RSS

Archives de Tag: mexique

Bilan provisoire du glissement de terrain au Mexique: 7 morts et 100 disparus

MEXICO – Le glissement de terrain survenu mardi dans le sud-est du Mexique a fait au moins 7 morts et 100 disparus, a déclaré le gouverneur régional à la radio.

« On ne sait pas avec précision, les autorités locales font état de 7 morts et 100 disparus. La localité compte 9.000 habitants, on nous parle de 100 à 300 maisons ensevelies, et toute l’information que nous avons se limite à cela », a déclaré le gouverneur de l’Etat de Oaxaca, Ulises Ruiz, à la station de radio nationale privée Formato 21.

Le glissement de terrain s’est produit vers 03H00 du matin (08H00 GMT) dans la localité de Santa Maria Tlahuitoltepec, à 2.400 m d’altitude dans les montagnes surplombant la ville de Oaxaca, capitale de l’Etat du même nom.

« Un pan de colline s’est effondré sur une largeur de 200 mètres sur 100 à 300 habitations », avait déclaré le gouverneur un peu plus tôt à la télévision.

On craint pour la vie « de 500 à 600 personnes, on parle même de jusqu’à 1.000 », avait-il ajouté.

Sur place, un fonctionnaire municipal, Donato Vargas, joint au téléphone cellulaire par l’AFP, a indiqué à l’AFP que l’on recherchait environ 400 personnes dans le quartier d’El Calvario (le calvaire) où s’est produit le glissement de terrain.

(©AFP / 28 septembre 2010 19h30)

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Vague de boue au Mexique: des centaines de maisons ensevelies

Plusieurs centaines d’habitations ont été balayées par un glissement de terrain mardi avant l’aube dans le sud-ouest du Mexique, apprend-on auprès des autorités locales. Le gouverneur régional a dit craindre pour la vie d’un millier de personnes.

Plus de 300 maisons auraient été recouvertes par la boue et les pierres qui se sont précipitées avant l’aube sur la localité de Santa Maria Tlahuitoltepec, dans l’État de Oaxaca. Les autorités craignent que plusieurs centaines de personnes n’aient été surprises en plein sommeil.

Les fortes pluies de ces derniers jours ont fragilisé les sols dans les zones de relief de la région. La ville de Santa Maria Tlahuitoltepec est située à quatre heures de route de la capitale de l’Etat, Oaxaca. Le mauvais temps complique en outre l’arrivée des sauveteurs.

(ats / 28 septembre 2010 16:15)

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Ouragan Karl: le Mexique désactive son unique centrale nucléaire

MEXICO (Mexique) – Le Mexique a désactivé son unique centrale nucléaire par précaution dans l’attente de l’impact de l’ouragan Karl, annoncé comme le plus violent depuis trente ans, dans la région de Veracruz, sur la côte atlantique, a annoncé vendredi la Protection civile nationale.

« La centrale de Laguna Verde a été éteinte et ses deux réacteurs désactivés, par mesure de précaution et bien que les équipements ne courent aucun risque », a déclaré la directrice nationale de la protection civile, Laura Gurza, lors d’une conférence de presse à Mexico.

« Nous avons décidé hier (jeudi) de fermer au moment approprié l’activité de la centrale pour éviter tout risque », avait rappelé un peu plus tôt à la presse le gouverneur de l’Etat de Veracruz, Fidel Herrera.

Laguna Verde, à une centaine de kilomètres au nord de Veracruz, le grand port de la côte du Golfe du Mexique, fournit 3% de la consommation électrique du Mexique.

(©AFP / 17 septembre 2010 18h07)

On peut vraiment penser qu’ils s’attendent au pire!!!

 
1 commentaire

Publié par le 17 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Pluies au Mexique: près d’un million de sinistrés .le pire à venir

Les pluies torrentielles qui frappent le sud-est du Mexique, les plus intenses jamais connues dans la région, ont fait sept morts et 914.000 sinistrés au dernier bilan, et « le pire est à venir », ont déclaré mardi les autorités locales.

« C’est la plus grande tempête de pluie dans l’histoire » de l’Etat de Tabasco, sur la côte sud du Golfe du Mexique, a déclaré mardi sur place le président mexicain Felipe Calderon.

« Le plus dur est à venir, c’est le début de notre véritable saison des pluies, de septembre à novembre », a averti mercredi le gouverneur du Tabasco, Andres Granier Melo, devant la presse.

« Outre le pronostic de fortes pluies, non seulement dans le Tabasco mais dans toute la région du sud-sud-est, cette saison annonce aussi tempêtes et ouragans. Encore une seule de ces catastrophes sur nos côtes ou celles de la région voisine, le Chiapas, et notre situation serait des plus critiques », a-t-il ajouté.

D’ores et déjà, les pluies qui s’abattent sur le Tabasco sont plus importantes que celles qui ont partiellement inondé la capitale de l’Etat, Villahermosa, 650.000 habitants, il y a trois ans.

Au Guatemala voisin, le bilan des pluies, les plus intenses depuis 60 ans selon les autorités, est monté mercredi à 46 morts, sans compter les 15 disparus engloutis par une coulée de boue et que les services de secours ont définitivement renoncé à tenter de déterrer. La Coordination pour la lutte contre les catastrophes (Conred) a recensé 51.500 sinistrés.

http://www.lepoint.fr/monde/pluies-au-mexique-pres-d-un-million-de-sinistres-le-pire-a-venir-08-09-2010-1233867_24.php

 
1 commentaire

Publié par le 8 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Séisme Mag 6.2 Oaxaca Mexique

10-degree map showing recent earthquakes

globe showing location of 10-degree map

Détails du séisme

Ampleur 6,2
Date-Time
Emplacement 16.527 ° N, 97.760 ° W
Profondeur 20 km (12,4 miles ), institué par le programme de localisation
Région Oaxaca, Mexique
Distances 125 km ( 80 miles) WSW de Oaxaca , Oaxaca , Mexique
145 km ( 90 miles) de S Huajuapan de Leon , Oaxaca , Mexique
160 km (100 miles ) du nord-ouest Angel Puerto , Oaxaca , Mexique
355 km (220 miles ) de la SSE MEXICO , D.F. , le Mexique
Incertitude Lieu + horizontal / – 4.6 km (2,9 miles ) , la profondeur fixée par programme de localisation
Paramètres NST = 268 , NPH = 268 , Dmin = > 999 km, SGD = 0,86 sec , Gp = 155 ° ,
M- type = magnitude de moment télésismiques (Mw ) , Version = 7
Source
  • USGS NEIC ( WDCS -D )
L’ID d’événement us2010yday

 

MEXICO – Un puissant séisme qui a été fortement ressenti jusque dans la capitale Mexico a frappé tôt mercredi la côte mexicaine du Pacifique dans le sud, sans provoquer de dégâts importants, selon les autorités locales.

L’épicentre du séisme d’une magnitude de 6,5 et enregistré à 02H22 locales (07H22 GMT) était situé à l’intérieur des terres dans la région d’Oaxaca (sud du Mexique) à une profondeur de 10 km, ont indiqué l’Institut sismologique mexicain (SSN) et l’Institut de géophysique américain (USGS).

L’USGS a ensuite révisé la magnitude à la baisse, à 6,2.

Aucun dégât important n’a été signalé pour l’heure, selon les services régionaux d’incendie et de Protection civile qui ont fait seulement état de murs fissurés dans quelques localités de la côte, proches de l’épicentre.

« On ne nous a pas signalé de dommages, nous n’avons pas d’immeubles endommagés, pas de morts et pas de blessés, mais nous procédons à des vérifications de quart d’heure en quart d’heure car la secousse a été intense et longue », a déclaré à l’AFP le directeur de la Protection de la Ville de Mexico, Elias Moreno.

Le tremblement de terre, d’une trentaine de secondes, a été fortement ressenti à Mexico, ont constaté des journalistes de l’AFP.

« J’étais endormi et j’ai été réveillé en croyant que quelqu’un secouait mon lit », a témoigné l’un d’eux.

Des télévisions et radios ont initialement donné des versions confuses sur la localisation du séisme, plusieurs stations ayant fait état d’un « séisme dans la ville de Mexico ».

La station de radio Formato 21 a signalé des scènes de panique dans la capitale où le plus grand séisme de l’histoire moderne du Mexique, de magnitude 8,1 le 19 septembre 1985, avait fait entre 10.000 et 30.000 morts, selon les différentes estimations de l’époque.

Les secousses telluriques sont quasi-quotidiennes dans certaines régions du Mexique, même si elles ne sont généralement pas ressenties par la population. C’est le cas par exemple dans la péninsule de la Californie mexicaine et la mer de Cortez qui la sépare du continent.

(©AFP / 30 juin 2010 12h30)

 

Étiquettes : , , ,

BP: Fitch abaisse la note de crédit à cause de la marée noire

Londres (awp/afp) – L’agence de notation Fitch a abaissé jeudi de AA+ à AA la note de crédit de la compagnie pétrolière britannique BP, avec perspective négative, en raison de « risques accrus sur le profil d’activité et financier » du groupe, consécutifs à la marée noire qu’il tente d’étancher dans le golfe du Mexique.

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Les garde-côtes craignent une forte aggravation de la marée noire

WASHINGTON – Les garde-côtes américains estiment que la fuite de pétrole dans le Golfe du Mexique pourrait s’aggraver considérablement, déversant des millions de litres de brut chaque jour, a rapporté samedi le journal The Mobile Press-Register.

Deux nouvelles fuites ont été découvertes dans la colonne montante endommagée de la plateforme pétrolière, exploitée par le groupe britannique BP à 70 km des côtes, qui a coulé le 22 avril après une explosion et un incendie, indique le journal, citant un rapport confidentiel de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA).

« Si la colonne montante se détériore encore plus, le flot (de pétrole) pourrait devenir incontrôlé et libérer un volume d’une magnitude supérieure à ce que l’on pensait auparavant », selon ce rapport.

Interrogé vendredi à propos de ce document, le porte-parole de la NOAA, Scott Smullen, a répondu que les nouvelles fuites avaient été rendues publiques tard mercredi, selon The Press-Register.

A propos de la possibilité de l’aggravation de la fuite, Smullen a déclaré: « Je laisse les documents que vous avez parler d’eux-mêmes ».

Dans les milieux scientifiques, une magnitude supérieure veut dire quelque chose qui est dix fois supérieur, selon le journal.

Dans le cas présent, le volume de pétrole déversé pourrait être multiplié par dix par rapport aux 800.000 litres actuels par jour, ajoute le journal.

L’administration américaine est mobilisée pour tenter d’éviter le pire après l’arrivée sur les côtes de Louisiane de la nappe de pétrole du golfe du Mexique, qui laisse présager l’une des pires marées noires de l’histoire des Etats-Unis.

Avec 800.000 litres de pétrole s’échappant chaque jour du puits foré sous la plateforme qui a sombré le 22 avril, la catastrophe pourrait dépasser en ampleur celle de l’Exxon Valdez, la pire de l’histoire américaine, en 1989 au large de l’Alaska.

(©AFP / 01 mai 2010 09h53)

 
Poster un commentaire

Publié par le 1 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Séisme de magnitude 7.2 en Basse-Californie (Mexique).2 morts

TIJUANA (Mexique) – Un séisme puissant de 7,2 de magnitude a secoué dimanche l’Etat de Basse-Californie (nord-ouest du Mexique) et a été ressenti dans les Etats américains voisins, faisant au moins deux mort et une centaine de blessés légers à Mexicali (Mexique), ont annoncé les autorités.

La secousse s’est produite à 22h40 GMT à 10 km de profondeur, non loin de Mexicali, 900.000 habitants, à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, a indiqué l’Institut de géophysique américain (USGS).

L’épicentre a été localisé à 26 km de Guadalupe Victoria (Mexique) et à 64 km de San Luis (Arizona, Etats-Unis).

A Mexicali, où l’état d’urgence a été décrété par le gouverneur de l’Etat de Basse-Californie, « au moins un bâtiment s’est effondré et d’autres publics et privés ont été endommagés », a déclaré le directeur de la défense civile, Alfredo Escobedo. Il a également parlé de quelques blessés, légèrement atteints.

Deux hommes sont morts à Mexicali, selon le gouverneur José Guadalupe Osuna. Un d’entre eux est mort écrasé sous sa maison, a indiqué un secouriste de Tijuana.

Un responsable de l’institut sismologique national, Adriana Gonzalez, a précisé que la population avait ressenti la secousse à travers une large partie de la Basse-Californie et dans l’Etat du Sonora adjacent. Carlos Valdez, directeur de l’institut, a déclaré que l’épicentre avait été localisé à 18 km de Mexicali.

Aux Etats-Unis, les secousses ont été notamment très fortes dans le comté de Riverside, qui s’étend à l’ouest de Los Angeles. « J’étais dans le désert (…) c’était vraiment très fort », a déclaré Matt Diaz, un inspecteur du bureau du shériff. Quelques mouvements de panique ont été observés à Palm Springs.

Les habitants de San Diego ont eu très peur: un groupe de paroissiens réunis pour le dimanche de Pâques dans un temple luthérien sont précipités hors du bâtiment aux premières secousses.

A Los Angeles, les pompiers n’ont relevé ni dégâts ni incendies. Une femme était bloquée dans l’ascenseur d’un gratte-ciel.

Quelque 3.000 foyers des comtés d’Orange et de San Diego étaient dans l’obscurité dimanche soir, selon Jennifer Ramp, porte-parole de San Diego & gas Electric.

La centrale nucléaire de San Onofre n’a pas modifié ses opérations, même si des contrôles étaient en cours, par mesure de sécurité, selon la compagnie Southern California Edison.

Le séisme, qui a duré, selon plusieurs témoins, entre 30 et 45 secondes, a été suffisamment fort pour faire trembler des bâtiments à Los Angeles, San Diego, Phoenix et Las Vegas.

Le séisme de dimanche est le plus puissant en Californie depuis 1992. Il a d’ores et déjà été suivi de plusieurs répliques, notamment une d’une magnitude de 4,1 à Santa Monica.

Pour mesurer la puissance d’un séisme, l’USGS utilise la « magnitude de moment » (Mw). Sur cette échelle ouverte, un séisme atteignant une magnitude d’au moins 6 est considéré comme fort.

Les séismes les plus forts de ces 20 dernières années en Californie remontent à 1992 et 2005. Tous deux affichaient une magnitude de 7,2.

La région de Mexicali, au Mexique voisin, avait fait l’objet d’une forte activité sismique samedi et dimanche, avec pas moins de cinq petites secousses d’une magnitude comprise entre 3,2 et 4,3.

(©AFP / 05 avril 2010 07h30)

//

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :