RSS

Archives de Tag: pétrole

Nigéria: empoisonnement au plomb – plus de 400 enfants sont morts

 

Au moins 400 enfants sont morts d’un empoisonnement au plomb en raison d’activités minières illégales dans le nord du Nigéria, a affirmé ce mardi une porte-parole de l’ONU. Plus de 500 autres enfants sont en traitement dans quatre cliniques de MSF.

L’équipe d’experts de l’ONU envoyée sur place dans l’Etat de Zamfara le 21 septembre a confirmé une forte pollution au plomb et des cas de saturnisme chez les enfants dans cinq villages étudiés, a déclaré à Genève la porte-parole du Bureau des Affaires humanitaires de l’ONU Elisabeth Byrs.

L’eau potable puisée dans les puits par la population ne respecte pas les normes minimales et la teneur en plomb y est élevée. L’eau est polluée aussi dans les étangs. Les sols sont également « gravement pollués », selon les endroits.

Les concentrations de mercure sont en outre élevées dans l’air, près des mines. « Une intervention urgente et coordonnée est nécessaire. Des centaines d’enfants sont morts, des milliers d’autres sont menacés », a déclaré la porte-parole.

Deux villages ont été dépollués jusqu’ici. Si 400 décès parmi les moins de cinq ans ont été confirmés depuis mars par MSF-Hollande, le nombre de cas et de décès devrait être plus élevé. Beaucoup de cas ne sont pas rapportés. Les enfants ne sont pas emmenés dans les cliniques par leur mère.

Les villages sont difficiles d’accès en pleine saison des pluies et la population est réticente à déclarer les cas de saturnisme chez les enfants pour des raisons économiques, a indiqué la porte-parole de l’ONU.

La population a peur de ne plus pouvoir continuer ses activités, alors que l’orpaillage est une source de revenus supplémentaires. Ces activités artisanales illégales continuent, a ajouté la porte-parole. « La population est très pauvre, elle veut gagner un peu d’argent. Les minerais sont ramenés dans les huttes et les enfants respirent les poussières », a expliqué la porte-parole.

(ats / 05 octobre 2010 21:23) 

C’est aussi oublier un peu vite les populations du sud du delta qui vivent dans la pauvreté les pieds dans le pétrole!!!

 

Ils n’ont accès qu’à une eau polluée pour boire, cuisiner et se laver,ils consomment du poisson contenant des toxines et les terres qu’ils utilisent pour l’agriculture sont ravagées.

« Si on veut aller pêcher, il faut pagayer
environ quatre heures le long de plusieurs
rivières avant de trouver un endroit où on
peut attraper des poissons et où il y a moins
de déversements […] certains des poissons
qu’on attrape sentent le pétrole brut quand
on les ouvre. »
Un pêcheur de Bodo

Et après on s’étonne qu’ils s’en prennent aux container et autres qui croisent dans les environs,vous savez,ces fameux pirates!

Personnellement je leur donne raison et qu’ils les envoient au diable eux et leur pétrole!!!

 
3 Commentaires

Publié par le 5 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Oui il y aura une guerre mondiale voici pourquoi!

 

Oui, il y aura une guerre mondiale, voici pourquoi

Bonjour
 
Sur ce blog, pour informer et pour alerter, je me fais souvent l’écho de nouvelles alarmistes. Ma principale préoccupation est la guerre. Il ne s’agit évidemment pas de faire peur, mais d’inciter à se préparer, au moins psychologiquement, sinon matériellement. Est-elle évitable ? L’un de mes Lecteurs, Observeur (il contribue aussi à ce blog en me recommandant des articles), blogueur très bien informé, est catégorique: Il n’y aura pas de guerre, et surtout pas nucléaire. Tant mieux !

 
 
 
D’emblée, je le dis clairement: Je suis d’accord avec la plupart de ses arguments. Oui, il ne devrait pas y avoir de guerre mondiale, encore moins nucléaire. « Ils » ne sont pas fous ! L’économie mondiale friande de pétrole en pâtirait trop, et l’air deviendrait irrespirable. Et puis, Russie et Chine veillent au grain. Ou à la paix ! Nous serions tous plus ou moins condamnés, à terme, si nous faisons la folie de provoquer une guerre mondiale nucléaire.

 
Oui, mais justement, les Maîtres du monde, les Décideurs, sont « fous », ce sont des psychopathes vivant dans une bulle, complètement coupés du réel et surtout insensibles à la souffrance d’autrui. Ils ne les ont jamais expérimentées, d’ailleurs, pardi ! Et puis, il est vrai qu’il y a des Sages un peu partout, et ce fût le cas lorsque Bush, englué en Irak, envisageait déjà de s’embourber en Iran: Des généraux américains, plus réalistes, plus pragmatiques, ont dit non. Sage décision ! Sans eux, depuis deux ans le monde serait en voie de dislocation…
 
Oui, mais les Sages sont confrontés à des puissances occultes qui font peu de cas des peuples, du long terme, des générations futures, et qui sont prêtes à tout pour que leurs portefeuilles soient plus épais encore, quitte à sacrifier les citoyens du monde entier, quitte à piétiner les règles les plus élémentaires de prévoyance. A leur façon, enfermées dans un cocon, elles font preuve d’irresponsabilité. 
 
Perversité du capitalisme: Continental

 
Oui, mais le capitalisme a sa logique propre, et il se nourrit du travail et des sacrifices consentis par les citoyens. Nous en avons une illustration terrible aujourd’hui même. Pour être sûrs de conserver leur travail – le chantage à l’emploi marche toujours lorsque le volet du chômage est sciemment important -, les salariés de Continental, entreprise pourtant rentable, ont accepté l’impensable: Une diminution de salaire, des primes revues à la baisse, un intéressement moins intéressant, des heures supplémentaires… bref travailler plus, pour gagner moins, le slogan de campagne de Sarkozy à l’envers. Joyeux lendemains ! Sans parler des suppressions de postes d’intérimaires.
 
La peur est l’alliée des chefs d’entreprise sans scrupules. Et tout ça pour quoi ? Cinq ans d’emplois garantis. Garantis ? Voire… Et après ? Eh bien après, le manège recommencera, nouvelle baisse de salaires, heures supplémentaires, etc, ou délocalisation dans un Etat où l’on travaillera pour cent euros, tandis qu’au pays, la famille abandonnée se disloquera… Elle est pas belle, la vie ? Comme dit régulièrement la télé du bonheur FR2, toujours à la pointe de la désinformation et de la propagande radieuses.
 
Bref, le capitalisme n’a pas de scrupules. Les gens, saturés d’hochets divers  – renvois de Roms, interdiction de burkas, ou composition d’équipes sportives, liste non exhaustive -, oublient que le capitalisme est leur ennemi. Mais le capitalisme, lui, ne les oublie pas. Et si les « gens d’En-Bas » ne consomment plus assez, s’ils se rebellent, s’ils ne se plient pas à la dégradation constante de leur niveau de vie, s’ils osent revendiquer le maintien de protections sociales ou de services publics, paf ! Une bonne guerre et les affaires redémarrent, les industriels de la Reconstruction font de juteux profits, et tous les industriels de mort, les charognards sont là pour tirer parti du malheur des peuples. Dick Cheney en Irak, par exemple, ça vous dit quelque chose ? Même pas d’appel d’offres. L’ami de Bush a tout raflé… Elle est pas belle, l’Amérique, hein, FR2 ? Encore récemment, ils célébraient les héros revenant d’Irak, la démocratie made in USA… FR2, pour moi chaîne au service d’Israël, détient la palme de la désinformation et de la propagande ! Passons…

 
Israël a des démangeaisons…

 
Oui, mais… donc, admettons que les généraux freinent l’ardeur des Décideurs, que le capitalisme ait peur de manquer de jus, ou de pétrole, que les Maîtres du Monde retrouvent la raison, que le sens de la responsabilité devienne la chose la mieux partagée, reste Israël. Et là, ce n’est pas la grande inconnue. Comme son cousin germain, son alter-ego US qui, lui, se nourrit de l’industrie de guerre, Israël a apprivoisé le militaire. Au point, si je ne m’abuse, que ses citoyens masculins fassent trois ans de service militaire, et ses citoyennes féminines, deux ans de service, et tant pis pour la féminité. J’avais publié sur R-sistons un texte, écrit par une citoyenne juive, disant qu’elle en avait assez de voir les Israéliens mettre au monde de futurs militaires (c’est un euphémisme).
 
Israël, donc, soigne sa sécurité en semant l’insécurité, et même un peu partout, pourquoi se limiter, bref l’Etat oublie de traiter les causes en choisissant une politique juste, acceptable par tous, et il se complaît à faire des guerres. C’est presque une raison de vivre, ou de mourir, en tous cas un passe-temps. Il lui en faut  régulièrement. Et quand il n’y a pas de guerre en vue, il en invente une. C’est un don ! Chacun ses dons. Bref, Israël sans guerre n’est plus Israël. Et il se délecte à l’idée de se mesurer à l’Iran ! Tant pis pour les conséquences, on verra après, de toutes façons le peuple « Elu », si bien élu, vaincra. Allez sur les forums de ses citoyens ! Encore récemment, j’ai eu un soldat de Tsahal « aux trousses », dans un forum. Pas du tout d’accord avec moi, le bougre ! La paix, non, non, vraiment non. Et j’ai été aux prises avec les partisans d’Israël qui tous, en France ou ailleurs, vantaient les bienfaits des guerres et surtout de celle contre l’Iran. Allez sur un forum ! Et constatez vous-mêmes comme ils brûlent d’en découdre avec l’Iran, et même avec le monde entier. Ce sera pour vous une expérience mémorable, je vous le garantis.
 
Et alors, vous croyez qu’ils vont rester sans guerre, vous ? S’ils n’en ont pas, ils la trouvent, ou ils la provoquent. Ils la veulent ! Rien ne remplace le plaisir d’une guerre, pour eux, surtout si elle est gagnée. C’est un sport national ! Après tout, ils ont, prétendent-ils, la meilleure armée du monde, quel exploit – la pacifiste que je suis exulte ! -, et ils en sont si fiers, elle est si éthique, hein, puisque Tsahal le proclame partout. Les Palestiniens ne sont pas d’accord, mais tant pis, ou tant mieux. Passons. Vous croyez qu’ils ne vont pas tout faire pour l’avoir, « leur » guerre ? Et l’Iran est le dernier os à ronger pour dominer définitivement la région avec leur clone américain….
 
Est-ce que leurs dirigeants auront, eux, la sagesse d’empêcher l’irréparable ? Ceux qui ne sont pas en prison  – la corruption est l’industrie la plus répandue, là-bas – ou à l’agonie, sont au Pouvoir. Et qui sont-ils ? Diable ! Les plus extrémistes, les plus fascistes, les plus réactionnaires, les plus va-t-en guerre, les plus fanatiques de leur Histoire pourtant bien pourvue sur ce plan-là. Donc, il n’y a rien à attendre de ce côté. Et moi, mais ce n’est que moi, je dis qu’ils ne seront pas heureux tant qu’ils n’auront pas leur guerre contre l’Iran. Le Prix Nobel Obama n’est pas d’accord ? Ils partent tous seuls. Et les bons zamis américains suivront, c’est ça l’amitié. Tôt ou tard, ça arrivera, non ?

 
Y aura-t-il un Chirac pour s’interposer ? Las, on a Sarkozy, tout un programme ! Eh oui, nous avons notre Bush, l’un est parti, l’autre est arrivé. En France. En France, chez nous ! Vous ne rêvez pas ! Et à côté de l’énergumène en question, les Israéliens sont des enfants de choeur ! Et il pousse à la guerre, le bougre, il aime ça, les bastons, comme ses amis Texans… Olé ! On a notre cow-boy ! La diplomatie, non ! On ne cause pas, on dégaine le colt. C’est simple, très simple. On ramassera les cadavres après, et au passage les riches pourront se servir en organes pour leurs propres (propres ?) transplantations…
 
Tiens, à propos de Sarkozy, Fidel Castro se demande ce que va devenir la nucléaire aux mains d’un « fou » comme ça… Ce n’est pas moi qui le dit, je n’oserais pas, surtout pas ! Je respecte les Présidents, moi ! Même celui-là… comment pourrait-il en être autrement ? Au temps de Big Brother, la France frondeuse est reléguée dans les livres de Victor Hugo… Alors, je suis sage comme une image ! Ou presque…

 
Bref, il ne faut pas compter sur Sarkozy pour freiner les ardeurs de ses amis ultra-sionistes. Au contraire, il pousse à fond, le bougre ! On va l’avoir, la guerre, hein, un joli feu d’artifice ! On s’amuse comme on peut. La guerre-jeu vidéo. La guerre-drone. On n’arrête pas le progrès ! On ratisse large, maintenant…
 
Donc, Observeur pense qu’il n’y aura pas de guerre, et surtout pas nucléaire, moi je pense qu’à un moment ou un autre, Israël ne pourra plus freiner ses ardeurs, et que l’oncle Sam emboîtera le pas.
 
Alors, partiront, partiront pas ? Les paris sont ouverts…
 
Eva ne R-sistons pas au plaisir de pourfendre la guerre, hein ?

 

http://r-sistons.over-blog.com/article-guerre-ou-pas-debat-les-africains-et-l-occident-le-vrai-chavez-57077928.html

 
16 Commentaires

Publié par le 18 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Golfe du Mexique: le puits de pétrole « totalement colmaté » d’ici samedi

 

WASHINGTON – Le groupe pétrolier britannique BP a annoncé vendredi que le puits de pétrole à l’origine de la pire marée noire de l’histoire des Etats-Unis, situé dans le golfe du Mexique, devrait être « totalement colmaté » d’ici samedi.

« Nous nous attendons à ce que le puits MC252 (le puits fautif, ndlr) soit totalement colmaté d’ici samedi », a indiqué la compagnie pétrolière dans un communiqué.

Jeudi soir, les autorités américaines avaient annoncé que le puits de secours destiné à colmater de façon définitive le puits endommagé avait atteint son objectif.

Le forage de ce puits de secours – et celui d’un deuxième par précaution – avait commencé rapidement après l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon, suivie de son naufrage le 22 avril.

Du ciment doit désormais être injecté via ce puits de secours pour colmater le puits par en dessous au niveau du gisement (4.000 mètres sous le fond de la mer), une opération baptisée « bottom kill » qui devrait être achevée dimanche selon les autorités.

La fuite de pétrole dans le golfe du Mexique a pris fin le 15 juillet grâce à la pose d’un couvercle au niveau de la sortie du puits au fond de la mer, suivie de la cimentation du conduit. Les autorités ont toutefois jugé que l’opération « bottom kill » était toujours nécessaire.

En tout, quelque 4,9 millions de barils de pétrole se sont déversés dans le golfe du Mexique.

BP

(©AFP / 17 septembre 2010 15h06)

Et pendant ce temps là,des centaines de milliers de poissons morts flottent dans le Mississippi !!!!!!

 

//

 
6 Commentaires

Publié par le 17 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

L’incroyable arnaque de BP – 2e partie: les multiples puits/conséquences océaniques et climatiques

Note de l’auteur: Cet article est la suite et une mise à jour de L’incroyable arnaque de BP: le puits (B) qui n’a jamais été colmaté, qui fut publié le 31 août 2010. À la suite de certaines observations faites par quelques lucides lecteurs, des corrections et précisions devaient être apportées et j’en profite donc pour donner de l’expansion à ce dossier. Cet présent article devrait donc conséquemment remplacer le premier puisqu’il est maintenant mis à jour avec toutes les modifications et qu’il contient de notables ajouts.

– La section A renferme la section du premier article qui est conservée;

La section B constitue la suite et la mise à jour;

La section C renferme des indications inquiétantes quant aux conséquences de ce volcan de pétrole sous-marin sur les courants marins qui eux, à leur tour, influencent le climat planétaire.

Je tiens à remercier tous les intervenants qui ont contribué à ce que ce dossier soit complet et sans faille. Le travail à l’unisson de la communauté de chercheurs sur Internet nous mène inéluctablement sur le chemin de la vérité et c’est ensemble que nous parvenons à nous y rapprocher. Sans tous ces gens qui collaborent ensembles et qui apportent leur part de vérité pour former une vue d’ensemble, ce travail journalistique ne serait pas possible.

Mes hommages à tous ces journalistes citoyens qui s’acharnent à poursuivre la vérité, partout où elle se trouve.

François Marginean

La suite ici:

http://les7duquebec.wordpress.com/2010/09/07/lincroyable-arnaque-de-bp-2e-partie-les-multiples-puits-consequences-oceaniques-et-climatiques/

Respects et hommages à tous ces journalistes en quête de vérité!

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Bp ou « comment faire du lèche botte »

MORGAN CITY (Etats-Unis) – Plusieurs milliers de personnes se sont rendues ce week-end en Louisiane (sud des Etats-Unis) au festival de « la crevette et du pétrole », désireuses de tourner la page de la plus grande marée noire de l’histoire des Etats-Unis.

Le nom inhabituel de ce festival est emprunté aux deux principales industries de la région qui ont été lourdement touchées par la catastrophe provoquée fin avril par l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon exploitée par BP.

Les autorités américaines ont assuré à la fin de la semaine dernière que le puits endommagé ne représente plus une menace.

Environ 150.000 personnes sont venues célébrer les fruits de mer locaux et assister à la bénédiction de la flotte de bateaux de pêche de la région.

Les crevettes sont restées disponibles à Morgan City malgré la marée noire, qui a contraint d’autres communes locales à s’approvisionner ailleurs en crustacées, alors que les zones de récoltes étaient fermées par crainte de contamination.

« C’est une tradition », a dit Randi Falcon qui est revenue dans la ville de son enfance, depuis l’Etat voisin du Mississippi, pour ce festival. « C’est un événement qui nous rapproche », a-t-elle dit.

BP a participé au festival cette année à hauteur de 5.000 dollars, une petite partie du coût de l’événement, a expliqué la présidente du festival Nathalie Weber, « Reine de la crevette et du pétrole » en 1968.

Selon elle, BP n’a pas participé l’année dernière, mais cette année le logo de la compagnie a été discrètement apposé sur une barrière près d’un espace destiné aux enfants.

« Je suis contente qu’ils participent », a dit Mme Weber. « Je ne suis pas en colère contre eux. C’était un accident », a-t-elle ajouté.

(©AFP / 06 septembre 2010 21h12)

Dégoûte!!!!!

 
5 Commentaires

Publié par le 6 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Le pétrole du Golfe pourrait ne pas se dégrader avant des lustres

 
Washingon’s Blog, 21 août 2010
      Comme vous l’avez peut-être entendu, les scientifiques découvrent sous la surface de gigantesques nuages de pétrole provenant de la fuite de BP. L’un d’eux fait plus de 35 kilomètres de long sur plus de 1,6 kilomètre de large et 200 mètres d’épaisseur.
      Jeudi, les Dr Ian MacDonald et Lisa Suatoni ont déclaré au sous-comité du Congrès que le pétrole restera toxique, et ne se dégradera guère davantage pendant des décennies. MacDonald est expert dans le domaine des profondeurs océaniques extrêmes, en particulier des suintements naturels d’hydrocarbures, des hydrates de gaz, et des systèmes de boue volcanique. Ce scientifique, longtemps à la NOAA autrefois, est professeur d’océanographie biologique à l’université d’État de Floride. Suatoni a un doctorat de l’université de Yale en écologie et en biologie évolutive, et est maître de recherche au Programme océanique du Natural Resources Defense Council.
      Le Dr MacDonald a déclaré au Congrès que le pétrole s’est déjà dégradé, émulsionné et évaporé presque autant que possible, et qu’il est rendu très réfractaire à plus de biodégradation. Le pétrole restera dans l’environnement pendant longtemps, a-t-il dit, et les traces de la fuite de BP seront perceptibles « pendant le reste de ma vie » (avec 58 ans et une durée moyenne de vie zunienne autour des 76 ans, ça fait au moins 18 ans).
      Le Dr Suatoni a déclaré au Congrès que le pétrole qui s’introduit dans les zones à faible teneur en oxygène restera pendant des dizaines d’années dans une forme intégralement toxique.
      Pourquoi le pétrole ne se dégrade pas plus vite ?
      Comme l’a noté jeudi le National Georgraphic :

      La stabilité du nuage de pétrole est « assez inattendue, » a déclaré jeudi Richard Camilli, directeur des études d’Applied Ocean Physics and Engineering Department du Woods Hole Oceanographic Institution (WHOI), lors d’une conférence de presse à Washington.

      « Rien ne nous indique clairement pourquoi il s’est fixé à cette profondeur. »

      Nous ne savons pas pourquoi les micro-organismes du Golfe ne dégradent pas le nuage de pétrole, mais ces organismes sont tristement célèbre pour leur imprévisibilité, a déclaré Christopher Reddy, chimiste de la mer chez WHOI et coauteur de l’étude.

      …

      Comprendre pourquoi le nuage ne se dégrade pas nécessite des études supplémentaires, a dit Reddy au cours de la conférence de presse…
      À vrai dire, l’un des premiers spécialistes du monde dans ce domaine m’a dit hier que les principales bactéries mangeuses de pétrole ne sont même pas présentes dans les échantillons de nuages sous-marins.

Original : www.washingtonsblog.com/2010/08/gulf-oil-wont-degrade-for-decades.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard

 
Poster un commentaire

Publié par le 23 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Qui qu’en veut de mes crevettes sauce pétrole?!

 

La pêche à la crevette reprend timidement en Louisiane après la marée noire

WASHINGTON – La saison de la pêche à la crevette au large a repris timidement lundi en Louisiane (sud des Etats-Unis) pour la première fois depuis la marée noire qui a déversé des millions de litres de pétrole dans le golfe du Mexique.

Dean Blanchard, le plus grand producteur de crevettes des Etats-Unis, basé à Grand Isle, en Louisiane, a affirmé à l’AFP que « quatre bateaux », sur les 1.400 qu’il exploite, sont sortis « et en plus ils trouvent du pétrole » en guise de crevettes.

« Ils lancent les filets, trouvent du pétrole et relancent les filets dans des eaux plus propres », a-t-il ajouté.

La Commission de la pêche et de la nature de Louisiane a déclaré ouverte lundi la saison de la pêche à la crevette du mois d’août, après le feu vert des autorités sanitaires, a indiqué Ewell Smith, directeur général de l’organisation de promotion des produits de la pêche de l’Etat.

« L’Agence océanique et atmosphérique américaine (NOAA), l’Agence de l’alimentation et des médicaments (FDA) et l’Agence de protection de l’environnement (EPA), ces trois organisations gouvernementales ont donné leur feu vert à la pêche pour les eaux ouvertes au trafic », a indiqué M. Smith.

« Presque toutes les eaux » sur lesquelles l’Etat de Louisiane a autorité sont ouvertes, a-t-il ajouté.

Dean Blanchard a indiqué qu’au total une cinquantaine de bateaux seulement sur toute la flotte de Louisiane, qui compte 5.000 navires, avaient pris la mer en ce début de saison de pêche qui dure quatre mois.

Le pétrole a cessé de s’écouler du puits responsable de la marée noire à la mi-juillet, mais les effets des millions de litres de brut déversés dans la mer ainsi que des dispersants chimiques peuvent contaminer les eaux pendant des années, ont prévenu les scientifiques.

Du naufrage de la plateforme le 22 avril à l’arrêt de la fuite à la mi-juillet, quelque 4,9 millions de barils de pétrole, soit 780 millions de litres, se sont échappés du puits, dont 800.000 barils (127 millions de litres) ont été récupérés, selon les chiffres du gouvernement américain.

« Le brut peut dégager de l’hydrogène sulfuré et contient des traces de métaux lourds de la famille des hydrocarbones aromatiques polycycliques (PAH) qui peuvent contaminer la chaîne alimentaire », ont indiqué les docteurs Sarah Janssen et Gina Solomon dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Les PAH comprennent des éléments « probablement cancérigènes » et peut s’accumuler pendant des années dans les mollusques et crustacés dont les huîtres, les crabes et les crevettes, la nourriture emblématique du Sud des Etats-Unis. Près des trois quarts de la production de crevettes américaines viennent du golfe du Mexique.

(©AFP / 16 août 2010 21h45)

Maintenant,un article de la « presse Mississipi »  qui vient confirmer les dires de Dean Blanchard:

http://blog.gulflive.com/mississippi-press-news/2010/08/mississippi_sierra_club_chief.html

 
6 Commentaires

Publié par le 16 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Nuages sous-marins de pétrole dans le Golfe


Après que des chercheurs universitaires ont découvert des nuages sous-marins de pétrole, le gouvernement leur a dit de se taire… et puis a essayé de les discréditer
Washington’s Blog, 10 août 2010
     Comme je l’ai indiqué précédemment, un analyste politique principal de l’EPA affirme que la NOAA et l’EPA ont été dans cette affaire des « marionnettes » de BP.
     La NOAA a nié à plusieurs reprises l’existence de panaches sous-marins de pétrole (voir ici et ), a évalué la fuite à seulement 5.000 barils* (500 mètres cubes) par jour, et a enterré les données de base sur la marée noire.
[* Ndt : Jusqu’à 24 fois plus selon certaines estimations officielles.]
     À présent, des chercheurs universitaires révèlent que la NOAA use de tactiques musclées pour étouffer toute information sur les nuages sous-marins. Tel que le rapporte le St. Petersburg Times [de Floride] :

     À l’annonce de l’université de Floride du Sud (UFS), de la découverte d’immenses nuages sous-marins, la réaction des organismes fédéraux qui ont parrainé sa recherche, la Garde côtière et la National Oceanic and Atmospheric Administration, a été : La ferme !
     « J’ai été engueulé par la Garde côtière et la NOAA pour avoir dit qu’il y a du pétrole sous-marin, » a gémi William Hogarth, le doyen des sciences marines de l’UFS. Certains officiels lui ont même conseillé de se rétracter dans un communiqué public de l’UFS, s’est-il épanché en comparant ça à un « tabassage » des responsables fédéraux.
     Les scientifiques de l’UFS ne sont pas les seuls. Vernon Asper, un océanographe de l’université du Sud du Mississippi, a fait part d’une démarche similaire, qui s’est heurtée à une réaction similaire. « Nous nous attendions à ce que la NOAA soit enchantée, puisque nous avions découvert quelque chose de très, très intéressant, » a pleurniché Asper. La réaction de la NOAA a été à la place d’essayer de nous discréditer. Ce fut un choc pour nous. »
     Dans ses commentaires faits devant la presse en mai, l’administratrice de la NOAA Jane Lubchenco, a exprimé de fortes réserves quant à l’existence de panaches sous-marins de pétrole, tout comme l’avait fait Tony Hayward, alors directeur général de BP.
     « En fait, elle nous traité d’idiots incompétents, » a bêlé Asper. « Nous avons encaissé ça de manière très personnelle. »
     Jane Lubchenco a confirmé lundi que son agence avait dit à l’UFS et à d’autres établissements universitaires engagés dans l’étude des panaches sous-marins, qu’ils devaient s’abstenir de jacasser aussi ouvertement de ce sujet. « Ce que nous avons demandé, c’est que les gens arrêtent de spéculer avant d’avoir l’opportunité d’analyser leurs découvertes, » a précisé Lubchenco. « Nous pensons que c’est dans l’intérêt de chacun… Nous voulons juste essayer d’être certains de connaître les choses avant de philosopher à leur sujet. »
     « Nous avons des preuves solides comme le roc, » a grommelé Asper. « Nous ne spéculons pas. » Si c’était à refaire, a-t-il dit, il referait tout exactement de la même façon, malgré la colère de Lubchenco.
     …
     Le premier voyage en mer de l’UFS sponsorisé par la NOAA pour prélever des échantillons après le cataclysme de Deepwater Horizon, celui qui a relevé des preuves de nuages sous-marins, était destiné à réunir des preuves pour un éventuel recours en justice contre BP et les autres compagnies pétrolières impliquées dans la catastrophe. À la fin de l’excursion, l’UFS a rapporté les échantillons à la NOAA en s’attendant, soit à participer à leur analyse, soit à ce que les échantillons lui soient restitués. Jusqu’à présent, s’est plaint Hogarth, l’UFS n’en a reçu aucun.
     Steve Murawski, le scientifique supérieur de la NOAA affecté à la marée noire, a déclaré lundi être « sûr qu’ils allaient laisser sortir les données » à un moment ou à un autre. Toutefois, a-t-il dit, quant aux échantillons de l’excursion de l’UFS en mai, comme la NOAA a prélevé des échantillons tant au long des trois derniers mois, « Je ne sais pas exactement où ils sont. »
     Voilà une responsable scientifique du gouvernement nommée « Lubchenco, » fortement armée pour s’aligner sur la position officielle du parti, et un organe administratif qui « perd » les échantillons au lieu de partager les résultats de leur analyse avec les scientifiques qui les ont relevés.
     Ça ressemble assez à l’Union soviétique, non ?
     Dommage que ça se passe en Zunie.

Original : www.washingtonsblog.com/2010/08/when-university-scientists-found.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard

 

Jeudi 12 Août 2010
Hé oui,tout comme Tchernobyl,les incendies de tourbes radioactives et j’en passe ….!!!!
Tenez en passant:
Une nouvelle fuite de pétrole et de gaz en Louisiane,dans un champ de canne à sucre:
 
 
 
4 Commentaires

Publié par le 12 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

L’arrivée de Greenpeace après la bataille!

 

MIAMI – L’organisation écologiste Greenpeace a annoncé mercredi qu’elle lançait une expédition de trois mois en mer au cours de laquelle des enquêteurs indépendants doivent étudier l’impact de la marée noire sur l’écosystème du golfe du Mexique.

Un bateau de Greenpeace quittera jeudi le port de Saint Petersburg en Floride (sud-est) et sillonnera le sud de la péninsule avant de se rendre sur le site où la plateforme Deepwater Horizon exploitée par le groupe BP a sombré le 22 avril, provoquant la pollution.

« Depuis le tout début, la véritable étendue du désastre lié à la marée noire du golfe a été masquée par BP et même notre gouvernement », a dit John Hocevar, responsable des Océans chez Greenpeace USA en annonçant cette expédition.

« La plus grande pollution en mer de l’histoire et le recours sans précédent aux dispersants chimiques auront un impact sur la vie marine du golfe pendant des années, et des études indépendants sont cruciales pour garantir que (les responsables de) BP ne peuvent dissimuler ce qu’ils ont fait ou fuir leurs responsabilités », a-t-il ajouté.

L’expédition de Greenpeace vise à analyser l’ensemble de l’écosystème marin de la région, du plancton en surface aux eaux profondes en passant par les coraux, a indiqué l’organisation, qui compte sur la participation de scientifiques rattachés à des universités spécialisées dans les études océanographiques.

(©AFP / 11 août 2010 20h56)

Ben dites moi,on ne les attendait plus ceux-là!

Ben oui,suis-je bête,fallait pas chagriner les sponsors,BP et Cie…!!!

 
7 Commentaires

Publié par le 11 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Un iceberg et une possible nouvelle catastrophe pétrolière!

 

L’iceberg qui c’est détaché du glacier Petermann la semaine dernière semble se diriger droit vers des plate formes pétrolières au large de Terre Neuve.

This combination of two satellite images provided ...

Le trajet pourrait durer 1 à 2 ans et il est quasiment impossible de le détourner de sa route le cas échéant.

http://news.yahoo.com/s/ap/20100810/ap_on_sc/eu_ice_island;_ylt=AoDH4xc54pk1u1tPZD__BQ.s0NUE;_ylu=X3oDMTJhdGZzODI1BGFzc2V0A2FwLzIwMTAwODEwL2V1X2ljZV9pc2xhbmQEcG9zAzUEc2VjA3luX21vc3RfcG9wdWxhcgRzbGsDaHVnZWljZWlzbGFu

 

Étiquettes : , ,

Brésil: pingouins morts et boules de pétrole sur le littoral de Rio

RIO DE JANEIRO – Du pétrole découvert lundi sur les plages de la touristique Région des Lacs, à 160 km au nord de l’Etat de Rio de Janeiro, est probablement le résultat du nettoyage clandestin en mer du réservoir d’un navire pétrolier, a indiqué mardi la Capitainerie du port.

« Le pétrole est très dilué et touche pratiquement toutes les plages de la région. Mais il ne s’agit pas d’un accident de grande ampleur (…), cela semble être dû au nettoyage du réservoir d’un pétrolier », a précisé Walter Bombada, capitaine des ports de la ville au quotidien O Globo.

Le produit chimique a été détecté, également sous forme de boules, non seulement en mer mais aussi dans le sable des plages de Cabo Frio et Arraial do Cabo, où une vingtaine de pingouins ont été retrouvés morts.

La compagnie pétrolière brésilienne Petrobras a indiqué dans un communiqué qu’elle avait mobilisé son Centre de défense environnementale « pour aider au nettoyage des plages ».

Petrobras a ajouté avoir recueilli des échantillons de pétrole et les avoir envoyés pour analyses dans son centre de recherches. Les résultats seront connus dans une semaine.

« Petrobras a survolé la région mais n’a identifié aucune nappe de pétrole le long des côtes », souligne la compagnie, ajoutant « qu’aucune anomalie n’avait été enregistrée dans ses installations ou embarcations qui opèrent dans la région ».

La Marine va demander des échantillons de pétrole à 320 navires qui sont passés dans la région au cours des quatre derniers jours. L’amende en cas de pollution peut atteindre 25 millions de dollars (18,8 millions d’euros).

PETROBRAS

(©AFP / 10 août 2010 17h45)

Autre article paru le 23 Juillet 2010:

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&langpair=en%7Cfr&u=http://www.earthweek.com/2010/ew100723/ew100723b.html

 
2 Commentaires

Publié par le 10 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Inde: fuite de mazout au large de Bombay

BOMBAY – Les garde-côtes indiens ont annoncé lundi qu’une fuite de mazout s’échappant d’un porte-conteneurs qui a chaviré au large de Bombay après être entré en collision avec un autre navire samedi, avait été pratiquement jugulée.

Les bateaux et avions engagés dans l’opération de nettoyage ont assuré que la fuite de pétrole en provenance du porte-conteneur MSC Chitra était « presque réduite à néant » lundi soir, deux jours après la collision, selon un communiqué des garde-côtes.

Le MSC Chitra battant pavillon panaméen quittait Bombay samedi lorsqu’il est entré en collision avec le MV Khalijia-III, un navire battant le même pavillon, qui manoeuvrait dans le port.

Depuis la collision, du pétrole s’échappait de la coque du MSC Chitra, que l’on apercevait à environ 5 milles nautiques des côtes, au milieu de conteneurs éparpillés dans l’eau, selon un photographe de l’AFP.

Les trente-trois membres d’équipage ont pu être sauvés, mais selon la police, un des officiers s’est noyé après avoir fait une chute d’un hors-bord patrouillant autour de la zone de l’accident.

Six navires de gardes-côtes ont affronté une mer agitée, les pluies de mousson et des vents forts pour contenir la fuite.

Selon le ministère des Affaires maritimes, 300 conteneurs sont tombés en mer et une opération était en cours pour les récupérer.

Trente-trois conteneurs à bord contenaient des « chargements dangereux » de matières corrosives, toxiques et inflammables, mais il était impossible pour le moment de savoir si ces conteneurs étaient également tombés, selon le ministère.

Le bateau, chargé de 1.219 conteneurs, transportait 2.700 tonnes de fioul et 300 tonnes de diesel.

Des nappes de pétrole apparues autour de l’île Elephanta, un site connu pour ses grottes classées sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité, ont déjà été nettoyées, a déclaré dans un communiqué le ministère de la Défense.

Mais selon des groupes environnementaux, du pétrole a été retrouvé sur des plages le long de la mer d’Arabie.

Le Premier ministre, Manmohan Singh, a demandé un rapport au ministère des Affaires maritimes tandis que le ministre de l’Environnement, Jairam Ramesh, a déclaré devant le Parlement qu’une action en justice avait été lancée contre les propriétaires des deux cargos.

burs-phz/blb/mr

(©AFP / 09 août 2010 18h55)

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

BP s’apprête à cimenter définitivement le puits de pétrole:oui mais…!!!

http://www.romandie.com/ats/news/100803172915.gjdk1yh2.asp

Bon,c’est bien beau tout çà,mais voyons maintenant ce qu’ils ont oublié de nous dire et c’est peu dire!

http://worldvisionportal.org/wvpforum/viewtopic.php?f=52&t=931

Traduction Google:

Après avoir lu ce qui suit , je suis sûr que tout le monde sera également à la même conclusion logique que je me suis basé sur les preuves , faits et la vérité que je présente ici. Toutes les illustrations sont tirées directement des rapports de référence cités ci-dessous.

LE DOME BILOXI

À Latitude et Longitude 28/40/00 88/26/00 N W [ décimales Latitude Longitude 28.6666 -88.4333 ] dans le golfe du Mexique est un ancien cratère volcanique. Il est géographiquement classées comme une colline sous-marine et le nom commun donné à l’ est du Dôme Biloxi . Il est situé à environ 7 miles ou environ 12 kilomètres au sud-ouest de l’ Horizon BP Deepwater bien [ 28/44/17 Latitude N Longitude 88/21/57 W ] .

Dans ce Photo satellite, Le Dôme Biloxi est au centre de l’image et ressemble à une chaussure ou un rebord de forme oblongue d’un volcan :

Image

Dans ce image satellite, Le BP Deepwater Horizon est bien marqué en blanc et est placé au nord-est du cratère Biloxi Dôme :

Image

NOAA subaquatique Groupe de l’analyse de l’étude conjointe

NOAA ( National Oceanic and aéronautique Administration ) vient de publier leur étude sous-marine , la Groupe d’analyse conjointe (GAC ) Examen, qui a examiné l’huile sous-sol dans et autour de l’horizon BP Deepwater puits # 1 – situé dans le Mississippi Canyon bloc 252 – du 19 mai au 19 Juin 2010.

Leur rapport a présenté les données recueillies par cinq navires de recherche , le R / V Brooks McCall , R / V Ocean Veritas , R / V Walton Smith , R / V Thomas Jefferson , et R / V Gordon Gunter .

Ils ont utilisé une méthode scientifique appelée fluorométrie sur mesure pour l’huile sous l’eau. Fluorescence Spectroscopy – a / k / a fluorométrie ou spectrofluorimétrie – est un type de spectroscopie électromagnétique qui analyse par fluorescence. Il utilise généralement un faisceau de lumière ultraviolette qui excite les électrons dans les molécules de certains composés et leur fait émettre de la lumière d’une énergie plus faible , comme la lumière visible . Pour plus d’informations sur la façon dont cela fonctionne, voir http://en.wikipedia.org/wiki/Fluorescence_spectroscopy.

Conclusions à partir de leur rapport ont déclaré que leurs mesures ont montré la fluorométrie mètres présence de pétrole à une profondeur entre 1000 et 1300. Ils ont également conclu que suintements de pétrole actifs ont été cartographiés à environ 12 kilomètres au sud-ouest de l’ Horizon BP Deepwater tête de puits.

Comme je l’ai indiqué plus haut, le Dôme Biloxi est situé à environ 12 kilomètres au sud-ouest de l’ Horizon BP Deepwater bien . Cela signifie que NOAA et le Groupe de l’analyse conjointe positivement identifié le Dôme Biloxi être la source de la fuite d’huile actifs.

FUITES fond marin A Dôme BILOXI

Voici un gros plan de la fuite du 19 mai à Juin 19 à la (maintenant connue ) Biloxi Dome . Il ya sept fuites importantes montré que le pourpre cylindres colorés dans le rapport du JAG :

Image

Inclus dans le NOAA Juin Rapport intérimaire du projet Mission 3-11 , 2010 à bord du navire de recherche de la NOAA , le R / V Thomas Jefferson , est un rendu 3D des fuites Dome Biloxi montrant plus en détail . À l’époque, ils n’ont pas le rapport de la localisation de ces fuites importantes fond de l’océan . Si vous regardez de près le rendu 3D , vous pouvez facilement voir qu’il montre les sept cylindres pourpre désignant les fuites identifiées le long du bord du cratère Biloxi Dome .

Image
fuites d’huile ( rouge et jaune colonnes ) cartographiée par Thomas Jefferson , et par Gordon Gunter ( cylindres violet) avec les stations CTD montrant fluorescence élevé ( brun, vert et blanc des sphères ) . site Deepwater Horizon est bien en arrière-plan ( cylindre rouge ) et la distribution des bas après réflecteurs est représenté par des lignes orange.

Distances des fuites d’huile en eau profonde HORIZON

Utilisation de la fuite identifié fond de la mer dans le cratère Biloxi Dome jante avec la position de tête de puits en eaux profondes de BP , puis superposer cette carte NOAA avec Google Earth , l’image suivante montre une image très claire et saisissante :

Image
Carte créée par Alexander Higgins

Chaque fuite d’huile vérifié le long de la bordure du cratère du Dôme Biloxi est étiqueté avec des numéros 3 à 9 . Voici les distances calculées entre chaque fuite identifié et BP Deepwater Horizon puits # 1 le long de la latitude et la longitude de chaque fuite d’huile. Le mérite en revient à Alexander Higgins pour les calculs:

N ° / Latitude / Longitude / kilomètre Distance / distance Kilométrage
# 3 / 28 ° 40’38 .71  » N / -88 ° 24’51 .74  » W / 08.26 km de BP bien / 5.13 miles de BP bien
# 4 / 28 ° 40’14 .87  » N / -88 ° 24’34 .36  » W / 08.63 km de BP bien / 5.36 miles de BP bien
# 5 / 28 ° 41’39 .42  » N / -88 ° 29’05 .44  » W / 12.59 km de BP bien / 7.82 miles de BP bien
# 6 / 28 ° 41’00 .14  » N / -88 ° 28’33 , 90  » W / 12.36 km de BP bien / 7.68 miles de BP bien
# 7 / 28 ° 40’51 .22  » N / -88 ° 27’04 .30  » W / 10.49 km de BP bien / 6.51 miles de BP bien
# 8 / 28 ° 40’19 .30  » N / -88 ° 28’04 .34  » W / 12.38 km de BP bien / 7.69 miles de BP bien
# 9 / 28 ° 39’28 .11  » N / -88 ° 27’24 , 13  » W / 12.59 km à partir de BP bien / 7.82 miles de BP bien

La distance moyenne entre les sept fuites d’huile et l’ eau profonde et Horizon est de 6,8 miles ou 11 kilomètres.

CONCLUSIONS ET OBSERVATIONS

J’ai été à plusieurs reprises annonce sur d’autres forums et ont déclaré le Radio Free Association hébergé par Robert Phoenix que la cause du panache de pétrole dans le golfe du Mexique a été une source de 10.7 miles à partir du puits qui a explosé la plate-forme Deepwater Horizon . Mon estimation de la distance était courte par 2/10ths d’un mile .

La source de fuite de pétrole qui est la création de lacs sous-marine énorme de pétrole par k / / a panaches de pétrole – qui se mélange BP Corexit en – est l’ancien fond marin du Golfe du Mexique cratère volcanique communément appelée le Dôme Biloxi .

La récente Juillet plafonnement et d’essai de pression en eaux profondes de BP Horizon puits # 1 n’a pas causé les fuites Biloxi Dome où ils ont été vérifiées entre le 19 mai et Juin 19 tout l’horizon et en eau profonde était encore une fuite d’huile .

Il ya un calculée et délibérée de dissimulation en ce qui concerne les faits que j’ai présentés ci-dessus . Pas une seule tête de parler à la télé , ni un seul journal a osé rapporter la vérité … et que la vérité est plus évident pour quiconque aurait pris la peine de lire le dernier rapport du JAG . Apparemment, ils ne savent ni lire , ni ont-ils des journalistes d’investigation de leur masse salariale . Cela inclut plus de 100 jours de erronées , trompeuses , et carrément couché déclarations de la Maison-Blanche DC exécutif ainsi que la Garde côtière américaine .

Page Source: http://worldvisionportal.org/wvpforum/viewtopic.php?f=52&t=931

IMPORTANT:Vous pouvez aussi suivre cet autre fil ici,trés révélateur!

http://www.godlikeproductions.com/forum1/message1146582/pg1

Je pense que nous n’avons pas fini d’en parler,tout du moins pour ceux qui ne croient en rien la version officielle!

 

 
6 Commentaires

Publié par le 3 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

Fuite de pétrole dans une rivière du Michigan!

http://www.bbc.co.uk/news/world-us-canada-10783541

Traduction Google:

« gazoduc canado- fuites d’huile dans la rivière du Michigan

Carte du Michigan

Un oléoduc transportant du pétrole de l’État américain de l’Indiana à l’Ontario , le Canada a versé plus de 800.000 gallons ( 3m litres ) d’huile dans un ruisseau qui se jette dans la rivière Kalamazoo , au Michigan.

Un porte-parole de l’entreprise en cours d’exécution du pipeline , d’Enbridge Energy Partners , a déclaré un dysfonctionnement avait causé la fuite .

Le déversement a tué poissons et la faune en voie de disparition dans la région .

Les fonctionnaires ont déclaré les pompes qui alimentent le pipeline avait été arrêtée dès que la fuite a été découverte .

Les 30 pouces ( 76cm ) de pipeline transporte 8m de gallons de pétrole par jour entre les villes de Griffith , en Indiana , et à Sarnia , en Ontario .

Le gazoduc, appelé le réseau de Lakehead , est l’un des plus grands dans le monde .

Une odeur âcre plane désormais sur la vallée de la rivière Kalamazoo , le rapport des médias locaux.

L’huile à l’origine déversées dans le ruisseau Talmadge dans le comté de Calhoun , au Michigan , au nord – ouest de la rivière Kalamazoo . »

* déversement d’hydrocarbures Michigan Une rediffusion de déversement du Golfe ? *

les entreprises , aidées par le gouvernement , ne veulent pas que les médias aient accès au site pour prendre des photos et vidéos afin de voir ce qui se passe!  »

Tout comme pour la fuite BP!

D’autres liens:

http://www.myfoxdetroit.com/dpp/news/local/oil-pipeline-leak-pollutes-major-michigan-river-20100728-mr

http://www.clickondetroit.com/news/24410180/detail.html

http://www.battlecreekenquirer.com/article/20100728/NEWS01/7280318/Granholm-slams-Enbridge-on-spreading-oil-spill

 

Le lac Michigan est le deuxième des Grands Lacs d’eau douce en volume et le troisième plus grand Grands Lacs par sa superficie derrière le lac Supérieur et le lac Huron.

Nous sommes vraiment en droit de nous demander si tout cela n’est pas voulu!Toutes ces fuites en si peu de temps,ce n’est pas normal du tout!

 

 
5 Commentaires

Publié par le 28 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Golfe du Mexique: plus de 27 000 puits abandonnés!

Par JP Tellier

Plus de 27 000 puits de pétrole et de gaz sont abandonnés au fond du golfe du Mexique et constituent une source d’inquiétude pour l’environnement, faute de surveillance d’éventuelles fuites, selon une enquête de l’Associated Press. Leur étanchéité suscite l’inquiétude.

Environ les trois quarts des puits abandonnés temporairement le sont restés pendant plus d’un an, notamment à partir des années 1950 et 1960. Le groupe britannique BP, qui exploitait la plateforme Deepwater Horizon, dont l’explosion le 20 avril est à l’origine de la marée noire dans le golfe du Mexique, a abandonné à lui seul 600 puits dans le golfe.

Les puits abandonnés temporairement ou définitivement ont de quoi inquiéter. L’expérience montre, au moins sur terre, qu’ils fuient souvent, et les archives gouvernementales examinées par l’Associated Press révèlent que cela arrive aussi avec les puits en mer.

// //

Selon les experts, les puits abandonnés peuvent se « repressuriser », comme un volcan endormi qui se réveille. Et des années d’exposition à l’eau salée et à la pression sous-marine peuvent corroder et affaiblir les tuyaux et le ciment utilisé pour le colmatage. Malgré le risque de fuites, les puits abandonnés ne font habituellement pas l’objet d’inspections par les entreprises du secteur ou les autorités publiques.

L’enquête de l’Associated Press a en particulier découvert 3500 puits négligés, présentés dans des documents administratifs comme « temporairement abandonnés».

Les autorités de régulation et les entreprises du secteur affirment que les puits en mer abandonnés sont présumés correctement bouchés et sont censés le rester indéfiniment. Ce n’est que lorsqu’ils sont pressés de questions que les responsables reconnaissent la possibilité de fuites.

Source: Texte publié dans le Devoir, 8 juillet 2010

http://www.ameriquebec.net/actualites/2010/07/19/golfe-du-mexique-plus-de-27-000-puits-abandonnes-3888.qc

 
2 Commentaires

Publié par le 26 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

GREENPEACE actionnaire de BP !!!

Par Tristan Vey
Journaliste web, lefigaro.fr
Fichier:B P.svg
Logo de BP

La société BP, anciennement nommée British Petroleum puis BPAmoco, est une compagnie britannique de recherche, d’extraction, de raffinage et de vente de pétrole fondée en 1909

Après sa fusion avec Amoco, Atlantic Richfield (Arco) et Burmah Castrol, elle est devenue la plus grande société du Royaume-Uni et la troisième compagnie pétrolière mondiale. La division BP de Londres est évaluée à environ 50 milliards USD (environ 39 milliards d’euros). Internationalement, BP est présente dans plus de 100 pays et emploie environ 115 000 personnes (2006). À la fois par responsabilité sociale et pour garantir sa pérennité, la société investit depuis quelques années dans l’énergie solaire.

Le choix du slogan de la société BP, « Beyond Petroleum » (Au-delà du pétrole), serait dû à l’imminence du pic pétrolier. Il peut également être dû à l’action du groupe d’actionnaires militants Sane BP (dont Greenpeace fait partie), qui propose des résolutions environnementales depuis 1999 à chaque assemblée générale.

BPAmoco fut formée en 2001 par ce qui a été officiellement décrit comme la fusion de British Petroleum et d’Amoco pour éviter toute concurrence. Cependant, après un an d’opérations communes, les deux géants ont regroupé la plupart des opérations et se sont renommés BP.

La suite Wikipedia

On comprend mieux le silence de Greenpeace depuis le début de cette catastrophe…

http://dl.dropbox.com/u/226028/greenpeace-ocean-defenders-gr.jpg

SOURCE: Panier de crabes

http://noxmail.us/Syl20Jonathan/?p=7537

Greenpeace,hulot,Y-A-Bertrand,même combat!!!!

 
11 Commentaires

Publié par le 23 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

BP les médias et Obama mentent: impossible de colmater le volcan de pétrole

Lire cet article  trés complet sur le site  » Les 7 du Québec  »

http://les7duquebec.wordpress.com/2010/07/20/bp-les-medias-et-obama-mentent-impossible-de-colmater-le-volcan-de-petrole/

 
2 Commentaires

Publié par le 22 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Analyse et point de vue sur « les crises » par Denissto

Excellente analyse à diffuser en masse .

Suivre la playlist:

http://www.dailymotion.com/playlist/x1cukj_JaneBurgermeister_denissto#videoId=xdvldr

Son site:

http://www.denissto.eu/

Et pour la énième fois  » rien n’est dû au hasard! « 

 
1 commentaire

Publié par le 5 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , ,

Pas de fumée sans feu!

Le pétrole bondit de 3% à New York, le marché craint un ouragan aux USA

http://www.romandie.com/ats/news/100625193138.e417cqwe.asp

 
Poster un commentaire

Publié par le 25 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Pérou: 300 à 400 barils de pétrole déversés dans un affluent de l’Amazone

LIMA – Jusqu’à 400 barils de pétrole, soit 63.000 litres, se sont déversés dans un fleuve du nord-est du Pérou affluent de l’Amazone, après un incident samedi sur une barge de transport de pétrole, a indiqué lundi la société argentine Pluspetrol qui l’affrêtait.

Le bateau transportait quelque 5.000 barils

L’incident est survenu à l’accostage dans le port de Saramuro sur le fleuve Maranon, qui rejoint l’Ucayali pour se fondre dans l’Amazone, à quelque 1.000 km au nord-est de Lima, ont indiqué les autorités portuaires et locales.

« La fuite est de l’ordre de 300 à 400 barils au maximum, étant donné que la barge était à quai, les pompes ont pu être actionnées, et tout le pétrole a pu être sorti de l’embarcation », a déclaré un responsable de Pluspetrol, Daniel Guerra.

La fuite a été « rapidement contrôlée et contenue », a affirmé dès dimanche Pluspetrol dans un communiqué, sans préciser la nature de l’incident.

Une centaine d’experts étaient « en train de procéder au nettoyage » de la zone lundi, a ajouté M. Guerra, en « coordination totale » avec les autorités locales.

Le nord amazonien est l’un des principaux bassins d’hydrocarbures du Pérou.

(©AFP / 21 juin 2010 22h20)

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :