RSS

Archives de Tag: chimique

Bon appétit!

  » L’ingénieur agronome Claude Bourguignon est spécialiste de la microbiologie des sols. Il a bien voulu communiquer la recette de la tarte aux cerises achetée en grande surface, en adepte de révolution verte qui lutte contre l’effet de serre.

Histoire de la Farine

Les grains de blé ont été enrobés d’un fongicide avant semis. Pendant sa culture, le blé a reçu de deux à six traitements de pesticides selon les années, un traitement aux hormones pour raccourcir les tiges afin d’éviter la verse et une dose importante d’engrais : 240kg d’azote, 100kg de phosphore et 100kg de potassium à l’hectare. Dans le silo, après récolte, les grains sont fumigés au tétrachlorure de carbone et au bisulfite de carbone puis arrosés au chlopyriphosméthyl. Pour la mouture, ma farine reçoit du chlorure de notrosytel. Puis de l’acide ascorbique, de la farine de fève, du gluten et de l’amylase. La poudre levante est traitée au silicate de calcium et l’amidon est blanchi au permanganate de potassium. Les corps gras reçoivent un antioxydant comme l’hydroxytoluène de butyle et un émulsifiant type lécithine.


Histoire de la crème


– Les oeufs proviennent d’un élevage industriel où les poules sont nourries aux granulés contenant des antioxydants (E300 à E311), des arômes, des émulsifiants comme alginate de calcium, des conservateurs comme l’acide formique, des colorants comme la capsanthéine, des agents liants comme le lignosulfate et enfin des appétants pour qu’elles puissent avaler tout ça comme l’acide cholique et une enzyme pour retirer le sucre du blanc.

– Le lait provient d’un élevage industriel où les vaches reçoivent une alimentation riche en produits chimiques :des antibiotiques comme le flavophospholipol (E212) ou le monensin- sodium (E714),des antioxydants comme l’ascorbate de sodium (E301), l’alpha-tocophérol de synthèse (E307), le buthyl-hydrox-toluène (E321) ou l’éthoxyquine (E324), des émulsifiants comme l’alginate de propylène-glycol (E405) ou le polyèthylène glycol (E496), des conservateurs comme l’acide acétique, l’acide tartrique (E334), l’acide propionique (E280) et ses dérivés (E281 à 284), des composés azotés chimiques comme l’urée E801), ou le diurédo-isobutane(E803), des agents liants comme le stéarate de sodium, des colorants comme le E131 ou 142 et enfin des appétants pour que les vaches puissent manger tout cela comme le glutamate de sodium.

– Les huiles ont été extraites par des solvants comme l’acétone puis raffinés par l’action de l’acide sulfurique, puis lavage à chaud, neutralisées à la lessive de soude, décolorées au bioxyde de chlore ou au bicarbonate de potassium et désodorisées à 160°C avec du chlorure de zinc. Enfin, elles ont été recolorées à la curcumine.


La crème, une fois obtenue, reçoit des arômes et des stabilisants comme l’acide alganique (E400)


Histoire des cerises

Les cerisiers, ont reçu pendant la saison entre 10 et 40 traitements de pesticides selon les années.Les cerises sont décolorées à l’anhydride sulfureux et recolorées de façon uniforme à l’acide carminique ou à l’érythrosine. Elles sont plongées dans la saumure contenant du sulfate d’aluminium et à la sortie elles reçoivent un conservateur comme le sorbate de potassium (E202). Elles sont enfin enduites d’un sucre qui provient de betteraves qui, comme le blé, ont reçu leur dose d’engrais et de pesticides.


Le sucre extrait par décantation à la chaux et à l’anhydridesulfureux puis décoloré au sulfoxylate de sodium, puis raffiné au norite et à l’alcool isopropylique. Il est enfin azuré au bleu anthraquinonique.


Bon Appétit !

Maintenant vous êtes informé, vous savez dans quoi vous marchez…

Texte de Claude Bourguignon, ingénieur agronome et microbiologiste des  sols, tiré de son excellent livre

Trouvé chez Ferlim 🙂

http://changementclimatique.over-blog.com/article-additifs-alimentaires-et-cancers-56614301.html

 
10 Commentaires

Publié par le 7 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Chers combattants des chemtrails du monde entier

Le samedi 29 mai, le Belfort Group belge a organisé à Gand un symposium international sur le sujet :
L’épandage illégal de substances nuisibles par des avions dans l’atmosphère, également connu sous le nom de « chemtrails » :
LA VERITE
Sur la base des réactions positives que nous avons reçu ainsi que sur notre propre sentiment, ce fut un succès. Vous pouvez suivre l’intégralité de l’évènement en suivant ce lien :

 http://www.ustream.tv/channel/belfort-test

 Un des points forts fut certainement la présentation de « Case Orange », un rapport scientifique, compilé par le Belfort group et par humanité, par une équipe d’experts de monde de l’aviation. Cela est très important les auteurs sont des experts de l’intérieur. Ils connaissent ce dont ils parlent !
Le document fait 300 pages. Comme il revient trop cher à envoyer en version papier et qu’il n’est pas possible de l’envoyer en pièce jointe car il est trop lourd, je vous prie de bien vouloir le télécharger par ce lien : http://www.belfort-group.eu/sites/default/files/page/2010/05/COpart1.pdf
Ainsi vous pourrez voir et lire le texte de base de 70 pages + 177 annotations. Si vous souhaitez recevoir les annexes, faites le moi savoir svp.
Nous vous demandons de diffuser ce document le plus largement possible à vos politiciens, administrations, presse, police, justice et collègues de lutte.
Le combat pour un monde sans chemtrails ne sera pas facile mais nous avons maintenant une arme pacifique qui offre une évidente preuve de base que le phénomène n’est pas un buzz internet ou une théorie de la conspiration, mais – disons le crûment –  que nous nous faisons gazer.
Cela dure depuis des années et n’est pas en train de s’arrêter ! D’après la Conférence de l’AAAS du 18 au 22 février à San Diego (voir http://www.etcgroup.org/en/node/5074 et http://www.geoengineeringwatch.org/ -descendre dans la page)

 il est prévu d’épandre 20 millions de tonnes d’aluminium dans l’atmosphère !
J’ai déjà remis personnellement une version imprimée de ce document « Case Orange » aux sièges de l’ONU et de l’OTAN à Bruxelles ainsi qu’à huit ambassades (USA, UK, Allemagne, France, Iran, Russie, Chine, Venezuela).
Je l’ai envoyé par mail à toutes les agences de presse, à toutes les ambassades, en bref à tous ceux qui peuvent être intéressés par cette très importante information.Le 17 août 2009, j’ai personnellement déposé une plainte au Ministère de la Justice Belge contre l’épandage délibéré et systématique de métaux lourds, substances chimiques et virus pathogènes dans notre  atmosphère. En résultat, une enquête est en cours sur ce sujet depuis octobre 2009.

Je prépare également deux nouveaux dépôts de plainte :

·       Auprès de la Cour de Justice Internationale de La Haye

·       Auprès de la Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg
Je fais cela non seulement au nom du Belfort Group mais aussi de vous tous.
Pour finir, je voudrais attirer votre attention sur une très intéressante initiative des « Lightworkers World ». Ils prévoient une protestation mondiale contre les chemtrails le 24 juin.
Tous les détails sont sur leur site :

   http://lightworkersworld.com/events/01/mass-action-event-chemtrails/  

 J’aimerais conclure ce message avec les paroles de notre hymne, une chanson puissante et encourageante de Leonard Cohen :
 Ring the bells that still can ring
Forget your perfect offering
There is a crack in everything
That’s how the light gets in

Continuez votre oeuvre, mes chers amis et courageux combattants !
Sincèrement vôtre
–  Peter Vereecke  – Former mayor of Evergem Founder Belfort-group E-mail : peter@belfort-group.eu
Belfort-group p/a Hooiwege 20 9940 Evergem Belgium

 
27 Commentaires

Publié par le 9 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :