RSS

Archives de Tag: catastrophe naturelle

Deepwater:Prochaine étape…!

Après l’échec du colmatage,voici ce que propose BP:

Sectionner les pipelines endommagés et ajuster une structure permettant de capturer le pétrole et de le siphonner jusqu’à un navire en surface.

Cette solution rappelle celle du couvercle de confinement tentée début mai sans résultat. BP espère faire circuler de l’eau de mer chaude pour éviter cette cristallisation.

La direction de BP déclare mettre son espoir dans les puits secondaires, qui seront terminés en août pour interrompre définitivement la fuite. Il s’agit de contenir la fuite au moins « jusqu’en août » jusqu’à l’achèvement des puits secondaires.

(ats / 30 mai 2010 19:46)

la Maison blanche ne voit pas de solution avant août!

Après l’échec de la tentative de colmatage du puits de pétrole dans le golfe du Mexique par BP, la Maison blanche se dit prête au pire. Le brut qui fuit depuis 40 jours par 1500 mètres de fond, pourrait continuer à jaillir au moins jusqu’en août, a-t-elle prédit.

« Je n’ai pas fait le calcul,mais peu importe,je vous laisse imaginer les conséquences,4 mois minimun de déversement continu,la planéte risque de ne pas s’en remettre!!!!!!!!!!!!!! « 

Jusqu’à présent, entre 60’000 et 94’000 tonnes de pétrole se sont déversées dans le golfe du Mexique, dont une partie souille les côtes de Louisiane. La conseillère du président américain Barack Obama pour l’environnement, Carol Browner, a d’ailleurs présenté cet accident comme le pire désastre écologique que les Etats-Unis aient jamais connu.

British Petroleum a annoncé samedi l’échec et l’abandon de l’opération « top kill » visant à colmater le puits. Cette procédure, qui consistait à injecter des boues de forage dans le puits, n’a pas permis de stopper le déversement en mer du brut.

Le géant pétrolier britannique compte maintenant essayer une nouvelle fois de mettre en place un couvercle de confinement étanche, destiné à pomper le brut sans colmater la fuite. Mais, même en cas de réussite, il ne s’agira pas d’une solution définitive et du pétrole pourrait continuer à polluer le golfe du Mexique, a estimé Mme Browner.

Pour sa part, le directeur de BP, Bob Dudley, a déclaré que la compagnie saurait dans un délai de quatre à sept jours si la tentative de prélever le gros du pétrole au niveau de la fuite pour le pomper vers la surface avaient des chances de succès.

En attendant, la colère et la frustration des riverains du golfe du Mexique et des autorités locales touchés par la marée noire grandissent à l’égard de la compagnie pétrolière ainsi que du gouvernement fédéral, qu’ils jugent insuffisamment mobilisés pour sauver leurs côtes en les protégeant par des digues de sable.

Très critiqué lui aussi pour sa passivité supposée, M. Obama a déclaré que la poursuite de la fuite était une « agression contre les riverains du golfe, leur gagne-pain et un patrimoine naturel qui nous appartient tous. C’est rageant et cela brise le coeur », a-t-il assuré.

(ats / 30 mai 2010 19:46)

 C’est ce qui s’appelle  » brosser dans le sens du poil  » sachant qu’il s’en tape !!!

Ces gens là ne vivent pas dans le même monde que le notre,les supprimer serait la meilleur chose à faire!!!!!!

 
1 commentaire

Publié par le 30 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

Marée noire:comme aux dominos!

WESTWEGO (Etats-Unis) – C’est un grand marché aux poissons situé à Westwego, aux portes de la Nouvelle-Orléans. A cause de la marée noire, les poissonniers ferment boutique les uns après les autres. « On ne peut plus rien pêcher », dit Michelle qui a tiré son rideau de fer vendredi.

Le long de la route Westbank qui longe le Mississippi, une enfilade de 26 échoppes de poissonniers forment le marché du « shrimp lot ». Dans ces petites boutiques en bois, on trouve normalement poisson, crabes, crevettes, sept jours sur sept. Mais depuis une dizaine de jours, six boutiques ont déjà fermé.

« Impossible de trouver le moindre crabe », explique Michelle Chauncey, une jolie blonde de 41 ans qui erre devant son échoppe jaune surmontée d’un énorme crabe bleu. « Mon fournisseur qui a habituellement 35 pêcheurs n’en fait plus travailler que six. Les autres travaillent pour BP », se désole-t-elle.

Michelle habite à Grand-Isle où la marée noire est arrivé jeudi. « Je ne sais pas ce que je vais faire. Je suis allé voir BP hier pour leur expliquer ma situation. Ils ont été gentils, mais je ne sais pas ce que ça va donner. Je devrais recevoir une indemnisation », dit cette mère de deux enfants.

« Plus personne ne veut acheter de fruits de mer. Plus personne n’a confiance », dit-elle en montrant du doigt le grand parking, presque vide, où se retrouvent, en temps normal, particuliers et restaurateurs.

Un peu plus loin, Mary-Ann Guidroz a encore quelques kilos de crevettes à vendre. « Mercredi ou jeudi, ce sera fini, je n’aurai plus rien. Vous avez un job pour moi ? », demande cette poissonnière dans un éclat de rire. Mary-Ann vend ses dernières crevettes quatre dollars la livre au lieu de trois. Ce prix lui paraît si élevée qu’elle en a presque honte: « c’est vraiment ridicule ».

« Dès le premier jour » et le naufrage de Deepwater Horizon, la plateforme exploitée par le géant pétrolier BP qui est à l’origine de la marée noire, « on a senti la différence. Il y a eu moins de clients. Et depuis, c’est pire chaque semaine. Les clients ont peur », dit-elle.

« C’est dramatique mais ce n’est que le début. Il faut que j’aille voir les gars de chez BP », explique, sans perdre son sourire, cette femme à poigne. A côté d’elle, deux boutiques sont fermées. En face, les poissonniers qui restent ouverts tentent de vendre des crevettes qu’ils avaient congelées.

A 150 km de là, sur la côte de l’Etat du Mississippi, à Biloxi, Sean Desporte qui tient un marché aux poissons, s’attend au pire. « Les pêcheurs de crevettes ne peuvent plus sortir. Les huîtres sont passées de 30 à 40 dollars la bourriche et nous sommes obligés d’importer du poisson d’Alabama », prévient-il.

« Si la marée noire arrive ici, elle va nous tuer », ajoute-t-il. « Beaucoup de clients nous demandent déjà si on a trouvé du pétrole dans les crevettes. Moi, j’ai perdu entre 20 et 30% de mon chiffre d’affaires ».

La semaine dernière, les autorités ont triplé la superficie de la zone interdite à la pêche, qui représente dorénavant 19% de l’espace maritime américain dans le golfe du Mexique. Du coup, beaucoup de bateaux de pêche ne sortent plus en mer que pour aider BP à déployer des barrages flottants.

« Ca va être comme aux dominos. Il y a eu les pêcheurs. Maintenant ce sont les poissonniers et demain ce seront les restaurateurs », dit Michelle. « J’espère le meilleur mais je me prépare au pire », conclut-elle. L’expression, qu’on entend partout, est en passe de devenir l’hymne du delta du Mississippi.

(©AFP / 25 mai 2010 23h48)

 
Poster un commentaire

Publié par le 25 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Océans noirs en devenir!!!

Des scientifiques ont détecté la présence d’énormes nappes de pétrole à grande profondeur dans le golfe du Mexique. Cette découverte laisse supposer que la quantité de pétrole s’échappant du puits pourrait être bien pire que les précédentes estimations, a rapporté le « New York Times ».

Les nappes, d’une épaisseur d’une centaine de mètres, font 16 km de long et 5 km de large, a précisé le quotidien.

Exploitée par BP, la plate-forme Deepwater Horizon a sombré à 80 km des côtes de Louisiane le 22 avril après une explosion et quelque 800’000 litres de brut se déversent depuis quotidiennement dans les eaux du golfe du Mexique.

« Il y a une quantité abominable de pétrole dans les profondeurs en comparaison avec ce vous voyez à la surface. Il y a une énorme quantité de pétrole sur plusieurs couches, qui s’étagent sur trois, quatre ou cinq niveaux », a indiqué le NYT, citant une chercheuse de l’université de Géorgie, Samantha Joye.

Les nappes sous-marines ont été découvertes par des scientifiques de plusieurs universités, travaillant à bord d’un navire de recherches, le Pelican, qui avait quitté Cocodrie, en Louisiane, le 3 mai, a indiqué le journal.

(ats / 16 mai 2010 09:48)

No Comment!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

Vidéo de la marée noire par un pilote amateur

Trés bonne vidéo de John wathen qui nous montre le désastre qu’est cette marée noire!

 

Étiquettes : , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :