RSS

Archives de Tag: emploi

Un rapport français nuance la destruction d’emploi causée par la robotisation….

 

Le Conseil d’orientation pour l’emploi s’est penché sur la question de l’automatisation dans l’économie. Il ressort de son étude que la destruction d’emploi causée par la robotisation ne sera peut-être pas si étendue que cela.

Les robots vont-ils prendre nos emplois dans un avenir proche ? À cette question un tantinet alarmiste, le Conseil d’orientation pour l’emploi apporte une réponse pour le moins rassurante : l’automatisation va certes remplacer des salariés dans un certain nombre de secteurs, essentiellement ceux ayant besoin d’une main d’œuvre peu qualifiée, mais de nombreux métiers seront épargnés.

Dans son rapport, l’instance dépendant du premier ministre explique que « moins de 10 % des emplois cumulent des vulnérabilités qui pourraient en menacer l’existence dans un contexte d’automatisation ». Les agents d’entretien sont clairement les plus menacés : ils représentent à eux seuls 21 % de l’ensemble des métiers exposés à la robotisation de l’économie.

 

 

Viennent ensuite les ouvriers qualifiés des industries de process et ceux, non qualifiés, de la manutention (6 % chacun), puis les ouvriers non qualifiés aux industries de process, les aides à domicile, les aides ménagères et les cuisiniers (5 % à chaque fois). Treize autres catégories de métiers sont mentionnées, toutes situées entre 2 et 4 %. Une bonne partie de ces emplois nécessitent des compétences manuelles.

 

La suite sur Numerama .

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 15 janvier 2017 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes :

USA: détérioration de l’emploi 95’000 postes perdus en septembre

Washington (awp/afp) – Le marché de l’emploi s’est détérioré fortement en septembre aux Etats-Unis, selon des chiffres officiels publiés vendredi à Washington, à moins d’un mois des élections législatives.

Le pays a perdu des emplois pour le quatrième mois d’affilée, et à un rythme bien plus rapide que le mois précédent, indique le rapport mensuel sur l’emploi du département du Travail.

L’économie a détruit en septembre 95’000 emplois de plus qu’elle n’en créait, indique le ministère, ce qui traduit une progression des emplois perdus de 67% par rapport à août.

Les analystes estimaient au contraire que le pays était revenu en septembre à l’équilibre avec un solde nul de créations ou de destructions d’emplois.

Les destructions d’emplois à l’échelle du pays ont résulté avant tout du secteur public, qui a supprimé 159’000 emplois.

Comme les mois précédents, l’Etat a mis fin aux contrats d’un grand nombre de personnes embauchées temporairement pour le recensement décennal. Cela a touché encore 77’000 personnes en septembre, et ne pourra plus concerner au maximum que 6000 Américains dans les mois à venir, indique le ministère.

Plus inquiétantes pour la suite sont les 76’000 suppressions nettes de postes apparues dans les administrations des Etats fédérés et dans les collectivités locales: face à des contraintes budgétaires considérables, celles-ci licencient désormais à tour de bras.

Le secteur privé, vers lequel se porte tous les espoirs, a continué d’embaucher, mais moins rapidement que les mois précédents.

Le solde net des créations d’emplois n’y a été que de 64’000, soit moins que les 74’000 attendus par les analystes, et 31% de moins qu’en août, qui avait déjà marqué une baisse par rapport à juillet.

Malgré les destructions de postes, le taux de chômage est resté stable à 9,6%, indique le ministère, alors que les analystes prévoyaient qu’il remonterait à 9,7%.

C’est un bien piètre réconfort: les chiffres du ministère témoignent d’un bond de 0,4 point du chômage « réel », à 17,1%. Ce chiffre tient compte des chômeurs dits « découragés », et d’autres catégories de personnes qui ne sont pas comptabilisés dans la population active, ainsi que de celles qui travaillent à temps partiel alors qu’elle souhaitent un temps plein.

Avec septembre, le chômage officiel a été supérieur ou égal à 9,4% pendant 17 mois consécutifs, ce qui ne s’est jamais vu depuis 1948 au moins.

De plus, le chômage reste très proche de son plus haut niveau en une génération et, selon une étude publiée fin septembre par des économistes de la banque centrale (Fed), il risque de monter encore pendant tout le premier semestre de 2011, jusqu’à 10,3%, soit au-dessus de son point haut touché il y a un an (10,1%).

Le chômage de longue durée (plus de six mois), dont la généralisation inquiète les dirigeants de la banque centrale (Fed), touchait encore 41,7% des chômeurs fin septembre, selon le ministère.

Le rapport indique par ailleurs que le salaire hebdomadaire moyen est resté stable en août, du fait d’une stabilité des heures travaillées (à 33,5 heures par semaine en moyenne) et du salaire horaire moyen.

rp

(AWP/08 octobre 2010 15h20)

 
4 Commentaires

Publié par le 8 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

USA: retour des pertes d’emploi dans le privé à 39’000 en septembre

Washington (awp/afp) – Le secteur privé américain s’est remis à détruire plus d’emplois qu’il n’en crée en septembre, selon l’enquête mensuelle du cabinet de conseil en ressources humaines ADP publiée mercredi.

Le solde net des suppressions de postes par rapport à août a été de 39’000, indique l’étude, alors que les analystes estimaient qu’elle ferait apparaître 18’000 embauches nettes, selon leur prévision médiane.

ADP a revu en hausse ses chiffres du mois d’août, à 10’000 créations de postes nettes, contre un solde négatif d’autant annoncé initialement.

« La baisse de l’emploi privé de septembre confirme la pause de la reprise économique dont d’autres données apportaient déjà la preuve », a écrit ADP.

rp

(AWP/06 octobre 2010 14h40)

« Pause de la reprise »,quelle foutaise!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

USA: 54.000 emplois nets perdus en août, beaucoup moins que prévu

WASHINGTON – Les Etats-Unis ont perdu 54.000 emplois nets en août, soit beaucoup moins que ne le craignaient les analystes, et le taux de chômage y est remonté d’un dixième de point, à 9,6%, selon le rapport mensuel sur l’emploi publié vendredi par le département du Commerce à Washington.

(©AFP / 03 septembre 2010 14h36)

«  » Machin vient d’avoir un accident,il a perdu une jambe, mais bon,c’est pas grave,il lui en reste une,cela ne l’empêchera donc pas de marcher «  » !!!
Bande de crétins!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

USA: baisse inattendue de l’emploi dans le privé (-10’000 postes) en août

Washington (awp/afp) – L’emploi a reculé de manière inattendue dans le secteur privé en août aux Etats-Unis, selon l’enquête mensuelle publiée mercredi par le cabinet de conseil en ressources humaines ADP.

Les entreprises privées ont détruit 10’000 emplois de plus qu’elle n’en ont créé (en données corrigées des variations saisonnières), indique cette enquête, alors que les analystes prévoyait qu’elle ferait apparaître une création de 13’000 postes nets.

ADP a revu en baisse de 12% son estimation des emplois créés en juillet, à 37’000 postes.

Motif d’inquiétude pour l’économie américaine, les entreprises petites et moyennes, censées être les plus dynamiques en matière de créations de postes ont supprimé respectivement 6000 et 5000 emplois nets, alors que les grandes entreprises (plus de 500 employés) en ajoutaient 1000.

rq

(AWP/01 septembre 2010 14h45)

Pourquoi inattendue?Logique plutôt!!!

 
4 Commentaires

Publié par le 1 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Chute des Bourses et de l’euro, déprimées par l’emploi US et la zone euro

Avec clôture des Bourses européennes, nouvelle chute de l’euro

Paris (awp/afp) – L’euro a chuté sous les 1,20 dollar et les Bourses ont plongé dans le rouge vendredi, plombés par des chiffres décevants de l’emploi américain et la crainte d’une contagion de la crise de la zone euro.

Le pétrole perdait plus deux dollars, sous les 73 dollars le baril.

En clôture, la Bourse de Londres a terminé en baisse de 1,63%, Paris de 2,86%, Francfort de 1,91%, Madrid de 3,80%, Milan de 3,79% et Athènes 5,03%. Vers 15H30 GMT/17h30 HEC le Dow Jones à New York perdait plus de 2%.

 
4 Commentaires

Publié par le 4 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :