RSS

Archives de Tag: edf

EDF: petit rappel pour ceux qui auraient oublié cette ARNAQUE !!!

 



AUJOURD’HUI DÉBUT ET FIN DE LA SESSION PARLEMENTAIRE AU SÉNAT POUR  PASSER LE PROJET DE LOI NOME.

  DANS QUELQUES JOURS CE NE SERA PLUS UN PROJET MAIS UNE VÉRITABLE LOI  SCELERATE AVEC APPLICATION AU 1ER JANVIER 2011. *
 QUAND NOS FACTURES ET CELLES DE NOS AMIS AUGMENTERONT ON NE POURRA PLUS DIRE QUE L’ON NE SAVAIT PAS. *
 A DIFFUSER LARGEMENT ÉVIDEMMENT *
APRÈS FRANCE TELECOM, LA POSTE, LA SNCF, ETC…

   *EDF *

   Pour les fameux compteurs qui devraient être installés bientôt et qui  devraient nous être facturés au prix très très fort (vers les 300 € ) , et qui, de surcroit, ne seraient pas fiables : *il ne faudra rien signer. *
   On ne peut pas refuser à  EDF d’accéder aux compteurs, et de les changer :
  par contre comme nous n’avons rien demandé, nous n’avons aucune obligation   de signer quelque document que ce soit, et, du moment que nous n’aurons rien
   signé, EDF ne pourra pas 
nous obliger à  payer ces compteurs !
  
  
Attention aux signatures : aucune, même pour la réception des travaux etc…

LES TARIFS D’ÉLECTRICITÉ VONT AUGMENTER POUR PERMETTRE LA CONCURRENCE !
 A TERME, L’USAGER PEUT S’ATTENDRE A DES HAUSSES SUBSTANTIELLES DE SA  FACTURE, COMME CELA S’EST DÉJÀ PRODUIT POUR LE GAZ.
 NE LAISSONS PAS FAIRE !


 C’est la la loi Nome,  soit la Nouvelle Organisation du Marché de l ‘électricité concocté par le gouvernement.

   Le principe en est simple : constatant que la concurrence ne fonctionne pas 

– plus de 96 % des Français restent fidèles à l’opérateur historique (EDF)- le gouvernement a décidé de la créer artificiellement.
   La loi étant passée dans une relative indifférence, à  partir du 1er  janvier 2011 *, EDF aura obligation de revendre à  ses concurrents jusqu’à  25 % de sa production d’électricité.
 Un véritable hold-up ! *
   Les fournisseurs d’électricité vont se voir offrir un quart de la production, que les Français ont déjà  payé avec leur facture, pour qu’ils puissent réaliser des profits, au seul bénéfice de leurs actionnaires.
 C’est une première que d’obliger une entreprise, dans le monde de la »concurrence libre et non faussée », à  céder une partie de ses atouts à  des concurrents qui produisent peu ou pas du tout d’électricité.
   www.poursavoir.fr

   http://www.monde-diplomatique.fr/2004/06/ANTOINE/11276 (article de 2004 )

   autres exemples de privatisations :
> http://www.sudptt44.org/e107_files/public/1217412610_1_FT0_page3.pdf

> http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article7886

> http://www.partagedeseaux.info/article300.html

 
Si vous êtes scandalisé, diffusez au moins ce message !
 Une fois livré à la concurrence et surtout au  » privé  » ce sera trop tard. *
   Le prix de l’électricité sera fixé par des groupes privés qui , en fait, seront des filiales d’un seul et unique groupe !
   Vous n’y croyez pas ?
 Alors remettez vous dans le contexte de nos chères autoroutes Françaises que nos parents et grands parents ont payées avec leurs impôts et qui ont  été vendues et bradées à de grands groupes privés..
 Cela profite à  qui ?
   Et le prix à  payer pour y circuler ? N’est-ce pas scandaleux ?
   Mais c’est trop tard, car ce réseau routier n’appartient plus en totalité à  l’Etat ! Et pour le reste ce sera pareil !
   Aujourd’hui le service public coûte cher, mais ce n’est rien face à  ce qui nous attend si nous le bradons à  des groupes privés !
   Si vous pouvez faire circuler sans modération autour de vous ce message et cette adresse du site, alors n’hésitez pas !!

 

Trouvé chez Ferlim  🙂

http://changementclimatique.over-blog.com/article-amour-61607467-comments.html#comment71641035

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 24 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Bourse:EDF dopée par la hausse des prix de l’électricité

PARIS – Electricité de France (EDF) réalisait mercredi la plus forte hausse de l’indice boursier parisien CAC 40, après l’annonce d’une hausse des prix de l’électricité qui devrait booster les bénéfices du groupe public selon les analystes.

A 11H24 (09H24 GMT), l’action gagnait 3,80% à 34,57 euros, tandis que le CAC 40 perdait 0,64%.

Le gouvernement a annoncé mardi une hausse de 3% des tarifs de l’électricité pour les particuliers, à laquelle s’ajoutent une réévaluation de 4% pour les artisans et professions libérales, de 4,5% pour les PME-PMI et de 5% pour les grandes entreprises.

Cette augmentation des tarifs réglementés devrait provoquer un bond de 950 millions d’euros du bénéfice brut d’exploitation (Ebitda) d’EDF sur les 12 mois à venir, calcule John Honoré, analyste à la Société Générale dans une note.

« C’est une hausse plus forte qu’attendu, en particulier pour les clients résidentiels », estime pour sa part Arnaud Joan de la banque Santander, qui s’attend lui aussi à un impact positif sur les bénéfices 2010 du groupe d’électricité.

C’est « une énorme surprise positive » et la plus forte hausse de tarifs depuis l’entrée en Bourse d’EDF en 2005, abondent les analystes de Bank of America Merrill Lynch, cités par l’agence Dow Jones Newswires.

« Cela montre que le gouvernement comprend que la conséquence de la loi Nome est une hausse des prix de l’électricité », soulignent-ils.

Le projet de loi Nome (Nouvelle organisation du marché de l’électricité), actuellement en discussion au Parlement, va obliger EDF à céder, à prix coûtant, jusqu’à un quart de la production d’électricité de son parc nucléaire à ses concurrents (GDF Suez, Poweo, Direct Energie, etc.)

Selon des hypothèses de travail de la Commission de régulation de l’Energie (CRE), cette loi pourrait provoquer une hausse des tarifs de 11,4% puis de 3,5% par an, soit jusqu’à 25% d’ici à 2015.

EDF

(©AFP / 04 août 2010 11h31)

Un peu de sang frais pour les vampires tout çà!!!
Comme si cela n’était pas évident!
Aprés les 15% du Gaz,voici les 11% d’electricité.
Au fait,toujours rien du côté des salaires ?!!!!!!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 4 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

EDF:confirmation de la hausse!!!

France: hausse des tarifs de l’électricité de 3% pour les particuliers

PARIS – Les tarifs réglementés de l’électricité vont augmenter en France de 3% pour les ménages et de 4% à 5,5% pour les entreprises le 15 août prochain, a annoncé mardi le ministère de l’Ecologie et de l’Energie.

Les tarifs bleus (clients particuliers) vont augmenter de 3%, les tarifs bleus pros (artisans, professions libérales) de 4%, les tarifs jaunes (PME-PMI) de 4,5% et les tarifs verts (grandes entreprises) de 5,5%, a précisé le ministère.

En moyenne, la hausse sera donc de 3,4%.

Pour les ménages, l’augmentation du prix sera « limitée à 1,5% environ », déduction faite de l’inflation, soulignent les ministères de l’Energie et de l’Economie dans un communiqué commun.

Environ 94% des consommateurs français, soit 28,5 millions de clients particuliers et 4 millions d’entreprises, sont actuellement soumis aux tarifs réglementés, qui sont proposés par EDF.

Ces tarifs, révisés traditionnellement chaque 15 août, sont fixés conjointement par le ministère de l’Energie et celui de l’Economie.

La Commission de régulation de l’Energie (CRE), autorité de régulation du secteur, rend un avis sur ces révisions tarifaires mais celui-ci est purement consultatif.

La hausse des tarifs vise à « prendre en compte l’augmentation du rythme des investissements dans les réseaux et le parc de production », indiquent les deux ministères.

« Cela doit permettre à la France d’assurer sur le long terme l’intégrité de son système électrique et sa sécurité d’approvisionnement énergétique », ajoutent-ils.

La hausse des tarifs « se décline de façon différenciée » afin d’inciter les abonnements qui favorisent les « comportements vertueux »: consommer moins ou pendant des heures de faible consommation, précise-t-on au ministère de l’Ecologie.

Le gouvernement indique par ailleurs qu’il a « décidé de renforcer, dans les prochains mois, le dispositif du tarif de première nécessité, en proposant une aide supplémentaire sur l’abonnement et la consommation d’électricité des ménages éligibles de 10% ».

Il souligne enfin que « le caractère modéré du mouvement tarifaire permet de maintenir pour les consommateurs français des prix très compétitifs ».

Les prix français de l’électricité sont parmi les plus bas d’Europe.

Selon l’institut européen des statistiques Eurostat, l’électricité française était 25% moins chère que la moyenne européenne fin 2009. En tenant compte des différences de pouvoir d’achat entre pays européens, l’électricité française est la deuxième moins chère d’Europe, juste après la Finlande.

La facture d’électricité avait augmenté de 2,3% en moyenne en août 2009 (+1,9% pour les ménages et +4 à 5% pour les entreprises), de 2% en 2008 et de 1,1% en 2007.

EDF

(©AFP / 03 août 2010 17h41)

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

France: hausse de 2% à 2,5% des tarifs d’acheminement de l’électricité

PARIS – Les tarifs d’acheminement de l’électricité, qui représentent la moitié de la facture finale du consommateur, ont augmenté de 2% à 2,5% à compter du 1er août, selon une délibération de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) parue au Journal officiel.

La CRE, chargée de calculer l’évolution de ces tarifs, a décidé d’une hausse de tarifs de 2,5% pour le réseau de transport d’électricité (haute tension) et de 2% pour le réseau de distribution (basse et moyenne tension).

Ces deux réseaux sont exploités respectivement par RTE et ErDF, deux filiales d’Electricité de France (EDF).

Pour acheminer l’électricité produite par leurs centrales vers leurs clients, les fournisseurs d’électricité tels qu’EDF, GDF Suez ou Poweo s’acquittent d’un tarif d’utilisation auprès de RTE et d’ErDF.

Ils répercutent ensuite le coût d’utilisation des réseaux électriques sur la facture finale de leurs clients, qu’ils soient particuliers ou industriels.

Ce coût représente environ 47% de la facture finale du consommateur résidentiel, le reste étant constitué par le coût de production de l’électricité.

Les tarifs réglementés de l’électricité (fixés par l’Etat), qui incluent coût de transport et de production, devraient être réévalués le 15 août, comme chaque année.

La CRE a indiqué lundi à l’AFP ne pas avoir été saisie d’une demande de révision des tarifs de la part du gouvernement à ce jour.

Le ministère de l’Energie n’avait pu être joint lundi en fin de matinée.

Environ 94% des consommateurs français sont actuellement soumis aux tarifs réglementés, qui sont proposés par EDF.

EDF

GDF Suez

POWEO

(©AFP / 02 août 2010 12h20

Et l’augmentation du salaire,c’est pour quand ?!!!!!!!

 
2 Commentaires

Publié par le 2 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :