RSS

Archives de Tag: Equateur

Equateur: l’activité du volcan Tungurahua a brutalement augmenté

Les autorités équatoriennes ont décrété samedi le niveau maximum d’alerte aux alentours du volcan Tungurahua, dans le centre du pays. Son activité a brutalement augmenté dans la matinée. Le Tungurahua (« gorge de feu ») est en éruption depuis 1999, mais il a depuis eu des « pics d’activité ».

« Nous avons déclaré l’alerte rouge dans la zone d’influence en raison du processus éruptif du volcan », a déclaré lors d’une conférence de presse Felipe Bazan, numéro deux du Secrétariat national de gestion des risques (Défense civile).

Le directeur de l’Institut de géophysique de Quito Hugo Yepez a précisé que l’alerte rouge concernait les localités situées jusqu’à huit kilomètres de distance de ce volcan de 5029 mètres d’altitude, lui-même situé à quelque 135 km au sud de Quito, dans la province de Chimborazo.

Depuis samedi matin, a précisé l’institut, « un regain d’activité sismique très rapide et soutenu », a été observé, accompagné d’expulsion de matériau incandescent et de cendres. La ville touristique de Banos, en contrebas du volcan, et comptant 15’000 habitants, est particulièrement concernée ainsi que les localités de Cusua, Juibe Chico et Bilbao, où des évacuations partielles de population ont été ordonnées.

En 2006, six personnes ont été tuées au cours d’un de ces regains d’activité. Cette année, plusieurs alertes ont déjà été décrétées.

(ats / 04 décembre 2010 22:28) 

 
3 Commentaires

Publié par le 4 décembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

L’armée au secours du président Correa après un «coup d’Etat»

La situation reste très tendue à Quito, où l’armée a dû tirer plusieurs fois pour délivrer le président réfugié dans un hôpital après une manifestation violente de policiers rebelles. Il y a eu tentative de coup d’Etat, selon Rafael Correa.

Pour lire cette news dans son intégralité,Voir ici:

 http://rss.feedsportal.com/c/32535/f/481784/s/e494de1/l/0L0Sletemps0Bch0CPage0CUuid0Cc0A8abd7a0Ecd1e0E11df0Ea30Ab0Ea70A320Ad5cebf/story01.htm

(Fri, 01 octobre 2010 )

 
Poster un commentaire

Publié par le 1 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Equateur: Rafael Correa victime d’une tentative de séquestration

QUITO – Le vice-président équatorien, Lenin Moreno, a déclaré jeudi à la télévision locale que des policiers rebelles avaient tenté de séquestrer le président Rafael Correa, réfugié dans un hôpital de Quito cerné par des membres des forces de l’ordre protestant contre son gouvernement.

« Un groupe d’asociaux a tenté de séquestrer le président de la République », a déclaré M. Moreno à la télévision équatorienne depuis Guayaquil, grande ville portuaire du sud-ouest du pays.

Le président vénézuélien Hugo Chavez, grand allié de M. Correa, a déclaré à Caracas avoir parlé quatre fois avec lui au téléphone et affirmé qu’il était « séquestré » dans un hôpital de la police avec un petit groupe de collaborateurs. Il a ajouté craindre pour sa vie.

Une délégation de policiers rebelles a organisé une réunion avec M. Correa jeudi après-midi dans cet hôpital, selon l’agence officielle équatorienne Andes.

L’agence précise que la réunion a porté sur une loi réduisant certaines primes des membres des forces de l’ordre, à l’origine du mouvement de protestation de policiers et de militaires qui se sont emparés de commissariats et de l’aéroport de Quito.

Le président Correa a dénoncé une « tentative de coup d’Etat » et son gouvernement a décrété l’état d’urgence.

(©AFP / 30 septembre 2010 23h26)

CIA ?!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Evacuations des villages proches du volcan Tungurahua en Equateur

 

QUITO – Plusieurs localités proches du volcan Tungurahua dans le centre de l’Equateur ont été évacuées vendredi matin à la suite d’une « grande explosion » ayant entraîné le rejet de lave et de cendres qui auraient pu être dévastatrices, a-t-on appris de sources officielles.

L’éruption s’est produite à 08H47 (13H47 GMT), générant des coulées de lave et des colonnes de vapeur et de cendres, a annoncé dans un communiqué l’Institut géophysique de Quito, qui n’a pas fait état de victimes.

Selon des déclarations à la presse du directeur de l’institut Hugo Yepez, l’activité du volcan s’est cependant calmée à la mi-journée: « l’activité sismique est en baisse ce qui indique aussi qu’il y a moins d’émission », a-t-il expliqué.

Selon la défense civile équatorienne, au moins sept villages situés non loin du volcan ont été évacués avec l’aide des pompiers, de la Croix-rouge et de la police.

A la mi-journée, le nuage de cendre entraîné par l’explosion a atteint la ville de Guayaquil (280 km au sud de Quito) et certains vols ont du être détournés, selon le directeur de l’aéroport de cette ville, Nicolás Romero, qui a précisé que cette mesure ne faisait qu’allonger les trajets d’une vingtaine de minutes.

Les premières informations diffusées faisaient état de possibilités de « coulées pyroclastiques ».

Ce type d’explosion entraîne des jets de gaz et d’éléments solides à haute température montant à un à deux kilomètres dans l’atmosphère, puis retombant en avalanche, sous la forme de coulées avançant à grande vitesse et pouvant être dévastatrices.

« Nous considérons qu’il faut de ce fait mettre en oeuvre le scénario correspondant aux coulées pyroclastiques », c’est-à-dire déclencher l’alerte rouge, avait expliqué l’institut géophysique.

Selon M. Yepez, le Tungurahua, de 5.029 mètres de hauteur et situé à 135 km au sud de Quito, a explosé violemment à plusieurs reprises, ce qui a entraîné un nuage de cendres de 10 km autour du cratère, phénomène expliquant la possible déviation de vols y compris internationaux.

Avant cette alerte, le volcan avait atteint son plus fort pic d’activité en août 2006 et son éruption avait entraîné la mort de sept personnes et la destruction de plusieurs centaines de maisons.

La localité touristique de Banos, situé au pied du Tungurahua, comptant quelque 15.000 habitants, avait du être évacuée de force en 1999, lors de son éveil. Les habitants avaient ainsi été éloignés de leurs maisons pendant plusieurs mois.

(©AFP / 28 mai 2010 22h25)

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :