RSS

Archives de Tag: island

Activité du volcan Islandais ce Lundi.

Mise à jour 20h50:

 Dépêche du 19-04-2010 à 17:37
Volcan : Eyjafjöll, Islande, 1666 m

Le journal en ligne Iceand Review vient de mettre en ligne un article indiquant des coulées sont en train de se mettre en place, confirmant notre bulletin émis plus tôt dans la journée.

Source: Iceland Review

————————————-

Dépêche du 19-04-2010 à 08:25
Volcan : Eyjafjöll, Islande, 1666 m

Les webcams, en particulier celle de Hvolsvelli, permettent d’observer le panache ce matin, emporté vers le sud-sud-est par des vents très puissants. Le VAAC de Londres indique qu’il se trouve actuellement à environ 5000m d’altitude. Le niveau d’alerte est donc maintenu au rouge.

 Toutefois, en ce qui concerne la France tout du moins, la DGAC indiquait hier soir sur son site que les vols à vue sont autorisés dans l’espace aérien Français, uniquement pour les vols commerciaux utilisant de petits avions dont les moteurs (à hélice) sont munis de filtres à air.

 EUROCONTROL, l’organisme qui gère l’ensemble des vols européens, indiquait sur son site web que plus de 63000 vols ont été annulés depuis le début de l’éruption. 5000 vols, contre 24000 en temps normal, sont partis hier sur le territoire européen. La sismicité de l’éruption, en particulier l’amplitude du trémor, reste élevé.

 Sources: VAAC de Londres; DGAC; EUROCONTROL; Mila.is; Vedur

Webcam sur site:  http://eldgos.mila.is/eyjafjallajokull-fra-valahnjuk/

Situation du nuage de cendres

 
Poster un commentaire

Publié par le 19 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Activité du volcan Eyjafjoll aujourd’hui Dimanche

Mise à jour:

Dépêche du 18-04-2010 à 14:16
Volcan : Eyjafjöll, Islande, 1666 m

Le NORDVULK a mis en ligne quelques précisions concernant les volumes émis et débit de l’éruption phréatoplinienne en cours sur l’Eyjafjöll.

Depuis les 72 dernières heures l’éruption a émis au total 140 M3 de cendres (volume non compacté, correspondant à un volume compact de 75 millions de m3 environ) répartis sous trois formes: 10 millions de m3 dans les Jokulhaulps; 30 millions de m3 coincés au sommet dans les cavités glaciaires; 100 millions de m3 dans le panache de cendres. Le débit du panache est estimé à 300 M3/sec correspondant à 750 tonnes/sec de cendres.

 Les webcams se dégagent actuellement (14h14, heure française) et permettent de voir un panache toujours aussi important et bien alimenté. Les vents sont de nouveau presque ouest-est.

 Source: Mila.is; NORDVULK.

Web cam sur site:  http://eldgos.mila.is/eyjafjallajokull-fra-valahnjuk/

—————————————–

Dépêche du 18-04-2010 à 10:00
Volcan : Eyjafjöll, Islande, 1666 m

Depuis hier soir le trémor montre une très nette hausse tandis que la météo s’est fortement dégradée et bouche maintenant la visibilité sur les webcams. Le VAAC de Londres indique que l’altitude maximale atteinte actuellement par le panache est de 7600m. Le niveau d’alerte aviation est maintenu au rouge. Sources : Vedur.is; VAAC de Londres.

 
Poster un commentaire

Publié par le 18 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Foudre causée par la décharge électrique dans la colonne de cendres!

Des images absolument ahurissantes des éclairs intra panaches sont en ligne sur le site de Stromboli Online.

Source  ici

 
1 commentaire

Publié par le 17 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Bref historique du volcanisme Islandais.

 On sait que certaines éruptions de volcans islandais peuvent durer de quelques semaines à quelques mois, voire exceptionnellement une ou même deux années.

 L’éruption islandaise la plus puissante et aussi la plus meurtrière a eu lieu au volcan Laki en 1783 lorsque 130 cratères se sont ouverts soudainement le long d’une longue fissure éruptive. Cette éruption initialement phréato-magmatique, qui a libéré un gigantesque volume de gaz volcaniques dans l’atmosphère dont le fameux SO2 ainsi qu’une quantité importante de fluor, a aussi affecté une grande partie de l’Europe du Nord durant les 8 mois qu’a duré l’activité.

 Elle a été suivie d’une famine, renforcée par un empoisonnement au fluor (HF), qui a causé la disparition de 20-25% de la population islandaise et la destruction d’une partie importante du cheptel. de L’activité spectaculaire la plus récente en Islande a eu lieu sur l’île d’Heimaey dans l’archipel des îles Vestmann. Elle a démarré le 22 janvier 1973 et a duré près de 6 mois avec des conséquences importantes sur l’importante activité de pêcherie de cet archipel.

L’image montre trois cratères de 200 à 500 mètres de diamètre

 

L’unique éruption connue sous le glacier Eyjafjallajökull date de 1821 et a duré plus d’un an en causant d’importantes chutes de cendre. Elle a connu une phase d’arrêt suivie d’une reprise.

 Un  volcanologue islandais, le Dr Einarssonn, a déclaré qu’il était vraisemblable que l’éruption actuelle se poursuive durant quelques temps encore.

 Toutefois, il arrive que certaines éruptions s’arrêtent soudainement, mais il est aussi possible que cette éruption se termine et reprenne sur un autre lieu.

 Il a aussi signalé que l’éruption du volcan sous le glacier Eyjafjallajökull s’est déplacée du meilleur endroit possible pour une éruption, la seule zone dépourvue de glace, au pire endroit où la calotte de glace est la plus épaisse et où se situe le risque le plus élevé de démantèlement du glacier et de retombées de cendre. Par ailleurs, un déplacement de l’éruption vers le volcan Katla est toujours à crainte et pourrait, considérant l’imposant volume de ce volcan, être alors beaucoup plus catastrophique.

Volcan Katla

* En 1783, l’éruption qui s’est produite sur la fissure du Laki a entraînée une coulée de lave d’environ 70 km de long qui s’est déversée pendant 7 mois.
C’est la plus longue coulée de lave répertoriée après celle qui s’est produite, il y a 15 millions d’années, aux Etats-Unis. La coulée de Pomona mesurait, elle, 500 km de long.

Le drame de 1783 a entraîné la mort de plus de 9 000 personnes qui sont morts de faim et de maladie.

Lors de l’éruption du Grimsvötn en 1998, la colonne de fumée sortant de la caldeira s’est élevée à 10 km de haut.

 

En 1973, l’éruption de l’Eldfjell sur l’île de Heimaey au large de l’Islande obligea les 500 habitants à fuir. Plus de 200 maisons ont été enfouies sous les cendres.

En février 2000, le volcan Hekla s’est réveillé après 9 ans de sommeil, faisant jaillir des fumées, des poussières et des fontaines de lave.

La dernière éruption remonte à novembre 2004.

 

 
2 Commentaires

Publié par le 17 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Volcan: les vents orientés vers l’Europe probablement 4 à 5 jours au moins

REYKJAVIK – Les vents vont probablement continuer à pousser les cendres du volcan islandais en éruption vers l’Europe dans les 4 à 5 prochains jours au moins, selon l’Institut météorologique d’Islande.

« Les cendres vont continuer à être dirigées vers le Royaume-Uni et la Scandinavie », a déclaré à l’AFP Teitur Arason, météorologue de permanence à l’Institut.

« C’est la prévision générale pour les jours à venir, plus ou moins dans les deux jours qui viennent et probablement pour les quatre à cinq jours prochains », a-t-il ajouté.

La paralysie du transport aérien s’est encore aggravée samedi dans tout le nord et l’est de l’Europe, plusieurs pays prolongeant la fermeture de leur espace aérien en raison d’un énorme nuage de cendres craché par un volcan islandais, poussé par les vents vers le continent.

« L’éruption continue à cracher une colonne de fumée vers le ciel à une altitude de 6 à 7 kilomètres », a indiqué M. Arason.

Samedi en milieu de journée, les vents en Islande soufflaient vers le sud, mais plus au sud de l’île, au dessus de l’océan Atlantique, ils tournent vers l’est et l’Europe, a-t-il expliqué.

(©AFP / 17 avril 2010 13h10)

Dépêche n°3806 mise en ligne le 17-04-2010 à 13:21
Volcan : Eyjafjöll, Islande, 1666 m

Les images envoyées actuellement (13h15, heure française) par les webcam montent que le panache n’est désormais plus alimenté en continu, mais par grosse pulsations.

 La sismicité , et en particulier les enregistrements du trémor, montrent que celui-ci est stable. Une possibilité pour expliquer le changement dans l’alimentation du panache est d’imaginer que depuis ce matin la quantité d’eau (liquide et/ou glace) disponible et en contact avec le magma émis est moindre.

A noter que lors des pulses les panaches phréatomagmatiques caractéristiques (noir/blanc, presque du surtseyen) sont encore bien visibles.

 . Sources: Mila.is; Vedur; NORDVULK

Webcam en temps réel ici: http://eldgos.mila.is/eyjafjallajokull-fra-thorolfsfelli/

On peut voir que cela est loin d’être terminé!

 

Étiquettes : , , ,

L’OMS recommande de rester chez soi par précaution en cas de pluie de cendres volcaniques

De Eliane Engeler (CP)

– Il y a 4 heures

 GENEVE — L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé vendredi aux Européens de rester chez eux si les cendres issues du volcan islandais en éruption venaient à retomber au sol, appliquant le principe de précaution.

 Le porte-parole de l’OMS David Epstein a expliqué que les particules microscopiques de cendres pouvaient entraîner des problèmes respiratoires si elles commençaient à « stagner ».

 « Nous sommes très préoccupés », a déclaré David Epstein. « Lorsqu’elles sont inhalées, ces particules peuvent atteindre les régions périphériques des bronches pulmonaires, et causer des problèmes, principalement pour les personnes souffrant d’asthme et de maladies respiratoires ».

 Le volcan islandais d’Eyjafjallajokull, entré en éruption mercredi, a projeté un nuage de cendres dans le ciel nord-européen, entraînant de fortes perturbations du trafic aérien. Ce nuage dérive à une hauteur d’environ 6.000m d’altitude et n’est pas visible du sol.

 David Epstein a souligné que le nuage restait en hauteur dans l’atmosphère vendredi et que les particules n’avaient pas encore commencé à retomber. « Mais lorsqu’elles stagneront (…) nous recommanderons aux gens de rester chez eux autant que possible », a-t-il expliqué.

 Les personnes qui sortiront de chez elles seront alors invitées à porter un masque, a-t-il ajouté, précisant toutefois que l’OMS ignorait encore beaucoup des éventuels risques respiratoires inhérents à ces particules.

 Les autorités sanitaires britanniques ont dit vendredi prévoir qu’une « petite fraction des cendres volcaniques islandaises » retombe au sol en Grande-Bretagne dans la soirée et samedi matin. « Il est important de souligner que la concentration de particules qui pourrait retomber au sol devrait être faible et ne devrait pas être très dangereuse », a indiqué l’Agence de protection sanitaire, précisant également que les effets devraient être brefs.

 L’Agence a par ailleurs indiqué que certaines personnes pourraient ressentir vendredi soir des symptômes dus à ces cendres, tels qu’une irritation des yeux, le nez qui coule, des maux de gorge ou une toux sèche. En cas d’apparition de ces symptômes, l’Agence a également conseillé de rester chez soi.

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Éruption volcanique en Islande : les nuages de cendres peuvent-ils atteindre la France ?

lepoint.fr

Les cartes de prévisions islandaises prévoient que les rivages normands et bretons pourraient être touchés demain.

Un énorme nuage de cendres craché par un volcan en pleine éruption en Islande a cloué au sol jeudi une bonne partie des avions dans le nord de l’Europe, entraînant notamment la fermeture des espaces aériens britannique et danois. De gigantesques colonnes de fumée continuaient de s’échapper jeudi du glacier Eyjafjallajökull, dans le sud de l’Islande, dont l’éruption pourrait se prolonger plusieurs semaines, voire plusieurs mois, selon un expert islandais. À l’approche des nuages de cendres venus d’Islande, une grande partie des vols au Royaume-Uni, en Norvège et dans le nord de la Suède ont été annulés. Jeudi à la mi-journée, la quasi-totalité du trafic aérien du Nord de l’Europe était paralysé.

Si ces nuages de cendres sont toujours alimentés par l’éruption et si des vents de nord-ouest venaient à souffler, le territoire français pourrait être atteint. C’est en tout cas ce qu’envisagent des cartes de prévision de la météo islandaise, qui prévient que les rivages normands et bretons pourraient être touchés demain. Les perturbations resteraient mineures s’ils restaient en haute altitude, voilant le soleil et obligeant les avions à voler à basse altitude sous le nuage avant de gagner le niveau de croisière. Les météorologues suivent l’évolution avec précision à partir des cartes des vents établies plusieurs fois par jour.

Ci-dessous des cartes de prévision islandaises qui montrent l’évolution des différentes altitudes polluées par le nuage islandais. En rouge : du sol à 6.600 mètres. En vert : de 6.600 mètres à 12.000 mètres. En bleu : au-dessus de 12.000 mètres. Sur la dernière carte, on constate que le Nord-Ouest de la France pourrait être atteint dans la nuit de jeudi à vendredi à des altitudes supérieures à 6.600 mètres.

En admettant que l’activité du volcan se poursuive et touche l’Europe,on peut se poser quelques questions:

Quels seront les effets pour la santé des retombées éventuelles de ce nuage de cendres ?

 Risques respiratoires ?

 Faudra-t-il se protéger ?

Protéger les personnes fragiles ?

Quels en seraient les effets sur l’agriculture,la faune et la flore en général ?

 
2 Commentaires

Publié par le 15 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :