RSS

Archives de Tag: EARL

Earl frappe le Canada avec force d’ouragan(mise à jour)

Earl frappe le Canada: 210’000 foyers sans électricité

La tempête tropicale Earl balayait samedi la province canadienne de Nouvelle-Ecosse avec des vents soufflant jusqu’à 111 km/h. Les bourrasques et les fortes pluies ont arraché des arbres et des poteaux électriques, privant plus de 210’000 foyers d’électricité.

« Earl est maintenant une forte tempête tropicale », a annoncé le Centre canadien des ouragans, qui l’avait d’abord classée dans la catégorie des ouragans. Earl se dirige plus à l’Est que ne l’avaient prévu les services météorologiques canadiens.

A l’aéroport international du Grand Moncton, tous les vols au départ et à l’arrivée ont été annulés au moins jusqu’en milieu d’après-midi heure locale. Quelques vols au départ de l’aéroport international Stanfield d’Halifax, la capitale de la province, ont aussi été annulés.

Le pont de la Confédération, qui relie les provinces du Nouveau-Brunswick à l’Ile du Prince Edouard (12,9 km), a été fermé aux poids lourds à cause des vents violents. Aucun ferry ne relie les deux provinces jusqu’à nouvel ordre.

Earl avait commencé samedi dans la matinée à balayer la Nouvelle-Ecosse, touchant terre près de la frontière des comtés de Shelburne Queens et de Lunenburg, avec des rafales autour de 110 km/h. Les autorités canadiennes l’avaient alors classé comme ouragan.

Une tempête devient un ouragan lorsque les vents soufflent à plus de 119 km/h. Or, des vents allant jusqu’à 120 km/h avaient été enregistrés samedi matin.

La veille, Earl avait frappé le Nord-Est des Etats-Unis, et plus particulièrement l’Etat du Massachusetts et la presqu’île de Cap Cod, sans toutefois provoquer de dégâts majeurs.

(ats / 04 septembre 2010 22:16) 

Earl frappe le Canada: 210’000 foyers sans électricité

La tempête tropicale Earl balayait samedi la province canadienne de Nouvelle-Ecosse avec des vents soufflant jusqu’à 111 km/h. Les bourrasques et les fortes pluies ont arraché des arbres et des poteaux électriques, privant plus de 210’000 foyers d’électricité.

« Earl est maintenant une forte tempête tropicale », a annoncé le Centre canadien des ouragans, qui l’avait d’abord classée dans la catégorie des ouragans. Earl se dirige plus à l’Est que ne l’avaient prévu les services météorologiques canadiens.

A l’aéroport international du Grand Moncton, tous les vols au départ et à l’arrivée ont été annulés au moins jusqu’en milieu d’après-midi heure locale. Quelques vols au départ de l’aéroport international Stanfield d’Halifax, la capitale de la province, ont aussi été annulés.

Le pont de la Confédération, qui relie les provinces du Nouveau-Brunswick à l’Ile du Prince Edouard (12,9 km), a été fermé aux poids lourds à cause des vents violents. Aucun ferry ne relie les deux provinces jusqu’à nouvel ordre.

Earl avait commencé samedi dans la matinée à balayer la Nouvelle-Ecosse, touchant terre près de la frontière des comtés de Shelburne Queens et de Lunenburg, avec des rafales autour de 110 km/h. Les autorités canadiennes l’avaient alors classé comme ouragan.

Une tempête devient un ouragan lorsque les vents soufflent à plus de 119 km/h. Or, des vents allant jusqu’à 120 km/h avaient été enregistrés samedi matin.

La veille, Earl avait frappé le Nord-Est des Etats-Unis, et plus particulièrement l’Etat du Massachusetts et la presqu’île de Cap Cod, sans toutefois provoquer de dégâts majeurs.

(ats / 04 septembre 2010 22:16)

MONTREAL – Earl a commencé samedi à balayer la province canadienne de Nouvelle-Ecosse (est) avec des vents soufflant à 120 kmh et des pluies torrentielles, a indiqué le Centre canadien des ouragans qui l’a classé en ouragan.

Earl s’était affaibli durant la nuit de vendredi à samedi lors de son passage sur le nord-est des Etats-Unis, poussant le Centre national des ouragans (NHC), basé à Miami (Floride, sud-est des Etats-Unis) a le rétrograder en tempête tropicale.

Mais il s’est renforcé juste avant de toucher terre et de commencer à balayer la Nouvelle-Ecosse.

Selon les données les plus récentes « Earl est un ouragan », a expliqué à l’AFP John Parker du Centre canadien des ouragans.

M. Parker a ajouté que l’oeil du cyclone se trouvait au-dessus du sud de la Nouvelle-Ecosse.

(©AFP / 04 septembre 2010 16h55)

 
2 Commentaires

Publié par le 4 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Ouragan Earl: la Caroline du Nord en alerte

Un habitant de Buxton, en Caroline du Nord, se prépare à l'arrivée de l'ouragan Earl le 2 septembre 2010

L’ouragan Earl, avec des vents soufflant à 230 km/h, se rapprochait ce jeudi des côtes de Caroline du Nord (sud-est des Etats-Unis) où la météo nationale a mis en garde contre une houle «dangereuse» et où des ordres d’évacuation ont déjà été lancés.

A 11h, l’ouragan se trouvait à 660 km au sud de Cap Hatteras, le point le plus oriental de la côte de Caroline du Nord, et se dirigeait vers le nord nord-ouest à 30 km/h. «Le centre d’Earl va passer dans la soirée près des Outer Banks», une barrière d’îles sablonneuses au large de la Caroline du Nord, selon le Centre national des ouragans (NHC). Il devrait se rapprocher de la Nouvelle-Angleterre, au nord-est des Etats-Unis, vendredi soir.

La suite ici:

http://www.20minutes.fr/article/592280/planete-ouragan-earl-la-caroline-du-nord-en-alerte

 
Poster un commentaire

Publié par le 2 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Atlantique: l’ouragan Earl se renforce et atteint la 3e catégorie (mise à jour)

Miseà jour du 01 Septembre

MIAMI – L’ouragan Earl, qui menace les Etats-Unis, s’est renforcé à nouveau mercredi pour passer en catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, ont annoncé les météorologues américains, faisant état de vents allant jusqu’à 216 kmh.

A 21H00 GMT, Earl se trouvait à 1.010 km au sud-sud-est de Cape Hatteras à l’extrémité orientale de la Caroline du Nord. L’ouragan se déplace à une vitesse de 28 kmh vers le nord-ouest, a annoncé le Centre national des ouragans (NHC), basé à Miami (Floride, sud-est).

Une partie des côtes de Caroline du Nord et de Virginie ont été placées en état d’alerte cyclonique, tout comme l’île de San Salvador.

(©AFP / 01 septembre 2010 23h15)

 

Mise à jour du 31

Les autorités craignent qu’il ne se retrouve au large du cap Hatteras dans la journée de jeudi, a déclaré mardi le directeur du Centre américain de veille cyclonique (NHC), Bill Read.

Cependant, a tempéré Craig Fugate, directeur de l’Agence fédérale de gestion des situations d’urgence (Fema), il n’est pas prévu pour l’instant que l’ouragan proprement dit atteigne les côtes.

Un avis d’ouragan pourrait être émis mardi soir pour une partie de la côte Atlantique, invitant la population à s’attendre à des conditions de tempête dans les 72 heures.

Earl, dont les vents soufflent à 215 km/h, s’éloignait mardi de Porto Rico. A 15h00 GMT, il était centré à 335 km à l’est de l’île de Grande Turque, dans l’archipel des Turques-et-Caïques, territoire britannique à la pointe sud des Bahamas.

Cela correspond à une distance de 1.725 km au sud-sud-est du cap Hatteras. La trajectoire d’Earl ne menace en tout cas pas le Golfe du Mexique et les grandes installations pétrolières et gazières américaines.

Par ailleurs, une nouvelle tempête tropicale, Fiona, s’est formée dans l’Atlantique à près de 1.500 km des Antilles. Elle devrait passer mercredi à proximité des Îles Sous-Le-Vent et dimanche au large des Bermudes.

 

Mise à jour Du 30

L’ouragan Earl se renforce et met le cap sur San Juan

L’ouragan Earl, qui menace les Caraïbes, s’est renforcé une nouvelle fois lundi pour passer en catégorie 4 sur l’échelle de Saffir-Simpson qui en totalise 5, ont annoncé les météorologues américains, faisant état de vents allant jusqu’à 217 kmh. Il mettait le cap sur la capitale de Porto Rico, San Juan.

« Un renforcement supplémentaire est à prévoir lors de la prochaine journée », a averti dans un communiqué le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami (sud-est des Etats-Unis), qui considère qu’un ouragan de catégorie 4 peut provoquer des dégâts d’ampleur « catastrophique ».

A 23h00 (heure en Suisse), l’oeil de l’ouragan se trouvait à environ 180 km au nord-est de San Juan, la capitale de Porto Rico. La dépression se dirigeait vers l’ouest-nord-ouest à la vitesse de 24 km/h puis devrait s’orienter vers le nord-ouest dans la journée de mardi.

Earl devait s’éloigner des îles Vierges dans la soirée puis passer à l’est de l’archipel des Turks et Caïcos dans la nuit de mardi à mercredi, selon le NHC.

La ministre française de l’Outre-mer, Marie-Luce Penchard, a affirmé lundi qu’elle « n’avait pas de connaissance de pertes humaines, selon un premier bilan » établi à 21h00 (heure en Suisse) pour les deux îles des Antilles françaises touchées, Saint-Martin et Saint-Barthélémy. L’oeil du cyclone est passé lundi matin à une cinquantaine de kilomètres de Saint-Martin.

Mme Penchard, qui se rendra dans les deux collectivités d’outre-mer dès « mardi matin », a fait état de dégâts matériels importants. Le réseau routier de Saint-Martin est endommagé par des « chutes d’arbres » et « la moitié des habitants sont privés d’électricité ». L’approvisionnement en eau potable de la collectivité est stoppé car « l’usine de dessalement serait touchée », aussi selon Mme Penchard.

A Saint-Barthélémy, la gare maritime, le quartier flamand et l’hôtel de la collectivité seraient inondés.

_______________________________________

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :