RSS

Archives de Tag: baisse

Ventes de voitures: -18.6% en juillet/ -12.9% en août (sur un an)

Bruxelles (awp/afp) – Le recul des ventes de voitures neuves s’est accéléré durant l’été en Europe, atteignant 18,6% sur un an en juillet et 12,9% en août, sur fond de fin des primes à la casse, selon des statistiques publiées jeudi par l’Association des constructeurs automobiles européens (ACEA).

Au total, 1’032’893 véhicules ont été immatriculés en juillet et 701’710 en août dans l’Union européenne (sauf Malte et Chypre, dont les données ne sont pas disponibles).

Pour l’ensemble des huit premiers mois de l’année, les ventes atteignent 9’021’703 unités, soit un repli de 3,5% sur un an.

jq

(AWP/16 septembre 2010 08h30)

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 septembre 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

France: la croissance de l’industrie manufacturière ralentit en juillet (PMI)

Paris (awp/afp) – La croissance de l’industrie manufacturière française a ralenti en juillet alors que l’emploi accuse son plus fort recul depuis septembre 2009 dans ce secteur, selon les chiffres définitifs de l’indice PMI publiés lundi par la société Markit.

L’indice des acheteurs PMI s’est ainsi replié de 54,8 points en juin à 53,9 points en juillet, son plus faible niveau depuis dix mois. Cet indice traduit le rythme de l’évolution de l’activité: un indice supérieur à 50 points témoigne d’une expansion et un indice inférieur d’une contraction.

« Le taux d’expansion reste suffisamment élevé pour soutenir la reprise du secteur », a commenté Jack Kennedy, économiste chez Markit.

« On n’observe toutefois aucun signe de ralentissement des suppressions d’emplois, les entreprises poursuivant leurs politiques de réduction des coûts », a-t-il ajouté.

Le taux de suppressions d’emplois se redresse et s’inscrit à son plus haut niveau depuis septembre 2009, précise ainsi Markit.

rp

(AWP/02 août 2010 11h02)

Qui a dit que c’était la reprise à Sarkoland ?!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 2 août 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Nette baisse à Wall Street qui finit dans le rouge un très mauvais trimestre

NEW YORK – La Bourse de New York a fini en nette baisse mercredi, aggravant les lourdes pertes enregistrées la veille pour tomber à son plus bas depuis presque huit mois sur fond de chiffres peu encourageants sur l’emploi: le Dow Jones a perdu 0,98% et le Nasdaq 1,21%.
http://www.romandie.com/ats/news/100630202930.82b61hbp.asp

 
Poster un commentaire

Publié par le 30 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Note de la Grèce baissée de 4 crans!

PARIS – L’agence de notation Moody’s a abaissé lundi la note de la Grèce de quatre crans, de « A3 » à « Ba1 », la reléguant à son tour dans la catégorie spéculative, ce qui reflète un risque de non remboursement de sa dette publique.

La note Ba1 reflète « les risques liés au plan de sauvetage mis en place par les pays de la zone euro et le Fonds monétaire international » (FMI), a expliqué Moody’s dans un communiqué.

L’agence avait prévenu le 10 mai qu’elle pourrait reléguer la note de la Grèce en catégorie spéculative. Elle avait alors souligné que cette décision dépendrait « des développements au sein de l’économie grecque une fois dissipé le brouillard né de la panique financière, des mesures de soutien et des mouvements de protestation ».

Elle avait prévenu au même moment qu’elle pourrait aussi revoir, dans les quatre semaines, la note du Portugal, également en difficulté budgétaire.

La Grèce a déjà subi des baisses de notation par les deux autres agences. Elle est notée BB+ par Standard and Poor’s, qui la range également dans la catégorie des investissements spéculatifs, et BBB- par Fitch.

Il y a une « incertitude considérable sur le calendrier et l’impact » des mesures prises par la Grèce en contrepartie du plan de 110 milliards d’euros sur trois ans mis en place par la zone euro et le FMI, a estimé Sarah Carlson, analyste chez Moody’s.

La note Ba1, assortie d’une perspective stable, reflète un « plus grand, quoique faible, risque de défaut » de la Grèce, selon l’agence de notation.

Le plan élimine toutefois les risques d’un défaut à court terme et « encourage la mise en place de mesures crédibles, réalisables, qui ont de fortes chances de stabiliser les intérêts de la dette à un niveau supportable », a souligné Sarah Carlson.

Les trois crans Ba1, Ba2 et Ba3 correspondent aux BB+, BB et BB- des autres agences majeures Standard and Poor’s et Fitch.

Des experts de l’Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI) étaient à pied d’oeuvre lundi à Athènes pour contrôler les comptes du gouvernement grec et l’évolution du plan draconien imposé en contrepartie des prêts destinés à sortir le pays de la crise financière.

La Grèce qui doit ramener son déficit public à 8,1% du produit intérieur brut (PIB) en 2010 a déjà reçu en mai 20 milliards et doit recevoir deux autres versements, de 9 milliards chacun, en septembre et décembre.

Les dirigeants grecs ont affiché ces derniers jours leur optimisme au vu des résultats encourageants pour la période janvier-mai où le déficit budgétaire a diminué de 38,8% par rapport à la même période de 2009.

(©AFP / 14 juin 2010 19h59)

 

Étiquettes : , , ,

La Bourse d’Athènes plonge de 5% vendredi à la clôture

ATHENES – L’indice de la Bourse d’Athènes (Athex) a plongé vendredi après-midi (13H35 GMT) de 5,03% à 1.484,90 points, à l’instar des autres places européennes secouées par la publication de chiffres de l’emploi américain moins bons que prévu en mai.

Ce sont surtout les valeurs bancaires qui ont fait les frais de cette baisse.

Une heure avant la clôture, l’Athex perdait 5,73% à 1.473,88 points.

La Bourse d’Athènes avait ouvert vendredi matin dans le rouge, en baisse de 1,06% à 1.546,93 points (08H15 GMT), avant de lâcher 2,50% à 1.524,49 points en début d’après-midi à 14H45 locales (11H45 GMT).

(©AFP / 04 juin 2010 16h47)

 
Poster un commentaire

Publié par le 4 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Les Bourses nordiques clôturent en forte baisse

STOCKHOLM – Les Bourses nordiques ont clôturé en forte baisse vendredi, après une séance noire sur les places européennes en raison des craintes de contagion de la crise grecque : Copenhague et Helsinki ont chuté de plus de 4%, tandis qu’Oslo et Stockholm ont perdu près de 3%.

A Copenhague, l’indice vedette OMX-20 a dévissé de 4,14% à 371,12 points, tandis qu’à Helsinki, l’indice OMX 25 chutait de 4,1% à 2.001,08 points.

A Stockholm, la principale place nordique, l’indice OMX 30 a terminé en forte baisse de 3,34% à 944,57 points, tandis qu’à Oslo, l’indice de référence a perdu 2,87% à 348,98 points.

(©AFP / 07 mai 2010 17h43)

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Russie: les Bourses de Moscou plongent de plus de 5% à la clôture

MOSCOU – Les deux Bourses de Moscou ont plongé vendredi, perdant plus de 5% à la clôture, dans un contexte de forte volatilité des places boursières due aux craintes de contagion de la crise grecque à d’autres pays de la zone euro.

Le RTS, la principale place boursière moscovite, a terminé sur une chute de 5,5% à 1.369,91 points, tandis que le Micex a cédé 5,6% à 1.288,61 points.

Les deux Bourses font preuve d’une « forte volatilité », à l’instar des autres places financières en Europe, même si les problèmes de la zone euro n’ont aucun lien avec la Russie, a indiqué à l’AFP Viatcheslav Smolianinov, analyste de la banque d’investissement moscovite Uralsib.

« La Russie est un marché risqué », a-t-il par ailleurs indiqué, expliquant que dans ce contexte les investisseurs faisaient preuve d’aversion au risque et procédaient à des ventes massives de titres.

« Il est impossible de rester à l’écart du mouvement général », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, les marchés russes ont subi la baisse des prix du pétrole. Vers 13h30 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » pour livraison en juin s’échangeait à 76,41 dollars, en baisse de 70 cents par rapport à la veille.

Sur le Micex, le titre du premier groupe pétrolier russe Rosneft a lâché 6,62% tandis que celui du géant gazier Gazprom a perdu 5,67%.

La Russie est l’un des premiers exportateurs au monde de brut.

(©AFP / 07 mai 2010 17h16)

 
Poster un commentaire

Publié par le 7 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , ,

Le pétrole dégringole à New York pour la troisième séance d’affilée

NEW YORK – Les prix du pétrole ont dégringolé pour la troisième séance d’affilée jeudi à New York, sur fond de nouvel accès de panique des marchés financiers vis-à-vis des difficultés budgétaires de la zone euro.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » pour livraison en juin a terminé à 77,11 dollars, en chute de 2,86 dollars par rapport à la veille. Sur les trois dernières séances, il accumule un plongeon de 9,08 dollars, soit 10,5%.

A Londres, sur l’InterContinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a abandonné 2,78 dollars à 79,83 dollars.

« Cela devient vraiment fou, la crise grecque relègue tout le reste au second plan », a soupiré Phil Flynn, de PFG Best Research. « Le marché est inquiet de voir que cette crise ne passe pas. Malgré l’adoption de mesures d’austérité en Grèce, la violence dans les rues rend le marché inquiet à l’idée qu’elles pourraient ne pas être mises en oeuvre ».

« Ce marché avait progressé en grande partie sur des attentes de forte demande (de pétrole, ndlr), mais avec de telles inquiétudes, et une nouvelle crise économique qui éclate dans le monde, cela le fait baisser », a ajouté l’analyste.

En nette baisse une grande partie de la séance, les cours ont en effet nettement creusé leurs pertes en toute fin de séance, alors que les télévisions américaines diffusaient en direct les images de la police chargeant les manifestants réunis devant le Parlement à Athènes.

Le plongeon des prix du baril depuis trois jours, « est entièrement dû aux craintes macroéconomiques », a jugé Ellis Eckland, analyste indépendant. « La crise de la dette en Europe pourrait clairement être négative pour la reprise économique dans le monde, et en particulier en Europe ».

« En outre, cela pousse les investisseurs vers la sécurité qu’offre le dollar », considéré comme une valeur refuge, a-t-il ajouté.

Un dollar plus fort rend le brut, libellé en monnaie américaine, moins attractif pour les investisseurs munis d’autres devises.

L’euro chute à grande vitesse depuis le début de la semaine face au billet vert, sur fond de crise budgétaire grecque et de craintes de contagion à d’autres pays européens. Il se rapprochait jeudi de 1,26 dollar, un niveau plus vu depuis plus d’un an.

« C’est toujours la même histoire: l’euro reste sous pression, et le renforcement du dollar met les cours de l’énergie sous pression », a commenté John Kilduff, de Round Earth Capital.

(©AFP / 06 mai 2010 21h28)

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , ,

bourse:la dégringolade continue!

MILAN (Italie) – L’indice vedette de la Bourse de Milan, le FTSE Mib, était en chute libre jeudi et lâchait plus de 5% vers 15H10 GMT dans un marché secoué par les craintes de propagation de la crise grecque et alors que le gouvernement italien a revu en hausse sa prévision de dette.

Vers 15H10 GMT, le FTSE Mib cédait 5,52% à 19.227 points.

La dette publique italienne, qui est l’une des plus élevées du monde et a représenté 115,8% du PIB en 2009, va progresser à 118,4% cette année alors que le gouvernement tablait auparavant sur 116,9%.

MADRID – L’indice vedette Ibex-35 de la Bourse de Madrid a creusé ses pertes jeudi après-midi et cédait 3,24% à 17H06 (15H06 GMT), à 9.335,6 points, dans un marché toujours secoué par les craintes d’une propagation de la crise grecque à d’autres pays de la zone euro.

BOURSE/Paris: le CAC 40 termine en baisse de 2,20% à 3556,11 points
Paris (awp/afp) – La Bourse de Paris a enregistré jeudi sa troisième séance de forte baisse (-2,20%) passant sous les 3600 points à 3556,11, déçue par le discours du président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet, qui n’a pas rassuré sur la situation des pays fragiles de la zone euro.

BOURSE/Zurich: le SMI perd 0,95% à 6387,52 points
Zurich (awp/ats) – A l’instar des autres places européennes, la Bourse suisse a plongé jeudi après-midi sur fond de craintes liées à la Grèce. A la clôture, l’indice Swiss Market Index (SMI) de ses 20 valeurs vedettes avait cédé 0,95% ou 60,97 points, à 6387,52 points.

BOURSE/Londres: le Footsie termine en baisse de 1,52% à 5260,99 points
Londres (awp/afp) – La Bourse de Londres a terminé en nette baisse jeudi, l’indice Footsie-100 des principales valeurs perdant 80,94 points, soit 1,52% par rapport à la clôture de mercredi, à 5260,99 points.

BOURSE/New York: en perte dans le sillage des Bourses européennes
New York (awp/afp) – La Bourse de New York creusait ses pertes jeudi en fin de matinée, dans le sillage des places européennes, toujours affectées par les inquiétudes entourant les dettes souveraines de la zone euro: le Dow Jones perdait 0,90% et le Nasdaq 1,17%.

BOURSE/Francfort: le Dax termine en recul de 0,88% à 5906 points

Francfort (awp/afp) – L’indice Dax des trente valeurs vedettes de la Bourse de Francfort a terminé jeudi en baisse de 0,88% à 5906,00 points, un recul moins marqué que sur la plupart des autres places européennes.

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Bourse:La contagion c’est contagieux!

 La Bourse de Paris chute de 3,64% à 3.689,29 points

PARIS – La Bourse de Paris a terminé mardi en très nette baisse (-3,64%), affaiblie par les craintes de contagion de la crise grecque à d’autres pays européens, et alors que des rumeurs ont alimenté la nervosité des marchés.

BOURSE/Francfort: le Dax finit en recul de 2,6% à 6006,86 points

Francfort (awp/afp) – L’indice Dax de la Bourse de Francfort a fini en nette baisse de 2,6% mardi, se maintenant de justesse au-dessus de la barre des 6000 points (6006,86 points).

Wall Street s’enfonce, le Dow Jones perd 2%

NEW YORK – La Bourse de New York s’enfonçait mardi en matinée, les investisseurs s’inquiétant d’une amplification de la crise budgétaire en zone euro: le Dow Jones perdait 2,00% et le Nasdaq 2,77%.

Vers 14H50 GMT, le Dow Jones Industrial Average lâchait 222,57 points à 10.929,26 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 69,23 points à 2.429,51 points.

La Bourse de Madrid perd plus de 5%

MADRID – L’indice Ibex-35 de la Bourse de Madrid perdait plus de 5% mardi peu après 16H30 (14H30 GMT) sur fond de craintes de contagion de la crise grecque, malgré des propos se voulant rassurants du chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero.

« Toute nouvelle spéculation sur la zone euro est sans fondement, irresponsable », a déclaré M. Zapatero, de Bruxelles.

Certaines rumeurs faisaient valoir que les agences de notation Fitch et Moody’s allaient abaisser la note de la dette à long terme de l’Espagne, la plus élevée possible actuellement. Les deux agences ont démenti.

Un autre rumeur disait que l’Espagne allait demander une aide financière de 280 milliards d’euros au FMI, ce qui a été démenti par le chef du gouvernement socialiste José Luis Rodriguez Zapatero.

« C’est une folie que d’avancer cela », « ces rumeurs sont tout à fait intolérables », a-t-il estimé, peu avant que la Bourse de Madrid ne s’enfonce un peu plus dans le rouge.

La Bourse de Milan clôture sur une chute de 4,70%

MILAN (Italie) – L’indice vedette de la Bourse de Milan, le FTSE Mib, a clôturé mardi sur une chute de 4,70% à 20.613 points, le marché redoutant une contagion de la crise grecque à d’autres pays européens et en particulier à l’Espagne.

Les valeurs bancaires ont fini la séance en chute libre. UniCredit s’est effondré de 7,45% à 1,851 euro, Intesa Sanpaolo de 7,21% à 2,3175 euros et Banco Popolare de 6,77% à 4,5475 euros.

La Bourse d’Athènes plonge de 6,68% en clôture face aux risques de contagion

ATHÈNES – La Bourse d’Athènes a terminé mardi sur un plongeon de 6,68% par rapport à la clôture de la veille, à 1.729,68 points, face aux risques de contagion de la crise à d’autres pays de la zone euro et à la chute des principales places européennes.

« Ce n’est pas la Grèce que l’on aide c’est-à-dire le peuple grec se sont en réalité les banques qui ont prêté au gouvernement grec que l’on sauve du non-paiement !
Les gouvernements européens procèdent à une substitution de débiteur, ce sera maintenant le contribuable européen qui sera responsable de la dette de la Grèce puisque les autres états empruntent pour donner à la Grèce qui elle-même va donner aux banques prêteuses !
Il s’agit une fois de une fois de plus d’une opération sournoise de renflouement principalement des banques françaises et allemandes exposées au risque grec de non-paiement à l’échéance.
Il faut encore souligner que cette dette est en réalité une pure création de l’esprit. Une arnaque.
La dette n’existe que par la trahison des politiques qui autorisent des banques privées à pratiquer les réserves fractionnaires. En réalité, les banques prêtent de l’argent qu’elles n’ont pas. Il s’agit d’un simple jeu d’écriture autorisée et légalisé par les gouvernements . Nous pourrions tout aussi bien faire exactement la même chose avec une banque d’État et ne payer aucun intérêt , donc avoir actuellement une dette nulle. Mais alors pourquoi ne le font-ils pas ?
Si ce n’est pas par sottise que les politiques agissent ainsi on peut supposer que c’est par intérêt …
Les gouvernements veulent procéder à des mesures drastiques de réduction de notre niveau de vie pour payer une dette qu’ils ont eux-mêmes décidés de créer en autorisant la création monétaire privée et l’obligation pour les états d’emprunter à des banques privées (article 123 du traité de Lisbonne) »

 

Les explications sur la création monétaire
http://les-deboires-d-amada.over-blog.fr/ext/http://wiki.societal.org/tiki-index.php?page=Arnaque+dette+2
http://www.dailymotion.com/video/x75e0k_largent-dette-de-paul-grignon-fr-in_news

Les déclarations de M. Trichet , président de la BCE ,sur le gouvernement mondial, à venir:
http://www.prisonplanet.com/trichet-calls-for-corrupt-bis-to-boss-global-government-in-cfr-speech.html

 

Tout est parfaitement planifié!!!

 
Poster un commentaire

Publié par le 4 mai 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :