RSS

Archives de Tag: election US

Des industriels de l’UE arrosent les sénateurs climato-sceptiques américains

PARIS – Plusieurs grands noms de l’industrie européenne, dont les allemands Bayer et BASF, et les français Lafarge et GDF-Suez, ont financé des sénateurs américains niant les dangers du réchauffement climatique, selon un rapport publié lundi par le Réseau Action Climat (RAC) d’Europe.

Ce document, dont l’AFP a obtenu copie, révèle que « les plus gros pollueurs européens », selon le RAC, ont versé plus de 306.000 dollars en 2010 à des sénateurs climato-sceptiques ou opposants à la loi sur le climat aux Etats-Unis.

Le rapport de ce réseau de 130 organisations non-gouvernementales engagées dans la lutte contre le changement climatique, est basé sur des chiffres publiés en octobre par la Commission fédérale électorale américaine à l’occasion des élections à mi-mandat du président Barack Obama le 2 novembre. Ils détaillent les sommes reçues par chaque sénateur et le nom du donateur, conformément à la politique de transparence américaine sur le financement des élus.

« Un groupe des plus gros producteurs de dioxyde de carbone (CO2) en Europe finance les campagnes politiques de certains des plus fervents opposants à l’action contre le changement climatique au sein du Sénat », affirment les auteurs du rapport, tout en soulignant que « ces entreprises européennes font en même temps du lobbying contre des réductions drastiques de ces émissions (de gaz à effet de serre) en Europe avec l’argument qu’il ne faut rien faire avant toute action des Etats-Unis en la matière ».

Selon le RAC, il s’agit de « sabotage à l’échelle mondiale parce que l’absence d’action aux Etats-Unis a été l’une des principales raisons de l’échec » du Sommet de Copenhague en décembre dernier.

Le rapport affirme que le cimentier français Lafarge, responsable de l’émission l’an dernier de 15 millions de tonnes d’équivalent CO2, a versé 34.500 dollars, et GDF-Suez 21.000 dollars aux élus américains climato-sceptiques ou opposés à l’instauration d’un marché du carbone aux Etats-Unis.

Le plus généreux donateur du groupe, selon le rapport, a été le groupe pharmaceutique allemand Bayer avec 108.100 dollars suivi par BASF avec 61.500 dollars.

Le porte-parole de Bayer, Günter Forneck, interrogé lundi par l’AFP, a dit que le groupe « ne peut pas commenter » le montant ou la destination des fonds. « Ce ne sont pas des dons d’entreprise, ce n’est pas l’argent de l’entreprise, c’est un système établi aux Etats-Unis selon lequel l’entreprise collecte les dons des salariés qui veulent s’engager. Ce qu’ils en font c’est leur affaire … c’est la démocratie », a-t-il ajouté.

Parmi les autres entreprises citées dans le document, on trouve le sidérurgiste Arcelor-Mittal (luxembourgo-indien), le pétrolier britannique British Petroleum, le chimiste belge Solvay et le groupe énergétique allemand EON.

(©AFP / 25 octobre 2010 09h53)

Ces vautours ne cachent même plus leurs petites manigances!

 
10 Commentaires

Publié par le 25 octobre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :