RSS

Archives de Tag: europe

L’Euro est en train de tuer l’Europe….

Afficher l'image d'origine

 

L’Euro est littéralement en train de détruire les nations et les économies de l’UE. Depuis que le régime des devises fixes est entré en vigueur dans les transactions en 2002, en remplacement des monnaies nationales, le régime des taux de change fixes a dévasté l’industrie dans les États périphériques au sein des 19 membres de l’Euro, en donnant un avantage disproportionné à l’Allemagne. La conséquence peu remarquée a été une contraction de l’activité industrielle et l’impossibilité de résoudre les crises bancaires qui en résultèrent. L’Euro est un désastre monétariste, et la dissolution de l’UE, désormais pré-programmée, n’en sera qu’une conséquence.

Ceux d’entre vous qui sont habitués à mes réflexions sur l’économie savent déjà ce que je pense du concept tout entier de mondialisation : un terme qui fut popularisé sous la présidence de Bill Clinton afin de rendre “glamour“ l’agenda des multinationales qui venait d’émerger avec la création de l’Organisation mondiale du commerce en 1994, qui n’est en fait qu’un jeu de dupes destructeur au profit de quelques centaines d’« acteurs mondiaux » géants. La mondialisation détruit les nations pour faire progresser l’agenda de quelques centaines de multinationales géantes échappant à toute règlementation. Elle se base sur une théorie réfutée, qui fut promue par le partisan anglais du libre-échange au XVIIIe siècle, David Ricardo, connue sous le nom de Théorie de l’avantage comparatif, et utilisée depuis par Washington pour justifier l’élimination de toutes les barrières commerciales protectionnistes, au bénéfice des « acteurs mondiaux » les plus puissants, pour la plupart basés aux États-Unis.

Le projet américain en voie de capoter, connu sous le nom de Partenariat Trans-Pacifique (PTP) ou Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (PTCI), n’est quasiment que du Mussolini sous stéroïdes. Les quelques centaines de multinationales les plus puissantes vont se trouver formellement au-dessus des lois nationales, si nous sommes assez fous pour élire des politiciens corrompus soutenant une telle absurdité. Cependant, rares sont ceux qui ont étudié de près les conséquences du renoncement à la souveraineté monétaire de leur pays au profit de l’Euro…..

La suite ICI .

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 janvier 2017 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

retraite à 50 ans avec 9.000 euros par mois pour les fonctionnaires de l’UE

par Sandra De Soie

A DIFFUSER LE + LARGEMENT POSSIBLE S.V.P. !!!

Hier, l’émission « les auditeurs ont la paroles » sur RTL commentait la présentation du livre de ‘papa’ Daerdenne sur les pensions.

J’ai voulu intervenir sur l’antenne pour faire remarquer aux politiciens (même Leterme premier) qui reconnaissent que nous devrons travailler plus longtemps qu’ils devraient montrer l’exemple en effet : un parlementaire belge peut profiter de sa pension (pas la pré-pension) à l’âge de 52 ans et une carrière COMPLETE de 20ans de service.

Bien sûr, on ne m’a pas fait passer à l’antenne, mais ce matin je reçois le mail ci-après… A méditer ! Je précise qu’un article sur les pensions est paru dans « Le Vif » et confirme ce qui suit en ajoutant même qu’un parlementaire européen peut avoir une pension après seulement 5 années d’exercices.

Travaille bon peuple, il te faut assurer le train de vie de tous ces INDISPENSABLES fonctionnaires ! Luc Thierry Bruxelles !

Intéressant au moment on le gouvernement parle de réforme des retraites!  Vous avez remarqué que nos politiques se battent comme des fous pour rentrer dans l’administration européenne Et pourquoi ? *Scandaleux, tout simplement.* *Envoyez ceci aux Européens que vous connaissez !!!


 Cette année, 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une pension de 9.000 Euros par mois.

Oui, vous avez bien lu ! Afin d’aider l’intégration de nouveaux fonctionnaires des nouveaux états membres de l’UE (Pologne, Malte, pays de l’Est…), les fonctionnaires des anciens pays membres ( Belgique , France , Allemagne..) recevront de l’Europe un pont d’or pour partir à la retraite. 

POURQUOI ET QUI PAIE CELA ?

Vous et moi travaillons ou avons travaillé pour une pension de misère, alors que ceux qui votent les lois se font des cadeaux dorés.

 La différence est devenue trop importante entre le peuple et les « dieux de l’Olympe » !

Les technocrates européens jouissent de véritables retraites de nababs.. Même les parlementaires qui, pourtant, bénéficient de la « Rolls  » des régimes spéciaux, ne reçoivent pas le tiers de ce qu’ils touchent… C’est dire ! Giovanni Buttarelli, qui occupe le poste de « contrôleur adjoint de la protection des données », aura acquis après seulement 1 an et 11 mois de service (en novembre 2010), une retraite de 1 515 € / mois. L’équivalent de ce que touche, en moyenne, un salarié français du secteur privé après une carrière complète (40 ans). Son collègue, Peter Hustinx, vient de voir son contrat de cinq ans renouvelé. Après 10 années, lui aura droit à près de 9 000 ¤ de retraite / mois. C’est simple, plus personne ne leur demande des comptes et ils ont bien décidé d’en profiter. C’est comme si, pour leur retraite, on leur avait fait un chèque en blanc. En plus, beaucoup d’autres technocrates profitent d’un tel privilège : 1. Roger Grass, greffier à la Cour de justice européenne, va toucher 12 500 € de retraite par mois. 2. Pernilla Lindh, juge au Tribunal de première instance, 12 900 € / mois. 3. Damaso Ruiz-Jarabo Colomer, avocat général, 14 000 € / mois. Consultez la liste : 

http://www.sauvegarde-retraites.org/docs/Retraite_Hauts_fonctionnaires_europeens_Annexe_3_Etude_27.pdf 

Dans cette liste vous trouverez un certain Jacques Barrot ( 73 ans) avec une retraite de 4 728.60 € de retraite pour 5 années de commissaire européen aux transport. A cela il faut ajouter sa retraite d’ancien député , celle d’ancien ministre , d’ancien président du Conseil général de la Haute Loire , de maire d’Yssingeaux et pour couronner cette brillante carrière, il a été aujourd’hui 23 février 2010 nommé au Conseil Constitutionnel. Pour eux, c’est le jackpot. En poste depuis le milieu des années 1990, ils sont assurés de valider une carrière complète et, donc, d’obtenir le maximum : 70 % du dernier salaire. Car, c’est à peine croyable… Non seulement leurs pensions crèvent les plafonds mais il leur suffit de 15 années et demie pour valider une carrière complète alors que pour vous, comme pour moi, il faut se tuer à la tâche pendant 40 ans et, bientôt, 41 ans.

Face à la faillite de nos systèmes de retraite, les technocrates de Bruxelles recommandent l’allongement des carrières : 37,5 ans, 40 ans, 41 ans (en 2012), 42 ans (en 2020), etc. Mais, pour eux, pas de problème, le taux plein c’est 15,5 ans… De qui se moque-t-on ? A l’origine, ces retraites de nababs étaient réservées aux membres de la Commission européenne puis, au fil des années, elles ont également été accordées à d’autres fonctionnaires.

Maintenant, ils sont toute une armée à en profiter : juges, magistrats, greffiers, contrôleurs, médiateur, etc. Mais le pire, dans cette affaire, c’est qu’ils ne cotisent même pas pour leur super retraite. Pas un centime d’euro, tout est à la charge du contribuable… Nous, nous cotisons plein pot toute notre vie et, au moindre retard de paiement, c’est la déferlante : rappels, amendes, pénalités de retard, etc. Aucune pitié.

Eux, ils (se) sont carrément exonérés. On croit rêver ! Rendez-vous compte, même les magistrats de la Cour des comptes européenne qui, pourtant, sont censés « /contrôler si les dépenses de l’Union européenne sont légales, faites au moindre coût et pour l’objectif auxquelles elles sont destinées…/ « , profitent du système et ne paient pas de cotisations. Et, que dire de tous ces technocrates qui ne manquent pas une occasion de jouer les « gendarmes de Bruxelles » et ne cessent de donner des leçons d’orthodoxie budgétaire alors qu’ils ont les deux mains, jusqu’aux coudes, dans le pot de confiture ?

A l’heure où l’avenir de nos retraites est gravement compromis par la violence de la crise économique et la brutalité du choc démographique, les fonctionnaires européens bénéficient, à nos frais, de pensions de 12 500 à 14 000 € / mois, après seulement 15 ans de carrière et sans même cotiser…

C’est une pure provocation ! Mon objectif est d’alerter tous les citoyens des états membres de l’Union Européenne. Ensemble nous pouvons créer un véritable raz de marée. Il est hors de question que les technocrates européens continuent à jouir, à nos frais et en toute impunité, de telles retraites. Nous allons leur remettre les pieds sur terre. Sauvegarde Retraites a réalisé une étude précise et très documentée qui prouve par « A+B » l’ampleur du scandale. Elle a déjà été reprise par les médias.

_http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867__

 *_Diffusons, diffusons massivement auprès de tous les relais de vingt-sept pays de l’Union Européenne, il en restera bien quelque chose !!!
 
 
 
 

Étiquettes : , ,

TREMBLEZ ! CUPIDES VAUTOURS : VOUS AVEZ REVEILLES LE PEUPLE QUI COUPE LA TETE AUX ROIS

Vautours 2.jpg

 

MEDIAPART

Par victorayoli

 

Ô, gouvernants POURRIS dans votre CITADELLE,
Vous pouvez nous berner à n’en jamais finir,
Mais quand aura paru la première Hirondelle,
Vous n’empêcherez pas le PRINTEMPS de venir.

Nicolas Descamino

Autistes. Vous ne voyez rien, vous n’entendez rien, vous ne comprenez rien. Vous ne percevez pas cet immense ras le bol qui prend les Français aux tripes. Vous continuez à manier la morgue et le mensonge, le mépris et l’anathème. Vous niez jusqu’au ridicule le rejet global, total de votre politique d’INJUSTICE généralisée par un peuple qui a enfin ouverts les yeux. Enfermés dans vos certitudes, vous n’entendez pas la juste colère qui gronde, qui enfle, et qui va vous submerger.

Bêtise, aveuglement, veulerie, avidité, clanisme sont les seules vertus qui vous animent. Et pour cause : vous et votre chef mafieux n’êtes que les marionnettes des puissants, des cupides, des tricheurs, des voleurs, des vautours en col blanc. De ces charognards qui se tapissent la tripe de sauces chaudes et onctueuses au Fouquet’s puis se partagent – entre deux rots puants – les dépouilles d’un pays qu’ils saccagent, abandonnant en ricanant à la rue les millions de travailleurs kleenex qu’ils exploitent puis jettent. Et vous êtes leurs complices.

Enfin réveillé, le Peuple exige ses droits, le Peuple exige son dû, le Peuple exige le respect, le Peuple est prêt à vous imposer l’article 35 de la déclaration du 24 juin 1795 : « Quand le gouvernement viole les droits du Peuple, l’insurrection est pour le Peuple, et pour chaque portion du Peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. » 

Selon l’adage « séparer pour mieux régner », vous dressez en toute occasion les Français les uns contre les autres : les travailleurs du privé contre ceux du service public, les jeunes contre les vieux, les pauvres contre les riches, les « Gaulois » contre les « Céfrancs ». Mais ça suffit : entendez la rue qui gronde. Regardez marcher, protester, gueuler la main dans la main fonctionnaires et ouvriers, lycéens et retraités, Français « souchiens » et Français venus d’ailleurs. Tous unis contre votre politique désastreuse. Tous unis pour vous renvoyer à votre juste place : les poubelles de l’histoire.

Ils sont des millions à vous dire « Basta ! »

Des millions à vous dire « Merde ! »,

Des millions à vous dire « CASSEZ-VOUS ! ».

Vous en êtes encore à croire que c’est votre contre-réforme sur la retraite – monument d’injustice s’il en est – qui est au centre des mouvements sociaux qui secouent le pays. Mais vous ne comprenez décidément rien du rien ! Elle est dépassée la question des retraites : c’est un rejet total de tout ce que vous êtes, de tout ce que vous faites qui est en cause. C’est une remise en cause de cette cinquième république que vous avez défigurée jusqu’à la caricature. De cette cinquième république au service des seuls riches, de cette caricature de république des scandales Woerth-Bettencourt, Karachi, Tapie et autres. De cette république des coquins et des copains. Ras le bol ci-devant pseudos « élites ». Ras les couilles ci-devant parasites. Ras les couilles de la précarité, du chômage, de l’exploitation jusqu’à l’esclavage, de la répression et du flicage. 

Vous vous gargarisez parce que vos spadassins « débloquent » quelques dépôts de carburants ? Qu’importe : le blocage reprend ailleurs. Vous vous gargarisez parce que vos spadassins « débloquent » quelques lycées ? Qu’importe, lycéens et étudiants – rompus aux techniques internet, facebook et twitter – se regroupent immédiatement ailleurs. Vous vous gargarisez parce que les métros circulent mieux ? Qu’importe : les routiers bloquent la circulation. C’est vous qui débloquez.

La vérité, c’est que vous tremblez ! La vérité, c’est que vous voyez poindre le spectre de ce qui est, pour vous et vos maîtres du Caca-rente, l’horreur absolue : le blocage de l’économie. Perdre du fric ! Voilà ce qui vous fait trembler ! Et vous allez en perdre du fric ! Beaucoup ! Du fric que vous pompez sur le dos des salariés. 

Tremblez stupides guignols !

Retournez dans vos bauges cupides menteurs, gluants usurpateurs sans honneur ni courage ! 

TREMBLEZ ! IMPRUDENTE ET TRISTE VERMINE :

VOUS AVEZ REVEILLES LE PEUPLE QUI COUPE LA TETE AUX ROIS

 

Victor

http://www.mediapart.fr/club/blog/victorayoli/201010/tremblez-cupides-vautours-vous-avez-reveilles-le-peuple-qui-coupe-la-te

 

Excellent et ceci est valable pour toute  l’oligarchie décérébrée et sa horde de bouffons!

 

 

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Zone euro: la croissance de l’activité privée au plus bas depuis un an

Bruxelles (awp/afp) – La croissance de l’activité privée dans la zone euro a encore ralenti en octobre, pour tomber à son plus bas depuis un an, selon une première estimation jeudi de l’indice des directeurs d’achats (PMI).

L’indice, qui synthétise l’activité dans l’industrie et les services, est tombé à 53,4 points après 54,1 points en septembre, a annoncé la société Markit qui le réalise.

C’est son troisième mois consécutif de recul.

Le PMI reste cependant, pour le quinzième mois consécutif, au-dessus de la barre des 50 points qui signale une progression de l’activité. Mais son recul montre que le rythme de cette progression ralentit.

Dans le secteur manufacturier, il a augmenté à 54,1 points, contre 53,7 points en septembre.

Dans le secteur des services, le PMI a en revanche reculé à 53,2 points, contre 54,1 points en septembre. C’est son plus bas niveau depuis huit mois.

Par ailleurs, les écarts entre pays continuent à être préoccupants. La situation s’est encore aggravée dans les pays dits de la « périphérie » (Grèce, Espagne, Irlande, Italie), tandis que l’Allemagne et la France continuent de mener la reprise, indique Markit.

Par ailleurs, si la croissance accélère en Allemagne, la France connaît un ralentissement marqué, précise le communiqué.

L’indice PMI du mois d’octobre « indique que la reprise continue de s’essouffler dans le secteur privé de la zone euro en ce début de quatrième trimestre », a souligné Chris Williamson, chef économiste chez Markit.

En particulier, « la faiblesse du secteur des services soulève de plus en plus d’inquiétudes, notamment en raison de l’accélération de la contraction de l’activité en dehors de la France et de l’Allemagne », a-t-il ajouté.

jq

(AWP/21 octobre 2010 11h25)

 
Poster un commentaire

Publié par le 21 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Français ! Vos députés vous escroquent !

Ils se gardent bien d’en parler !
Par un vote du 3 septembre 2010, les députés ont rejeté à la quasi-unanimité l’amendement n°249 Rect. proposant d’aligner leur régime spécifique de retraite (dont bénéficient également les membres du gouvernement) sur le régime général des salariés.
Alors qu’ils n’ont de cesse d’expliquer l’importance de réformer rapidement un régime de retraite en déficit, les parlementaires refusent donc d’être soumis au régime de retraite de la majorité des Français.
C’est ce qu’ils appellent une réforme « juste » paraît-il !

source : www.assemblee-nationale.fr/13/amendements/2770/277000249.asp

Les haut fonctionnaires européens :

http://www.sauvegarde-retraites.org/docs/Retraite_Hauts_fonctionnaires_europeens_Annexe_3_Etude_27.pdf
http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-05-19/revelations-les-retraites-en-or-des-hauts-fonctionnaires-europeens/916/0/344867__

Coucou les gens,vous les voyez là vos élus de la ripoublique et Européens,tous pourris,tout çà pour garder leurs petits priviléges de nantis!

allez,Sacrifiez-vous petit peuple et continuez à engraisser l’oligarchie nationale et mondiale,ou alors,réveillez-vous une bonne fois et débarrassez-vous de ce systéme qui n’a plus lieu d’exister…!!!

Faites tourner svp…

 

Étiquettes : , , , , , , , , ,

Cyberattaque:même l’Europe est sur le pied de guerre!

BRUXELLES – L’Union européenne est en mesure de se protéger contre une attaque informatique contre ses infrastructures vitales, mais il reste encore à assimiler à un crime la création et l’utilisation de logiciels malveillants, a annoncé jeudi la Commission européenne.

« Non, nous ne sommes pas complètement nus » au sein de l’UE face à une cyberattaque contre des infrastructures vitales, a assuré devant la presse la commissaire en charge des questions de sécurité, Cecilia Malmström.

Mais « la législation européenne est complètement dépassée et il faut remédier aux carences », a-t-elle mis en garde.

La fabrication et l’utilisation de virus informatique n’est pas encore un délit dans de nombreux pays de l’UE.

« Les Etats se préparent (à une cyberattaque) et nous faisons en sorte à la Commission d’améliorer les outils pour que la législation soit plus adaptée », a-t-elle expliqué.

Plusieurs pays de l’UE ont été la cible en janvier et février 2009 d’un virus informatique, Conficker, qui a affecté les ordinateurs des forces armées en France, en Allemagne et au Royaume-Uni, rappelle la Commission. Les avions de combat Français on été dans l’impossibilité de décoller, souligne-t-elle.

L’attaque informatique via le virus Stuxnet d’infrastructures sensibles, notamment en Iran, « montre que la menace est énorme », a souligné Mme Malmström. « Beaucoup de spéculations entourent le virus Stuxnet », a-t-elle prudemment noté.

Mais la commissaire a jugé qu’un « code de bonne conduite » entre les gouvernements de la planète pourrait s’avérer nécessaire. La création et l’utilisation de tels virus par des Etats n’est plus du domaine de la science fiction, a-t-elle reconnu.

« Mais il y a beaucoup à faire et c’est un projet de longue haleine », a-t-elle estimé.

La commissaire aux nouvelles technologies Neelie Kroes a néanmoins jugé utile que l’UE évoque un tel code avec ses partenaires. « Nous pourrions en parler lors du sommet avec les Etats-Unis en novembre », a-t-elle commenté.

Cecilia Malmström a insisté sur les méfaits quotidiens de la cybercriminalité avec « l’utilisation de virus pour violer des identités afin de détourner des fonds, s’emparer d’informations sensibles, espionner, saboter, réaliser des actes terroristes » et sur les « dommages considérables » causés par les logiciels malveillants.

La proposition de loi présentée par les deux commissaires veut « criminaliser la création et l’utilisation de logiciels malveillants », et renforcer la coopération entre les Etats.

Elle veut rendre punissable la création et l’utilisation de logiciels malveillants dans l’UE ou affectant des intérêts dans l’UE afin de pouvoir les punir par des peines de 2 à 5 ans de prison.

La dimension mondiale de la cybercriminalité impose une étroite coopération avec les pays tiers, d’où pourraient partir une cyberattaque affectant des intérêts dans l’UE.

La proposition défendue par Mme Malmström et Kroes vise également à renforcer les moyens de l’Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information (ENISA) basée en Grèce à Héraklion, sur l’île de Crête.

« Nous espérons un accord au sein de l’UE sur cette proposition pour 2012 », a déclaré Mme Kroes.

(©AFP / 30 septembre 2010 16h36)

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

L’aide à la Grèce, un « euphémisme » pour une aide aux banques

BRATISLAVA – Le ministre slovaque des Affaires étrangères Mikulas Dzurinda a estimé mardi que l’aide européenne accordée à la Grèce endettée, à laquelle son pays avait refusé de contribuer, n’était qu’un « euphémisme » pour une aide aux grandes banques.

« L’aide à la Grèce est un euphémisme. Il s’agit de sauver les profits des plus importantes banques commerciales européennes », a déclaré M. Dzurinda, interrogé par l’AFP.

« Cet argent afflue-t-il vers des couches sociales les plus faibles de la Grèce? Il afflue vers les banques commerciales privées européennes », a-t-il affirmé.

Il s’agit en fait, selon lui, d’une « solidarité des gens qui travaillent honnêtement et qui paient les impôts, envers les plus grandes banques européennes, pour que ces dernières puissent continuer à se comporter de manière irresponsable ».

« Cela ne me plaît pas », a souligné M. Dzurinda, Premier ministre slovaque entre 1998 et 2006, auteur à cette époque d’une série de réformes ultra-libérales.

Souvent douloureuses pour la population, ces réformes ont valu à ce pays post-communiste de 5,4 millions d’habitants le surnom de « tigre centre-européen ».

« Dois-je demander maintenant aux chefs de l’UE de venir chez nous pour dire aux gens que je les avais fait souffrir inutilement? Que c’était une erreur de se serrer la ceinture pour réduire la dette publique et qu’il aurait mieux valu endetter encore plus le pays en attendant que quelqu’un d’autre vienne payer la facture? », a lancé M. Dzurinda.

Le parlement de la Slovaquie, membre le plus récent et le plus pauvre de la zone euro, a refusé en août son feu vert à la participation slovaque au prêt de 110 milliards d’euros sur trois ans accordé à la Grèce.

Bratislava s’est immédiatement retrouvé sous le feu des critiques des autorités européennes qui lui reprochaient un « manque de solidarité ».

La part slovaque de cette aide à la Grèce devait s’élever à près de 800 millions d’euros. Bratislava a en revanche approuvé, sous réserves, un fonds d’urgence destiné aux pays endettés de la zone euro.

« Nous ne sommes pas encore sortis du pire. Une forte solidarité et un fort engagement de tous les membres de la zone euro sont nécessaires », a souligné mardi à Bruxelles le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, à l’issue d’un entretien avec le ministre slovaque des Finances, Ivan Miklos.

« J’ai une question à poser à ces fonctionnaires européens qui nous critiquent aujourd’hui: où étaient-ils au moment où des données étaient falsifiées et la Grèce se précipitait vers un abîme », a commenté M. Dzurinda.

(©AFP / 07 septembre 2010 20h05)

Il a tout compris ce monsieur…!

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Grippe H1N1 : six cas de narcolepsie après vaccin en France

Grippe H1N1 : six cas de narcolepsie après vaccin en France
PARIS – Six cas de narcolepsie chez des personnes vaccinées contre la grippe pandémique A/H1N1 ont été signalés en France, a annoncé jeudi l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).

La narcolepsie avec cataplexie est une maladie rare caractérisée par des accès de sommeil dans la journée associés à des « attaques de cataplexie », de brusques relâchements du tonus musculaire, déclenchées par une forte émotion.

Cinq de ces cas sont survenus après l’administration du vaccin Pandemrix produit par le laboratoire pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK) et un après l’administration du vaccin Panenza de Sanofi-Pasteur (groupe Aventis).

« A ce stade, un lien entre la vaccination contre la grippe A/H1N1 et la survenue de narcolepsie n’a pas été établi », souligne dans un communiqué l’Afssaps, précisant que les cas français sont survenus chez 3 enfants et 3 adultes.

« Il s’agit, comme dans d’autres pays, de vaccinations qui remontent à plusieurs mois », a précisé Carmen Kreft-Jais de l’Afssaps.

« Dès lors que l’attention est attirée par un +signal+ – lancé par Suède il y a dix jours – les cas de narcolepsie, qui se trouvent aux mains des neurologues spécialistes de cette maladie, remontent vers l’Afssaps », ajoute-t-elle pour expliquer que ces cas aient été signalés à l’Afssaps seulement lundi.

En France, près de 6 millions de personnes ont été vaccinées, rappelle-t-elle.

L’agence ajoute que ces données et celles concernant l’ensemble des cas européens « font actuellement l’objet d’une évaluation par l’agence européenne du médicament (EMEA) en collaboration avec les autorités de santé européennes, dont l’Afssaps ».

En Europe, la prévalence de la narcolepsie (avec cataplexie) est de 20-30 cas pour 100.000 personnes. Il y a annuellement « de l’ordre de 7 à 8 nouveaux cas par million » d’habitants, « soit en France l’apparition d’environ 500 nouveaux cas par an », note l’Afssaps.

Depuis l’information diffusée le 18 août par l’agence suédoise (6 cas de narcolepsie un à deux mois avec la vaccination avec Pandemrix d’enfants âgés de 12 à 16 ans), des cas de narcolepsie ont été signalés en Finlande (6 cas) et maintenant en France.

L’agence suédoise a reçu par ailleurs 4 nouvelles notifications, indique l’Afssaps.

« A ce jour, au total, 22 cas de narcolepsie ont été signalés en Europe après vaccination ». L’ensemble de ces données de pharmacovigilance est analysé et évalué par l’agence européenne (EMEA) en collaboration avec les autorités de santé européennes.

Plus de 30 millions de personnes ont été vaccinées en Europe, rappelle l’Afssaps.

(©AFP / 26 août 2010 18h06)

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

L’activité solaire pourrait expliquer les hivers froids en Europe

Posted by Équipe Signes des Temps on April 18, 2010

Futura-science, 16 avril

par Grégoire Macqueron

La Terre a beau se réchauffer, l’Europe pourrait connaître une série d’hivers rigoureux évocateurs de ceux du petit âge glaciaire du 17e siècle. La faute à l’activité pâlotte du Soleil, accusent des scientifiques anglais. Cette faiblesse perturberait le jet stream du front polaire et empêcherait l’air chaud d’atteindre l’Europe pendant l’hiver.Malgré le réchauffement de l’hémisphère nord, l’Angleterre vient de connaître son 14e hiver le plus froid depuis 160 ans. S’il existe plusieurs explications à cela, celle qui a la préférence des scientifiques de l’université de Reading repose sur l’activité solaire. L’équipe menée par Mike Lockwood vient en effet de mettre en évidence une forte corrélation entre la faiblesse de l’activité solaire et l’apparition d’un phénomène de blocage du jet stream de l’hémisphère nord.

Ce jet stream (appelé aussi courant-jet) est un courant aérien très puissant qui parcourt l’hémisphère à grande vitesse, entre 6 et 15 kilomètres d’altitude. Il sépare les masses polaires d’air froid (front polaire) des masses chaudes tropicales. En cas de phénomène de blocage, ce courant aérien adopte un parcours en « S » qui permet localement aux masses d’air polaires de descendre vers le sud et empêche les masses d’air chaud de remonter vers le nord.


Les méandres du jet stream de l’hémisphère nord. En bleu figurent les masses d’air froides et en orange les masses chaudes. En cas de blocage du jet stream (c), celui-ci adopte un parcours en « S » qui permet aux masses d’air froides de descendre. © W, Wikimédia CC by-sa 3.0

Par conséquent, la baisse d’activité du Soleil qui a débuté en 1985 pourrait indiquer une augmentation de la fréquence des hivers rigoureux, notamment en Europe. Mike Lockwood précise que ce phénomène est régional et saisonnier, sans effet sur la température globale de la planète. C’est la façon dont l’énergie solaire est répartie sur la planète qui est modifiée, non la quantité d’énergie que la Terre reçoit.

L’équipe de Mike Lockwood, dont les travaux sont publiés dans la revue Environmental Research Letters, a découvert cette forte corrélation en comparant les tendances à long terme du champ magnétique solaire avec les températures régionales du Central England Temperature.

Coup de froid sur l’Europe

Le mécanisme qui relierait l’activité solaire à la modification du jet stream est inconnu. Une explication possible pourrait être que la baisse d’activité solaire affecte les températures de la stratosphère, entre 20 et 50 kilomètres au-dessus de nos têtes. Cela entraînerait une modification de la circulation de cette couche atmosphérique qui perturberait à son tour la circulation de la troposphère dans laquelle se déroulent les phénomènes météorologiques comme les jets streams.

Si cette corrélation se confirmait, les Européens peuvent s’attendre à retrouver plus souvent des hivers rigoureux ainsi que les neiges d’antan. Les scientifiques rappellent en effet dans leurs travaux que l’Europe a connu une autre époque où une série d’hivers très froids a coïncidé avec une baisse de l’activité solaire. C’est le Petit âge glaciaire, aussi appelé minimum de Maunder, qui eut lieu approximativement entre 1645 et 1715. Selon eux, le taux d’isotopes cosmogéniques (isotopes rares formés par les rayons cosmiques) suggère qu’il y a 8% de chance que les conditions d’un minimum de Maunder soient rassemblées d’ici 50 ans…

http://www.futurquantique.org/?p=4861

Très cohérent et qui pourrait expliquer le brusque changement de météo en Russie: ( https://realinfos.wordpress.com/2010/08/16/russie-apres-le-feu-leau/ )

 
8 Commentaires

Publié par le 16 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Interview de Nigel Farage par  » Uneautrefrance « 

phpThumb_generated_thumbnailjpg.jpg

Nigel Farage est un  des fondateurs de l’UKIP United Kingdom Indepedence Party mais aussi un eurodéputé sceptique.

Comme tous les résidents de la perfide Albion me direz-vous !

Trêve de plaisanterie, en fait, il a de solides arguments qu’il expose brillamment lors des sessions parlementaires.
Cela lui a valu d’être réprimandé mais cela ne l’empêche pas de continuer à défendre ses convictions avec forces.

Nous avons voulu en savoir plus et lui avons posé quelques questions :

Pouvez vous vous présentez et nous parler de votre parcours politique et pourquoi vous en êtes arrivé à un engagement aussi fort (voir les vidéos) au niveau du parlement?
Je travaillais comme négociant en produits de base (lait, métaux…) lorsque j’ai remarqué « le marché commun » – appelé à l’époque projet Européen – car il dévoyait le commerce.
Après des examens approfondis, je me suis aperçu qu’il détruisait la démocratie  – en attaquant les souverainetés nationales, base des démocraties  – pareillement.
En 1993, après la défaite, par des ignobles procédés, de l’opposition au traité de Maastricht,  j’ai pris part à la réunion fondatrice du UK Independence Party (UKIP) et à partir de ce moment j’ai travaillé pour la Cause de la libération du Royaume-Uni de l’Europe, dont 10 ans en tant que député élu de l’UKIP au pseudo-parlement Européen.
L’hypocrisie nuisible et mégalomaniaque de l’Europe est ahurissante. Une fois perçue, elle doit être combattue.

1/ Y-a-t-il une perte de démocratie en Europe?
Très certainement ! Comme je le disais, la démocratie nationale est la seule espèce de démocratie connue. Elle ne peut pas être transférée à un niveau supranational. Plus l’Europe grandit et étend ses pouvoir, plus la démocratie disparait.

2/ Que faut-il faire selon vous pour pouvoir retrouver cette démocratie ?
Il faut se débarrasser de l’Europe bien évidement. Elle ne peut pas être réformée. Elle a été conçue spécifiquement pour la tâche qu’elle est en train d’accomplir ; et elle doit être stoppée.

3/ Comment les citoyens européens peuvent aider en ce sens ?
Former des partis anti-européen, faire campagne pour eux et les élire aux gouvernements d’où ils pourront révoquer les traités européens et retourner les pleins pouvoirs aux législatures nationales et par la-même à leur électorat.

4/ Pouvez vous nous expliquer ce  qu’il se passe en backoffice du parlement?

Maquignonnage, intimidations et corruption ! Comment croyez-vous que sur douze milles propositions législatives de la commission européenne, seules trois ont été refusées ?

5/ Quelles sont pour vous les problématiques cachés  et qui ne sont pas débattues publiquement ?
Le pire dans  tout ça est  l’étreinte qu’exerce l’Europe sur les médias – étatiques et commerciaux – avec l’argent des contribuables, pour qu’aucune voix dissidente ne puisse atteindre l’électorat et qu’aucun des partis anti-européen ne puisse avoir un accès au débat publique.
L’Europe utilise les même moyens pour s’assurer que les associations, les œuvres caritatives, les fédérations commerciales, syndicats, institutions académiques et organisations religieuses soient dirigés par des pro-européens, même si leurs membres ne le sont pas.
Ceci constitue une décapitation de la démocratie dans les derniers bastions de celle-ci.

6/ Le mot de la fin
Après avoir destitués les électorats de leurs droits, l’Europe se charge de diluer les populations, qui pourraient encore faire vivre les démocraties, en les mêlant à des contingents étrangers. Ce faisant les électorats ne seront plus cohérents – il en résultera une masse de factions aveugles qui ne seront pas capables d’exercer le pouvoir au niveau national, ce qui résultera d’un état européen non démocratique. Si nous devons arrêter ce processus avant qu’il ne soit irréversible, le Peuple doit prendre des mesures maintenant.

Vous pouvez télécharger et diffuser cette interview en format PDF en langue Française et Anglaise, une seule contrainte indiquez notre site comme source (merci à vous).

UneAutrefrance

 
Poster un commentaire

Publié par le 10 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Gerald Celente : La mort des monnaies

(Source : Info Guerilla)

Gerald Celente, directeur du Trend Research Institute, est un des analystes les plus reconnus mondialement depuis des années et des années. Toujours des analyses très pertinentes, cet homme a annoncé toutes les crises que les gens ont pu vivre depuis 20 ans. Il répète ici ce que nous savons tous, peu importe le plan qu’ils nous feront miroiter, ça ne fonctionnera pas, ils gagneront au mieux quelques années. D’après Mr Celente, le FMI va donc devenir rapidement la super banque mondiale.

 
 

Étiquettes : , , , , , ,

Environ 16 000 000 de chômeurs en Zone Euro!

Press TV – La zone euro compte environ 16. 000.000 de chômeurs, un record dans son histoire. Une personne sur dix est au chômage en zone euro. Pour le troisième mois consécutif, le taux de chômage de la zone euro est resté accroché à 10% de la population active en mai, contre 9,4% à la même période en 2009, selon les chiffres publiés ce vendredi par Eurostat. Il s’agit du plus haut niveau depuis la création de la monnaie unique. Eurostat avait publié une première estimation à 10,1%. Pour l’ensemble de l’Union européenne, le taux de chômage s’est élevé à 9,6%.
http://french.irib.ir/index.php/info/international/item/97716-zone-euro-le-chomage-a-son-niveau-record

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

l’Allemagne va repasser au Deutch Mark !!!?

A prendre avec des pincettes,mais vu la conjoncture on peut s’attendre à tout!!!

http://www.godlikeproductions.com/forum1/message1109763/pg1

 

Je cite:

«  Ok les gens , c’est officiel . Toute personne vivant en Allemagne peut vérifier les faits présentés dans ce fil . Mods s’il vous plaît broches cette information importante .

Je suis vivant à Berlin et hier , j’ai remarqué quelque chose d’étrange à mon poste local de gaz .
Les symboles des devises à la pompe à essence ( euros et en cents ) ont été imprimés sur une étiquette , qui a été collé au tableau de prix inférieur au verre de protection .
Il est très difficile à voir parce qu’elle est un autocollant noir sur fond noir .
Après avoir remarqué cela, i regardant de plus près et j’ai vu les grandes lignes de ce qui était imprimé sur la plaque de fixation de prix inférieurs de la vignette : Il a été DM -dessous euros (pour Deutsche Mark ) un PF -dessous cent (pour les Pfennig ) .
Puis je suis allé à la pompe à essence et d’autres remarqué le même sur chaque SINGLE un d’eux.

Après je suis allé à toutes les stations de gaz unique Je sais à Berlin ( 3x Aral ( BP ) , 5x Shell ( BP ) et 3x Esso ) et a remarqué la même chose à chacun d’eux .

Je sais pour sûr que ce n’était pas le cas il ya deux ans , même pas la moitié il ya un an que je regarde toujours de près le dispositif de tarification .

Hier soir, j’ai téléphoné à quelques parents à Munich, Dresde, Karlsruhe et Düsseldorf et maintenant, Ils ont tous confirmé qu’il était le même à leurs stations de gaz qui ont été à nouveau ARAL , Esso et Shell .

Toute personne vivant en Allemagne peut LOOK pour lui et pour vérifier cela .
IT doit être une très courte période, jusqu’à la modification Devises Si les stations d’essence suffit d’enlever un petit autocollant À CHAQUE pompe à gaz.

S’il vous plaît diffuser cette info / preuve aussi rapidement que possible , l’OMI , il est le seul moyen pour les personnes à se préparer avec sagesse – et à créer un peu de chaos à l’intérieur TPTB …

Je mettrai à jour ce fil avec encore plus d’informations dans quelques minutes , s’il vous plaît pardonnez -moi je n’ai pas d’appareil photo numérique, mais peut-être quelqu’un pourrait faire une bonne photo et la télécharger – il est manifestement visible que si vous savez où chercher ! « 

______________________________________

 » UPDATE : La police allemande connaît déjà !

Après la visite de deux stations de gaz à d’autres ce matin, j’ai vu sur le parking Burger King , trois policiers de manger dans leur bus de la police avec la porte ouverte .

Ils ont été «normal agents de police, certainement PAS de haut rang .

J’y suis allée et j’ai parlé à la première séance directement à la porte . Il était très intéressante conversation que je vais essayer de me rappeler aussi précisément que possible :

ME (très poliment) :
«Excusez-moi , pourriez-vous s’il vous plaît me dire la date du changement de monnaie à venir?  »
Officier de police (immédiatement) :
 » Vous voulez dire que le changement de l’EURO à la nouvelle D-Mark ?
ME :  » Exactement. Quand sera-ce ?  »
PO : « Ce sera le 01/01/2014 .  »
ME :  » Si il est aussi loin dans l’avenir , alors pourquoi toutes les stations-service déjà changer leurs étiquettes de prix de DM et de mettre des autocollants avec EURO -dessus de lui ?  »
PO ( réponse immédiate à nouveau ) :  » Ils l’ont fait juste de précaution.  »
ME :  » Pourquoi est-ce ?  »
PO (moqueur , très moqueur) :  » Dans le cas où le nouveau Bundespräsident décide , vous le savez, aaaaah , on ne peut jamais qui est le nouveau président sera , aaah , il sera certainement en 2014.  »
( PO sourire)
Moi:  » Peut-être que ce sera beaucoup plus tôt qu’on ne le pense …  »
PO (toujours moqueur souriant):  » Peut-être , peut-être , qui sait …  »
Alors j’ai dit: «Les gens le savent déjà , il est partout sur l’internet …  » et juste s’en alla quand son expression changea tout à coup un peu LOL

C’était très étrange d’entendre parler un homme de police comme cela, lorsque le MSM et le gouvernement allemands vient fortement diminué qu’il N’Y EVER Aura un changement MONNAIE BACK TO D- Mark!
L’agent n’a pas été surpris du tout, répondit aussitôt, et même si ses pas « dures » preuve que je pouvais voir dans ses yeux qu’il était couché quand il a parlé Janvier 2014.

Ils savent déjà , un de ses collègues avait un sourire sur son visage tandis que le troisième a été manifestement surpris de ma question .

Je le répète , si même les officiers de police de rang inférieur le savez déjà, le changement de retour à Deutsche Mark a venir très prochainement .
Beaucoup trop de gens qui savent beaucoup de temps pour les autres .

Prenez ceci pour ce que sa valeur et de préparer judicieusement , répartir les informations et avertir vos collègues , famille, etc en Allemagne – comme le montre l’histoire , c’est toujours la sheeple travaillons dur qui ont à payer pour les erreurs de ceux au pouvoir …  »

A SUIVRE… 🙂

 

Étiquettes : , , ,

La marée noire du Golfe du Mexique pourrait atteindre l’Europe

Tant que BP n’arrivera pas à endiguer le flux de pétrole du fond du Golfe du Mexique, la marée noire va continuer à s’étendre. Et pour l’instant, les techniques utilisées n’ont pas fonctionné ! Selon les recherches du National Center for Atmospheric Research (NCAR) de Boulder, dans le Colorado, la modélisation des courants et des conditions atmosphériques moyennes à cette période de l’année permet de voir jusqu’où pourrait dériver la nappe d’hydrocarbures.

Passée le Golfe lui-même, le pétrole serait très rapidement emporté le long de la côte Est américaine avec le Gulf Stream, avant de traverser l’Atlantique. Cette modélisation ne vaut pas prédiction, évidemment, puisque les conditions météo particulières et l’état changeant du Gulf Stream peuvent modifier ces trajectoires à tout moment. Mais, tout de même, cela donne une idée de nouvelle de l’ampleur de la catastrophe.

D’autres visuels sont tout aussi impressionnants qui montrent la taille de la nappe de pétrole sur différents territoires. Plus grand que la Suisse et qu’Israël !

Du côté des solutions, pour l’instant pas grand chose, les ballots de cheveux n’ont pas fonctionné. Peut-être qu’une armée de WatCleaner, un robot capable de nettoyer automatiquement les saletés en mer pourraient faire l’affaire.

TechnoPropres

Il n’y a pas que du pétrole qui séchappe de ce puits, mais quantités de chimies autres bien plus toxqiues encore… provennt de couches sédimentaires sous le pétrole et des gaz qui le forment, les diluants ajoutés en surface, eux, accroissent encore l’effet nocif de ce merdier.

Gaz qui s’échappent :

Sulfure d’hydrogène. Niveau autorisé : 5 à 10 parts par millions (PPM). Niveau relevé au dessus du golfe la semaine dernière : 1200 PPM

Benzène. Niveau autorisé 0 à 4 PPM . Niveau relevé : 3000 PPM

Chlorure de méthylène. Niveau autorisé 61 PPM. Niveau relevé : 3000 à 3400 PPM

 

Mais bon,c’est sûr que les frasques de la bande de guignols à Domeneque sont autrement plus important…!!!

A quand la fin des cons et à quand les nouvelles énergies ?!

 
4 Commentaires

Publié par le 21 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , ,

Euro du Nord/Euro du Sud ?!!!

DANGER: LA FRANCE ET L’ALLEMAGNE PREPARENT LA DIVISION DE L’EURO
du 21 au 24 juin 2010 : Pendant que tous les médias ne vous parlent que du foot et de ses folies, derrière le rideau de fumée média, la France et l’Allemagne discutent ouvertement et officiellement d’une division de l’euro, c’est à dire un euro « nord » et un euro « sud ». Le foot est une aubaine car il efface la vraie info, comme le révèlent les journalistes du Telegraph, Alex Spillius du bureau de Washington et Bruno Waterfield à Bruxelles: « The creation of a « super-euro » zone would initially include France, Germany, Holland, Austria, Denmark and Finland a European official has told The Daily Telegraph the dramatic option was being examined at cabinet level. Senior politicians believe their economies need to be better protected as they could not cope with another crisis on a par the one in Greece« . Les options sont clairement examinées car l’Espagne est cuite, voyant les taux qu’elle est obligée de payer chaque jour sur les marchés financiers. Donc l’euro est mort, notez-le bien et il sera intéressant de savoir combien d’euros-sud vaudra un euro-nord… Les journalistes parlent « d’un acte désespéré » pour sauver ce qui peut être sauvé! « Northern economies would be protected from debt contagion and southern countries would be spared the horrors of being thrown out and forced to go it alone« . Voilà, voilà… vous reprendrez bien un café ? Lire le Telegraph.

 Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2010
Livres dédicacés via le site éditeur. Envoyez ce lien à votre banquier et à tous vos amis.
Mon dernier bébé: « 
777, la chute de Wall Street et du Vatican« ! Vos critiques sont ici, la 4e de couve ici.
40 pages de NOTRE-DAME DE L’APOCALYPSE (pdf). La Revue de Presse est ici.
Rediffusion des news, mise en réseau public ou privé, sous quelque forme sont interdites sans l’accord préalable de l’auteur.
Revue de Presse sur 95,2 Mhz avec L. Fendt sur Ici & Maintenant ou dans votre PC Mercredi 14-16h30, rediffusion samedi à 23h.
.

 
 

Étiquettes : , , , , ,

« Vous menacez la paix et la démocratie » par Nigel Farage

VIDEO

 
4 Commentaires

Publié par le 17 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Alerte ! Le crime organisé international dirige tout: voici ce qu’on vous cache

  1) Domination par le crime organisé international :

 Depuis des décennies, nos dirigeants successifs ont accepté de privilégier les intérêts obscurs et financiers de criminels internationaux, au mépris de la sauvegarde de nos intérêts vitauxet élémentaires, de nos Droits Elémentaires, et de la préservation de notre environnement.

 Ces criminels internationaux forment depuis plus de deux siècles, un gouvernement mondial secret, constitué des banquiers internationaux et de leurs cliques de lobbies, regroupés au sein de cercles d’ « élite » et de sociétés secrètes.

 Depuis des décennies, nos dirigeants corrompus respectifs ont permis, successivement, que nous soyons maintenus sous la domination de ces criminels, après avoir participé sciemment à leur prise de pouvoir sur nous.

 Cette domination s’exerce donc sournoisement par l’intermédiaire de nos Etats respectifs, lesquels sont sous le contrôle manifeste du crime organisé international précité.

 Principalement, nos institutions politiques et judiciaires jouent le rôle d’interface entre ce crime organisé international et nous, les Peuples Souverains, au point qu’elles constituent un rouage essentiel dudit crime organisé.

 Ces institutions corrompues par leur hiérarchie, elle-même corrompue en amont, ont pour réelle fonction de protéger les intérêts du crime organisé international, en organisant le mensonge et la supercherie – avec la complicité active des médias.

 L’imposture est organisée aujourd’hui au niveau européen, sur le même schéma que celui que nous connaissons sensiblement dans chaque pays d’Europe Unie, ainsi que dans les pays anglophones, entre autres.

2) Système monétaire imposé à notre civilisation ; fléau pour l’Humanité et pour la Vie sur Terre :

 Parmi la longue liste des dépendances qui nous sont imposées par nos dirigeants corrompus – énergie, alimentation, éducation, pensé, santé, information etc…- il en est une qui constitue la source de tous nos maux :

 La trahison principale de la part de nos dirigeants consiste à maintenir nos nations sous la dépendance monétaire de ces banquiers criminels internationaux.

 (En effet, la France par exemple, ne fabrique qu’à peine 5 % de sa monnaie, étant de ce fait obligée d’emprunter les 95 % manquant, aux banquiers internationaux.)

 Malgré ce que prescrivent nos lois, ces criminels fabriquent la monnaie à la place des Nations,dont c’est pourtant la prérogative exclusive et élémentaire.

 Ce ne sont que des faux-monnayeurs internationaux, crédités par nos dirigeants corrompus.

 Les Peuples Souverains sont victimes d’un racket organisé mondialement, afin de rembourser avec des intérêts, une dette internationale qui ne devrait pas exister.

 (En France, nous sommes soumis à cette dette inique depuis 1973, date à laquelle le président Valéry Giscard d’Estaing nous a placé délibérément sous la dépendance des faux-monnayeurs internationaux.)

 Cette dette représente en moyenne un tiers de manque à gagner sur le niveau de vie de chacun d’entre nous.

 Tous les peuples des pays d’Europe Unie sont aujourd’hui sous cette même dépendance vis à vis des faux-monnayeurs internationaux, depuis le 7 février 1992 ; date à laquelle ils ont été trahis par leurs dirigeants, lesquels ont sacrifié le pouvoir régalien de création de monnaie de leurs nations.

 Cette dépendance s’est accrue à travers un texte inique rédigé, là encore, par l’Illuminati Valéry Giscard d’Estaing ; le « traité de Maastricht » ( transposé en France dans la loi du 4 août 1993) incriminé précisément ici par son article 104.

 Le système monétaire qui fait loi dans le monde, imposé par ces criminels internationaux, est aussi inique qu’incohérent, et est pourtant admis dans notre inconscient collectif comme étant « normal ».

 La raison en est que notre inconscient collectif est la cible principale d’un formatage profond et indicible, organisé par les criminels internationaux, à l’aide des moyens médias et de communication qu’ils contrôlent pour nous désinformer, neutraliser notre libre arbitre, notre liberté de penser, à l’échelle internationale. 

Car, il n’est pas normal que des entité privées puissent battre monnaie à la place des Nations ;

 Il n’est pas normal que les Etats, ne fabriquant pas leur monnaie, doivent prélever de l’argent aux Peuples Souverains, alors qu’ils devraient leur en donner, et pourraient le faire si ils fabriquaient leur monnaie ;

 Il n’est pas normal que la monnaie puisse se démultiplier, se reproduire toute seule,enrichissant de façon exponentielle ceux qui en ont le plus, appauvrissant de façon toute aussi exponentielle ceux qui en ont le moins ;

 Il n’est pas normal que nous soyons ainsi prisonniers d’une logique de « pouvoir d’achat », de « croissance », de propriété et d’accumulation de richesses, au détriment de nos valeurs essentielles ;

 Il n’est pas normal que les banquiers internationaux puissent créer la monnaie ex nihilo, sur simple base de nos emprunts, sans plus aucune valeur réelle de référence ;

 Il n’est pas normal que les banques aient le pouvoir, en pratique, d’allouer autant de crédits que ce qui leur est demandé, pour créer sur ces seules demandes d’emprunts, la monnaie sur laquelle elles se font payer des intérêts iniques.

La suite ici:

http://r-sistons.over-blog.com/

 
4 Commentaires

Publié par le 12 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Réforme Nome:augmentation de l’électricité de 11 à 15%!

Réforme Nome: l’électricité va augmenter de 11 à 15%, redoutent les députés PS
PARIS – Le prix de l’électricité va augmenter de 11 à 15% avec le projet de réforme du marché de l’électricité examiné à partir de mardi à l’Assemblée, ont dénoncé les députés PS, qui voteront contre le texte.

Le projet de loi « Nouvelle organisation du marché électrique » (Nome) « concerne la vie quotidienne des Français. Sa principale conséquence va être l’augmentation du prix de l’électricité de 11 à 15% », a déclaré le député Alain Vidalies au nom du groupe PS à l’Assemblée lors d’un point-presse hebdomadaire.

« Il y a 3,5 millions de ménages qui sont en situation de précarité énergétique », a poursuivi l’élu des Landes.

« Nous pensons qu’il y a beaucoup de raisons de s’opposer à ce texte qui va entraîner des contraintes très lourdes pour EDF en raison des droits accordés à ses concurrents », a-t-il ajouté, estimant que « la spécificité française, un pays dont 80% de l’électricité est d’origine nucléaire, n’est pas prise en compte dans ce texte ».

« Il nous semble qu’il y a dans ce contexte une prise définitive de majorité du groupe GDF-Suez sur la Compagnie nationale du Rhône (CNR) », a-t-il par ailleurs dénoncé comme l’avait fait la CGT.

Les députés examinent mardi le projet de réforme du marché de l’électricité qui vise à entamer la domination de l’ancien monopole public EDF tout en garantissant des prix régulés pour les particuliers.

Annoncé en septembre 2009 par le Premier ministre François Fillon, le projet de loi Nome a été en grande partie élaboré sous pression de la Commission européenne.

Un amendement UMP adopté en commission propose d’autoriser « le transfert au secteur privé » de la CNR.

(©AFP / 08 juin 2010 14h27)

 
Poster un commentaire

Publié par le 8 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

On ne pourra pas sauver le » soldat Euro « !

Il y a quinze jours, le banquier suisse Alexandre Wohlwend annonçait avec fracas la fin de l’euro dans les médias suisses, et accusait les États-Unis d’avoir “contaminé l’Europe avec leur concept de mondialisation et de profit maximum à court terme”. Pour la revue Flash, notre camarade Clovis Casadue a rencontré ce financier qui ne pratique pas la langue de bois.


arabesque

Dans un récent entretien accordé au quotidien suisse la “Tribune de Genève”, vous avez annoncé la fin de l’euro, rompant ainsi avec le discours feutré auquel vos banquiers nous ont habitués.


Je dois préciser que je n’appartiens à aucun parti politique, que je n’ai pas de tendance politique et que je suis viscéralement Suisse, donc neutre en ce domaine. Je ne suis pas non plus un donneur de leçons. Mon analyse est donc fondée sur une profonde réflexion. Je pense que l’euro est réellement malade, il n’y a rien de subversif dans tout cela, mais cette monnaie, par son essence plurinationale, et en raison des déséquilibres des pays la partageant, est vouée à disparaitre.

Et la fin de la devise européenne, ce serait pour quand ?


Je ne veux pas me hasarder dans un pronostic chiffré, mais cela pourrait être assez rapide. J’estime qu’avant cinq ans, les pays européens auront largement commencé à se retirer de la zone euro pour revenir à leur monnaie nationale. La fin de l’euro s’effectuera par paliers.

Cette monnaie restera un certain temps entre 1,20 et 1,26 dollar, puis viendra une période où elle s’échangera entre 1,12 et 1,14. Enfin, si la “ligne de flottaison” historique à 1,08 dollar est rompue… Ce sera alors le plongeon final…

Les pays de la zone euro pourraient-ils récupérer leur monnaie nationale ?


Je crois que cela est inexorable. C’est d’ailleurs le seul plan de sauvetage possible. L’euro tel qu’il a été conçu n’est qu’un leurre. Nous sommes entrés dans la seconde phase d’une crise mondiale. Une crise qui est structurelle et systémique.

On a voulu fabriquer une Europe sur le modèle des États-Unis et cela n’est absolument pas viable. Ce qui se passe aujourd’hui avec la Grèce est le premier symptôme du dysfonctionnement.

Quand un État connaît une évolution sociale, financière et salariale qui le met en porte-à-faux par rapport à ses pays partenaires en matière de commerce ou vis-à-vis d’une monnaie commune, on parle alors de “choc asymétrique”. Quand un pays est souverain, il peut régler ce problème par un réajustement, par une dépréciation ou une dévaluation de sa monnaie. Dans le cas présent c’est impossible.

Mais le pouvoir européen voudrait placer les pays de la zone euro – et les Allemands l’ensemble de l’Union européenne – sous tutelle, justement pour en ajuster les économies…


Cette harmonisation fiscale et salariale est impossible. C’est-à-dire placer tout le monde au même niveau pour liquider ce choix asymétrique. La Grande-Bretagne refuse catégoriquement. Les pays de l’Est ne sont pas entrés dans l’Union pour cela, et pour tous les autres, on risque de se retrouver avec une situation de révolte semblable à celle de Mai 68.

En ce moment, l’Europe est euphorique parce qu’elle est droguée à l’endettement. Or cette “solution” ne fait qu’augmenter la dose de drogue en créant encore plus de dettes !

On peut éventuellement créer une embellie temporaire sur les marchés boursiers mais on ne pourra pas sauver “le soldat euro” de cette façon. Tout cet argent sera finalement ponctionné auprès des contribuables. On va aller vers une paupérisation grandissante des peuples européens, ce qui risque d’entraîner une crise sociale importante. On le voit déjà aujourd’hui : les pays qui s’en sortent le mieux sont ceux qui, comme le nôtre (la Suisse, Ndlr), ont conservé leur monnaie.

Quel est votre intérêt à vous exprimer dans les médias ?


Depuis l’article de La Tribune de Genève, je n’ai pris que des coups. J’essaie simplement de faire passer, dans le débat démocratique, un autre avis que celui qui est formulé par le consensus financier.

Mon combat est celui de la vérité et de l’honneur. Beaucoup de gens partagent mon opinion.

Parfois, le progrès, c’est de savoir revenir en arrière.

Propos recueillis par Clovis Casadue pour la revue Flash

Publié en exclusivité sur Mecanopolis, avec l’aimable autorisation de Jean-Emile Néaumet, directeur de la rédaction

Télécharger l’article de la revue au format pdf

Reproduction libre avec indication des sources
 

Étiquettes : , , , , , , , ,

L’euro pourrait ne pas survivre à court terme voir même à la semaine prochaine!

La zone euro aura disparu dans sa forme actuelle d’ici 5 ans

LONDRES – La zone euro n’existera plus dans sa forme actuelle d’ici cinq ans en raison de la crise financière chez plusieurs de ses membres, a estimé une douzaine d’économistes de la City à Londres, interrogés par un quotidien britannique.

Au cours de son enquête auprès de 25 économistes, le Sunday Telegraph a estimé que la « découverte sans doute la plus remarquable était que les économistes qui s’attendent à un éclatement de l’euro de plus ou moins grande amplitude au cours cette législature (cinq ans, ndlr) sont les plus nombreux ».

« Il y a un an ou même moins, peu de personnes dans la City auraient prédit avec confiance la disparition de la monnaie », a relevé le journal, qui devait publier lundi la totalité des réponses de ces spécialistes à dix questions sur la croissance, le déficit public et l’inflation au Royaume-Uni, et l’euro.

Il y a pratiquement « zéro probabilité » que la zone euro survive dans sa composition actuelle, a estimé Andrew Lilico, chef économiste du groupe de réflexion Policy exchange.

« Il pourrait même ne pas survivre à la semaine prochaine », a indiqué Doug McWilliams, du Centre de recherches économiques et des affaires (CEBR).

Douze économistes penchent pour un éclatement de la zone euro dans les cinq ans, contre huit qui estiment qu’elle parviendra à en réchapper sans amputation. Les cinq derniers sont indécis.

Et pour deux des huit tablant sur une survie, le prix à payer sera qu’au moins un des Etats-membre fera défaut sur sa dette souveraine, a relevé le journal.

« Les implications politiques (d’une désintégration de l’euro) auront sans doute des conséquences considérables –les Allemands ne veulent pas payer pour les autres et pourraient bien partir », a relevé David Blanchflower, professeur à l’université américaine de Dartmouth et ex-conseiller de la Banque d’Angleterre). Il est « difficile de voir l’euro survivre dans sa forme actuelle ».

Quatre économistes soutiennent en effet l’hypothèse d’une sortie de l’Allemagne, plutôt qu’un départ des économies en difficultés comme la Grèce.

« La zone euro va perdre trois ou quatre membres –Grèce, Portugal et peut-être Irlande– et pourrait tout aussi bien éclater complètement à cause des tensions grandissantes entre la France et l’Allemagne », a relevé Tim Congdon, de la société de consultants International monetary research.

Pour Peter Warburton, de la société Economic Perspectives, l’euro sera dans cinq ans « un refuge pour les faibles, et non une forteresse pour les forts ».

(©AFP / 06 juin 2010 17h50)

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :