RSS

Archives de Tag: Afghanistan

La Vérité sur l’Afghanistan

La Vérité sur l’Afghanistan

En effet l’Afghanistan, l’un des pays les plus pauvres du monde, a dans son sous-sol des ressources pétrolières et minérales estimées à un millier de milliards de dollars, a affirmé son président Hamid Karzaï.

Le pays pourrait devenir l’un des plus riches du monde si on l’aidait à exploiter ces gisements, a déclaré M. Karzaï à des journalistes. « J’ai une très bonne nouvelle pour les Afghans. Les premiers chiffres que nous avons montrent que nos gisements valent un millier de milliards de dollars. Pas un millier de millions, mais un millier de milliards », a-t-il dit. Cette estimation, a-t-il indiqué, provient d’une étude réalisée par l’Institut de géophysique américain (USGS).

L’Afghanistan dispose de gisements de cuivre, de fer, d’or, de minerai de fer, ainsi que de gaz naturel, de pétrole et de pierres précieuses et semi-précieuses, qui ont été peu exploités, car les conflits se sont succédés depuis une trentaine d’années.

Ainsi la guerre d’Afghanistan est basée sur des intérêts Géopolitiques et Financiers.

… Il faut transmettre le Savoir et la Vérité…
… La Vérité finit toujours par se Savoir…

DJAMELITO

http://djamelitoinfo.blogspot.com

 

Étiquettes : , , ,

Bilan innondations en Chine/Pakistan/Afghanistan

PESHAWAR (Pakistan) – Au moins 800 personnes ont péri dans des inondations au Pakistan, les pires survenues dans ce pays d’Asie du Sud liées aux pluies de mousson qui ont également endeuillé l’Afghanistan et la Chine.

Secouristes et militaires tentaient désespérement samedi d’atteindre les milliers de personnes touchées par les crues dans le nord-ouest du Pakistan, où les autorités ont fait état d’un bilan d’au moins 800 morts.

Un précédent décompte faisait état de 400 morts.

« Il s’agit de la pire inondation dans la province de Khyber Pakhtunkhwa (anciennement Province de la Frontière du Nord-Ouest) et dans l’histoire du pays », a déclaré le ministre de l’Information de la province, Mian Iftikhar Hussain.

Environ 150 personnes sont portées disparues dans cette province où de nombreuses familles déshéritées vivent dans des villages isolés.

Plus d’un million de personnes ont été touchées, a précisé M. Hussain, ajoutant que plus de 3.700 maisons avaient été emportées par les flots et que le nombre des sans-abri ne cessait d’augmenter.

Les inondations dues aux pluies diluviennes de la mousson ont également frappé le Cachemire pakistanais, où l’ont comptait au moins 22 morts, et le Baloutchistan (sud-ouest) avec 25 morts, selon les autorités locales.

Des reportages retransmis à la télévision et des photos prises d’hélicoptères montraient des gens grimpant aux murs ou sur les toits des habitations alors que des torrents d’eau se déversaient dans les villages inondés.

A Peshawar, la principale ville du Nord-Ouest, et les districts de Swat et de Shangla demeuraient coupés du reste du pays, selon le ministre.

La Commission européenne a annoncé samedi le déblocage de 30 millions d’euros d’aide humanitaire pour le Pakistan, qui pourra notamment bénéficier aux victimes des graves inondations liées à la mousson.

Vidéo ici:

http://fr.euronews.net/2010/07/31/les-inondations-font-plus-de-800-morts-au-pakistan/

*L’Afghanistan voisin n’a pas été épargné: inondations et glissements de terrain dans l’est du pays ont fait 70 morts et affecté plusieurs milliers de personnes ces derniers jours, a indiqué samedi à l’AFP le chef de l’agence afghane de gestion des catastrophes naturelles.

« Selon les premiers éléments de nos bureaux de province, presque 70 personnes ont été tuées et des dizaines ont été blessés. Nous estimons que plus de 1.000 familles ont été touchées et les chiffres pourraient augmenter », a déclaré Matin Edrok.

Des équipes de recherche continuaient samedi de tenter d’atteindre les zones touchées par les inondations.

Les provinces de Kapisa, de Nangarhar, Laghman, Kunar, Logar et Ghazni ont été les plus touchées.

Vendredi, les forces internationales avaient indiqué avoir évacué plus de 2.000 habitants dans les provinces de Nangarhar et du Kunar.

*Enfin, des pluies torrentielles se sont abattues sur le nord-est de la Chine où les autorités sont confrontées aux pires crues depuis une décennie.

La presse officielle a fait état samedi d’un bilan de 37 morts alors que plus 364.000 ont été évacuées en raison des pluies dans la province de Jilin (nord-est).

La province du Jilin est la dernière en date à avoir été frappée par des inondations qui ont fait plus de 300 morts et 300 disparus depuis le 14 juillet en Chine, selon le dernier bilan officiel.

Depuis le début de l’année, les inondations ont fait 991 morts et 558 disparus.

Les pluies diluviennes avaient jusqu’à présent surtout frappé le sud de la Chine, provoquant des crues dangereuses sur le Yangtze, les plus long fleuve chinois, et certains de ses affluents.

Les craintes des autorités se portent aussi sur Wuhan, capitale de la province de Hubei (centre), située en aval du barrage géant des Trois Gorges et vers laquelle convergent les eaux.

Vidéos:

http://bugu.cntv.cn/language/french/zhongguoxinwenfa/classpage/video/20100730/100394.shtml

http://fr.euronews.net/nocomment/2010/07/31/nettoyage-apres-les-pires-inondations-en-chine/

 
Poster un commentaire

Publié par le 31 juillet 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , ,

Comme en Irak:l’Afghanistan ou le nouvel eldorado

Or, cobalt, fer, niobium, lithium… et autres minerais : les géologues américains affirment dans un rapport, dévoilé hier par le New York Times, que l’Afghanistan, l’un des pays les pauvres de la planète en guerre depuis 8 ans, repose sur des gisements considérables de matières premières. Ces gisements suscitent déjà des convoitises de la part des puissances étrangères, comme les Etats-Unis et la Chine.   >> La carte des sites miniers repérés (publiée par le New York Times)

 Une note du Pentagone parle déjà d’une nouvelle « Arabie saoudite du lithium », rapporte le New York Times. Le lithium : ce précieux métal qui sert notamment à faire fonctionner les batteries nouvelle génération alimentant téléphones portables ou batteries de véhicules électriques… c’est dire l’intérêt de la découverte. Repérés notamment dans la province de Ghazni, ces gisements potentiels sont déjà comparés à ceux de Bolivie, principal extracteur aujourd’hui dans le monde.

70% du pays survolés par les géologues américains
Ces découvertes ont été faites par des géologues américains de l’United states geological survey.  Le New York Times expliquent que ceux-ci réalisent des relevés aériens des ressources minérales de l’Afghanistan depuis 2006,  et que, depuis cette date, 70 % du pays a été survolé.

 Le quotidien américain précise également que le Pentagone travaille également sur ce sujet activement depuis 2009, date à laquelle un groupe de travail du programme de développement des affaires a été transféré d’Irak en Afghanistan…

Le gouvernement afghan mené par Hamid Karzai a été mis au courant de ces découvertes et les discussions ont déjà commencées avec les autorités américaines qui ne cachent pas déjà craindre l’avidité d’autres grandes puissances comme la Chine. 

Première évaluation officielle présentée le 20 juillet à Kaboul

A Paris, le ministère des Affaires étrangères français a indiqué qu’une première évaluation de la présence de minerais devrait être présentée le 20 juillet à Kaboul lors d’une conférence internationale et s’accompagner de l’ébauche d’une politique d’exploration, indique l’AFP.  « Les ressources naturelles de l’Afghanistan joueront un rôle déterminant dans le développement économique de l’Afghanistan », a commenté Jawad Omar, porte-parole du ministère des Mines et de l’Industrie, soulignant que le gouvernement afghan n’avait pas encore pris connaissance du rapport final des géologues américains.

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/decouverte-de-minerais-l-afghanistan-le-nouvel-eldorado-14-06-2010-955692.php

 Comme j’aime à le rappeler,rien n’est dû au hasard!

Pas besoin d’en dire plus…..!

 
Poster un commentaire

Publié par le 14 juin 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , ,

Paul Craig Roberts : La Vérité est tombée en emportant la Liberté avec elle

 

Lorsqu’un personnage comme Paul Craig Roberts [1], grand journaliste et homme politique américain, jette l’éponge et abandonne son combat pour la Vérité sur le désolant constat que la société américaine – et sans aucun doute les sociétés occidentales – se sont désormais enfoncées trop profondément dans l’obscurantisme et l’affairisme pour que cela vaille la peine de continuer à se battre, cela devrait tous nous interpeler. Mr Roberts mentionne les événements du 11 Septembre comme le tournant majeur de la chute irrémédiable de son pays sous les coups de boutoir de la propagande de l’Administration américaine. Voici le cri d’alarme d’un amoureux de la Liberté, de la Vérité et de la Paix, dont on espère que ce message ne constituera pas un « adieu ».

 

par Paul Craig Roberts, paru le 24 mars 2010 sur CounterPunch [2].

Il fut un temps où la plume était plus puissante que l’épée. En ce temps-là, les gens croyaient en la Vérité, et la considéraient comme un pouvoir indépendant, et non comme un auxiliaire du gouvernement, des classes [NdT : sociales], des races, des idéologies, des personnes ou des intérêts financiers.

Aujourd’hui, les Américains sont gouvernés par la propagande. Ils ont peu d’égard pour la Vérité, y ont peu accès, ou sont peu capables de la reconnaître.

La Vérité n’est pas la bienvenue. Elle est dérangeante, interdite. Celui qui en parle prend le risque d’être taxé d’ « anti-américan », « antisémite  » ou de « théoricien du complot ».

La Vérité est gênante pour les gouvernements et les groupes d’intérêts dont les contributions aux campagnes [électorales – NdT] contrôlent les gouvernements.

La Vérité est gênante pour les Procureurs intéressés par les sentences, pas par la recherche de l’innocence ou de la culpabilité.

La Vérité est gênante pour les idéologues.

La suite ici: http://www.reopen911.info/News/2010/04/03/paul-craig-roberts-la-verite-est-tombee-en-emportant-la-liberte-avec-elle/

 
Poster un commentaire

Publié par le 9 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , ,

Un document de la CIA révèle des plans pour manipuler l’opinion publique européenne au sujet de l’Afghanistan

 

(Source : Le Grand Soir)

JPG - 10 ko

Secouée par la chute du gouvernement hollandais à cause de l’engagement du pays dans la guerre en Afghanistan, la CIA vient de proposer une stratégie destinée à éviter un éventuel effondrement du soutien à la guerre chez les alliés européens.

Un document marqué « confidentiel / non destiné aux regards étrangers », posté sur le site internet de Wikileaks, propose des stratégies pour manipuler les opinions publiques européennes, particulièrement en France et en Allemagne.

Le document ne propose pas de méthodes directes que la CIA pourrait employer pour parvenir à cette fin – il n’y a, par exemple, aucune référence à la diffusion de propagande dans la presse – mais il énonce ce que l’agence considère comme les axes d’intervention qui pourraient gagner les coeurs et les esprits. Parmi les propositions, le document propose une campagne sur le sort des femmes afghanes auprès de l’opinion publique française, cette dernière ayant démontré sa préoccupation pour les droits des femmes en Afghanistan.

En ce qui concerne l’opinion pubique allemande, le document propose une campagne alarmiste sur l’éventualité d’un échec de l’OTAN en Afghanistan. « L’exposition de l’Allemagne au terrorisme, à l’opium, et aux réfugiés pourrait rendre la guerre plus acceptable pour les sceptiques, » affirme le document.

Le document est disponible sur le site de Wikileaks. http://file.wikileaks.org/file/cia-afghanistan.pdf et traduit en français après la publication de cet article par ReOpen911 que l’on remercie au passage. Rapport en français

Le document a été rédigé par un groupe appelé « CIA Red Cell » (cellule rouge de la CIA) qui se définit comme un groupe chargé « d’adopter une approche « prête à l’emploi » qui donnerait des idées et offrirait un point de vue alternatif sur l’ensemble des enjeux ».

« La chute du gouvernement hollandais à cause de l’engagement des troupes en Afghanistan montre la fragilité du soutien européen à la mission menée par l’OTAN, » déclare le document. « Certains états membres de l’OTAN, particulièrement la France et l’Allemagne, ont compté sur l’apathie de leurs opinions publiques sur l’Afghanistan pour renforcer leur participation, mais cette indifférence pourrait se transformer en hostilité si les combats prévus pour le printemps et l’été provoquent une hausse du nombre de victimes militaires ou civiles. »

Le rapport de la CIA souligne que 80% des Français et des Allemands sont opposés à la guerre, mais présente une bouée de sauvetage : l’apathie de l’opinion publique. Grâce à cette dernière, les dirigeants européens ont pu étendre et élargir leur engagement en Afghanistan, malgré une profonde opposition.

Mais « si certaines prévisions qui annoncent un été meurtrier en Afghanistan se révèlent exactes, l’opposition passive des Français et des Allemands à la présence de leurs soldats pourrait se transformer en une hostilité politiquement puissante. » dit le rapport.

IMPLIQUER OBAMA

La Cellule Rouge souligne que le président Obama bénéficie d’un soutien populaire en Europe qu’il n’a pas connu aux Etats-Unis depuis des mois. Le rapport suggère que le président s’implique personnellement pour vendre la guerre en Afghanistan aux Européens.

« La confiance des opinions publiques françaises et allemandes dans la capacité du Président Obama à gérer les affaires internationales en général et l’Afghanistan en particulier laisse entendre qu’elles seraient plus réceptives s’il déclarait clairement leur importance pour la mission, et qu’elles seraient sensibles s’il se déclarait déçu par une absence de soutien de la part des alliés, » précise le document.

Le rapport souligne que « lorsqu’il était rappelé (aux sondés ) que le Président Obama avait personnellement demandé le renforcement des troupes en Afghanistan, leur soutien à initiative augmentait considérablement, passant de 4 à 15 pour cent parmi les sondés français et de 7 à 13 pour cent parmi les allemands. »

Pour changer l’opinion des Français, la Cellule Rouge propose de lier la guerre en Afghanistan aux les efforts pour améliorer les droits des femmes en Afghanistan. Elle propose aussi d’insister sur le fait que la mission en Afghanistan est plus populaire en Afghanistan même qu’en Europe, du moins selon les sondages mentionnés dans le rapport.

« Les femmes afghanes pourraient être les messagers idéaux pour humaniser le rôle de la mission dans leur combat contre les Taliban grâce à la capacité des femmes à parler personnellement et avec crédibilité de leurs expériences sous le régime des Taliban, de leurs aspirations pour l’avenir, et de leurs craintes d’une victoire éventuelle des Taliban, » affirme le rapport.

« Souligner le large soutien de la mission parmi les Afghans pourrait avoir un impact positif sur les civils. Environ deux tiers des Afghans soutiennent la présence des forces étrangères en Afghanistan, selon un sondant fiable effectué au mois de décembre 2009 » affirme le rapport.

Selon le rapport, le message à délivrer en direction de l’opinion publique allemande serait différent. « Des messages qui dramatisent les conséquences d’une défaite de l’OTAN pour les intérêts allemands pourraient contrer l’opinion largement répandue selon laquelle l’Afghanistan n’est pas un problème qui concerne l’Allemagne. Par exemple, des messages qui montreraient comment un défaite en Afghanistan pourrait augmenter en Allemagne les risques de terrorisme, d’opium et de réfugiés pourraient rendre la guerre plus acceptable aux yeux des sceptiques. »

De nombreux rapports sur la guerre ces dernières années laissent entendre que la CIA est plus profondément impliquée dans la guerre en Afghanistan que lors des guerres précédentes. Par exemple, lorsque la nouvelle est tombée sur les sept agents de la CIA qui ont été tués par un kamikaze dans une base avancée, elle a montré que la CIA intervenait principalement comme une branche de l’appareil militaire en Afghanistan, en dirigeant les frappes effectuées par les drones contre les Taliban.

L’attentat a aussi souligné les difficultés rencontrées par l’agence pour comprendre la situation dans ce pays d’Asie Centrale. Les agents de la CIA pensaient que Humam Khalil Abu-Mulal al-Balawi, le kamikaze, était prêt à travailler pour eux comme informateur. Ils étaient apparemment si sûrs d’eux qu’ils avaient préparé pour son arrivée une fête à l’occasion de son anniversaire. C’est là qu’il s’est fait exploser.

 
Poster un commentaire

Publié par le 2 avril 2010 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :