RSS

Archives de Catégorie: Plusieurs volcans de Vanuatu inquiètent aussi.

Plusieurs volcans des Vanuatu inquiètent aussi.

PORT-VILA, 19 avril 2010 (Flash d’Océanie) – Les nombreux volcans de l’archipel de Vanuatu ne semblaient ces derniers jours donner aucun signe d’accalmie et auraient même tendance à gagner en activité, selon les dernières constatations des autorités locales.

ur l’île de Gaua (extrême Nord de l’archipel, dans le groupe des îles Banks/Torrès, à la limite des îles Salomon) le Mont Garet, qui menace depuis l’an dernier d’entrer en éruption destructive, les autorités écartent moins que jamais la possibilité d’une évacuation totale, après une première phase de déplacement des populations de l’Est de l’île, fin 2009, en raison de l’émission de fumées et scories acides dommageables à la fois à la santé des villageois vivant sous le vent et des cultures, détruites par le dépôt ces matières.
Ce regain d’activité du Mont Garet (dont le cratère constitue aussi le lite d’un lac, sur l’île de Gaua), depuis septembre 2009, se caractérise aussi par une forte augmentation du volume de cendres acides et a forcé les autorités à organiser le déplacement d’une partie de la population (la plus proche du phénomène) de l’autre côté de l’île.
À Gaua, selon les volcanologues qui observent toujours de près l’activité de ce volcan, la plus grande crainte réside dans une possible déstabilisation de la structure même du volcan (notamment en raison de l’importante activité sismique dans la proche région) et une éventuelle entrée en contact, potentiellement très explosive, de l’eau du lac (qui constitue, de fait, le chapeau du cratère et qui contient des millions de mètres cube d’eau) et la chambre magmatique située juste en-dessous.
Selon les observations rapportées ces derniers mois, l’activité du volcan représente en moyenne deux explosions quotidiennes, avec toujours de fortes émissions de gaz sulfureux.
Selon la cellule gouvernementale des risques géologiques à Vanuatu, depuis le 10 mars 2010, le niveau d’alerte a été rehaussé, pour les volcans Yasur (Tanna) et du Mont Garet, à un niveau deux.
Le volcan de l’île de Gaua, baptisé le Mont Garet, d’une hauteur de plus de neuf cent mètres, est en fait la partie émergée de l’île elle-même et se matérialise par un lac (baptisé Létas), qui submerge une ancienne caldeira.
En incluant sa partie immergée, le Mont Garet représente une hauteur dépassant les deux mille mètre, estiment les scientifiques.
Il est entré dans une phase à moyen terme d’activité au début des années 1960.
En 1973, une évacuation s’était révélée nécessaire.

La suite ici :  http://www.tahiti-infos.com/Plusieurs-volcans-de-Vanuatu-inquietent-aussi_a1512.html

Supplément: traduction google.

SYDNEY (AFP) – Les pays du Pacifique de Vanuatu a prévu d’évacuer près de 3.000 villageois après un volcan actif hautement commencé crachant des nuages de cendres, a indiqué un responsable lundi.

Le volcan de Gaua pittoresque, qui a éclaté 13 fois depuis 1963 et a été explosive et grondante pendant plusieurs mois, est sous haute surveillance, après une hausse marquée de l’activité de ces derniers jours.

«Il est de plus en plus l’activité », a déclaré Peter Korisa, agent de planification à la catastrophe nationale de gestion du Bureau. « Il ya quelques jours un grand nombre de nuages de cendres ont été dispersées dans l’air. L’activité n’est pas stable, il est en augmentation. »

En Novembre, environ 400 personnes ont été déplacées de l’ouest de l’île de Gaua après que le volcan comblé leurs villages avec des cendres et en soufre.

« L’année dernière, c’était juste quelques explosions et des cendres tombent, mais au moment où l’activité est de plus en plus intéressant», a déclaré Korisa.

Il a dit quelque 2.700 personnes seraient transportés à un centre de réinstallation sur Vanualava île voisine, si la situation est devenue plus grave.

«Nous avons fait des plans, nous avons identifié l’emplacement, mais la situation ne justifie pas une évacuation si l’activité est à un stade où nous devons », a déclaré Korisa.

« Pour le moment nous sommes suivi de la situation et l’activité de la faille. »

Vanuatu est le  » Pacific Ring of Fire », où se rencontrent des plaques continentales à l’origine volcanique et de haute activité sismique . La dernière activité coïncide avec un nuage de cendres volcaniques de l’Islande qui a paralysé Voyage aérien européen.

 

Étiquettes : , , , , ,

 
%d blogueurs aiment cette page :