RSS

Archives de Tag: catastrophe écologique

Témoignage d’un survivant de la plateforme Deepwater!

http://www.cbsnews.com/stories/2010/05/16/60minutes/main6490197.shtml?tag=cbsnewsMainColumnArea

 Mike Williams dit notamment qu’il y a eu un accident de forage quatre semaines avant l’explosion, le joint en caoutchouc critique, appelé annulaire », a été endommagé et des morceaux ont commencé à sortir du puits. L’annulaire est utilisé pour sceller le puits pour des essais de pression. Et ces tests déterminer si un gaz dangereux s’infiltre. Donc, si l’annulaire est endommagé, les essais de pression ne sont pas fiables. 

Mike Williams précise également qu’un système de contrôle de sauvegarde de l’obturateur appelé une gousse avait perdu de ses fonctions. 

Une question donc de gros sous car le forage avait pris beaucoup de retard.

Dans l’article, il est dit également que BP a été condamné à payer la plus grosse amende concernant la sécurité au travail de l’histoire des Etats-Unis pour négligence volontaire lors de l’explosion d’une raffinerie de pétrole au Texas en 2005 qui avait fait 15 morts.

Enfin il parle avec inquiétude d’une autre plate-forme : Atlantis, qui constitue une menace majeure. Deux mois  avant l’explosion de Deepwater, 12 membres du Congrès Américains ont informé l’Agency Federal Minerals Management Service sur les carences d’exploitations de cette installation de BP.

Selon les documents reçus par le Washington Post, des centaines de rapports de sécurité et d’installations ne seraient pas complets, remplis ou respectés.

Cette plate-forme située à 250 kilomètre de la New Orléans travaille également dans des eaux profondes à 2’300 m sous le niveau de la mer. Le pompage est de 200 000 barils par jour et il est prévu d’être 4 fois plus d’ici 1 ou 2 …

Comme je le dis souvent  » rien n’est dû au hasard! « 

 

Étiquettes : , , , , ,

Océans noirs en devenir!!!

Des scientifiques ont détecté la présence d’énormes nappes de pétrole à grande profondeur dans le golfe du Mexique. Cette découverte laisse supposer que la quantité de pétrole s’échappant du puits pourrait être bien pire que les précédentes estimations, a rapporté le « New York Times ».

Les nappes, d’une épaisseur d’une centaine de mètres, font 16 km de long et 5 km de large, a précisé le quotidien.

Exploitée par BP, la plate-forme Deepwater Horizon a sombré à 80 km des côtes de Louisiane le 22 avril après une explosion et quelque 800’000 litres de brut se déversent depuis quotidiennement dans les eaux du golfe du Mexique.

« Il y a une quantité abominable de pétrole dans les profondeurs en comparaison avec ce vous voyez à la surface. Il y a une énorme quantité de pétrole sur plusieurs couches, qui s’étagent sur trois, quatre ou cinq niveaux », a indiqué le NYT, citant une chercheuse de l’université de Géorgie, Samantha Joye.

Les nappes sous-marines ont été découvertes par des scientifiques de plusieurs universités, travaillant à bord d’un navire de recherches, le Pelican, qui avait quitté Cocodrie, en Louisiane, le 3 mai, a indiqué le journal.

(ats / 16 mai 2010 09:48)

No Comment!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :