RSS

Archives de Tag: chili

Les barreaux irréguliers de l’échelle de Richter

le séisme survenu en Haïti en janvier et celui qui a frappé le Chili “sont sans commune mesure“.

Sans commune mesure dans le bilan, bien sûr. Mais aussi dans leur ampleur. Leurs magnitudes paraissent relativement proches – respectivement 7 et 8,8 sur l’échelle de Richter –, mais cette apparente proximité masque une grosse différence centre les évènements.

Des séismes, il s’en produit tous les jours dans tous les coins du globe. Des gros, des petits, des indétectables et des majeurs. Un séisme comparable à celui du Chili n’arrive en moyenne qu’une fois par an.

Pour classer des phénomènes qui peuvent libérer des quantités d’énergie ridicules ou colossales, il est malaisé d’utiliser une échelle linéaire qui partirait dans les valeurs très grandes et/ou très faibles. On utilise donc une échelle appropriée dite logarithmique. C’est la fameuse échelle de Richter, une échelle dont les barreaux successifs ne sont pas espacés régulièrement…

Comment est calculée la magnitude d’un séisme ? L’énergie libérée par le mouvement des plaques tectoniques est mesurée par des sismographes qui enregistrent les ondes sismiques1. C’est à partir de cette mesure que l’on détermine la magnitude d’un séisme sur l’échelle de Richter.

Cette dernière est égale au logarithme – base dix – de l’amplitude maximale d’une onde sismisique (mesuré à 100 kilomètres du foyer de la catastrophe) moins une constante de référence. Soit :

M = log (A max) + c

Un rapide calcul permet ainsi de calculer l’ordre de grandeur qui sépare deux séismes. (Pour ceux qui se rappellent de leurs cours de terminale, rappelons que si log(x) = y alors x = 10y, pour x>0).

Le rapport des amplitudes maximales des séismes de magnitude 7 et 8,8 vaut 10(8,8 – 7). Soit environ 63. L’amplitude des ondes sismiques1 est donc 63 fois plus importante au Chili qu’en Haïti. Bien plus que ne le laissent présager les données brutes de magnitude.

Bien que reposant sur des faits scientifiques, l’échelle de Richter ne rend pas compte d’un grand nombres de facteurs humains ou environnementaux qui font qu’un séisme est plus ou moins dévastateur. C’est bien ce qu’on peut lui reprocher en ce début d’année.

D’autres échelles existent pour estimer la force d’un séisme. Pour n’en citer qu’une, l’échelle de Mercalli est basée sur l’étendue des dégâts, de la petite fissure au chaos total.  Elle ne repose sur aucune mesure scientifique et est parfaitement subjective. C’est pour ça que l’on préfère utiliser l’échelle de Richter, même imparfaite.

1 Il s’agit des ondes de volume de type P et S, nous ne rentrerons pas dans les détails.

http://sciences.blog.lemonde.fr/category/seisme/

 

Étiquettes : , , , ,

Seisme au Chili.

Sur cette carte,vous pouvez suivre en quasi direct les séismes et leur répliques.

Tous les carrés bleus correspondent aux répliques de la journée.

* Pour la carte au niveau mondial:

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/recenteqsww/

__________________________________

*Nouvelle réplique de magnitude 6,7  aujourd’hui Mardi 16 Mars 2010,toujours dans la région de BIO-BIO,à quelques 86 Kms de Conception.

* Nouveau Seisme aujourd’hui Lundi 15 Mars à 11h08,de magnitude 6 dans la région Offshore BIO-BIO (Chili).

___________________________

 

 CHILI

Une alerte au tsunami a été émise par le Bureau national des urgences (Onemi) sur une section de plus de 400 kilomètres du littoral, depuis la région de Valparaiso (centre) jusqu’à celle des Lacs (sud). Cette deuxième alerte en une semaine a été levée au bout de quatre heures.

« Aucun mort n’a été signalé et nous n’en attendons pas », a déclaré le nouveau ministre de l’Intérieur, Rodrigo Hinzpeter.

Plus de 270 répliques ont été ressenties depuis la catastrophe du 27 février qui a fait 497 morts identifiés et des centaines de disparus, selon les dernières données officielles. Un demi-million de logements ont été endommagés ou sinistrés.

Jeudi 11 Mars 2010

Chili: une secousse de 7,2 touche la capitale Santiago

Trois fortes secousses telluriques ont été ressenties dans plusieurs villes du centre du Chili, provoquant une alerte au tsunami et un début de panique. Ces secousses ont eu lieu peu avant l’investiture du président élu Sebastian Pinera.

La plus violente, qui était de magnitude 7,2 selon l’institut sismologique américain USGS, a duré près d’une minute vers 15h40 suisses. C’est la plus forte secousse ressentie depuis le séisme et le tsunami qui ont fait 497 morts et plusieurs centaines de disparus le 27 février.

Peu après, le Bureau national des urgences a annoncé une alerte au tsunami dans le centre du Chili. Le séisme a créé un début de panique parmi certaines personnalités invitées à la cérémonie d’investiture de Sebastian Pinera, à laquelle assistaient sept chefs d’Etat latino-américains. La cérémonie a ensuite repris son cours.

Deux autres secousses plus brèves ont été moins fortement ressenties par la suite. Aucun dégât matériel ou victime n’a été signalé dans un premier temps par les médias chiliens.

Plus de 268 répliques ont été ressenties depuis le séisme de magnitude 8,8 du 27 février au matin, suivi de trois vagues de tsumami.

Quant à Sebastian Pinera, il a prêté serment devant le président du Parlement à Valparaiso, à 120 km à l’ouest de Santiago, puis a enfilé l’écharpe présidentielle tricolore. M. Pinera devait entamer immédiatement son mandat par une visite dans la ville côtière de Constitucion en partie ravagée par le séisme et le tsunami du 27 février.

7 seismes de mag /5,0/5,0 /4,9 /5,4/6,0/6,7/6,9/ en moins de 2 heure à cet endroit,cela commence à faire beaucoup ! 
Préparez-vous au grand chambardement….!
———————————————————————

Un terrible séisme de magnitude 8.8 a frappé la Chili, Santiago, la ville principale est dans la pagaille après le terrible tremblement de terre. C’est le 5ème séisme puissant dans l’histoire. Des tsunamis importants se sont  créés en Asie et s’approchent de beaucoup de zones en ce moment. Hawaï, l’Australie, la Nouvelle Zélande et beaucoup de nations du Pacifique sont en ce moment en alerte tsunami majeure. Le Chili est gravement menacé parce qu’il se trouve sur la frontière de la plaque Pacifique et la plaque Sud Américaine.

Une activité sismique Importante se passe dans le monde entier, depuis le séisme d’Haïti, du Japon et maintenant le Chili a été secoué par des tremblements de terre importants. Il y aussi de  l’inquiétude à propos de l’Amérique du Nord dans les mois à venir avec l’activité croissante sur la Faille de San Andreas selon l’ USGS et les régions peuplées de Californie.

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 mars 2010 dans Séisme CHILI

 

Étiquettes : , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :