RSS

Archives de Tag: missile

Le Pentagone ne peut expliquer un tir de missile en Californie!!!(mise à jour)

Le département américain de la Défense était incapable, mardi, de faire la... (Photo: AFP)

Du nouveau,

Les affectations et ordres de tir existent et sont à l’initiative US,en voici la traduction:

Il a été publié par le Département de la Défense et de la National Geospatial-Intelligence Agency.

Coordonnées ci-dessous sont dans la même région que des missiles mystère de lundi!

Seule la question est … pourquoi ne veulent ils pas l’admettre?

[lien vers 164.214.12.45]

N ° 45
6 novembre 2010
ÉTATS-UNIS D’AMÉRIQUE
Publié par l’hebdomadaire
National Geospatial-Intelligence Agency
Préparé conjointement avec le
Service National Ocean et la Garde côtière américaine

Page 55

434/10 (18).
Pacifique Nord-Est.
CALIFORNIE.
Missiles.

1. Opérations intermittentes MISSILES DE 0001Z 2359Z
Lundi QUOTIDIEN AU DIMANCHE DANS LE CENTRE DE GUERRE AÉRONAVALE
MER PLAGE. LA PLUPART DES TIRS DE MISSILES LIEU
À 1400Z 2359Z 0001Z ET AU QUOTIDIEN 0200Z lundi AU VENDREDI
DANS LA RÉGION DE RESPECTER

34-02N 119-04W, 33-52N 119-06W, 33-29N 118-37W,
33-20N 118-37W, 32-11N 120-16W, 31-54N 121-35W,
35-09N 123-39W, 35-29N 123-00W, 35-57N 121-32W,
34-04N 119-04W.

2. Navires peuvent être priés de changer de cap dans le cadre dudit
ESPACE EN RAISON DE opérations de cuisson et sont invités à CONTACT
COMMANDE plaider en 5081,5 MHZ (5080 kHz) ou 3238,5 KHZ (3237 KHZ) SECONDAIRE ou 156,8 MHz (CH 16) ou 127,55 MHz avant entrant dans les limites CI-DESSUS ET MAINTENIR LA GARDE continue tout de la gamme.

3. Navires entrant et sortant pour PORTS Californie du Sud va créer le moins d’ingérence possible OPERATIONS de tir pendant la périodes déterminées, ainsi que de renforcer la sécurité du navire LE PASSAGE À PROXIMITÉ DE LA GAMME DE MER s’ils TRANSIT PAR LE CANAL DE SANTA BARBARA et dans les neuf MILES ENVIRONS DE MER Point Mugu ou traverser la zone sud-ouest l’île de San Nicolas entre coucher et le lever.

——————————————————————————

Traduction google:

http://theintelhub.com/2010/11/09/mysterious-missile-launched-in-southern-california-pentagon-cannot-confirm-who-fired-it/

Des sources ont indiqué qu’il y avait non seulement un missile dans le sud de la Californie, mais aussi à Phoenix. Que cela soit vrai reste à voir. Ce qui s’est passé en Californie du Sud était peut-être une couverture pour l’événement qui a eu lieu à Phoenix.

 

Un journaliste citoyen a posté des photos d’une fusée de Phoenix sur le Top Secret Forum dessus.

Dessus de top secret

J’habite à Phoenix, AZ. J’ai quitté le travail à temps AZ 5:30 de Scottsdale, AZ. Je suis entré Shea Blvd. environ 17 heures 37 de Saint-70e et je me suis tourné vers l’ouest sur Shea. A l’ouest direct / sud-ouest J’ai noté un panache de fumée qui a commencé au niveau du sol et a continué jusqu’à un certain type d’aéronef. J’ai immédiatement su que ce n’était pas un avion à réaction depuis le panache de fumée a commencé au niveau du sol. Le panache de fumée était très épaisse, un peu comme la navette spatiale pourrait produire. En quelques minutes, cet avion est apparu à moi, à être sur le bord de l’atmosphère. Ne me demandez pas comment je le sais, je vous donne simplement mon interprétation. Je suis un pilote breveté et ont été un fanatique de l’aviation plupart de ma vie.

Deux roquettes en deux jours?

Comment est-il possible que le NORAD a été incapable de suivre ce missile dite?

Cet événement coïncide avec un rapport sur les défaillances ICBM qui a documenté l’échec d’ingénierie qui a conduit à la fermeture temporaire de 50 missiles nucléaires terrestres.

Pentagone attend Rapport sur Dysfonctionnement ICBM Ce mois-ci

Tuesday, 9th Novembre GSN

Une « commission d’examen des opérations» du Pentagone étudie l’échec de génie qui a conduit 50 tellurique missiles nucléaires dans le Wyoming pour aller temporairement hors-ligne dans les heures tôt le matin du 23 Octobre, le lieutenant-général Frank Klotz, qui dirige la Force aérienne mondiale Strike Command, a déclaré lors d’une session petit-déjeuner avec des journalistes.

L’incident a laissé les opérateurs de missiles pas en mesure de surveiller ou de contrôler l’état d’un escadron de Minuteman 3 ICBM à FE Warren Air Force Base par ordinateur pour 46 minutes, at-il dit. Un autre 100 missiles à l’installation n’ont pas été affectées par le mauvais fonctionnement.

Toutefois, 319e Escadron de missiles équipages activé systèmes de sécurité de sauvegarde, y compris les inspections de télévision en circuit fermé et sur le terrain, pour s’assurer qu’il n’y avait pas intrusions, Klotz a dit. Si nécessaire, les armes auraient pu être lancée par un système aéroporté de commandement et de contrôle.

L’enquête technique en cours, qui permettra d’évaluer la «cause profonde» de l’échec et de recommander les changements nécessaires à des opérations ou des pratiques d’entretien, devrait faire rapport, à «au cours des deux ou trois prochaines semaines », a déclaré Klotz.

 

Tout cette affaire,si ce n’est pas un fake,est relativement inquiétante,je ne sais quoi penser!

——————————————————————————-

Le département américain de la Défense était incapable, mardi, de faire la lumière sur un tir de missile qui se serait produit lundi au large des côtes de la partie sud de la Californie.

La marine, l’armée de l’air, le département de la Défense et le Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD) étudiaient tous des images captées par la chaîne CBS et qui semblent montrer un missile – ou un autre objet du genre – s’élevant dans le ciel au dessus du Pacifique en laissant derrière lui une traînée de condensation importante.

Un porte-parole du Pentagone, le colonel David Lapan, a admis être à court d’explications, puisque l’événement ne semble pas avoir été organisé par le département de la Défense. Il n’a pas exclu que le tir soit l’oeuvre d’une entreprise privée.

Il a ajouté que rien n’indique que le tir ait été effectué par un adversaire des États-Unis, mais précise que l’enquête se poursuit.

http://www.cyberpresse.ca/international/etats-unis/201011/09/01-4340884-le-pentagone-ne-peut-expliquer-un-tir-de-missile-en-californie.php

—————————————————————————-

Filmé par les caméras d’un hélicoptère de la chaîne locale KCBS-TV de Los Angeles, l’engin suscite la curiosité. D’après l’équipage de l’appareil, il se trouvait à environ 50 kilomètres à l’ouest de Los Angeles, au nord de l’île de Catalina.Contactés, les militaires affirment n’être au courant de rien. Un porte-parole de la marine américaine a affirmé aux médias locaux qu’aucune activité n’avait été signalée dans la zone durant cette période. Quant à la base aérienne de Vandenberg à Santa Barbara, elle a fait savoir que son dernier lancement de fusée datait de vendredi dernier.

Pour l’ancien secrétaire à la défense et ambassadeur américain à l’OTAN, Robert Ellsword, il pourrait s’agir d’une démonstration de force des Etats-Unis. «Ce pourrait être un essai de tir de missile balistique intercontinental à partir d’un sous-marin, pour démontrer, en particulier à l’Asie, que nous sommes capables de le faire».

http://www.lessentiel.lu/fr/news/monde/story/21534213

On nage en plein délire!!!

A suivre!

 
8 Commentaires

Publié par le 10 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :