RSS

Archives de Tag: innondation

Inondations au Niger: des quartiers de Niamey devenus « cités fantômes »

NIAMEY – « On n’avait jamais vécu ça de mémoire d’homme! », affirme Abdou Ganda, un vieux pêcheur d’un quartier de Niamey dévasté par les inondations provoquées par la crue du fleuve Niger qui affectent l’ensemble du pays depuis trois semaines.

Habitats effondrés, rizières dévastées: les inondations éprouvent durement une population déjà affectée par une grave crise alimentaire. D’après le Système nigérien d’alerte précoce et de gestion des catastrophes (SAP), l’ensemble du pays, y compris la très désertique région d’Agadez (nord), est touché. Le Niger, troisième fleuve d’Afrique, connaît sa plus forte crue depuis 1929, elle-même occasionnée par de fortes pluies.

Le SAP et l’ONU ont dénombré près de 200.000 sans-abri dans les huit régions du pays où au moins sept personnes sont mortes, selon les médias.

Trois quartiers inondés de la capitale Niamey, Zarmagandaye, Lamordé et Karadjé, sont devenus de véritables marécages.

« C’étaient des quartiers chauds à présent devenus des cités fantômes », dit encore Abdou Ganda.

Quelques rares enfants barbotent dans les eaux boueuses des ruelles. Sous les décombres des maisons construites en terre, des chats dévorent des cadavres de margouillats.

Lundi, de nouvelles pluies diluviennes y ont précipité la chute des rares habitations encore debout, trois semaines après le début des inondations.

« Nous avions minimisé la montée des eaux et avons été surpris en plein sommeil », raconte Mariama, veuve et mère de neuf enfants, qui a tout perdu dans l’effrondrement de sa demeure.

Dans la capitale, l’ONU a recensé plus de 17.000 sans-abris. Seule la moitié des sinistrés a été relogée dans des écoles et reçoit vivres, couvertures et moustiquaires, offerts par les organisations internationales.

Le Niger était déjà confrontée à une grave crise alimentaire due à un important déficit de vivres du fait de la sécheresse lors de la campagne 2009-2010 et affectant plus de 7 millions de personnes, selon l’ONU.

« C’est une catastrophe double: avant les pluies, la population manquait de nourriture. Maintenant les rares réserves de céréales sont balayées par les eaux. Il ne reste plus rien! », résume Ibrahim Mahaman, responsable d’un village sinistré, dans un témoignage relayé par l’organisation humanitaire Oxfam.

Alors que les eaux du Niger se retirent progressivement des sites inondés, la météorologie prévoit des fortes précipitations « jusqu’à la « mi-septembre ».

L’Autorité du bassin du Niger (ABN), une organisation regroupant les 9 pays traversés par le fleuve et ses affluents, basée à Niamey, a expliqué cette montée des eaux par une pluviométrie « exceptionnelle » dans certains Etats voisins dont le Mali et le Burkina Faso.

Sur son site internet, l’ABN table sur une seconde crue « importante » du fleuve attendue de novembre à janvier.

Pour prévenir le pire, les autorités locales ont décidé d’évacuer les résidants des zones inondées à Niamey vers d’autres sites.

Mais bien décidés à y rester, des « récalcitrants » renforcent les digues de protection autour de leurs maisons avec des sacs de sable, en prévision du retour des eaux.

« Notre père a dit: +nous ne bougerons pas d’ici+ », affirment Ali et Ousmane, deux adolescents du quartier de Lamordé, creusant à l’aide de pelles, des canaux pour évacuer l’eau qui stagne dans leur cour.

(©AFP / 31 août 2010 15h57)

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Chine : le bilan des inondations porté à 4.200 morts et disparus

PEKIN – Plus de 4.200 personnes sont décédées ou portées disparues depuis le début de l’année dans des inondations en Chine, les plus importantes depuis plus d’une décennie, a annoncé mardi le gouvernement.

Des pluies torrentielles, provoquant des inondations et des catastrophes naturelles, ont affecté 230 millions de personnes et provoqué l’évacuation de 15,18 millions de personnes au 31 août, selon le rapport diffusé chaque mois par le gouvernement.

3.185 personnes ont été tuées et 1.050 sont portées disparues dans des catastrophes naturelles liées aux inondations cette année, selon ce rapport.

Le gouvernement a alloué plus de 2 milliards de yuans en fonds d’urgence pour les huit provinces les plus touchées, parmi lesquelles Gansu (nord-ouest), endeuillée par une énorme coulée de boue, ainsi que les provinces voisines du Sichuan et de Shaanxi.

Les pertes sur le plan économique sont évaluées à plus de 350 milliards de yuans (51,4 milliards de dollars), alors que plus de deux millions de maisons ont été détruites et plus de cinq millions de bâtiments endommagés, selon ce rapport.

1.467 personnes sont mortes et 298 portées disparues dans des coulées de boue en août dans la province du Gansu (nord-ouest), la pire catastrophe naturelle liée aux inondations en Chine cette année.

La situation rappelle celle de 1998, lorsque la montée historique des eaux du Yangtsé, le plus grand fleuve du pays, avait provoqué la mort de plus de 4.150 personnes et l’évacuation de 18 millions de personnes.

(©AFP / 31 août 2010 16h06)

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Inondations au Pakistan: encore une ville de 300.000 habitants évacuée

THATTA (Pakistan) – Une nouvelle ville, Thatta, peuplée de 300.000 habitants, a été évacuée vendredi dans le sud du Pakistan, pays en proie depuis un mois à des inondations dévastatrices qui laissent augurer une grave crise humanitaire pendant des mois, voire des années.

Les eaux ont commencé à refluer dans le nord et le centre, les plus affectés au début de la catastrophe, mais les pluies torrentielles de mousson qui persistent ont gonflé l’Indus jusqu’à des niveaux critiques près de son embouchure, forçant ces derniers jours des millions de personnes à fuir de nouvelles inondations dans la province méridionale du Sind.

Depuis samedi, des villes comptant parfois 100.000 personnes et des milliers de villages et hameaux ont été vidés de leurs habitants. L’ONU estime à un million le nombre de personnes déplacées ces dernières 48 heures dans le Sind.

« Nous avons ordonné jeudi soir aux habitants de Thatta de partir pour des zones plus sûres parce que les flots ont ouvert une brèche dans le village de Faqir Jogoth » sur la digue principale qui protégeait la ville, à quelques kilomètres à l’est, a expliqué à l’AFP Manzoor Sheikh, chef de l’administration locale.

Vendredi matin, les flots s’engouffraient par la brèche, large d’une vingtaine de mètres, pour inonder les vastes champs de coton et de canne à sucre en contrebas et progresser en direction de Thatta, ont constaté des journalistes de l’AFP à Faqir Jogoth.

Des milliers de personnes quittaient la ville en direction de l’ouest et de Makli, à 5 km de Thatta, où un camp de réfugiés a été installé à la hâte sur une colline. Les gens chargeaient carrioles et voitures de tout ce qu’ils pouvaient et poussaient des milliers de têtes de bétail en direction de Makli.

Pour le moment, 70% des habitants ont quitté Thatta, a estimé M. Sheikh. L’armé a dépêché des engins de chantier pour tenter de réparer la digue à Faqir Jogoth. « S’ils n’y parviennent pas, Thatta sera inondée ».

(©AFP / 27 août 2010 11h49)

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Corée du Nord: des inondations font des morts et d’importants dégâts

SEOUL – Des inondations en Corée du Nord ont provoqué d’importants dégâts, détruisant plus de 5.000 habitations et dévastant un périmètre important de terres agricoles, et fait des morts, a annoncé jeudi l’agence de presse officielle nord-coréenne (KCNA).

« Il a été établi que les pluies torrentielles en juillet ont provoqué d’importants dégâts sur les habitations, le réseau ferré, l’agriculture et d’autres secteurs de l’économie », a rapporté l’agence de presse.

Les inondations ont provoqué la mort de plusieurs personnes, a affirmé l’agence, sans donner plus de détails sur leur nombre.

Selon KCNA, 5.560 habitations, 350 édifices publics et usines ont été détruits. 14.850 hectares de terres agricoles ont été « subermergés, ensevelis ou emportés par les eaux ».

Après des décennies de déforestation, la Corée du Nord est particulièrement vulnérable aux inondations. En 2007, au moins 600 personnes étaient mortes ou avaient disparu dans des intempéries meurtrières.

Selon des organisation humanitaires, ces inondations pourraient détériorer encore davantage la crise alimentaire chronique qui frappe le pays. Selon l’Unicef, un tiers des enfants nord-coréens souffrent de malnutrition.

La Corée du Nord a connu au milieu des années 1990 une grave famine, tuant des centaines de milliers de personnes.

(©AFP / 05 août 2010 13h27)

 
3 Commentaires

Publié par le 5 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Pakistan: 2.5 millions de personnes affectées par les inondations

Quelque 2,5 millions de personnes sont touchées par les inondations dans le nord-ouest du Pakistan, a annoncé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Un précédant bilan de plusieurs sources, dont l’ONU, faisait état d’environ 1,5 million de personnes affectées.

« Selon des sources officielles, les inondations provoquées par les pluies de mousson torrentielles ont tué plus de 1100 personnes au Pakistan et ont affecté jusqu’à 2,5 millions de personnes dans tout le pays depuis la semaine dernière », a annoncé le CICR.

« Dans les régions les plus touchées, des villages entiers ont été subitement dévastés par des torrents d’eau », a ajouté la Croix-Rouge, soulignant que des millions de personnes « ont tout perdu ».

(ats / 02 août 2010 15:17)

 
Poster un commentaire

Publié par le 2 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Chine/inondations: 199 morts, 12.000 personnes menacées par la rupture d’une digue

PEKIN – Les sauveteurs chinois tentaient de sauver mardi quelque 12.000 habitants menacés par la rupture d’une digue dans la province du Jiangxi (sud) affectée par de graves inondations qui ont fait 199 morts et 123 disparus, selon l’agence officielle Chine Nouvelle

Les secours ont déjà procédé aux évacuations de 68.000 habitants autour de la digue de Changkai qui s’est effondrée à la suite de la crue d’un cours d’eau.

Mais l’eau d’un réservoir situé en amont de la digue a atteint un niveau critique et menace la sécurité de milliers de personnes restées en aval, selon Chine nouvelle.

La télévision publique a diffusé des images des sauveteurs dans le Jiangxi lançant des cordes à des sinistrés désespérément agrippés à des arbres.

Le bilan des inondations provoquées par des pluies torrentielles dans le centre et le sud de la Chine a atteint 199 morts et 123 disparus depuis plus d’une semaine, selon le gouvernement.

Le président chinois Hu Jintao et le Premier ministre Wen Jiabao ont appelé à redoubler d’efforts contre ces intempéries qui ont entraîné les évacuations de 2,37 millions d’habitants.

Le Centre météorologique national a mis en garde contre de nouvelles précipitations dans les régions du sud-est et du sud-ouest de la Chine au cours des prochaines 24 heures.

Le coût des inondations qui affectent une dizaine de provinces et régions depuis le 13 juin est estimé à près de 30 milliards de yuans (3,56 mds euros), selon le ministère des Affaires civiles.

(©AFP / 22 juin 2010 10h37)

 
1 commentaire

Publié par le 22 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Inondations dans le Var: 3.000 foyers toujours privés d’électricité

PARIS – Quelque 3.000 foyers étaient toujours privés d’électricité vendredi vers 14H30 dans le Var, après les pluies torrentielles qui ont frappé le département mardi, ont annoncé ERDF et RTE, filiales d’EDF gérant le réseau d’électricité, dans un communiqué.

Vendredi matin, la préfecture avait fait état de 1.500 foyers privés d’électricité. « Mais on a trouvé de nouvelles pannes non encore comptabilisées, notamment dans les résidences secondaires », a expliqué un porte-parole d’ERDF à l’AFP.

Les « réparations provisoires sont encore fragiles », préviennent les deux sociétés dans leur communiqué.

« Pour préserver l’alimentation électrique des clients prioritaires (hôpitaux, forces publiques…), des délestages ponctuels (coupures, ndlr) ne sont pas à exclure sur les territoires impactés par les inondations, voire sur des territoires limitrophes », soulignent RTE et ERDF.

Par ailleurs, ERDF achemine 500 groupes électrogènes « pour réalimenter les zones prioritaires ».

Jeudi à la mi-journée, environ 110.000 foyers étaient privés d’électricité.

Vendredi matin, trois jours après les pluies torrentielles, on dénombrait 25 victimes des inondations, dont douze pour la seule ville de Draguignan.

(©AFP / 18 juin 2010 15h45)

 
Poster un commentaire

Publié par le 18 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Inondations au Bangladesh: 42 morts et des dizaines de disparus

 

COX’S BAZAAR (Bangladesh) – Au moins quarante-deux personnes sont mortes et des dizaines d’autres sont portées disparues au Bangladesh après de fortes précipitations qui ont provoqué des inondations et des glissements de terrain dans le sud-est du pays, a annoncé mardi la police.

Un précédent bilan fourni par la police faisait état d’au moins 30 morts.

Selon le centre national de vigilance météorologique, la majeure partie du sud-est du pays a subi de fortes précipitations au cours des dernières 24 heures, avec par endroits jusqu’à 24,2 cm d’eau.

L’une des zones les plus affectées, Teknaf, est située à la frontière de la Birmanie, là où vivent des dizaines de milliers de réfugiés de la minorité ethnique birmane de confession musulmane, les Rohingyas. Au moins 25 personnes sont mortes et six sont portées disparues, selon un membre des autorités locales, A.N.M Nazim Uddin.

« Toutes les routes ont disparu sous l’eau. On ne peut pas atteindre les régions où des milliers de personnes sont bloquées »‘, a-t-il déclaré à l’AFP par téléphone.

« Des dizaines de milliers de réfugiés Rohingya qui vivents dans des camps de fortune sur les colllines autour de Teknaf ont été touchés par les inondations », a-t-il ajouté.

Au moins 13 personnes, dont six soldats, ont par ailleurs trouvé la mort à Cox’s Bazaar, une ville balnéaire dans le sud du pays, a déclaré à l’AFP le chef de la police locale, Nibhas Chandra Majhi.

« On n’a pas encore pu commencer les opérations de secours car les précipitations ont entraîné des glissements de terrain qui ont bloqué les principales routes », a-t-il indiqué, ajoutant s’attendre à un nombre de victimes plus important.

Quatre membres d’une même famille ont en outre été tués dans un glissement de terrain dans le district de Bandarban Hill, a rapporté le chef de la police locale, Kamrul Ahsan.

Les services météorologiques ont annoncé de nouvelles précipitations dans ces régions en raison d’une forte dépression située dans le golfe du Bengale.

Les glissements de terrain sont fréquents dans les régions vallonnées mais déboisées du sud-est du Bangladesh, où vivent des milliers de familles pauvres en dépit des avertissements des autorités liés au risque de catastrophes naturelles.

Le pays, qui compte plus de 200 rivières souvent victimes de crues, est l’un des plus peuplés de la planète, avec environ 1.000 habitants au km2.

(©AFP / 15 juin 2010 11h35)

 

Étiquettes : , ,

Pologne: nouvelle alerte aux inondations à Varsovie, évacuations dans le sud

VARSOVIE – Une nouvelle alerte aux inondations a été décrétée à Varsovie à partir de 11H00 GMT dimanche avec l’arrivée d’une seconde crue sur la Vistule, après celle record d’il y a quinze jours, ont annoncé les autorités municipales.

La municipalité a appelé de nouveau les habitants des quartiers qui longent le fleuve à se tenir prêts à une évacuation, alors que des dizaines de milliers de personnes étaient évacuées dimanche dans le sud et le sud-est du pays, à la suite des pluies torrentielles des derniers jours.

« Les sapeurs-pompiers ont évacué au total quelque 30.000 personnes et d’autres évacuations sont effectuées par la police et l’armée », a déclaré à l’AFP Pawel Fratczak, porte-parole des pompiers.

Le bilan des inondations qui frappent la Pologne depuis début mai s’est alourdi à 22 morts, a indiqué M. Fratczak.

« La situation la plus difficile persiste dans le sud et le sud-est de la Pologne. Les digues ont lâché dans plusieurs endroits sur la Vistule, inondant à nouveau les terrains déjà sous l’eau depuis les premières crues », a-t-il dit.

Quelque 17.000 pompiers et 3.000 soldats étaient à pied d’oeuvre dans les régions sinistrées dimanche, et notamment dans la ville de Sandomierz (sud-est), gravement endommagée lors de la première grande vague d’il y a quinze jours. Une digue a de nouveau été rompue samedi soir dans cette ville de 25.000 habitants.

Plusieurs routes nationales du sud du pays étaient impraticables dimanche à cause des affaissements de terrain, selon M. Fratczak.

Lors des premières inondations, le Premier ministre Donald Tusk avait évoqué des dégâts prévisibles de l’ordre de 10 milliards de zlotys (2,4 milliards EUR), alors que les médias polonais les ont estimés à 12 milliards de zlotys (2,9 milliards EUR).

L’Union européenne avait déclenché le 19 mai son mécanisme de protection civile pour aider la Pologne à faire face aux inondations.

(©AFP / 06 juin 2010 09h49)

 
1 commentaire

Publié par le 6 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Des centaines d’évacuations en Slovaquie suite aux nouvelles inondations

BRATISLAVA – Des centaines de personnes ont été évacuées mercredi suite à une nouvelle vague d’inondations dans l’est de la Slovaquie provoquées par plusieurs jours de pluies, ont annoncé les services de secours.

Quelque 500 habitants du village rom de Svinia (est) ont été évacués dans la nuit de mardi à mercredi. 150 autres Roms ont dû quitter leurs maisons près du village Jarovnice, où les flots en crue avaient fait 58 morts en 1998.

Selon les services météorologiques, le niveau d’alerte aux inondations était atteint dans plusieurs régions dans l’est et le sud de la Slovaquie.

Le sol en Slovaquie reste imbibé d’eau après une grande vague d’inondations d’il y a 15 jours lors de laquelle un homme est mort et des centaines de personnes ont été évacuées.

(©AFP / 02 juin 2010 12h12)

 
Poster un commentaire

Publié par le 2 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Sud de la Chine: au moins 65 morts dans des intempéries

Des pluies torrentielles ont fait au moins 65 morts et détruit près de 10’000 habitations cette semaine dans le sud de la Chine. Quatorze personnes sont portées disparues à la suite de ces intempéries, a rapporté le ministère des Ressources hydrauliques.

Les pluies ont affecté deux millions et demi de personnes et 100’000 hectares de terres arables, a précisé le ministère sur son site internet. Elles se sont abattues sur les provinces du Sichuan, de Chongqing, Guizhou, Jiangxi, Guangdong et du Hunan, provoquant des inondations soudaines et détruisant des digues.

La région de Chongqing a été la plus durement touchée. Huit mille maisons s’y sont effondrées et au moins 31 personnes ont été tuées. Les autorités ont dû reloger 85’000 habitants.

Les provinces de Jiangxi et du Hunan devraient encore subir des précipitations dans les prochains jours, a écrit l’agence Chine nouvelle, citant les services météorologiques.

Plusieurs de ces provinces ont été victime il y a à peine un mois du plus intense épisode de sécheresse depuis un siècle dans le sud-ouest de la Chine.

(ats / 08 mai 2010 10:02)

 
Poster un commentaire

Publié par le 8 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :