RSS

Archives de Tag: nuage de cendres

Nuage de cendres: L’Irlande la Grande-Bretagne et les Pays-Bas touchés

TRANSPORTS – Une vingtaine d’aéroports sont fermés…

Cet article est remis à jour régulièrement. Cliquez ici pour rafraichir.

Le trafic aérien en Irlande, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas est perturbé par le nuage de cendres volcaniques lundi matin, provoquant la fermeture d’une vingtaine d’aéroports.
 

En Grande-Bretagne, l’aéroport d’Heathrow, le plus important d’Europe, est fermé depuis lundi 00h00 GMT, à cause de la propagation vers le sud du nuage de cendres, a annoncé le service de contrôle aérien britannique (Nats). «Les cendres en forte densité continuent à se diriger vers le sud aux premières heures de lundi», précise le Nats dans un communiqué. «Pour la période allant de 01H00 (00H00 GMT) à 07H00 (06H00 GMT) lundi, la zone d’interdiction de vol imposée par les autorités de l’aviation civile (CAA) inclut les aéroports londoniens d’Heathrow et Gatwick», selon le Nats. Déjà, dimanche, plusieurs aéroports du nord et du centre de l’Angleterre (Manchester, Liverpool, East Midlands, Sheffield, Birmingham et Teeside), ainsi que des aéroports secondaires d’Ecosse, avaient déjà fermé à cause du nuage de cendres qui progresse vers le sud.
 

En Irlande, l’aéroport de Dublin est fermé depuis dimanche 18h00 GMT. Tous les aéroports d’Irlande du Nord et plusieurs de l’ouest de la république d’Irlande sont également fermés, ce qui inclut ceux de Galway, Sligo, Donegal et Knock.
 

Aux Pays-Bas, les aéroports d’Amsterdam-Schiphol et de Rotterdam sont également fermés lundi de 06H00 (04H00 GMT) à 14H00 (12H00 GMT), en raison de la concentration de cendres volcaniques dans l’espace aérien des Pays-Bas, a annoncé le service néerlandais de contrôle aérien. Cette décision est «basée sur les informations des services météorologiques néerlandais», a précisé l’organisme, soulignant que les autres aéroports des Pays-Bas n’étaient pas fermés.
 

Polémique en Grande-Bretagne 

Le reste de l’Europe n’est pas touché. Seul le Danemark devrait rester en zone 2 mardi (zone intermédiaire où les vols sont permis avec l’habilitation du constructeur aéronautique), alors que l’espace aérien au dessus des autres pays scandinaves était jugé libre de cendres. D’après les météorologues, le nuage de cendres pourrait arriver sur Londres d’ici mardi et pourrait se dissipera mercredi.
 

Mais déjà, des critiques se font jour sur la gestion de la crise par l’aviation civile en Grande-Bretagne. «La nouvelle fermeture de l’espace aérien au dessus de Manchester est plus qu’une blague», a réagi le patron de la compagnie aérienne Virgin, Richard Branson. «Les tests en vol par les compagnies aériennes, les constructeurs d’avion et de moteurs n’ont montré aucune preuve que les avions ne pouvaient pas continuer à voler en toute sécurité», a-t-il souligné. Un porte-parole de British Airways a également estimé que l’approche des autorités de l’aviation civile était «trop restrictive» et «injustifiée». D’autant que les passagers de BA pourraient aussi faire face à une grève mardi si les pourparlers de la dernières chance et une action en justice échouent. Eurostar a déjà fait savoir qu’il mettrait deux trains supplémentaires entre paris et Londres et Londres et Paris d’ici lundi, pour faire face à une augmentation de la demande.
 

L’activité du volcan islandais en éruption, qui a paralysé le trafic aérien mi-avril, a légèrement augmenté au cours des dernières 48 heures et le nuage de cendres a de nouveau atteint une altitude de 8.000 m, a estimé un vulcanologue islandais de l’Institut des sciences de la terre de l’Université d’Islande.  M.P. avec agence

http://changementclimatique.over-blog.com/article-nuage-de-cendres-l-irlande-la-grande-bretagne-et-les-pays-bas-touches-50557738.html

 

Étiquettes : , , , ,

Nuage de cendres: 8 aéroports fermés au Maroc

RABAT – Le Maroc a décidé de fermer provisoirement mardi huit aéroports, dont ceux de Rabat, Casablanca et Agadir, en raison du nuage de cendres volcaniques en provenance d’Islande, a-t-on annoncé de source officielle.

Cinq aéroports (Casablanca, Rabat, Tanger, Tétouan et Essaouira) ont été fermés au trafic dans la matinée. La mesure, prévue dans un premier temps jusqu’à 12H00 GMT, a ensuite été prolongée jusqu’à 18H00 GMT, selon un communiqué du ministère des Transports.

Les aéroports d’Agadir, Tan-Tan et Guelmim (sud) ont été fermés dans l’après-midi, également jusqu’à 18H00 GMT, a indiqué le même communiqué.

Le Maroc est le premier pays du Maghreb a être touché par ces cendres volcaniques, dont le nuage a atteint son littoral nord et ouest.

Sept aéroports espagnols, trois dans le sud et quatre sur l’archipel des Canaries, ont également été fermés mardi matin en raison du nuage,

(©AFP / 11 mai 2010 14h32)

 
2 Commentaires

Publié par le 11 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Cendres volcaniques: fermeture probable des aéroports de Catalogne

MADRID – Les aéroports de Catalogne (nord-est de l’Espagne), dont celui de Barcelone, vont probablement devoir fermer samedi à partir de 12H00 GMT en raison de l’avancée d’un nuage de cendres volcaniques venu d’Islande, a indiqué le ministre des Transports José Blanco.

Le nuage venu de l’Atlantique se déplace vers le nord-est de l’Espagne et si cela se confirme, les aéroports de Catalogne (Barcelone, Gérone, Tarragone et Reus) vont devoir fermer « à 14H00 », a indiqué le ministre à la presse à l’issue d’une réunion de crise.

Une quinzaine d’aéroports du nord-ouest de l’Espagne, sur la façade atlantique, étaient déjà fermés samedi à la mi-journée et la compagnie nationale Iberia a suspendu tous ses vols vers cette partie du pays.

Au total, selon les prévisions, une vingtaine d’aéroports espagnols devraient rester fermés jusqu’à dimanche à 02H00 (00H00 GMT), a ajouté José Blanco.

Une centaine de vols, vers ou au départ des aéroports du nord-ouest de l’Espagne, avaient déjà été annulés en début d’après-midi, selon les compagnies Iberia et Air Nostrum.

« La priorité absolue est la sécurité des voyageurs », a déclaré José Blanco qui a souligné ne pas exclure de nouvelles perturbations en Espagne la semaine prochaine en fonction de l’évolution du nuage de cendres.

Il a indiqué que la compagnie ferroviaire nationale Renfe était en train de renforcer ses capacités vers le nord de l’Espagne et qu’elle avait déjà mis à disposition des voyageurs 1.000 places supplémentaires.

Des services alternatifs en autobus étaient également mis en place.

(©AFP / 08 mai 2010 13h46)

 
Poster un commentaire

Publié par le 8 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Volcan: le nuage de cendres plus élevé pourrait atteindre les Féroé vendredi

REYKJAVIK – La quantité de cendres crachée par le volcan islandais Eyjafjöll a augmenté dans la nuit de mercredi à jeudi et le nuage plus élevé que ces derniers jours pourrait bientôt atteindre les îles Féroé, a-t-on appris jeudi auprès de la protection civile islandaise.

« La production de cendres a effectivement augmenté la nuit dernière et le panache est plus élevé que ces deux derniers jours », a déclaré à l’AFP le responsable du suivi de l’éruption auprès de la Protection civile, Agust Gunnar Gylfason.

Le nuage « pourrait atteindre les îles Féroé vers minuit (jeudi), en-dessous de 20.000 pieds (environ 6.000 m) » et continuer sa route sud vers l’Irlande vendredi matin, a-t-il ajouté.

« Dans la nuit de mercredi à jeudi, le panache de cendres et de vapeur s’est élevé un temps jusqu’à 30.000 pieds (9.000 m) et il l’a refait jeudi matin, en raison d’une augmentation de l’activité explosive du volcan. Mais sinon, il varie entre 18.000 et 20.000 pieds d’altitude », a conclu M. Gylfason.

Au plus fort de l’éruption, la cendre s’était élevée à environ 9.000 m. Mais les scientifiques islandais ont souligné que la hauteur du panache ne présuppose pas forcément de sa concentration en cendre. Mardi, le nuage ne contenait ainsi que 10% environ de la charge en cendres enregistrée au début de l’éruption.

Espaces aériens et aéroports d’Europe étaient ouverts jeudi, mais le nuage de cendres volcaniques pourrait modifier les trajectoires de vols transatlantiques, selon l’Organisation européenne de la navigation aérienne, Eurocontrol.

En début de soirée, l’Autorité irlandaise de l’aviation civile (IAA) a prévenu que de nouvelles restrictions dans le trafic aérien seraient mises en place si le vent venait à tourner entraînant « le nuage plus concentré en cendres sur l’Irlande, le Royaume-uni et l’Europe ».

Le groupe de travail gouvernemental irlandais chargé des situations d’urgence a précisé que, « à court et moyen terme, les nouvelles concernant la météorologie étaient bonnes », les vents devant maintenir le nuage de cendres au-dessus de l’Atlantique dans les 4-5 jours à venir.

Au-delà, « il est possible que l’espace aérien irlandais soit de nouveau touché par les cendres volcaniques », mais, précise l’agence, « tout dépend de l’activité volcanique ».

Les espaces aériens au-dessus de l’Irlande, de l’Irlande du Nord et de l’Ecosse avaient été partiellement fermés mercredi pour la deuxième fois en deux jours, entraînant l’annulation de centaines de vols.

Le trafic aérien avait été paralysé en Europe pendant près d’une semaine après l’entrée en éruption du volcan le 14 avril. Plus de 100.000 vols avaient alors été annulés et plus de huit millions de passagers bloqués.

(©AFP / 06 mai 2010 19h20)

Evolution du nuage de cendres:

http://mapped.at/volcano/

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Dispersion du nuage de cendre au-dessus de l’Europe du Nord le 17/04

 
Poster un commentaire

Publié par le 17 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Volcan: les vents orientés vers l’Europe probablement 4 à 5 jours au moins

REYKJAVIK – Les vents vont probablement continuer à pousser les cendres du volcan islandais en éruption vers l’Europe dans les 4 à 5 prochains jours au moins, selon l’Institut météorologique d’Islande.

« Les cendres vont continuer à être dirigées vers le Royaume-Uni et la Scandinavie », a déclaré à l’AFP Teitur Arason, météorologue de permanence à l’Institut.

« C’est la prévision générale pour les jours à venir, plus ou moins dans les deux jours qui viennent et probablement pour les quatre à cinq jours prochains », a-t-il ajouté.

La paralysie du transport aérien s’est encore aggravée samedi dans tout le nord et l’est de l’Europe, plusieurs pays prolongeant la fermeture de leur espace aérien en raison d’un énorme nuage de cendres craché par un volcan islandais, poussé par les vents vers le continent.

« L’éruption continue à cracher une colonne de fumée vers le ciel à une altitude de 6 à 7 kilomètres », a indiqué M. Arason.

Samedi en milieu de journée, les vents en Islande soufflaient vers le sud, mais plus au sud de l’île, au dessus de l’océan Atlantique, ils tournent vers l’est et l’Europe, a-t-il expliqué.

(©AFP / 17 avril 2010 13h10)

Dépêche n°3806 mise en ligne le 17-04-2010 à 13:21
Volcan : Eyjafjöll, Islande, 1666 m

Les images envoyées actuellement (13h15, heure française) par les webcam montent que le panache n’est désormais plus alimenté en continu, mais par grosse pulsations.

 La sismicité , et en particulier les enregistrements du trémor, montrent que celui-ci est stable. Une possibilité pour expliquer le changement dans l’alimentation du panache est d’imaginer que depuis ce matin la quantité d’eau (liquide et/ou glace) disponible et en contact avec le magma émis est moindre.

A noter que lors des pulses les panaches phréatomagmatiques caractéristiques (noir/blanc, presque du surtseyen) sont encore bien visibles.

 . Sources: Mila.is; Vedur; NORDVULK

Webcam en temps réel ici: http://eldgos.mila.is/eyjafjallajokull-fra-thorolfsfelli/

On peut voir que cela est loin d’être terminé!

 

Étiquettes : , , ,

Activité du volcan Islandais ce jour

Tandis que les cendres produites par l’éruption de l’Eyjafjöll continuent de perturber ce matin tout le trafic aérien du nord de l’Europe, le NORDVULK a mis en ligne un ensemble de cartes mappées par des images radar (qui permettent de traverser la couche de nuages qui recouvre le massif) et permettent donc de voir l’état du glacier.

 Il apparait que l’éruption est essentiellement sommitale, avec des cavités immenses liées à la fonte du glacier sous l’effet de l’éruption. Trois cavités se sont formées dans l’enceinte du cratère sommitale et étaient alignées sur un axe sud-ouest/nord-est.

 Une autre zone éruptive hors cratère a été observée à la cote 1380m sur le flanc sud de l’Ejafjöll, sur le même axe que les trois cavités précédemment citées: on est bien là sur une seule et même fracture éruptive et deux kilomètres séparent les deux zones éruptives situées aux extrémités de la fracture. La plus grosse cavité ouverte dans le glacier au sommet mesure environ 150 m de large mais l’ensemble des cavités est entourée de fractures (liées à l’affaissement de la masse glaciaire autour des cavités) qui s’étendent à plus de 100m alentours.

 L’ensemble fait environ 500m de diamètre. Par ailleurs la zone d’activité située sur le flanc sud est accompagnées elle aussi de facturation glaciaires liées à de la fonte et à l’affaissement de la glace superficielle.

 Il se peut donc que des écoulements boueux prennent naissance sur ce flanc. Le VAAC de Londres maintient actuellement le niveau d’alerte rouge pour l’aviation et indique que les panaches s’élèvent à plus de 5000m d’altitude. Le trémor est actuellement faible et stable et les images webcam montrent que la panache est toujours aussi important mais relativement peu chargé en cendres (bien que cela puisse changer rapidement).

 Sources: Vedur; VAAC de Londres; NORDVULK; Mila.is.

http://www.activolcans.info/actualite-volcans/16042010-3804.php

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Un aperçu de l’étendue qu’atteindra la propagation des cendre dans 48h

Situation des vols en Europe:

http://www.flightradar24.com/?lat=58d10110549730587&lng=24d2138671875&zoom=4

 

Étiquettes : , , , , ,

Eruption volcanique: plus de 50% du trafic aérien européen annulé vendredi

Bruxelles (awp/afp) – Plus de 50% du trafic aérien prévu vendredi en Europe devrait être annulé en raison du nuage de cendres volcaniques venu d’Islande, a estimé dans la matinée l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne, Eurocontrol, dans un communiqué.

Eurocontrol table sur environ 11’000 vols dans l’espace aérien européen vendredi. Au cours d’une journée normale, ce chiffre serait de 28’000 vols.

Concernant le trafic transatlantique, Eurocontrol a indiqué que sur les 300 vols prévus vendredi de l’Amérique vers l’Europe, seulement 100 à 120 vols ont pu être assurés vendredi matin.

Le nuage de cendres volcaniques venu d’Islande devrait continuer à perturber le ciel européen « au moins au cours des prochaines 24 heures », a prévenu Eurocontrol.

« Les prévisions montrent que le nuage de cendres volcaniques continue à se déplacer vers l’est et le sud-est de l’Europe », souligne en outre l’organisation.

L’espace aérien reste fermé au-dessus de l’Irlande, du Royaume-Uni, de la Belgique, des Pays-Bas, du Danemark, de la Suède, de la Norvège, de la Finlande, de l’Estonie, du nord de la France y compris les aéroports parisiens, certaines parties de l’Allemagne dont les zones de Düsseldorf, Cologne, Hambourg, Berlin et Francfort et certaines parties de la Pologne dont Varsovie, a précisé Eurocontrol.

sm

(AWP/16 avril 2010 11h09)

————————————

Suède et Norvège rouvrent prudemment le trafic aérien, Danemark paralysé

STOCKHOLM – La Suède et la Norvège ont commencé vendredi à rouvrir prudemment leurs espaces aériens par le nord, mais le Danemark et la Finlande ont averti que les vols dans leurs cieux resteraient suspendus au moins jusqu’à samedi en raison du nuage de cendres volcaniques venu d’Islande.

La Scandinavie est avec la Grande-Bretagne la plus touchée par cette perturbation sans précédent qui a cloué au sol des milliers d’avions et affecté des centaines de milliers de passagers. Le nuage progresse désormais vers le centre de l’Europe, poussé par les vents.

En Finlande, escale fréquente pour des vols entre l’Europe et l’Asie, les autorités aéroportuaires ont indiqué que les restrictions pourraient durer « plusieurs jours », durant lesquels le nuage pourrait rester dans le ciel finlandais, selon l’institut météorologique national.

Des chasseurs F-18 ayant traversé le nuage jeudi matin ont vu leurs réacteurs endommagés, a annoncé l’armée de l’air finlandaise.

Les quatre pays nordiques avaient tous intégralement fermé leur espace aérien jeudi à l’approche du nuage provenant d’un volcan islandais en éruption.

Bus et trains sont pris d’assaut un peu partout dans la région avec un trafic d’autocar qui a triplé pour certaines compagnies. La compagnie de chemins de fer suédois SJ rajoute des trains supplémentaires et des taxis à Stockholm qui se voient même réclamer des courses jusqu’à la capitale norvégienne Oslo, à plus de 500 kilomètres de là.

SAS, première compagnie aérienne scandinave, a annulé jeudi plus de 630 vols, près de 75% de son trafic, et presqu’aucun vol n’est maintenu vendredi en Scandinavie, les reprises de trafic se faisant au compte-gouttes, a-t-elle annoncé.

La Norvège, qui avait été le premier pays d’Europe à entièrement fermer son espace aérien jeudi matin, a rouvert au moins temporairement vendredi matin quelques liaisons dans une zone comprise entre Trondheim (centre) et les îles Lofoten (nord), a annoncé Avinor, l’autorité chargée du trafic aérien.

Le trafic a été rouvert à 09H00 (07H00 GMT) pour une durée de 6 à 12 heures suivant les liaisons, « sur la base des dernières données météo », selon Avinor.

La Suède a commencé peu après 08H00 (06H00 GMT) à rouvrir une partie de l’espace aérien dans le nord peu peuplé.

En milieu de journée, l’autorité du trafic aérien (LFV) a indiqué qu’elle « ne voyait pas pour l’instant de possibilité de lever les restrictions » dans le reste du pays.

Au Danemark, l’aéroport de Copenhague, le plus grand de Scandinavie, restera fermé au moins jusqu’à 02H00 du matin (minuit GMT) samedi, a averti l’autorité aérienne Naviair. « Il y a encore trop de concentration de cendres dans les couches de l’atmosphère, ce qui constitue un risque pour les transports aériens », a expliqué une porte-parole à l’AFP.

En Islande, paradoxalement plutôt épargnée, les aéroports restent ouverts mais le trafic est perturbé par la suspension des vols en Europe, selon les autorités.

(©AFP / 16 avril 2010 13h52)

————————————–

La paralysie du trafic aérien coûte plus de 200 M USD par jour au secteur

GENÈVE – La paralysie du trafic aérien causée par des nuages de cendres volcaniques coûte plus de 200 millions de dollars (147,3 millions d’euros) au secteur par jour, a estimé vendredi l’Association internationale du transport aérien (IATA).

« Au niveau de perturbation actuel (…) l’impact financier sur les compagnies aériennes est de plus de 200 millions de dollars par jour en termes de chiffre d’affaires perdu », a annoncé un porte-parole de l’organisation, Anthony Concil, dans un email aux médias.

« Aux pertes de revenus s’ajoutent pour les compagnies aériennes les coûts pour modifier les itinéraires de leurs appareils, prendre en charge des passagers et des appareils bloqués dans les différents aéroports », a-t-il ajouté, précisant qu’il s’agit d’une « première estimation prudente ».

Des milliers de vols ont été annulés jeudi et vendredi en raison de la fermeture des espaces aériens d’une partie de l’Europe afin de prévenir tout accident provoqué par les nuages de cendres crachées par un volcan en éruption en Islande.

(©AFP / 16 avril 2010 17h48)

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :