RSS

Archives de Tag: pologne

Intempéries: évacuations le long de la frontière germano-polonaise

De fortes pluies ont provoqué des crues soudaines qui ont fait au moins 11 morts ce week-end en Europe centrale. Des milliers de personnes ont dû être évacuées. En Lituanie une tempête a fait au moins quatre morts.

En Pologne, trois personnes ont péri noyées en Basse-Silésie, près des frontières tchèque et allemande, a annoncé le ministre de l’Intérieur Jerzy Miller.

Une femme s’est noyée à Bogatynia, une ville de près de 20’000 habitants gravement endommagée samedi par une rivière en crue, ainsi qu’une autre femme dans la même région, ont indiqué les pompiers polonais.

Le maire de Bogatynia, Andrzej Grzemielewicz, a lui réclamé « des véhicules amphibies et des hélicoptères pour évacuer au moins 2000 sinistrés », ainsi que des couvertures et des vivres.

La troisième victime est un pompier de 55 ans, emporté par les flots à Radomierzyce, dans la même région, où un barrage a lâché. La rupture de ce barrage a provoqué l’inondation partielle de la ville de Zgorzelec-Görlitz, sur la frontière polono-allemande.

« Un raz-de-marée est arrivé en quelques heures sur la ville sans que nous puissions rien faire pour nous y préparer » et le niveau de la rivière est monté de sept mètres, a affirmé le maire, Michael Wieler.

Plus d’un millier de personnes, y compris les résidents de deux maisons de retraite, ont été évacuées pendant la nuit de samedi à dimanche dans la région, selon la police allemande.

A Neukirchen en Saxe, trois personnes ont péri noyées dans une cave samedi lorsque des pluies torrentielles se sont abattues sur cette ville.

En République tchèque, les inondations violentes ont fait quatre tués. Trois personnes étaient toujours portées disparues dimanche, ont indiqué les services d’urgence locaux.

Les inondations ont privé 1000 foyers d’électricité et 4000 foyers de gaz, surtout dans la région de Liberec, à 100 km au nord de Prague. Quelque 200 personnes y ont été évacuées par hélicoptères.

(ats / 08 août 2010 18:34)

 
Poster un commentaire

Publié par le 8 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Pologne: nouvelle alerte aux inondations à Varsovie, évacuations dans le sud

VARSOVIE – Une nouvelle alerte aux inondations a été décrétée à Varsovie à partir de 11H00 GMT dimanche avec l’arrivée d’une seconde crue sur la Vistule, après celle record d’il y a quinze jours, ont annoncé les autorités municipales.

La municipalité a appelé de nouveau les habitants des quartiers qui longent le fleuve à se tenir prêts à une évacuation, alors que des dizaines de milliers de personnes étaient évacuées dimanche dans le sud et le sud-est du pays, à la suite des pluies torrentielles des derniers jours.

« Les sapeurs-pompiers ont évacué au total quelque 30.000 personnes et d’autres évacuations sont effectuées par la police et l’armée », a déclaré à l’AFP Pawel Fratczak, porte-parole des pompiers.

Le bilan des inondations qui frappent la Pologne depuis début mai s’est alourdi à 22 morts, a indiqué M. Fratczak.

« La situation la plus difficile persiste dans le sud et le sud-est de la Pologne. Les digues ont lâché dans plusieurs endroits sur la Vistule, inondant à nouveau les terrains déjà sous l’eau depuis les premières crues », a-t-il dit.

Quelque 17.000 pompiers et 3.000 soldats étaient à pied d’oeuvre dans les régions sinistrées dimanche, et notamment dans la ville de Sandomierz (sud-est), gravement endommagée lors de la première grande vague d’il y a quinze jours. Une digue a de nouveau été rompue samedi soir dans cette ville de 25.000 habitants.

Plusieurs routes nationales du sud du pays étaient impraticables dimanche à cause des affaissements de terrain, selon M. Fratczak.

Lors des premières inondations, le Premier ministre Donald Tusk avait évoqué des dégâts prévisibles de l’ordre de 10 milliards de zlotys (2,4 milliards EUR), alors que les médias polonais les ont estimés à 12 milliards de zlotys (2,9 milliards EUR).

L’Union européenne avait déclenché le 19 mai son mécanisme de protection civile pour aider la Pologne à faire face aux inondations.

(©AFP / 06 juin 2010 09h49)

 
1 commentaire

Publié par le 6 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Le président polonais meurt dans un accident d’avion

L’avion transportant le président polonais Lech Kaczynski s’est écrasé samedi à son atterrissage près de Smolensk, dans l’ouest de la Russie. Nonante-six personnes ont perdu la vie dans cet accident qui serait dû à une erreur du pilote.

«Il n’y a pas de survivants dans la catastrophe», a indiqué le gouverneur de la région russe Sergueï Antoufiev à la chaîne de télévision Vesti-24. Un responsable russe a de son côté affirmé que le président Kaczynski était mort.

En s’approchant de la piste d’atterrissage, «l’avion s’est accroché à des arbres, est tombé et s’est décomposé», a déclaré Sergueï Antoufiev. «Il y avait 85 membres de la délégation et l’équipage à bord», a-t-il ajouté.

Epais brouillard

L’accident s’est produit à l’extrémité de la ville de Petchorsk de la région de Smolensk «dans la situation d’un fort brouillard», a précisé un responsable du département d’enquête du parquet, Vladimir Markin, cité par l’agence RIA Novosti. Selon les agences de presse russes, les enquêteurs soupçonnent une erreur du pilote.L’agence Interfax a rapporté que les autorités russes proposaient à l’équipage polonais d’atterrir à Minsk ou à Moscou en raison du brouillard, mais le pilote a décidé d’atterrir près de Smolensk. L’avion s’est écrasé lors de la quatrième tentative d’atterrissage, selon Interfax.

Publicité
//

La télévision russe a diffusé en direct les images des débris de l’appareil, un Tupolev TU-154, éparpillés dans une forêt et dont certaines parties étaient toujours en feu. On y apercevait des débris encore fumants de l’appareil éparpillés dans la forêt, tels une aile brisée et une partie du train d’atterrissage, ainsi que des secouristes russes et des pompiers avec des pompes à incendie, versant de l’eau sur des éléments de l’avion en feu.

Pour l’ancien président polonais Lech Walesa, cet accident est «une tragédie inimaginable, un malheur inimaginable». «Il y a 70 ans à Katyn, les Soviétiques ont éliminé les élites polonaises. Aujourd’hui l’élite polonaise y a péri, alors qu’elle se rendait pour rendre hommage aux Polonais tués» en 1940, a-t-il déclaré à l’AFP.

La suite ici:

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/11fbc96a-4476-11df-8430-0c9687da1092

 
Poster un commentaire

Publié par le 10 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :