

« Nous avons revu à la baisse le scénario de croissance du Portugal et nous attendons une stagnation de son activité économique en 2010 », précise l’agence de notation.

Après cette annonce, la Bourse de Lisbonne a plongé de 5,36%, tandis que sur les marchés obligataires, le Portugal a vu ses taux augmenter à plus de 5%.

« Nous devons rester calmes et ramener les marchés à la sérénité », a affirmé le ministre portugais. « Comme par le passé, nous ferons ce qui est nécessaire pour réduire le déficit et promouvoir la compétitivité de l’économie portugaise ».

Le gouvernement socialiste portugais s’est engagé à ramener le déficit public à 8,3% du PIB en 2010, puis sous la limite européenne autorisée de 3% du PIB d’ici à 2013, avec un plan draconien d’austérité axé notamment sur une réduction des dépenses.

M. Teixeira dos Santos a appelé une nouvelle fois l’opposition, qui a brandi à plusieurs reprises la menace de ne pas cautionner les mesures de ce programme de stabilité et de croissance, à mettre de côté des « querelles inutiles » et à « s’entendre » avec le gouvernement.

L’agence Fitch avait abaissé le 24 mars la note du Portugal à AA- et Moody’s lui attribue un Aa2. Ces notes sont assorties d’une perspective négative.

« Pour qu’il y ait une nouvelle dégradation de la note, il faudrait de nouveaux indicateurs économiques montrant que le Portugal ne parvient pas à atteindre ses objectifs. Or, les informations actuellement disponibles ne vont pas dans ce sens », a cependant expliqué à l’AFP Rui Constantino, économiste portugais de la banque Santander Totta.

(©AFP / 27 avril 2010 20h29)

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :