RSS

Archives de Tag: fuite

L’incroyable arnaque de BP – 2e partie: les multiples puits/conséquences océaniques et climatiques

Note de l’auteur: Cet article est la suite et une mise à jour de L’incroyable arnaque de BP: le puits (B) qui n’a jamais été colmaté, qui fut publié le 31 août 2010. À la suite de certaines observations faites par quelques lucides lecteurs, des corrections et précisions devaient être apportées et j’en profite donc pour donner de l’expansion à ce dossier. Cet présent article devrait donc conséquemment remplacer le premier puisqu’il est maintenant mis à jour avec toutes les modifications et qu’il contient de notables ajouts.

– La section A renferme la section du premier article qui est conservée;

La section B constitue la suite et la mise à jour;

La section C renferme des indications inquiétantes quant aux conséquences de ce volcan de pétrole sous-marin sur les courants marins qui eux, à leur tour, influencent le climat planétaire.

Je tiens à remercier tous les intervenants qui ont contribué à ce que ce dossier soit complet et sans faille. Le travail à l’unisson de la communauté de chercheurs sur Internet nous mène inéluctablement sur le chemin de la vérité et c’est ensemble que nous parvenons à nous y rapprocher. Sans tous ces gens qui collaborent ensembles et qui apportent leur part de vérité pour former une vue d’ensemble, ce travail journalistique ne serait pas possible.

Mes hommages à tous ces journalistes citoyens qui s’acharnent à poursuivre la vérité, partout où elle se trouve.

François Marginean

La suite ici:

http://les7duquebec.wordpress.com/2010/09/07/lincroyable-arnaque-de-bp-2e-partie-les-multiples-puits-consequences-oceaniques-et-climatiques/

Respects et hommages à tous ces journalistes en quête de vérité!

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Nuages sous-marins de pétrole dans le Golfe


Après que des chercheurs universitaires ont découvert des nuages sous-marins de pétrole, le gouvernement leur a dit de se taire… et puis a essayé de les discréditer
Washington’s Blog, 10 août 2010
     Comme je l’ai indiqué précédemment, un analyste politique principal de l’EPA affirme que la NOAA et l’EPA ont été dans cette affaire des « marionnettes » de BP.
     La NOAA a nié à plusieurs reprises l’existence de panaches sous-marins de pétrole (voir ici et ), a évalué la fuite à seulement 5.000 barils* (500 mètres cubes) par jour, et a enterré les données de base sur la marée noire.
[* Ndt : Jusqu’à 24 fois plus selon certaines estimations officielles.]
     À présent, des chercheurs universitaires révèlent que la NOAA use de tactiques musclées pour étouffer toute information sur les nuages sous-marins. Tel que le rapporte le St. Petersburg Times [de Floride] :

     À l’annonce de l’université de Floride du Sud (UFS), de la découverte d’immenses nuages sous-marins, la réaction des organismes fédéraux qui ont parrainé sa recherche, la Garde côtière et la National Oceanic and Atmospheric Administration, a été : La ferme !
     « J’ai été engueulé par la Garde côtière et la NOAA pour avoir dit qu’il y a du pétrole sous-marin, » a gémi William Hogarth, le doyen des sciences marines de l’UFS. Certains officiels lui ont même conseillé de se rétracter dans un communiqué public de l’UFS, s’est-il épanché en comparant ça à un « tabassage » des responsables fédéraux.
     Les scientifiques de l’UFS ne sont pas les seuls. Vernon Asper, un océanographe de l’université du Sud du Mississippi, a fait part d’une démarche similaire, qui s’est heurtée à une réaction similaire. « Nous nous attendions à ce que la NOAA soit enchantée, puisque nous avions découvert quelque chose de très, très intéressant, » a pleurniché Asper. La réaction de la NOAA a été à la place d’essayer de nous discréditer. Ce fut un choc pour nous. »
     Dans ses commentaires faits devant la presse en mai, l’administratrice de la NOAA Jane Lubchenco, a exprimé de fortes réserves quant à l’existence de panaches sous-marins de pétrole, tout comme l’avait fait Tony Hayward, alors directeur général de BP.
     « En fait, elle nous traité d’idiots incompétents, » a bêlé Asper. « Nous avons encaissé ça de manière très personnelle. »
     Jane Lubchenco a confirmé lundi que son agence avait dit à l’UFS et à d’autres établissements universitaires engagés dans l’étude des panaches sous-marins, qu’ils devaient s’abstenir de jacasser aussi ouvertement de ce sujet. « Ce que nous avons demandé, c’est que les gens arrêtent de spéculer avant d’avoir l’opportunité d’analyser leurs découvertes, » a précisé Lubchenco. « Nous pensons que c’est dans l’intérêt de chacun… Nous voulons juste essayer d’être certains de connaître les choses avant de philosopher à leur sujet. »
     « Nous avons des preuves solides comme le roc, » a grommelé Asper. « Nous ne spéculons pas. » Si c’était à refaire, a-t-il dit, il referait tout exactement de la même façon, malgré la colère de Lubchenco.
     …
     Le premier voyage en mer de l’UFS sponsorisé par la NOAA pour prélever des échantillons après le cataclysme de Deepwater Horizon, celui qui a relevé des preuves de nuages sous-marins, était destiné à réunir des preuves pour un éventuel recours en justice contre BP et les autres compagnies pétrolières impliquées dans la catastrophe. À la fin de l’excursion, l’UFS a rapporté les échantillons à la NOAA en s’attendant, soit à participer à leur analyse, soit à ce que les échantillons lui soient restitués. Jusqu’à présent, s’est plaint Hogarth, l’UFS n’en a reçu aucun.
     Steve Murawski, le scientifique supérieur de la NOAA affecté à la marée noire, a déclaré lundi être « sûr qu’ils allaient laisser sortir les données » à un moment ou à un autre. Toutefois, a-t-il dit, quant aux échantillons de l’excursion de l’UFS en mai, comme la NOAA a prélevé des échantillons tant au long des trois derniers mois, « Je ne sais pas exactement où ils sont. »
     Voilà une responsable scientifique du gouvernement nommée « Lubchenco, » fortement armée pour s’aligner sur la position officielle du parti, et un organe administratif qui « perd » les échantillons au lieu de partager les résultats de leur analyse avec les scientifiques qui les ont relevés.
     Ça ressemble assez à l’Union soviétique, non ?
     Dommage que ça se passe en Zunie.

Original : www.washingtonsblog.com/2010/08/when-university-scientists-found.html
Traduction copyleft de Pétrus Lombard

 

Jeudi 12 Août 2010
Hé oui,tout comme Tchernobyl,les incendies de tourbes radioactives et j’en passe ….!!!!
Tenez en passant:
Une nouvelle fuite de pétrole et de gaz en Louisiane,dans un champ de canne à sucre:
 
 
 
4 Commentaires

Publié par le 12 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Inde: fuite de mazout au large de Bombay

BOMBAY – Les garde-côtes indiens ont annoncé lundi qu’une fuite de mazout s’échappant d’un porte-conteneurs qui a chaviré au large de Bombay après être entré en collision avec un autre navire samedi, avait été pratiquement jugulée.

Les bateaux et avions engagés dans l’opération de nettoyage ont assuré que la fuite de pétrole en provenance du porte-conteneur MSC Chitra était « presque réduite à néant » lundi soir, deux jours après la collision, selon un communiqué des garde-côtes.

Le MSC Chitra battant pavillon panaméen quittait Bombay samedi lorsqu’il est entré en collision avec le MV Khalijia-III, un navire battant le même pavillon, qui manoeuvrait dans le port.

Depuis la collision, du pétrole s’échappait de la coque du MSC Chitra, que l’on apercevait à environ 5 milles nautiques des côtes, au milieu de conteneurs éparpillés dans l’eau, selon un photographe de l’AFP.

Les trente-trois membres d’équipage ont pu être sauvés, mais selon la police, un des officiers s’est noyé après avoir fait une chute d’un hors-bord patrouillant autour de la zone de l’accident.

Six navires de gardes-côtes ont affronté une mer agitée, les pluies de mousson et des vents forts pour contenir la fuite.

Selon le ministère des Affaires maritimes, 300 conteneurs sont tombés en mer et une opération était en cours pour les récupérer.

Trente-trois conteneurs à bord contenaient des « chargements dangereux » de matières corrosives, toxiques et inflammables, mais il était impossible pour le moment de savoir si ces conteneurs étaient également tombés, selon le ministère.

Le bateau, chargé de 1.219 conteneurs, transportait 2.700 tonnes de fioul et 300 tonnes de diesel.

Des nappes de pétrole apparues autour de l’île Elephanta, un site connu pour ses grottes classées sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité, ont déjà été nettoyées, a déclaré dans un communiqué le ministère de la Défense.

Mais selon des groupes environnementaux, du pétrole a été retrouvé sur des plages le long de la mer d’Arabie.

Le Premier ministre, Manmohan Singh, a demandé un rapport au ministère des Affaires maritimes tandis que le ministre de l’Environnement, Jairam Ramesh, a déclaré devant le Parlement qu’une action en justice avait été lancée contre les propriétaires des deux cargos.

burs-phz/blb/mr

(©AFP / 09 août 2010 18h55)

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

BP: Magnifique succés! AH bon !!!

Sur l’écran de gauche:

On apperçois trés nettement une fuite sur la droite,dû moins à l’heure où j’écris ces mots!

http://wewhowatch.com/index.html

Un peu plus tôt:

http://i978.photobucket.com/albums/ae268/onefifty/augustfourthRedOverBlue.gif

http://www.youtube.com/watch?v=5yfxtwwXw08

Là,faut vraiment arrêter de nous prendre pour des lapins de 6 semaines!!!

Pour la version officielle:

Marée noire: « la lutte pour arrêter la fuite touche à sa fin », estime Obama

LA NOUVELLE ORLEANS – Plus de cent jours après le début de la marée noire, Barack Obama a estimé mercredi que la « lutte pour arrêter la fuite » de brut arrivait à son terme, après que BP a annoncé la réussite de la première phase du rebouchage du puits de pétrole dans le golfe du Mexique.

Le président Barack Obama a qualifié cette opération de « très bonne nouvelle », saluant également un rapport officiel selon lequel « une grande majorité » du pétrole répandu en mer depuis avril « a été dispersé ou retiré de l’eau ».

Faux,c’est tout le contraire!!!

« La longue lutte pour arrêter la fuite et maîtriser le pétrole est près d’arriver à son terme. Et nous en sommes très contents. Nos opérations de dépollution, toutefois, vont continuer », a remarqué le président.

Un optimisme partagé par l’amiral Thad Allen, chargé de la lutte contre la catastrophe pour le gouvernement américain.

L’administration, a dit M. Allen lors du point de presse quotidien de la Maison Blanche, est « très optimiste sur le fait qu’il n’y aura plus de fuite de pétrole dans la nature ».

Laisses moi rire!!!

L’opération « static kill », consistant à injecter suffisamment de boue de forage pour repousser le pétrole au fond du puits et le condamner, avait commencé dans le golfe du Mexique mardi à 20H00 GMT.

Elle s’est poursuivie pendant huit heures, la durée nécessaire aux ingénieurs du groupe pétrolier britannique pour mesurer la pression dans le puits après les injections de matières et s’assurer du succès de l’opération.

« La pression du puits est à présent contenue par la pression hydrostatique des boues injectées, ce qui était l’objectif souhaité de l’opération static kill », selon le groupe.

Faux,je viens de le prouver!!!

En tout, quelque 4,9 millions de barils (780 millions de litres) se sont échappés du puits – dont 800.000 barils (127 millions de litres) ont été récupérés – mettant en péril le riche écosystème des cinq Etats côtiers du golfe du Mexique et menaçant l’économie locale.

Cette opération met aussi fin à un cauchemar de plus de trois mois pour le géant britannique, à qui la marée noire a déjà coûté plusieurs milliards de dollars et qui a vu sa réputation ternie après les échecs de plusieurs tentatives de colmatage.

Selon BP, les résultats de pression observés dans les heures à venir permettront de décider de procéder ou non à de nouvelles injections de boues, avant de verser au fond du puits du ciment qui jouera le rôle de bouchon définitif.

Le groupe a annoncé qu’il poursuivrait sa collaboration avec les autorités américaines « pour déterminer la prochaine étape, où nous déciderons si nous injectons du ciment dans le puits par la même voie ».

Car, si des fuites sont détectées, le versement de ciment n’aura pas lieu, et les ingénieurs procéderont directement à l’opération « bottom kill » prévue à la mi-août. Le procédé consistera à mettre en service deux puits de secours afin de cimenter définitivement le puits par en-dessous.

Environ trois quarts du brut qui s’est déversé dans le golfe du Mexique ont déjà été éliminés, a déclaré Carol Browner, une responsable de la Maison Blanche pour les questions d’énergie et d’environnement.

« Les scientifiques nous disent qu’environ 25% (du pétrole) n’a pas été récupéré, ne s’est pas évaporé ou n’a pas été pris en charge par Mère nature », a-t-elle dit sur la chaîne ABC.

Malgré l’espoir de tourner enfin la page de la catastrophe, les Américains et l’administration demeurent préoccupés par ses conséquences écologiques à long terme.

Jane Lubchenco, la directrice de l’Agence océanique et atmosphérique américaine (NOAA), a dit rester inquiète « de l’impact à long terme » de la marée noire sur l’écosystème qui pourrait se faire ressentir « pendant des années et peut-être des décennies ».

Selon un sondage réalisé par le Centre national de préparation aux catastrophes (NDCP) auprès de 1.200 habitants des zones concernées, 40% d’entre eux disent avoir été touchés directement, 20% rapportant des conséquences économiques.

(©AFP / 04 août 2010 21h01)

Allez,encore un petit effort les bouffons,vous y étes presque!!!! PFFFFOUUUUUU!!!!!

 
2 Commentaires

Publié par le 4 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Fuite de pétrole dans une rivière du Michigan!

http://www.bbc.co.uk/news/world-us-canada-10783541

Traduction Google:

« gazoduc canado- fuites d’huile dans la rivière du Michigan

Carte du Michigan

Un oléoduc transportant du pétrole de l’État américain de l’Indiana à l’Ontario , le Canada a versé plus de 800.000 gallons ( 3m litres ) d’huile dans un ruisseau qui se jette dans la rivière Kalamazoo , au Michigan.

Un porte-parole de l’entreprise en cours d’exécution du pipeline , d’Enbridge Energy Partners , a déclaré un dysfonctionnement avait causé la fuite .

Le déversement a tué poissons et la faune en voie de disparition dans la région .

Les fonctionnaires ont déclaré les pompes qui alimentent le pipeline avait été arrêtée dès que la fuite a été découverte .

Les 30 pouces ( 76cm ) de pipeline transporte 8m de gallons de pétrole par jour entre les villes de Griffith , en Indiana , et à Sarnia , en Ontario .

Le gazoduc, appelé le réseau de Lakehead , est l’un des plus grands dans le monde .

Une odeur âcre plane désormais sur la vallée de la rivière Kalamazoo , le rapport des médias locaux.

L’huile à l’origine déversées dans le ruisseau Talmadge dans le comté de Calhoun , au Michigan , au nord – ouest de la rivière Kalamazoo . »

* déversement d’hydrocarbures Michigan Une rediffusion de déversement du Golfe ? *

les entreprises , aidées par le gouvernement , ne veulent pas que les médias aient accès au site pour prendre des photos et vidéos afin de voir ce qui se passe!  »

Tout comme pour la fuite BP!

D’autres liens:

http://www.myfoxdetroit.com/dpp/news/local/oil-pipeline-leak-pollutes-major-michigan-river-20100728-mr

http://www.clickondetroit.com/news/24410180/detail.html

http://www.battlecreekenquirer.com/article/20100728/NEWS01/7280318/Granholm-slams-Enbridge-on-spreading-oil-spill

 

Le lac Michigan est le deuxième des Grands Lacs d’eau douce en volume et le troisième plus grand Grands Lacs par sa superficie derrière le lac Supérieur et le lac Huron.

Nous sommes vraiment en droit de nous demander si tout cela n’est pas voulu!Toutes ces fuites en si peu de temps,ce n’est pas normal du tout!

 

 
5 Commentaires

Publié par le 28 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Pérou: 300 à 400 barils de pétrole déversés dans un affluent de l’Amazone

LIMA – Jusqu’à 400 barils de pétrole, soit 63.000 litres, se sont déversés dans un fleuve du nord-est du Pérou affluent de l’Amazone, après un incident samedi sur une barge de transport de pétrole, a indiqué lundi la société argentine Pluspetrol qui l’affrêtait.

Le bateau transportait quelque 5.000 barils

L’incident est survenu à l’accostage dans le port de Saramuro sur le fleuve Maranon, qui rejoint l’Ucayali pour se fondre dans l’Amazone, à quelque 1.000 km au nord-est de Lima, ont indiqué les autorités portuaires et locales.

« La fuite est de l’ordre de 300 à 400 barils au maximum, étant donné que la barge était à quai, les pompes ont pu être actionnées, et tout le pétrole a pu être sorti de l’embarcation », a déclaré un responsable de Pluspetrol, Daniel Guerra.

La fuite a été « rapidement contrôlée et contenue », a affirmé dès dimanche Pluspetrol dans un communiqué, sans préciser la nature de l’incident.

Une centaine d’experts étaient « en train de procéder au nettoyage » de la zone lundi, a ajouté M. Guerra, en « coordination totale » avec les autorités locales.

Le nord amazonien est l’un des principaux bassins d’hydrocarbures du Pérou.

(©AFP / 21 juin 2010 22h20)

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Egypte: des nappes de pétrole menacent des zones touristiques et naturelles

LE CAIRE – Des nappes de pétrole provenant de fuites dans une plateforme pétrolière de la côte égyptienne de la mer Rouge menacent la vie sous-marine aux abords de stations touristiques, a indiqué dimanche une organisation égyptienne non-gouvernementale de protection de l’environnement.

Les fuites sont apparues au nord d’Hurghada et sa région, qui attire chaque année des millions de touristes en raison notamment de fonds sous-marins d’une richesse exceptionnnelle, a indiqué à l’AFP Amr Ali, directeur de la Hurghada Environmental Protection and Conservation Agency (HEPCA).

« Cela a commencé il y a cinq jours et les entreprises responsables n’en ont informé personne. C’est une catastrophe », a déclaré M. Ali, en ajoutant que les nappes de pétrole avaient commencé de polluer des zones protégées et d’atteindre des plages touristiques.

M. Ali a assuré que « nous entreprendrons toutes actions légales pour que cela ne se reproduise plus », mais n’a pas voulu donner le nom des entreprises en cause en invoquant des raisons juridiques.

Les ministères de l’Environnement et du Tourisme ont de leur côté assuré que les fuites étaient contenues et que des mesures étaient prises pour « traiter la pollution », a rapporté l’agence officielle Mena.

Les ministres de l’Environnement Maged George et du Pétrole Sameh Fahmy ont tous deux visité la zone samedi.

Pour le directeur de l’HEPCA cette mobilisation n’est toutefois pas suffisante. « Les visites ne servent pas à grand chose. Nous souhaiterions un plan d’action clair, et aussi que des normes plus strictes soient appliquées aux plateformes pour protéger les zones naturelles », a-t-il déclaré.

(©AFP / 20 juin 2010 16h17)

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Deepwater:le colmatage n’a pas tenu!!!

Comme vous pourrez le constater sur la webcam installée,l’opération a échouée…!

http://www.bp.com/liveassets/bp_internet/globalbp/globalbp_uk_english/homepage/STAGING/local_assets/bp_homepage/html/rov_stream.html

Samedi 29 Mai

On peut sans trop se tromper dire que toutes leurs tentatives ont échouées,ce qui ne m’étonne qu’à moitié!

Je ne saurais vous dire ce qui sort actuellement de cette fuite,pas de précision ni d’infos depuis ce matin,preuve peut-être que tout va bien plus mal qu’on ne le pense.

20h30

Effectivement,en regardant la webcam,on voit bien que nous avons au moins 2 fuites biens distinctes et qui crachent à priori du pétrole,donc rien n’a été résolu pour l’instant!

Dimanche 30 Mai

Ce qui suit confirme mes dires d’hier,le colmatage a foiré !!!!

«  »ROBERT (Etats-Unis) – La dernière tentative de colmatage de la fuite de pétrole à l’origine de la marée noire dans le golfe du Mexique est un échec, a annoncé samedi le groupe pétrolier BP, en ajoutant qu’il allait se tourner vers une nouvelle méthode pour mettre fin à la fuite.

Le président américain Barack Obama a exprimé son inquiétude après l’annonce de l’échec et mis en garde contre les risques de la nouvelle option.

« Alors que nous avons d’abord reçu des retours positifs sur l’opération, il apparaît clairement maintenant que cela n’a pas marché », a déclaré Barack Obama dans un communiqué, après s’être entretenu avec de hauts responsables sur la situation dans le golfe du Mexique.

« Après trois jours entiers de tentative, nous avons été dans l’incapacité de contenir la fuite », a de son côté déclaré l’officier directeur d’exploitation de BP, Doug Suttles, dans un point de presse.

« Nous avons décidé de nous tourner vers une nouvelle option » pour tenter de colmater la fuite, a-t-il ajouté.

Tous les espoirs se portent désormais sur l’installation d’un nouveau dispositif prévoyant de sectionner les pipelines endommagés et d’y ajuster une structure permettant de capturer le pétrole puis de le siphonner jusqu’à un navire en surface.

« Ce dispositif n’est pas sans risque et n’a jamais été expérimenté auparavant à cette profondeur » de 1.500 mètres, a rappelé le président américain.

L’ancienne option, qui était déjà hautement délicate et sans précédent à cette profondeur (1.500 mètres), consistait à envoyer dans le puits un mélange d’eau et de matières solides. Une fois le flux de pétrole stoppé grâce à cette « boue », il s’agissait de cimenter la source. «  »

 
1 commentaire

Publié par le 30 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Nouvel essai de colmatage de la fuite par BP en direct live

Pour ceux que cela intéresse,BP tente de boucher la fuite à l’heure où j’écris ce message.

Voir ici en direct avec webcam:

http://www.bp.com/liveassets/bp_internet/globalbp/globalbp_uk_english/homepage/STAGING/local_assets/bp_homepage/html/rov_stream.html

Mise à jour:

Pour l’instant rien n’a changé et bizarrement on ne nous montre pas le tuyau principal d’où s’échappe cette merde,on a vraiment l’impression qu’ils se foutent de nous ces connards!!!!

Et pour ne rien arranger:

 » Dans le même temps, 125 bateaux de pêche qui participaient à des opérations de nettoyage de la marée noire au large de la Louisiane (sud des Etats-Unis) ont été rappelés, quatre membres d’équipages ayant signalé des problèmes de santé.

Ces personnes à bord de trois bateaux « ont dit avoir souffert de nausées, de vertiges, de maux de tête et de douleurs à la poitrine » mercredi en milieu d’après-midi (heure locale) et, « par précaution », tous les navires ont été rappelés, a indiqué le chef des garde-côtes locaux, Robinson Cox.  »

Je vous raconte pas si cela devait échouer et durer encore des jours voir des semaines,ce sont tous les riverains des cotes qui pourraient souffrir de ce genres de maux!!!!

A l’heure qu’il est,ce n’est pas moins de 160 kms de cotes qui sont touchées!!!

De plus,la saison des cyclones va commencer et cela risque de disperser toute cette daube à l’intérieur des terres,le pire est à venir!!!!!

14h30

Selon BP, le puits de pétrole n’émettrait plus que des boues.

Le puits de pétrole du Golfe du Mexique semble ne plus dégager que des boues, six heures après le début de l’opération de colmatage dite de « top kill », annonce le directeur des opérations du groupe pétrolier BP.

« Ce que l’on voit sortir au sommet de la conduite montante est selon toute vraisemblance de la boue », a déclaré Doug Suttles lors d’une téléconférence de presse organisée de Louisiane.

 « Nous ne pouvons pas le confirmer étant donné qu’il est impossible de prélever un échantillon. Nous ne saurons que nous avons réussi que lorsque plus rien ne sortira », a-t-il ajouté.

 L’opération se déroule selon lui comme prévu, et sa réussite ne pourra être confirmée qu’après 24 heures. En cas d’échec, un couvercle sera placé sur le puits pour capter le pétrole, a-t-il ajouté.

 L’opération consiste à injecter des fluides de forage lourds, ou « boues », dans le puits pour bloquer l’échappement de pétrole et permettre ainsi de boucher ensuite pour de bon la fuite avec du béton.

http://fr.news.yahoo.com/4/20100527/tsc-usa-maree-noire-topkill-011ccfa.html

 » Bon sang mais c’est bien sur » qui ira vérifier ce que disent ces enfoirés….!

Pour moi cela a la même allure que ce qui sortait hier,mais bon….

Je crois que l’on est en train de nous enfumer grave….l’avenir nous le dira. »

 
Poster un commentaire

Publié par le 27 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Du nouveau sur l’enquéte de la plateforme Deepwater

Marée noire aux USA: une fuite avait été détectée sur la plateforme

WASHINGTON – Les parlementaires américains qui enquêtent sur la dramatique marée noire du golfe du Mexique ont affirmé mercredi disposer d’éléments indiquant qu’un dispositif crucial de sécurité de la plateforme, « mal conçu », fuyait avant l’accident.

Le président de la commission à l’Energie et au Commerce de la Chambre des représentants, le démocrate Henry Waxman, s’est intéressé de près à la « valve de secours » de la plateforme « Deepwater Horizon », qui a pour fonction de bloquer une émission intempestive de pétrole ou de gaz.

« Nous avons appris auprès de Cameron, le fabriquant de la valve de secours, que l’appareil avait une fuite au niveau d’un système hydraulique crucial et était mal conçu », a dit M. Waxman.

Le représentant démocrate, Bart Stupak, a précisé que cette fuite était située dans le système hydraulique permettant d’actionner les appareils qui scellent le puits en cas de problème.

Ces propos surviennent alors que les parlementaires organisent une deuxième journée d’auditions concernant l’explosion de la plateforme le 20 avril (BIEN: le 20 avril) qui a fait 11 morts, et déverse 800.000 litres de brut quotidiennement dans le golfe du Mexique depuis qu’elle a coulé le 22 avril.

Les responsables du géant pétrolier britannique BP, qui exploitait la plateforme, de Transocean, qui en était propriétaire, et d’Halliburton, qui a mené d’importantes opérations de sécurisation du puits, étaient de nouveau sur la sellette au Congrès.

« Plus j’en apprends sur cet accident, plus je suis inquiet », a relevé M. Waxman. « Si les plus grands groupes pétroliers au monde et les compagnies travaillant avec eux avaient été plus prudents, 11 vies auraient pu être sauvées et nos côtes protégées ».

Henry Waxman a aussi pris pour cible Halliburton. « Il y a des preuves qui montrent que le puits avait passé avec succès des contrôles de pression, mais pas tous et notamment pas certains qui étaient cruciaux », a-t-il dit en pointant la responsabilité de l’entreprise américaine.

M. Waxman a aussi cité un document de BP du 6 mai dans lequel le géant pétrolier indique, selon lui, qu’il y avait « une brèche quelque part dans le puits » qui a laissé un gaz explosif, du méthane, s’introduire à l’intérieur.

BP

HALLIBURTON

(©AFP / 12 mai 2010 21h21)

Tous au courant,donc tous coupables!!! Bande de raclures décérébrées!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , ,

Marée noire aux USA: pose d’un « couvercle » anti-fuite épisode 2

VENICE (Etats-Unis) – Le géant pétrolier BP a annoncé mercredi avoir déposé au fond de la mer le nouveau « couvercle » destiné à endiguer la fuite de pétrole qui provoque une vaste marée noire dans le golfe du Mexique, après l’échec du précédent.

« Le +couvercle+ a été descendu au fond de la mer la nuit dernière et se trouve actuellement dans la zone immédiate de la fuite, et le plan est de le placer sur celle-ci afin qu’il soit opérationnel d’ici la fin de la semaine », a indiqué à l’AFP un responsable de BP, Bryan Ferguson.

La semaine dernière, le groupe qui exploitait la plateforme Deepwater Horizon, qui a sombré à 80 km des côtes de Louisiane le 22 avril après une explosion, avait déjà tenté une opération similaire, espérant stopper l’écoulement quotidien de 800.000 litres de brut.

BP avait placé une sorte d’entonnoir d’acier mesurant 12 mètres de haut et pesant une centaine de tonnes sur la fuite, afin de récupérer le pétrole, mais avait été contraint samedi de retirer cette chape en raison de la formation de cristaux similaires à de la glace, sous l’effet du gaz et de l’eau.

Le nouveau couvercle étant beaucoup plus petit, avec 1,6 tonnes pour environ 2,4 mètres de hauteur, BP espère limiter cette formation de cristaux, d’autant que de l’eau chaude et du méthanol pourront y être injectés à cet effet.

Mais alors que la marée noire continue de menacer la faune et la flore locale au grand dam de l’administration américaine, le responsable de BP a toutefois relevé qu’il s’agissait « d’un procédé inédit et très complexe ».

BP

Les paris sont ouverts!!! 😦

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :