RSS

Archives de Tag: avions

Des avions volent dans la zone du nuage de cendres : le site qui le prouve

(Sources : LePost, Radarvirtuel.com)

Théoriquement, les avions n’ont pas le droit de se déplacer dans la zone du nuage de cendres, suite à l’éruption d’un volcan en Islande. Mais en pratique, c’est un peu différent.

En témoigne radarvirtuel.com, une saisissante carte qui montre en temps réel l’était du trafic aérien en Europe.

Si le trafic est actualisé en temps réel, le nuage de cendres, représenté par la zone grisée, l’est plus irrégulièrement. La représentation actuelle correspond aux informations d’hier soir (elle sera renouvelée dans la soirée, nous a assuré le gérant du site).

Comme vous le voyez, le trafic n’est pas complètement nul dans une zone où il est supposé l’être… D’où l’interrogation de Salam93 sur Twitter, qui est aussi blogueur sur Le Post : « Pourquoi autant d’avions volent dans le nuage de cendre ? »

1. Une compagnie aérienne se justifie

Si vous cliquez sur un avion de la carte apparaît alors un encart avec la compagnie aérienne, le numéro de vol et autres données sur l’appareil en question.

Vers 18 heures, nous avons repéré un avion de la compagnie CorsAirFly, qui se dirigeait vers Bordeaux, en venant du Nord. Que faisait-il là ?

Nous avons contacté la compagnie aérienne, en précisant le numéro de vol.

« Si c’est bien un avion de notre compagnie, c’est de toutes façons un vol sans passager », nous affirme-t-on. « Soit c’est un avion qui revient à vide, ce qui serait étonnant, soit c’est un avion qui part chercher des gens. Qu’il se dirige vers Bordeaux, c’est normal puisque nous sommes actuellement basés là-bas. »

Certes, mais l’avion n’est pas censé venir du Nord, classé zone interdite. « S’il vole dans cette zone, c’est qu’il a forcément reçu une autorisation. »

2. Le créateur de la carte dit avoir vu « pas mal d’avions »

« J’observe sur la carte pas mal d’avions qui volent, par exemple des planneurs, des avions qui font des tests, des avions privés… », explique au Post Laurent Duval, le créateur de radarvirtuel.com.

« Ce ne sont pas des grosses compagnies. Celles-ci n’ont pris aucun risque, en plus elles sont clouées au sol par les autorités », poursuit cet informaticien résidant à Rennes.

« Hier, dimanche, j’ai vu des avions qui volaient peinards. Peut-être des jets privés. Tant que personne ne leur dit rien, c’est eux qui prennent le risque… », enchaîne-t-il. « Mais on est loin des chiffres habituels. D’habitude, en heure de pointe, la carte est remplie d’avions. »

Cette carte est devenue un outil clé pour visualiser clairement l’évolution du nuage, et du trafic aérien.

Mais concrètement, comment ça marche ?

« J’ai énormément de contributeurs, des passionnés d’aéronautiques, qui ont acheté des ADSB, une sorte de poste de radio qui capte les données des avions, pour peu qu’ils les transmettent. »

« Un boitier capte à 400 km à la ronde en moyenne. Comme j’ai environ 80 contributeurs en Europe, nous couvrons tout le territoire », précise Laurent Duval, qui insiste pour remercier ses contributeurs, « sans qui ce projet n’existerait pas ».

Quid de la réactualisation du site ?

« Nous avons mis au point une application qui collecte les données, les compile. On extrait les avions qui bougent, on élimine ceux qui sont captés par plusieurs boitiers, pour ne pas qu’il y ait de doublon », confie le gérant du site.

« Il s’écoule 15 à 20 secondes entre la réception et la mise en ligne sur le site », précise-t-il.

« Et dîtes à vos internautes que la carte se charge mieux sur Firefox et Chrome ! »

Voilà qui est fait…

Si le nombre de visiteurs explose depuis l’éruption volcanique, passé de 10.000 à près d’un million de visiteurs par jour, la base de données n’est toutefois pas nouvelle, puisqu’elle a été mise en ligne en juin 2009.

Comment est née cette carte ?

« Il y a quelques temps, j’ai observé un phénomène non identifié au-dessus de Rennes. Je suis plutôt rationnel, alors j’ai cherché une explication, en vain. Je me suis alors demandé comment on pouvait identifier un avion qui vole. J’ai cherché des outils sur le Net. De fil en aiguilles, en parlant avec des passionnés d’aéronautique, on s’est agrandi pour devenir une site incontournable », explique l’informaticien avec entrain.

Alors que le trafic aérien devrait reprendre progressivement demain, mardi, on pourra observer la carte de radarvirtuel.com se remplir petit à petit.

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Eruption volcanique: plus de 50% du trafic aérien européen annulé vendredi

Bruxelles (awp/afp) – Plus de 50% du trafic aérien prévu vendredi en Europe devrait être annulé en raison du nuage de cendres volcaniques venu d’Islande, a estimé dans la matinée l’Organisation européenne pour la sécurité de la navigation aérienne, Eurocontrol, dans un communiqué.

Eurocontrol table sur environ 11’000 vols dans l’espace aérien européen vendredi. Au cours d’une journée normale, ce chiffre serait de 28’000 vols.

Concernant le trafic transatlantique, Eurocontrol a indiqué que sur les 300 vols prévus vendredi de l’Amérique vers l’Europe, seulement 100 à 120 vols ont pu être assurés vendredi matin.

Le nuage de cendres volcaniques venu d’Islande devrait continuer à perturber le ciel européen « au moins au cours des prochaines 24 heures », a prévenu Eurocontrol.

« Les prévisions montrent que le nuage de cendres volcaniques continue à se déplacer vers l’est et le sud-est de l’Europe », souligne en outre l’organisation.

L’espace aérien reste fermé au-dessus de l’Irlande, du Royaume-Uni, de la Belgique, des Pays-Bas, du Danemark, de la Suède, de la Norvège, de la Finlande, de l’Estonie, du nord de la France y compris les aéroports parisiens, certaines parties de l’Allemagne dont les zones de Düsseldorf, Cologne, Hambourg, Berlin et Francfort et certaines parties de la Pologne dont Varsovie, a précisé Eurocontrol.

sm

(AWP/16 avril 2010 11h09)

————————————

Suède et Norvège rouvrent prudemment le trafic aérien, Danemark paralysé

STOCKHOLM – La Suède et la Norvège ont commencé vendredi à rouvrir prudemment leurs espaces aériens par le nord, mais le Danemark et la Finlande ont averti que les vols dans leurs cieux resteraient suspendus au moins jusqu’à samedi en raison du nuage de cendres volcaniques venu d’Islande.

La Scandinavie est avec la Grande-Bretagne la plus touchée par cette perturbation sans précédent qui a cloué au sol des milliers d’avions et affecté des centaines de milliers de passagers. Le nuage progresse désormais vers le centre de l’Europe, poussé par les vents.

En Finlande, escale fréquente pour des vols entre l’Europe et l’Asie, les autorités aéroportuaires ont indiqué que les restrictions pourraient durer « plusieurs jours », durant lesquels le nuage pourrait rester dans le ciel finlandais, selon l’institut météorologique national.

Des chasseurs F-18 ayant traversé le nuage jeudi matin ont vu leurs réacteurs endommagés, a annoncé l’armée de l’air finlandaise.

Les quatre pays nordiques avaient tous intégralement fermé leur espace aérien jeudi à l’approche du nuage provenant d’un volcan islandais en éruption.

Bus et trains sont pris d’assaut un peu partout dans la région avec un trafic d’autocar qui a triplé pour certaines compagnies. La compagnie de chemins de fer suédois SJ rajoute des trains supplémentaires et des taxis à Stockholm qui se voient même réclamer des courses jusqu’à la capitale norvégienne Oslo, à plus de 500 kilomètres de là.

SAS, première compagnie aérienne scandinave, a annulé jeudi plus de 630 vols, près de 75% de son trafic, et presqu’aucun vol n’est maintenu vendredi en Scandinavie, les reprises de trafic se faisant au compte-gouttes, a-t-elle annoncé.

La Norvège, qui avait été le premier pays d’Europe à entièrement fermer son espace aérien jeudi matin, a rouvert au moins temporairement vendredi matin quelques liaisons dans une zone comprise entre Trondheim (centre) et les îles Lofoten (nord), a annoncé Avinor, l’autorité chargée du trafic aérien.

Le trafic a été rouvert à 09H00 (07H00 GMT) pour une durée de 6 à 12 heures suivant les liaisons, « sur la base des dernières données météo », selon Avinor.

La Suède a commencé peu après 08H00 (06H00 GMT) à rouvrir une partie de l’espace aérien dans le nord peu peuplé.

En milieu de journée, l’autorité du trafic aérien (LFV) a indiqué qu’elle « ne voyait pas pour l’instant de possibilité de lever les restrictions » dans le reste du pays.

Au Danemark, l’aéroport de Copenhague, le plus grand de Scandinavie, restera fermé au moins jusqu’à 02H00 du matin (minuit GMT) samedi, a averti l’autorité aérienne Naviair. « Il y a encore trop de concentration de cendres dans les couches de l’atmosphère, ce qui constitue un risque pour les transports aériens », a expliqué une porte-parole à l’AFP.

En Islande, paradoxalement plutôt épargnée, les aéroports restent ouverts mais le trafic est perturbé par la suspension des vols en Europe, selon les autorités.

(©AFP / 16 avril 2010 13h52)

————————————–

La paralysie du trafic aérien coûte plus de 200 M USD par jour au secteur

GENÈVE – La paralysie du trafic aérien causée par des nuages de cendres volcaniques coûte plus de 200 millions de dollars (147,3 millions d’euros) au secteur par jour, a estimé vendredi l’Association internationale du transport aérien (IATA).

« Au niveau de perturbation actuel (…) l’impact financier sur les compagnies aériennes est de plus de 200 millions de dollars par jour en termes de chiffre d’affaires perdu », a annoncé un porte-parole de l’organisation, Anthony Concil, dans un email aux médias.

« Aux pertes de revenus s’ajoutent pour les compagnies aériennes les coûts pour modifier les itinéraires de leurs appareils, prendre en charge des passagers et des appareils bloqués dans les différents aéroports », a-t-il ajouté, précisant qu’il s’agit d’une « première estimation prudente ».

Des milliers de vols ont été annulés jeudi et vendredi en raison de la fermeture des espaces aériens d’une partie de l’Europe afin de prévenir tout accident provoqué par les nuages de cendres crachées par un volcan en éruption en Islande.

(©AFP / 16 avril 2010 17h48)

 
Poster un commentaire

Publié par le 16 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Chemtrails:Pourquoi ces épandages?

 

Quand aurons-nous le bonheur de voir plusieurs jours d’affilées

un ciel d’azur pur et limpide qui ne soit pas lacéré

et défiguré par ces traînées blanches que font certains avions dans le ciel ?

 Ce qui est le plus incroyable et agaçant c’est de se retrouver devant l’ironie

et les sarcasmes ou encore l’indifférence de la plupart des gens

quand on essaie d’aborder le phénomène Chemtrails.

 Et pourtant il suffit de lever les yeux

pour constater l’incontournable réalité des faits !
 
  Pour ceux qui pensent encore que ces traces qui quadrillent le ciel sont dû à un effet de condensation que font les avions en volant à une certaine altitude,

alors qu’ils me disent pourquoi certains jours on en voit aucunes ?

Ce pourrait-il qu’il y ait des jours où tous les vols sont suspendus ? 

 Bien sur que non !

 Il est clair que tous les avions ne sont pas de même nature, ne volent pas à la même altitude,

 mais SURTOUT n’ont pas la même MISSION !

 

La suite ici: http://behappyhumanity.spaces.live.com/blog/cns!484F9B55724925C!3026.entry?wa=wsignin1.0&sa=79274536

Moi-même je le constate quand l’état du ciel le permet,alors vous aussi,levez les yeux et voyez par vous-même que tout ceci n’a rien de naturel!

Quelques unes de mes photos sur le sujet:

:

J’ajouterais d’autres clichés par la suite…..

En ce Lundi de Pâques,8h du matin,voilà ce que j’avais au dessus de la tête !!!!!!!!!!!!

Je me suis levé vers 8h et ce balai macabre a duré jusqu’àux environ de 10h30!!!!!!

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Il est midi et malgré les nuages qui viennent obscurcirent le ciel et qu’ une trouée daigne me le montrer ,les avions sont toujours là à déverser leurs merdes!!!!
 ————————————————————————–
Mardi 6 Avril 2010
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :