RSS

Archives de Tag: chine

COTON/La Chine manque de coton et les prix s’envolent sur la planète

FOCUS/COTON/La Chine manque de coton et les prix s’envolent sur la planète
New York (awp/afp) – La planète peine à approvisionner la gigantesque industrie textile chinoise en coton, dont les cours s’envolent de record en record sur les marchés, ce qui devrait se refléter ces prochains mois dans les magasins de prêt-à-porter.

La livre de coton pour livraison en décembre, contrat de référence actuellement sur l’IntercontinentalExchange, a dépassé 1,50 dollar mardi pour la première fois depuis que la fibre blanche s’échange sur les marchés financiers américains, c’est-à-dire depuis 1870.

Les cours, qui ont doublé depuis le début de l’année, ont atteint des records quasi quotidiennement ces dernières semaines: « la faiblesse de l’offre à court terme, la diminution rapide des stocks et un rebond de la demande fournissent un contexte fondamental solide », relevaient mardi les analystes de la banque Barclays Capital.

Cette situation a été mise en relief mardi par le rapport mensuel du département américain de l’Agriculture (USDA) sur l’offre et la demande.

Les analystes y ont surtout vu la confirmation de ce qu’ils craignaient: la production de la Chine, qui fournit 40% de la consommation mondiale, a été revue en nette baisse en raison de conditions climatiques défavorables.

Les estimations des stocks du pays ont subi le même sort « en raison des situations de pénurie apparues ces dernières semaines », a expliqué le ministère américain.

Sur les marchés chinois, la livre de coton s’échange désormais à plus de deux dollars, ce qui a un « effet d’aimant pour les prix sur les marchés américains », constatait récemment John Flanagan, qui dirige sa société de courtage spécialisée Flanagan Trading.

La Chine a d’autant plus de mal à se fournir que les terribles inondations qui ont frappé pendant l’été l’Inde et le Pakistan, respectivement deuxième et troisième consommateurs de la planète, ont affecté les cultures, New Delhi décidant de limiter ses exportations.

Aux Etats-Unis, le secteur a subi, en pleine période de récolte, des averses de grêle au Texas (sud), et malgré une production 50% plus importante que l’an dernier, le niveau très élevé des exportations va réduire les stocks à leur plus bas niveau depuis 1925, selon l’USDA.

La Chine « achète de manière agressive sur les marchés internationaux à des prix d’environ 1,60 dollar la livre », indique à l’AFP Darren Hudson, qui dirige le Cotton Economics Research Institute, à la Texas Tech University. « Je soupçonne que leurs stocks réels sont bien plus faibles que ce que suggèrent les chiffres officiels ».

Pour l’USDA, « l’offre limitée au niveau mondial et la forte hausse des prix vont forcer les usines textiles à réduire leur activité, ou à substituer du polyester au coton ».

En attendant, l’envolée des cours « va avoir un impact important sur les distributeurs dans l’habillement, surtout pour les vêtements pour enfants », où le coton est largement dominant, prévient Zoe Tan, qui suit le secteur du prêt-à-porter pour la société de recherche financière Morningstar.

« Beaucoup d’entreprises ont indiqué que les prix du coton allaient commencer à avoir un effet sur les étiquettes au printemps 2011 », explique-t-elle à l’AFP.

L’analyste cite le fabricant de vêtements pour bébés Carter’s, le groupe Hanesbrands, qui possède notamment les articles de sport Champion ou les sous-vêtements Wonderbra, ou encore VF Corporation, qui possède les marques Lee et Wrangler, John Varvatos, ou encore North Face.

La célèbre marque de jeans californienne Levi’s a reconnu avoir décidé « de hausses de prix sélectives pour le printemps 2011 ».

rp

(AWP/10 novembre 2010 09h15)

Je pense qu’il faut s’attendre à au moins 25% d’augmentation sur l’habillement au Printemps chez nous!
Aujourd’hui le coton,demain….

 
Poster un commentaire

Publié par le 10 novembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Nucléaire iranien: Le virus aux références bibliques

La cyber-guerre vient peut-être de connaître son premier épisode. Selon «The New York Times», le code du ver informatique Stuxnet qui a visé notamment les installations nucléaires iraniennes comporterait des références au Livre d’Esther, un extrait de l’Ancien Testament.

epuis sa découverte en juin dernier, le ver informatique Stuxnet n’en finit plus de susciter des fantasmes et des interprétations. Le programme vise spécifiquement les programmes de l’industriel allemand Siemens et a infecté de nombreux ordinateurs à travers le monde. Deux pays sont notamment touchés et pas des moindres ; la Chine, dont six millions de terminaux informatiques ont été infectés par l’agence officielle Chine Nouvelle et surtout l’Iran, principal «ennemi» sur la scène géopolitique des Etats-Unis et d’Israël. Selon Symantec, firme spécialisée dans la neutralisation des virus informatiques, 60% des systèmes informatiques visés par Stuxnet seraient situés dans l’Etat perse. Le ver informatique qui s’introduit dans les ordinateurs grâce à des clés USB contaminés serait actif depuis janvier, toujours selon Symantec qui a précisé que le virus endommageait des programmes dit SCADA de Siemens (Supervisory, Control And Data Acquisition), principalement utilisé dans l’industrie lourde notamment nucléaire. Siemens est très implanté au Moyen-Orient et a été critiqué pour son assistance technique au développement du nucléaire civil iranien.

Des références àl’ancien Testament ?

De nombreux chercheurs en sécurité informatiques se sont relayés pour disséquer le ver et trouver son origine. Et c’est là que l’histoire commence à être fascinante. Pour Ralph Langner, un consultant en informatique allemand et expert réputé, il ne fait presque aucun doute que le logicial malveillant est une arme cyber conçu pour ralentir l’industrie nucléaire iranienne. Il pense également que le ver a été introduit en Iran par des entrepreneurs russes, sans doute par des clés USB infectées. Langner a également trouvé à l’intérieur du code une référence à l’Ancien Testament. Les «hackers» auraient donné le terme de «Myrtus» à leur néfaste projet. Pour lui, cela ne fait guère de doute. «Myrtus» fait référence au mot hébreu utilisé pour Esther.

Le Livre d’Esther, récit biblique repris parmi les livres historiques de l’Ancien Testament, raconte comment Esther, juive devenue reine de Perse grâce à sa beauté, parvient à empêcher l’extermination de son peuple… «Si vous lisez la Bible, vous pouvez faire cette supposition», a déclaré M. Langner au «New York Times». Cela a été confirmé au journal américain par un spécialiste en linguistique et en théologie, Carol Newsom. Il y a bien un lien possible entre le nom de la reine Esther en hébreu («Hadassah») et le mot hébreu pour myrte. Bien sûr, les experts israéliens démentent l’implication de l’Etat hébreu dans la cyber-attaque, comme Shai Blitzblau, le responsable du laboratoire de la guerre informatique de Maglan, une société israélienne spécialisée dans la sécurité informatique, qui évoque une simple affaire d’espionnage industriel. Et explique que le virus avait d’abord touché l’Inde, l’Indonésie ou encore la Russie…

L’Iran confirme l’attaque

De son côté, l’Iran a officiellement confirmé que son projet de centrale nucléaire de Busher avait été concerné par l’attaque virale. Le chef de projet Mahmoud Jaafari a néanmoins déclaré à l’agence de presse de la République islamique que le virus n’avait pas causé de dégâts dans les systèmes principaux, et que l’infection avait été trouvé dans les ordinateurs personnels des employés à la centrale nucléaire. L’incident n’a pas retardé l’achèvement de l’usine, a-t-il déclaré. Un haut-fonctionnaire du Ministère des industries et des Mines, Mahmoud Liali, a même expliqué qu’«une guerre électronique avait été déclaré à l’Iran.» Dans un avis technique délivré le 17 Septembre, Siemens a déclaré que le comportement de Stuxnet suggère que le virus est apparemment activé uniquement dans les usines avec une configuration spécifique, explique la firme allemande, cela signifie que Stuxnet est évidemment un processus de ciblage spécifique (…)».

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Nucleaire-iranien-Le-virus-aux-references-bibliques-215425/

 
1 commentaire

Publié par le 30 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , ,

Chine:Fermetures d’usines et privation de prêts bancaires!

SHANGHAI – Les autorités chinoises ont ordonné aux banques de cesser d’accorder des prêts aux compagnies qui polluent de manière excessive ou qui consomment trop d’énergie, rapportent samedi les médias d’Etat.

La banque centrale chinoise a établi une base de données pour aider les banques à vérifier les pratiques des sociétés en matière environnementale, a déclaré Shao Fujun, directeur du département du crédit de la banque centrale, selon Shanghai Securities News.

Plus de 30.000 éléments d’information concernant les atteintes à l’environnement par des sociétés se trouveraient dans cette base de données.

Le gouvernement chinois a pour objectif une diminution de 20% de la consommation d’énergie par unité de PIB entre 2006 et 2010.

Le mois dernier, le gouvernement chinois a ordonné à 2.087 compagnies produisant notamment de l’acier, du charbon, du ciment ou de l’aluminium de fermer les usines obsolètes d’ici fin septembre au risque de se voir privées de prêts bancaires et de courant électrique.

Les autorités de la province d’Anhui (est de la Chine) ont coupé le courant à plus de 500 usines pour un mois à partir de la mi-août pour n’avoir pas atteint leurs objectifs de réduction des émissions de gaz.

— Avec Dow Jones Newswires —

(©AFP / 04 septembre 2010 10h34)

Cà devient vraiment du grand n’importe quoi cette histoire!!!
Qu’ils fassent la même chose en France,on va rigoler 5 minutes!!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 4 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Chine : le bilan des inondations porté à 4.200 morts et disparus

PEKIN – Plus de 4.200 personnes sont décédées ou portées disparues depuis le début de l’année dans des inondations en Chine, les plus importantes depuis plus d’une décennie, a annoncé mardi le gouvernement.

Des pluies torrentielles, provoquant des inondations et des catastrophes naturelles, ont affecté 230 millions de personnes et provoqué l’évacuation de 15,18 millions de personnes au 31 août, selon le rapport diffusé chaque mois par le gouvernement.

3.185 personnes ont été tuées et 1.050 sont portées disparues dans des catastrophes naturelles liées aux inondations cette année, selon ce rapport.

Le gouvernement a alloué plus de 2 milliards de yuans en fonds d’urgence pour les huit provinces les plus touchées, parmi lesquelles Gansu (nord-ouest), endeuillée par une énorme coulée de boue, ainsi que les provinces voisines du Sichuan et de Shaanxi.

Les pertes sur le plan économique sont évaluées à plus de 350 milliards de yuans (51,4 milliards de dollars), alors que plus de deux millions de maisons ont été détruites et plus de cinq millions de bâtiments endommagés, selon ce rapport.

1.467 personnes sont mortes et 298 portées disparues dans des coulées de boue en août dans la province du Gansu (nord-ouest), la pire catastrophe naturelle liée aux inondations en Chine cette année.

La situation rappelle celle de 1998, lorsque la montée historique des eaux du Yangtsé, le plus grand fleuve du pays, avait provoqué la mort de plus de 4.150 personnes et l’évacuation de 18 millions de personnes.

(©AFP / 31 août 2010 16h06)

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Intempéries: 50.000 personnes évacuées en Chine:la Corée du Nord frappée

PEKIN – Plus de 50.000 personnes ont été évacuées samedi dans le nord de la Chine et trois personnes sont portées disparues après des inondations qui ont également affecté la Corée du Nord, selon les médias officiels.

Environ 230 habitations se sont effondrées dans la ville de Dandong (nord-est de la Chine), frontalière de la Corée du Nord, et des réseaux de transport, de distribution d’énergie et de communications ont été coupés, a rapporté l’agence Chine nouvelle, citant les autorités locales.

Un responsable au quartier-général de contrôle des inondations de Dandong, contacté par l’AFP, a refusé de confirmer le nombre de personnes évacuées et a assuré que la situation n’était « pas grave » dans cette ville, qui compte 2,4 millions d’habitants.

La ville nord-coréenne de Sinuiju, qui abrite une base aérienne militaire, ainsi que la campagne avoisinante ont en revanche été « sérieusement touchées », selon l’agence nord-coréenne KCNA qui n’a pas précisé combien d’habitants étaient affectés.

Du personnel local a rejoint l’armée pour porter secours aux populations, a précisé l’agence qui évoque des inondations « dévastatrices ».

Selon Chine Nouvelle, certaines routes le long du fleuve Yalu et des maisons ont été submergées, l’eau atteignant déjà la hauteur du genou, après de fortes pluies qui ont commencé vendredi matin et ont fait monter le niveau de ce fleuve marquant la frontière sino-nord-coréenne.

Des ouvriers ont entamé une course contre la montre pour ériger un barrage de sacs de sable le long du fleuve, selon l’agence, alors que de nouvelles pluies étaient prévues samedi.

Des pluies torrentielles à travers toute la Chine ont provoqué les pires inondations qu’ait connues le pays depuis des décennies.

Environ 3.900 personnes ont été tuées ou sont portées disparues depuis le début de l’année dans ces inondations, parmi lesquelles les quelque 1.750 victimes de glissements de terrain dans une localité reculée du nord-ouest de la Chine, selon des chiffres officiels.

Par ailleurs, dans la province chinoise du Yunnan (sud-ouest), les secouristes tentaient toujours de retrouver près de 80 personnes portées disparues dans des coulées de boue survenues mercredi.

En Corée du Nord, les pluies torrentielles de l’été ont fait un nombre indéterminé de victimes et provoqué d’importants dégâts, détruisant plus de 5.000 habitations et dévastant de vastes superficies de terres agricoles, selon les médias officiels.

En 2007, au moins 600 personnes étaient mortes ou portées disparues en Corée du Nord à la suite de graves inondations.

(©AFP / 21 août 2010 12h42)

 
3 Commentaires

Publié par le 21 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Chine: de nouveaux glissements de terrain font au moins 32 disparus

Trente-deux personnes sont portées disparues dans de nouveaux glissements de terrain dans le sud-ouest de la Chine, ont rapporté samedi les médias chinois. Le dernier bilan des gigantesques coulées de boue du week-end dernier dans le nord-ouest s’établit lui à 1239 morts.

Dimanche a été déclaré jour de deuil pour ces 1239 victimes de Zhouqu, une ville de montagne du Gansu, selon un bilan publié samedi par la presse officielle. Quelque 505 personnes sont en outre portées disparues à Zhouqu. Les glissements de terrain dans cette province de Gansu sont les pires de la décennie.

Selon les autorités sanitaires de cette ville, les survivants sont confrontés à une situation difficile en raison de la destruction des hôpitaux et des vaccins même si l’eau, l’électricité et les télécommunications sont progressivement rétablies.

Les nouveaux glissements de terrain, dans le sud-ouest du pays, ont détruit les bâtiments d’un hôpital dans le district de Wenchuan, où se situait l’épicentre d’un tremblement de terre qui avait fait en mai 2008 près de 87’000 morts, a indiqué l’agence Chine nouvelle.

Autoroute inondée

Trente-deux personnes y sont portées disparues et au moins 500 autres ont été évacuées d’un quartier où le cours d’un fleuve a été bloqué par des débris qu’il charriait, créant une retenue d’eau et des inondations. Une portion de l’autoroute reliant Wenchuan à Chengdu, la capitale de la province du Sichuan, a été recouverte par 4 mètres d’eau, a ajouté l’agence de presse chinoise.

Chine Nouvelle a par ailleurs revu à la hausse le bilan des morts donné vendredi dans les villes de Longnan et Tianshui, proches de Zhouqu, à 29 morts et 27 disparus.

Selon les autorités, les pluies torrentielles vont continuer dimanche sur les provinces du Sichuan et de Gansu. Les services météorologiques ont aussi émis une alerte pour les provinces du nord-est en raison d’un retour des pluies après plusieurs jours de répit.

Plus de 305 millions de personnes ont été affectées par les récentes intempéries qui ont causé des dégâts à hauteur de 1,7 milliard de dollars.

(ats / 14 août 2010 12:36) 

 
1 commentaire

Publié par le 14 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Chine: des nouvelles victimes des pluies torrentielles

Chine: des nouvelles victimes des pluies torrentielles
De nouvelles pluies torrentielles se sont abattues sur l’ouest de la Chine, tuant 29 personnes dans le Gansu et le Sichuan. Elles sont intervenues non loin de la zone sinistrée par des glissements de terrain qui ont fait près de 1750 tués ou disparus.

L’agence Chine Nouvelle a rapporté vendredi que 24 personnes étaient décédées dans le Gansu et 24 portées disparues dans les villes de Longnan et Tianshui, proches de Zhouqu, épicentre de la catastrophe du week-end dernier.

Les autorités locales procédaient à l’évacuation des habitants les plus exposés dans cette zone et acheminaient des tentes, des nouilles instantanées et de l’eau minérale.

Dans le Sichuan voisin, cinq personnes ont été tuées et 500 prises au piège par des inondations dans la région montagneuse de Mianzhu.

A Zhouqu, quelque 600 personnes étaient toujours portées disparues, après les glissements de terrain du week-end dernier qui ont fait 1144 tués, selon un bilan légèrement revu à la hausse, et les recherches se poursuivaient.

Suggestion lancée

« Les opérations continuent mais les nouvelles pluies ont créé des difficultés », a dit à l’AFP la porte-parole du district de Zhouqu, Yan Jinxin.

« Les rues sont boueuses et difficilement praticables », a-t-elle aussi ajouté.

Les autorités locales s’inquiétaient des risques accrus de propagation de maladies, a déclaré un responsable sanitaire à Chine Nouvelle.

« Un grand nombre de secouristes et survivants vivent là-bas et les risques de maladies infectieuses intestinales ou respiratoires ont augmenté », a-t-il dit.

Du désinfectant était pulvérisé dans la zone alors que les cadavres humains et les carcasses des animaux en décomposition rendaient la situation précaire sur le plan sanitaire.

Plus de 2100 tués récemment

Environ 800 médecins et infirmiers étaient à pied d’oeuvre dans la région sinistrée.

La seule bonne nouvelle, communiquée par la télévision, a été la reprise de la fourniture d’eau à la zone dévastée.

(ats / 13 août 2010 10:46)

 
Poster un commentaire

Publié par le 13 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Glissements de terrain en Chine: au moins 96 morts et 2.000 disparus

PEKIN – Au moins 96 personnes ont été tuées et 2.000 sont portées disparues après des glissements de terrain dans le Gansu, au nord-ouest de la Chine, survenus à la suite de fortes pluies, selon un nouveau bilan donné dimanche par l’agence officielle Chine Nouvelle.

Le Premier ministre Wen Jiabao a quitté Pékin dimanche pour se rendre dans la province sinistrée, a également annoncé l’agence.

Les glissements de terrain se sont produits samedi soir, dans la province à population majoritairement tibétaine du Gansu, après de fortes précipitations, a précisé Chine nouvelle, citant Mao Shengwu, le responsable de la préfecture touchée. Ils ont affecté quelque 50.000 personnes.

Au total, 20.000 personnes du district touché, celui de Zhouqu, ont été évacuées, selon la télévision d’Etat.

(©AFP / 08 août 2010 09h12)

 
Poster un commentaire

Publié par le 8 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Le barrage des Trois gorges en Chine:Aprés la montée des eaux:les déchets!

Chine:le barrage des Trois Gorges menacé par des tonnes de déchets

Le barrage chinois des Trois Gorges, le plus grand du monde, situé sur le Yangtsé, risque d’être obstrué par les tonnes d’ordures qui s’y sont amoncelées, rapporte la presse officielle. Les détritus sont si compacts par endroits qu’il est possible de marcher à la surface, précise le China Daily.

Près de trois tonnes de déchets sont ramassées quotidiennement autour du barrage, mais la pénurie de personnel et d’équipement a entraîné une dangereuse accumulation des immondices. Les inondations provoquées par les pluies torrentielles ont en outre accéléré le phénomène.

« L’énorme quantité de déchets autour du barrage pourrait obstruer les portes d’écoulement du barrage des Trois Gorges », a déclaré Chen Lei, un responsable de la société China Three Gorges Corporation en charge de l’ouvrage.

Plus de 150 millions de personnes vivent en amont du barrage et, dans certaines localités voisines, les ordures ménagères sont directement jetées dans le Yangtsé, faute de système adéquat, selon le journal.

Environ 10 millions de yuans (1,5 million de francs) sont dépensés chaque année dans les opérations de nettoyage.

Le pharaonique barrage des Trois Gorges (22,8 milliards de francs) achevé en 2008 est un ouvrage de 185 m de haut avec une retenue d’eau d’une capacité de plus de 39 milliards de mètres cubes.

Mais le plus grand générateur d’électricité au monde a été particulièrement mis en cause ces dernières années pour son coût écologique et humain, notamment en raison des importants déplacements de population qu’il a entraîné.

(ats / 02 août 2010 22:06)

C’est bien beau d’avoir les yeux plus gros que le ventre,il faut voir à assumer ensuite….!!!

 
6 Commentaires

Publié par le 2 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Bilan innondations en Chine/Pakistan/Afghanistan

PESHAWAR (Pakistan) – Au moins 800 personnes ont péri dans des inondations au Pakistan, les pires survenues dans ce pays d’Asie du Sud liées aux pluies de mousson qui ont également endeuillé l’Afghanistan et la Chine.

Secouristes et militaires tentaient désespérement samedi d’atteindre les milliers de personnes touchées par les crues dans le nord-ouest du Pakistan, où les autorités ont fait état d’un bilan d’au moins 800 morts.

Un précédent décompte faisait état de 400 morts.

« Il s’agit de la pire inondation dans la province de Khyber Pakhtunkhwa (anciennement Province de la Frontière du Nord-Ouest) et dans l’histoire du pays », a déclaré le ministre de l’Information de la province, Mian Iftikhar Hussain.

Environ 150 personnes sont portées disparues dans cette province où de nombreuses familles déshéritées vivent dans des villages isolés.

Plus d’un million de personnes ont été touchées, a précisé M. Hussain, ajoutant que plus de 3.700 maisons avaient été emportées par les flots et que le nombre des sans-abri ne cessait d’augmenter.

Les inondations dues aux pluies diluviennes de la mousson ont également frappé le Cachemire pakistanais, où l’ont comptait au moins 22 morts, et le Baloutchistan (sud-ouest) avec 25 morts, selon les autorités locales.

Des reportages retransmis à la télévision et des photos prises d’hélicoptères montraient des gens grimpant aux murs ou sur les toits des habitations alors que des torrents d’eau se déversaient dans les villages inondés.

A Peshawar, la principale ville du Nord-Ouest, et les districts de Swat et de Shangla demeuraient coupés du reste du pays, selon le ministre.

La Commission européenne a annoncé samedi le déblocage de 30 millions d’euros d’aide humanitaire pour le Pakistan, qui pourra notamment bénéficier aux victimes des graves inondations liées à la mousson.

Vidéo ici:

http://fr.euronews.net/2010/07/31/les-inondations-font-plus-de-800-morts-au-pakistan/

*L’Afghanistan voisin n’a pas été épargné: inondations et glissements de terrain dans l’est du pays ont fait 70 morts et affecté plusieurs milliers de personnes ces derniers jours, a indiqué samedi à l’AFP le chef de l’agence afghane de gestion des catastrophes naturelles.

« Selon les premiers éléments de nos bureaux de province, presque 70 personnes ont été tuées et des dizaines ont été blessés. Nous estimons que plus de 1.000 familles ont été touchées et les chiffres pourraient augmenter », a déclaré Matin Edrok.

Des équipes de recherche continuaient samedi de tenter d’atteindre les zones touchées par les inondations.

Les provinces de Kapisa, de Nangarhar, Laghman, Kunar, Logar et Ghazni ont été les plus touchées.

Vendredi, les forces internationales avaient indiqué avoir évacué plus de 2.000 habitants dans les provinces de Nangarhar et du Kunar.

*Enfin, des pluies torrentielles se sont abattues sur le nord-est de la Chine où les autorités sont confrontées aux pires crues depuis une décennie.

La presse officielle a fait état samedi d’un bilan de 37 morts alors que plus 364.000 ont été évacuées en raison des pluies dans la province de Jilin (nord-est).

La province du Jilin est la dernière en date à avoir été frappée par des inondations qui ont fait plus de 300 morts et 300 disparus depuis le 14 juillet en Chine, selon le dernier bilan officiel.

Depuis le début de l’année, les inondations ont fait 991 morts et 558 disparus.

Les pluies diluviennes avaient jusqu’à présent surtout frappé le sud de la Chine, provoquant des crues dangereuses sur le Yangtze, les plus long fleuve chinois, et certains de ses affluents.

Les craintes des autorités se portent aussi sur Wuhan, capitale de la province de Hubei (centre), située en aval du barrage géant des Trois Gorges et vers laquelle convergent les eaux.

Vidéos:

http://bugu.cntv.cn/language/french/zhongguoxinwenfa/classpage/video/20100730/100394.shtml

http://fr.euronews.net/nocomment/2010/07/31/nettoyage-apres-les-pires-inondations-en-chine/

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Iran/Nucléaire: les USA vont presser la Chine de prendre des sanctions

WASHINGTON (Etats-Unis) – Deux hauts responsables américains vont se rendre « fin août » en Chine pour presser Pékin de mettre en place des sanctions contre l’Iran et son programme nucléaire, a annoncé l’un d’entre eux jeudi à une commission de la Chambre des représentants.

« La Chine est une de nos préoccupations » dans le cadre de la politique de sanctions contre le développement par l’Iran d’un programme nucléaire militaire, a expliqué à la commission pour la Réforme de l’Etat Robert Einborn, conseiller spécial au Département d’Etat pour les questions de non-prolifération.

Il a précisé qu’il serait accompagné par Daniel Glaser, responsable au département du Trésor des financements terroristes et criminels, dans le but « d’élever cette question aux plus hauts niveaux » du gouvernement chinois.

Auparavant, M. Glaser avait assuré à la commission que de hauts responsables américains se rendraient « dans les semaines à venir » en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique du Sud pour prôner l’établissement de sanctions « lourdes » contre l’Iran, sans préciser quels pays seraient ciblés.

L’administration du président Barack Obama va « faire ce qu’il faut pour augmenter la portée » des sanctions contre l’Iran « en pressant ces gouvernements en Asie, au Moyen Orient et en Amérique du Sud qui n’ont pas encore mis en place une solide série de sanctions de le faire », a-t-il expliqué.

En outre, un haut responsable du Trésor en charge des sanction, Stuart Levey, se rendra au Emirats arabes unis, au Liban et à Bahreïn le mois prochain, alors qu’un autre se rendra au Brésil et en Equateur, selon le département du Trésor.

L’audience devant cette commission visait à évaluer l’efficacité des récentes mesures prises pour serrer encore davantage l’étau économique autour de l’Iran, accusé par les pays occidentaux de développer un programme nucléaire militaire.

« Il est important que la Chine s’y mette et reconnaisse » qu’elle a « des responsabilités » en tant que membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU, afin d’appliquer les sanctions de l’ONU envers Téhéran, a dit M. Einhorn.

« Les Chinois vont arguer qu’ils ont d’importants impératifs de sécurité » liés à l’acquisition d’énergie pour leur économie émergeante, a dit le diplomate. « A nos yeux, ils exagèrent leurs besoins énergétiques », a-t-il estimé avant d’affirmer que la Chine doit « rééquilibrer ses priorités ».

Le représentant républicain Dan Burton a estimé pour sa part que « cela pourrait être l’une des dernières chances que nous ayons ». M. Burton a fait la comparaison entre la situation actuelle en Iran et l’Allemagne des années 1930, en comparant le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Adolf Hitler.

Les Etats-Unis « espèrent » une prochaine réunion entre l’Iran et les six puissances qui surveillent son programme nucléaire controversé, a affirmé mercredi le département d’Etat.

« Nous sommes tout à fait prêts à continuer la discussion avec l’Iran sur les détails de notre proposition initiale au sujet du réacteur de recherche de Téhéran », a déclaré le porte-parole Philip Crowley.

(©AFP / 29 juillet 2010 20h39)

 » M. Burton a fait la comparaison entre la situation actuelle en Iran et l’Allemagne des années 1930, en comparant le président iranien Mahmoud Ahmadinejad à Adolf Hitler. »

Avec des affirmations comme celles-là,on peut s’attendre à de l’action trés bientôt!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 29 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Inondations en Chine: le barrage des Trois-Gorges suscite l’inquiétude

Les habitants de la province de hubei dans le wuhan essaient de sauver tout ce qu'il peuvent après les inondations .

Les habitants de la province de hubei dans le wuhan essaient de sauver tout ce qu’il peuvent après les inondations . Reuters / Stringer

Par RFI

En Chine, le barrage des Trois-Gorges, le plus grand du monde, a connu ce 28 juillet au matin un nouveau pic de crues. Les ingénieurs surveillent de près sa résistance alors que les averses continuent sur la moitié sud du pays. Les pluies torrentielles de ces dernières semaines provoquent des inondations spectaculaires le long du fleuve Yangtsé qui traverse le pays. Ce sont les pires crues depuis dix ans.

Avec notre correspondance à Shanghai, Delphine Sureau

Un niveau de 158 mètres. Jamais le réservoir du barrage des Trois-Gorges, achevé l’an dernier sur le Yangtsé, n’a atteint un tel niveau. Pour contenir ce nouveau pic de crues, les écluses de plus grand barrage du monde ont été fermées, entravant la circulation sur le fleuve. Il faut rappeler que ce barrage a été construit pour contrôler le fleuve Yangtsé qui sort de son lit tous les étés à la saison des typhons.

Si certains spécialistes émettent des doutes sur la résistance du géant, un autre barrage suscite encore plus d’inquiétude. Le réservoir de Danjiangkou dans le Hubei au centre du pays, situé sur un affluent du Yangtsé. L’eau y a dépassé de 6 mètres la cote d’alerte.

Les autorités chinoises ont déjà élaboré une stratégie : inonder en priorité les petites villes voisines dont l’évacuation a commencé à se faire pour épargner la grosse ville qui compte 9 millions d’habitants.

Il n’y a pas que le Yangtsé qui déborde mais aussi ses principaux affluents, de nombreux fleuves, d’autant qu’en pleine saison des typhons, des pluies torrentielles continuent de s’abattre sur le sud et le centre de la Chine.

Inondations spectaculaires, coulées de boue et glissements de terrain: depuis deux semaines, les secours sont mobilisés nuit et jour. Dans le Henan, toujours au centre, c’est un pont de 10 mètres de haut qui s’est effondré le 24 juillet. Une centaine d’habitants et de touristes s’y étaient rassemblés pour observer la montée des eaux.

Chaque jour, le nombre de victimes augmente. Cette année, près de 900 personnes sont mortes, et l’on compte des centaines de disparus. C’est le bilan le plus lourd depuis la crue record du Yangtsé en 1998, qui avait fait 400 morts.

http://www.rfi.fr/asie-pacifique/20100728-inondations-chine-le-barrage-trois-gorges-suscite-inquietude

 
3 Commentaires

Publié par le 28 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

La note française dégradée par une agence chinoise!

L’agence de notation Dagong Global Credit Rating est la première à abaisser la note de la France de trois rangs à AA-. Le Royaume-Uni et les Etats-Unis sont aussi concernés par les dégradations.

Utiliser des méthodes «qui ne seront pas affectées par les idéologies» et rétablir «une vision juste, objective et raisonnable», selon les mots du premier ministre Hu Jintao. Ce sont les motivations premières ayant poussé l’agence chinoise Dagong Global Credit Rating à passer des notations d’entreprises à celles des dettes souveraines des Etats. Dans son rapport, le résultat est sans appel pour la France. L’Hexagone, qui sent déjà son triple A menacé, se voit officiellement dégradé par Dagong de trois rangs à AA- avec des perspectives négatives. Une première. Jusqu’ici, aucune des trois majors des agences – Fitch, Moody’s et Standard and Poor’s – n’avait osé franchir ce pas.

La France n’est pas la seule à être dégradée. L’agence de notation chinoise abaisse également la note du Royaume-Uni et du Japon à AA-, c’est à dire de trois rangs comme pour la France. «La situation fiscale de ces pays s’est détériorée de façon significative avec la crise», explique le rapport de Dagong.

De leurs côtés, Les Etats-Unis perdent leur triple A et tombe à AA avec des perspectives négatives.

Les pays concernés par des problèmes de dettes souveraines sont aussi abaissés. La Grèce est placée à BB avec des perspectives stables. L’Espagne tombe à A tandis que le Portugal, l’Italie et, plus surprenant, la Belgique, tombent à A- avec pour tous les trois des perspectives négatives.

La Chine comme l’Allemagne

 

Pour la Chine, l’agence nationale délivre un AA+, plaçant le pays au même rang que l’Allemagne, le Canada et la Hollande, avec des perspectives stables.

Pour le reste, Dagong suit l’avis de «ses collègues» américaines en octroyant un triple A à la Norvège, au Danemark, à l’Australie, au Luxembourg, à la Suisse, à Singapour et à la Nouvelle Zélande. Ces pays ont, d’après Dagong, «une économie forte et un puissant avantage compétitif. Dans un contexte de reprise, ils disposent de perspectives de croissances solides», note le rapport.

«Impartial»

 

Dagong profite de cette publication pour épingler le monopole du système de notation détenu par les trois américaines. «La cause de la crise financière mondiale et de la crise de la dette en Europe provient de ce que le système actuel de notation international ne prend pas suffisamment en compte la capacité de remboursement des Etats», aurait ainsi déclaré le président de Dagong, Guan Jianzhong, en présentant le rapport.

Dagong explique que son but est de «corriger les défauts» du système actuel et offrir un «contrepoids » aux agences occidentales. Sûre de ses conclusions, l’agence rappelle qu’elle est «responsable, prête à révéler les risques de crédit et à donner un conseil impartial et professionnel aux investisseurs».

 http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/07/15/04016-20100715ARTFIG00357-la-note-de-la-france-degradee-par-une-agence-chinoise.php

Pour faire court:

La note attribuée à un etat est une évaluation de sa capacité à rembourser sa dette. En conséquence, moins la note est bonne, plus l’etat doit payer des intérêts lorsqu’il emprunte.

 

 

Étiquettes : , , ,

Chine/inondations: 199 morts, 12.000 personnes menacées par la rupture d’une digue

PEKIN – Les sauveteurs chinois tentaient de sauver mardi quelque 12.000 habitants menacés par la rupture d’une digue dans la province du Jiangxi (sud) affectée par de graves inondations qui ont fait 199 morts et 123 disparus, selon l’agence officielle Chine Nouvelle

Les secours ont déjà procédé aux évacuations de 68.000 habitants autour de la digue de Changkai qui s’est effondrée à la suite de la crue d’un cours d’eau.

Mais l’eau d’un réservoir situé en amont de la digue a atteint un niveau critique et menace la sécurité de milliers de personnes restées en aval, selon Chine nouvelle.

La télévision publique a diffusé des images des sauveteurs dans le Jiangxi lançant des cordes à des sinistrés désespérément agrippés à des arbres.

Le bilan des inondations provoquées par des pluies torrentielles dans le centre et le sud de la Chine a atteint 199 morts et 123 disparus depuis plus d’une semaine, selon le gouvernement.

Le président chinois Hu Jintao et le Premier ministre Wen Jiabao ont appelé à redoubler d’efforts contre ces intempéries qui ont entraîné les évacuations de 2,37 millions d’habitants.

Le Centre météorologique national a mis en garde contre de nouvelles précipitations dans les régions du sud-est et du sud-ouest de la Chine au cours des prochaines 24 heures.

Le coût des inondations qui affectent une dizaine de provinces et régions depuis le 13 juin est estimé à près de 30 milliards de yuans (3,56 mds euros), selon le ministère des Affaires civiles.

(©AFP / 22 juin 2010 10h37)

 
1 commentaire

Publié par le 22 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Le Mont Baekdu se réveille

Traduction Google:

http://www.koreatimes.co.kr/www/news/nation/2010/05/113_66491.html

Mountain Baekdu, un volcan endormi à la frontière entre la Corée du Nord et la Chine, montre des signes d’une éruption possible dans un proche avenir, a averti mardi des experts.

« Baekdu pourrait éclater de sitôt, dit le géologue Yoon Sung-hyo à Pusan National University, qui a suivi la plus haute montagne du pays (2744 mètres) pour tout changement. « Une variété d’indicateurs sont des bandes de ce scénario. La seule chose que nous devrions essayer de prédire quand. Il est clair que c’est imminent. »

Le géologue prudence soulevé la spéculation que l’éruption pourrait avoir lieu dans quelques années.

Selon les registres historiques, Baekdu était un volcan actif. activité importante dans les années 1960 a créé un cratère à son sommet, dont la circonférence est de près de 14 kilomètres avec une profondeur moyenne de 213 mètres et maximale de 384 mètres.

Les cendres volcaniques de l’éruption a été trouvée aussi loin que la partie sud de Hokkaido, au Japon, selon les dossiers.

éruptions à petite échelle ont été enregistrés à peu près sur une base séculaires – en 1413, 1597, 1668 et 1702. La dernière éruption volcanique enregistrée à la montagne 2744 mètres, était de retour en 1903.

La montagne a dormi inactive depuis lors, laissant classés par les scientifiques comme étant inactif. Le gouvernement chinois mis au point la montagne et les régions avoisinantes en tant que destination touristique en tirant des dizaines de milliers de visiteurs de partout dans le monde chaque année – beaucoup d’entre eux de la Corée du Sud.

Pourtant, «des signes inhabituels, y compris les mineurs tremblante, entre autres, ont commencé à émerger en Juin 2002 et un tremblement de terre de 7,3 magnitude secoué les zones à proximité de Baekdu, selon les géologues. La fréquence des tremblements de terre a considérablement augmenté depuis lors.

« Il semble que l’onde de choc du tremblement de terre réactivé magma à environ 30 kilomètres sous la montagne », a déclaré le professeur Hong Tae-kyung au département de l’Université Yonsei de sciences du système terrestre, à Séoul. « Le plus souvent ce sont, plus la possibilité d’une éruption. »

Selon une émission de télévision récente basée sur des entretiens avec des responsables chinois dans un institut de surveillance de l’activité volcanique à Baekdu, tremblements de terre mineurs qui sont trop faibles pour être ressentis par les êtres humains ont lieu près de 100 fois par jour.

«Nous avons vu le nombre très forte augmentation ces dernières années», le programme a cité un fonctionnaire comme disant. Le programme a montré émietté marches de pierre menant vers le haut d’une cascade pittoresque au cœur de la montagne, en expliquant qu’ils ont récemment tombé en morceaux à cause de tremblements fréquents dans la région.

Parmi les autres indicateurs soutenant le scénario d’une future éruption est la hauteur de Baekdu, qui a grandi près de 10 centimètres depuis 2002. Les experts disent que le magma pléthorique, une condition préalable de l’éruption, est progressivement pousser jusqu’à la hauteur de la montagne ainsi que la température à la surface.

Le Octobre 1, 2006, un satellite russe trouve la température de surface de la montagne notamment plus élevé qu’auparavant. La découverte intervient quelques jours après la Corée du Nord a effectué un essai nucléaire souterrain à la bombe dans la région du Nord, en indiquant le test a été un catalyseur de réactiver le magma, selon les analystes.

L’augmentation du nombre d’arbres à feuilles persistantes flétrie sur la montagne peut être un autre indicateur.

« Il a été confirmé que des polluants provenant des environs ne sont pas à blâmer. Si c’est le cas, les gaz toxiques crachant du volcan pourrait être un coupable possible », a déclaré Yoon.

Si l’éruption est de grande envergure, il aurait des conséquences énormes pour les deux Corées, ainsi que les États voisins, y compris la Chine, le Japon et la Russie.

« La quantité de cendres volcaniques de l’éruption la plus violente près de 1.000 ans a été suffisant pour couvrir l’ensemble de la péninsule coréenne à une hauteur de 1,2 mètres, at-il dit, citant des études scientifiques. « Caldera Baekdu contient près de deux milliards de tonnes d’eau. Si elle s’évapore dans l’air tout d’un coup mélangés à des cendres volcaniques d’une éruption majeure, il serait soufflé à l’Est et engloutir par conséquent Vladivostok en Russie et Hokkaido au nord du Japon. »  

pss@koreatimes.co.kr
 
Poster un commentaire

Publié par le 25 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

Un banquier suisse annonce la fin de l’euro!

Article placé le 20 mai 2010, par Mecanopolis

Dans un incroyable entretien accordé hier au quotidien suisse La Tribune de Genève, Alexandre Wohlwend, patron d’Arabesque Wealth Management, est convaincu que l’euro ne survivra pas à la crise actuelle. Mieux que ça, il confirme nos prévisions les plus sombres sur les évènements en cours : pour que la monnaie unique se maintienne, il faudrait aligner au même niveau toutes les économies des pays de la zone euro, ce qui est exactement ce que le pouvoir autoritaire européen est en train de mettre en place avec la mise sous tutelle des Etats concernés.

S’exprimant sans langue de bois, M. Wohlwend explique également que « les États-Unis ont planifié et souhaité la création de l’euro, avec la complicité de la Communauté européenne, pour contaminer l’Europe avec leur concept de mondialisation ».

Comme cet entretien n’est pas disponible sur le site internet du quotidien, nous en plaçons ci-dessous les principaux extraits, ainsi que le fac-similé de la version imprimée.

Mecanopolis

TDG19052010

Alexandre Wohlwend à La Tribune de Genève (extraits) :

 Je considère que la constitution de l’Europe autour de la monnaie unique est un non-sens politique, économique et culturel. L’Histoire à montré que toute monnaie plurinationale est vouée a exploser s’il y a des déséquilibres dans les économies qui la partagent. (…)

L’euro n’échappera pas à la règle car les différences culturelles et économiques en Europe son énormes. La crise grecque n’est que le premier symptôme. (…)

Cela pourrait être très rapide. J’estime qu’avant cinq ans les pays européens auront largement commencé à se retirer de la zone euro. (…)

[Le plan de 750 milliards est] une fuite en avant. (…) L’Europe est euphorique car elle est droguée à la dette. Cette solution ne fait qu’augmenter la dose de la drogue en créant encore plus de dettes ! Tout cet argent sera finalement ponctionné auprès des contribuables, ce qui risque d’entrainer une crise sociale importante. (…)

Ce sont les États-Unis qui ont planifié et souhaité la création de l’euro, avec la complicité de la Communauté européenne, pour « contaminer » l’Europe avec leur concept de mondialisation et de profits maximum à court terme. Le problème, c’est qu’ils ont créé un endettement abyssal et démantelé leur industrie, rapidement imités en cela par les États européens. En outre, depuis qu’ils ont séparé le dollar de l’étalon-d’or, ils ont créé de la monnaie à tout va, jusqu’à faire baisser de 98% la valeur du billet vert par rapport à l’once d’or. Le dollar est lui aussi moribond et la disparition de l’euro lui profitera en lui permettant de rester momentanément en vie. (…)

Avec 2200 milliards de dollars que la Chine détient en bons du Trésors américains, chaque chinois possède une créance virtuelle de 15′000 dollars envers les États-Unis. Pour l’instant, il n’est pas dans l’intérêt de la Chine de voir chuter la monnaie américaine ; elle continuera donc à augmenter ses réserves en bons du Trésors, qu’elle finira par utiliser pour acheter des pans entiers de l’industrie américaine. Et fera vraisemblablement de même, dans la foulée, avec les pays occidentaux si ces derniers ne se protègent pas par un retour à leur souveraineté monétaire et territoriale, visant à la reconstruction 

d’un tissu industriel, seul gagnant d’une stabilité économique à long terme.

Propos recueillis par Emmanuel Barraud, pour la TdG

http://www.mecanopolis.org/?p=17244

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Chine:Nouvelle attaque dans une école: 13 jeunes blessés au hachoir

Treize étudiants d’une école professionnelle ont été blessés au hachoir dans le sud de la Chine par d’autres jeunes. Une série d’agressions dans des établissements scolaires secoue le pays depuis deux mois.

Une altercation lors d’un barbecue dans l’île méridionale de Hainan entre des étudiants et un groupe de jeunes insulaires a dégénéré, a indiqué Chine Nouvelle. Les élèves du Hainan Technology and Vocational Institute de la ville de Haikou ont été blessés.

On ignorait mercredi la gravité de leurs blessures, et leur âge n’a pas été précisé. Mais ils devraient avoir de 18 à 21 ans dans un tel établissement.

Les écoles chinoises ont été le théâtre ces dernières semaines d’une série d’attaques sanglantes, perpétrées par un seul assaillant à chaque fois, un adulte. Quinze enfants sont morts et 78 ont été blessés.

Ces agressions en série ont provoqué l’inquiétude de nombreux parents et déclenché un renforcement de la sécurité dans les établissements scolaires en Chine, y compris dans les écoles internationales.

(ats / 19 mai 2010 12:20)

Vraiment bizarre tout çà!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 19 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Sud de la Chine: au moins 65 morts dans des intempéries

Des pluies torrentielles ont fait au moins 65 morts et détruit près de 10’000 habitations cette semaine dans le sud de la Chine. Quatorze personnes sont portées disparues à la suite de ces intempéries, a rapporté le ministère des Ressources hydrauliques.

Les pluies ont affecté deux millions et demi de personnes et 100’000 hectares de terres arables, a précisé le ministère sur son site internet. Elles se sont abattues sur les provinces du Sichuan, de Chongqing, Guizhou, Jiangxi, Guangdong et du Hunan, provoquant des inondations soudaines et détruisant des digues.

La région de Chongqing a été la plus durement touchée. Huit mille maisons s’y sont effondrées et au moins 31 personnes ont été tuées. Les autorités ont dû reloger 85’000 habitants.

Les provinces de Jiangxi et du Hunan devraient encore subir des précipitations dans les prochains jours, a écrit l’agence Chine nouvelle, citant les services météorologiques.

Plusieurs de ces provinces ont été victime il y a à peine un mois du plus intense épisode de sécheresse depuis un siècle dans le sud-ouest de la Chine.

(ats / 08 mai 2010 10:02)

 
Poster un commentaire

Publié par le 8 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Chine: au moins 38 morts et plus de 190 blessés dans une tornade à Chongqing

 

PEKIN –

Dans la zone frappée par la tornade, il y a eu 29 morts, plus de 190 blessés et six disparus et plus de 70.000 personnes ont dû être évacuées, a précisé le ministère des Affaires civiles.

La tornade, accompagnée d’averses de grêle, a emporté des maisons et ravagé des récoltes dans deux districts ruraux de cette immense municipalité qui compte 31 millions d’habitants, vers 02H00 (18H00 GMT mercredi), a précisé l’agence, citant les autorités locales.

« Nous n’avions jamais connu de tornade ici, c’est la première fois », a déclaré à l’AFP Liu Fang, un responsable du district de Liangping, l’un des endroits les plus touchés.

« Au moins six personnes sont mortes et 38 ont été blessées dans notre district. L’électricité a été coupée et des maisons endommagées en raison des vents violents », a-t-il dit.

Les habitants affectés ont dû être relogés dans des tentes, a expliqué M. Liu.

Les conditions météorologiques dans la zone étaient encore difficiles avec des pluies incessantes, selon un autre responsable, du district de Dianjiang, contacté par l’AFP et qui a refusé de donner son nom.

Selon le site internet du Quotidien du Peuple, un millier d’édifices dans six municipalités se sont partiellement effondrés.

Le coût des dégâts pourrait dépasser les 20 millions de yuans (plus de deux millions d’euros), a-t-il ajouté, citant de premières estimations.

La télévision nationale a diffusé des images de maisons effondrées, d’arbres déracinés et de routes inondées dans la région sinistrée.

Plus de 15 centimètres de pluie se sont abattus entre tard mercredi et jeudi après-midi sur la zone –touchée par une grave sécheresse depuis l’an dernier–, selon l’agence Nouvelles de Chine.

La tornade a été causée par la rencontre d’un front chaud venant du Sud et d’un front froid du Nord, a expliqué l’agence semi-officielle.

(©AFP / 06 mai 2010 12h15)

 

Étiquettes : , , , , , ,

Dernier bilan du séisme en Chine

Les chutes de neige entravent les recherches de survivants au séisme qui a frappé le nord-ouest de la Chine la semaine dernière. Selon un nouveau bilan, au moins 2183 personnes ont péri et 84 autres sont toujours portées disparues.

Le séisme de magnitude 6,9 a également fait 12’135 blessés, dont plus de 1000 grièvement, a ajouté l’agence officielle citant le centre des secours. Le séisme a frappé la préfecture de Yushu, peuplée essentiellement de membres de l’ethnie tibétaine.

Même si les chances de retrouver des survivants sont minces, huit jours après le tremblement de terre, les recherches se poursuivent, avec une difficulté supplémentaire: les chutes de neige.

Jeudi matin, la neige a commencé à tomber sur Jiegu – ville proche de l’épicentre du séisme – accompagnée de vents forts, compliquant les recherches et l’acheminement de l’aide et accablant davantage les survivants, notamment les quelque 100’000 sans-abri, qui campent sous des tentes depuis huit jours.

(ats / 22 avril 2010 11:09)

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :