RSS

Archives Mensuelles: janvier 2017

Des internautes payés pour booster les clics sur le site de la primaire à gauche…!

 

Grâce à la plateforme «Value Your Network», des gens ont été payés au clic pour gonfler artificiellement la fréquentation du site de la primaire à gauche. 35 ou 70 centimes d’euros par clic obtenu.

Le 20 janvier, la page Facebook de la primaire à gauche s’est réjouie d’avoir enregistré plus d’un million de connexions au site de la plateforme «où voter».

 

 

 

Seulement, selon nos informations, une partie de ces connexions a été rémunérée, via une plateforme de mise en relation avec des «influenceurs», Value Your Network.

 

Seulement, selon nos informations, une partie de ces connexions a été rémunérée, via une plateforme de mise en relation avec des «influenceurs», Value Your Network.

 

Manuel Fernandez, responsable de Value Your Network, explique à BuzzFeed News —après publication de cet article sous sa forme initiale— que la société a passé un contrat avec une agence de communication qu’il n’a pas souhaiter nommer. C’est la première fois que Value Your Network crée une campagne qui tourne autour de la politique.

Le principe de Value Your Network est simple: vous vous inscrivez, vous partagez des liens vers un site donné depuis vos comptes sur les réseaux sociaux, et vous récupérez de l’argent à chaque clic effectué sur ces liens. Voici ce que voient les influenceurs sur leur application:

 

Le principe de Value Your Network est simple: vous vous inscrivez, vous partagez des liens vers un site donné depuis vos comptes sur les réseaux sociaux, et vous récupérez de l’argent à chaque clic effectué sur ces liens. Voici ce que voient les influenceurs sur leur application:

 

 – Pour chaque personne qui clique sur le lien diffusé par l’influenceur, il gagne 35 centimes d’euros.

 La suite ICI .

 

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 23 janvier 2017 dans BILLET D'HUMEUR

 

« Burn-out » Ou la fin annoncée de la lutte des classes….

 

« Burn-out » Ou la fin annoncée de la lutte des classes

Une fois n’est pas coutume : je vais aborder le sujet par un constat positif… N’en déplaise aux farouches partisans de la dépopulation volontaire, les découvertes technologiques et scientifiques de l’humanité depuis la 1ère révolution industrielle, ainsi que les immenses étendues de terres arables non-cultivées sur le globe, pourraient permettre à plus de neuf milliards d’êtres humains de s’alimenter sans problème. Mieux : l’essor de la robotique et de l’intelligence artificielle devrait réduire la somme de travail nécessaire à la subsistance d’autant de gens à tout au plus trois, quatre heures par jour et par personne. Nous serions en mesure de consacrer tout ce temps au partage, à l’éducation de nos enfants, au voyage, à la recherche, d’apprendre continuellement tout au long de la vie et même, pourquoi pas, de nous interroger un peu davantage sur son sens.

Instruits de toutes les erreurs du passé, nous pourrions réfléchir aux moyens de rétablir une juste équité entre les devoirs et les droits. Nous pourrions redéfinir complètement la manière dont décider des questions publiques et du bien commun. Nous pourrions nous pencher sérieusement sur la réparation des dégâts du nucléaire et résoudre bien d’autres problèmes encore insolubles. Nous pourrions enfin viser l’épanouissement de tous au lieu du profit de quelques-uns. Mais en la situation actuelle, c’est impossible. Car comme nous le savons, le système prédateur de l’oligarchie mondialiste nous l’interdit.

Il semble même qu’au contraire, l’élite autoproclamée ait choisi l’élimination progressive de toutes ses petites mains devenues l’une après l’autre surnuméraires. Malgré les piètres tentatives des statisticiens chargés d’enfumer l’auditoire, le chômage de masse continue à se répandre et gagner de plus larges couches de la société. Dans quasiment tous les corps de métiers, le travail tel que nous le connaissions, devenu dans une large mesure inutile, est en passe de disparaître… Mais au lieu de libérer de son astreinte ceux qui jusqu’alors l’occupaient, l’emploi s’est petit à petit tourné vers un autre but. S’il se perpétue de nos jours, ce n’est plus seulement pour l’enrichissement d’une petite caste de privilégiés, mais aussi et surtout afin d’occuper tout un pan de l’espèce Humaine à l’éradication des autres. Cela peut sembler brutal énoncé de la sorte, mais grattons sans nous mentir le vernis de nos fonctions respectives : nous ne pouvons que reconnaître œuvrer en l’état actuel des choses à notre autodestruction.

……

La suite ICI .

 

 

 
2 Commentaires

Publié par le 22 janvier 2017 dans BILLET D'HUMEUR

 

L’Euro est en train de tuer l’Europe….

Afficher l'image d'origine

 

L’Euro est littéralement en train de détruire les nations et les économies de l’UE. Depuis que le régime des devises fixes est entré en vigueur dans les transactions en 2002, en remplacement des monnaies nationales, le régime des taux de change fixes a dévasté l’industrie dans les États périphériques au sein des 19 membres de l’Euro, en donnant un avantage disproportionné à l’Allemagne. La conséquence peu remarquée a été une contraction de l’activité industrielle et l’impossibilité de résoudre les crises bancaires qui en résultèrent. L’Euro est un désastre monétariste, et la dissolution de l’UE, désormais pré-programmée, n’en sera qu’une conséquence.

Ceux d’entre vous qui sont habitués à mes réflexions sur l’économie savent déjà ce que je pense du concept tout entier de mondialisation : un terme qui fut popularisé sous la présidence de Bill Clinton afin de rendre “glamour“ l’agenda des multinationales qui venait d’émerger avec la création de l’Organisation mondiale du commerce en 1994, qui n’est en fait qu’un jeu de dupes destructeur au profit de quelques centaines d’« acteurs mondiaux » géants. La mondialisation détruit les nations pour faire progresser l’agenda de quelques centaines de multinationales géantes échappant à toute règlementation. Elle se base sur une théorie réfutée, qui fut promue par le partisan anglais du libre-échange au XVIIIe siècle, David Ricardo, connue sous le nom de Théorie de l’avantage comparatif, et utilisée depuis par Washington pour justifier l’élimination de toutes les barrières commerciales protectionnistes, au bénéfice des « acteurs mondiaux » les plus puissants, pour la plupart basés aux États-Unis.

Le projet américain en voie de capoter, connu sous le nom de Partenariat Trans-Pacifique (PTP) ou Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (PTCI), n’est quasiment que du Mussolini sous stéroïdes. Les quelques centaines de multinationales les plus puissantes vont se trouver formellement au-dessus des lois nationales, si nous sommes assez fous pour élire des politiciens corrompus soutenant une telle absurdité. Cependant, rares sont ceux qui ont étudié de près les conséquences du renoncement à la souveraineté monétaire de leur pays au profit de l’Euro…..

La suite ICI .

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 janvier 2017 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

Séisme de mag. 7,9 Bougainville,Papouasie NG

 

Global view

Magnitude Mw 7.9
Region BOUGAINVILLE REGION, P.N.G.
Date time 2017-01-22 04:30:23.8 UTC
Location 6.20 S ; 155.10 E
Depth 150 km
Distances 643 km NW of Honiara, Solomon Islands / pop: 56,300 / local time: 15:30:23.8 2017-01-22
375 km SE of Kokopo, Papua New Guinea / pop: 26,300 / local time: 14:30:23.8 2017-01-22
44 km W of Panguna, Papua New Guinea / pop: 3,000 / local time: 14:30:23.8 2017-01-22

 

 

 

Un séisme de magnitude 7,9 s’est produit dimanche à 47 kilomètres à l’ouest de l’île de Bougainville, dans l’archipel des Salomon en Papouasie-Nouvelle-Guinée, a annoncé l’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS). Le Centre d’alerte des tsunamis dans le Pacifique a prévenu de la possibilité de « larges et dangereuses vagues de tsunami » dans un délai de trois prochaines heures. Mais il a levé son alerte une heure plus tard.

« Du fait de la grande profondeur de l’épicentre du tremblement de terre (ndlr, mesurée par l’USGS à 154 km sous terre), il n’est guère probable qu’on assiste à un tsunami significatif », a par ailleurs déclaré Chris McKee, directeur adjoint de l’Observatoire de géophysique de Papouasie-Nouvelle-Guinée joint au téléphone par Reuters à Port Moresby, la capitale.

Aucun dégât n’a par ailleurs été signalé dans l’immédiat à la suite du séisme.

Le figaro

 

 
 

Étiquettes : ,

Une plainte en Italie contre Charlie Hebdo pour un dessin se moquant de l’avalanche meurtrière….

 

Si toute l’Europe était Charlie il y a deux ans, qu’en est-il aujourd’hui? C’est au tour de l’Italie d’être indignée par l’humour corrosif de l’hebdomadaire, qui n’épargne pas les victimes de catastrophes naturelles

L’humour de l’hebdomadaire français ne fait pas rire tout le monde en Europe : un dessin dans le numéro de cette semaine a vivement ému en Italie. Une municipalité a d’ores et déjà annoncé qu’elle poursuivait le journal en justice.

La municipalité italienne de Farindola, dans les Abruzzes, a annoncé qu’elle déposait une plainte contre l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo suite à la parution d’une caricature tournant en dérision les victimes de l’avalanche survenue dans la région le 18 janvier. Représentant la mort sur des skis, dévalant une pente en utilisant des faux en lieu et place de bâtons, le dessin a choqué de nombreuses personnes en Italie.

 

La suite ICI .

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 janvier 2017 dans MEDIAS

 

Étiquettes : , ,

Peter Hitchens : Au milieu des bombes d’Alep, tout ce qu’on peut entendre ce sont les mensonges….

 

Afficher l'image d'origine

 

Source : Mail Online, le 18/12/2016

Par Peter Hitchens pour THE MAIL ON SUNDAY

Publié le 18 décembre 2016

Je suis l’opposé d’un drogué de guerre. Je hais le bruit des feux d’artifice parce qu’ils me rappellent une terrible nuit de janvier 1991 en Lituanie, où j’étais couché dans une neige boueuse pour sauver ma peau des balles soviétiques.

J’étais aussi paralysé par la peur en décembre 1992 dans Mogadiscio sans loi, gouvernée par des gangs, en attendant l’arrivée des marines américains.

A Bucarest en décembre 1989, je rampais sous le lit lorsqu’un tir de balles traçantes sifflèrent devant ma fenêtre d’hôtel, et – parce que mon appel longtemps retardé arriva à ce moment précis – je dictais mon compte rendu des événements à ma femme. Rien d’héroïque en ce qui me concerne, merci.

Ces derniers jours nous avons été bombardés de compte rendus divers et variés des événements à Alep, écrits ou transmis par des gens depuis Beyrouth ou même depuis Londres, écrit Peter Hitchens.

Je suis allé dans tous ces terribles endroits par accident. Je n’ai jamais souhaité être là. Je fais très attention de ne pas être à nouveau surpris dans de telles situations.

Mais j’en ai appris des choses, principalement que le vieux cliché que la “première victime de la guerre, c’est la vérité” est absolument vrai. Ça devrait être affiché en lettres de feu dans chaque compte rendu télévisuel du conflit comme dans chaque article de journal, pour toujours.

La suite ICI .

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 janvier 2017 dans BILLET D'HUMEUR

 

Italie: Trois fortes secousses sismiques frappent le centre du pays…

 

Nouvelle alerte en Italie. Trois fortes secousses de magnitude supérieure à 5 ont frappé mercredi matin le centre du pays, dans une zone actuellement sous la neige et déjà touchée par une série de séismes plus puissants en août et octobre.

Une première secousse a eu lieu à 10h25 (09h25 GMT), évaluée à 5,3 par plusieurs instituts de mesure. Une autre, plus forte et plus longue, a eu lieu vers 11h20 (10h20 GMT), et encore une autre à 11h26 (10h26 GMT). Les trois secousses ont été ressenties jusqu’à Rome mais aucun dégât n’a été signalé dans l’immédiat.

 

 

« Je n’ai plus de mots », a déclaré le maire d’Amatrice

La première secousse a été localisée entre Pitignano et Montereale, à une vingtaine de kilomètres au sud d’Amatrice, la localité le plus touchée par le séisme de 6,0 qui avait fait près de 300 morts le 24 août 2016. « Je ne sais pas si on a fait quelque chose de mal, je me le demande depuis hier, 1,5 à 2 mètres de neige et maintenant aussi le tremblement de terre. Que dire ? Je n’ai plus de mots », a déclaré à la télévision le maire d’Amatrice, Sergio Pirozzi.

Le 26 octobre 2016, deux secousses de 5,5 puis 6,1 légèrement plus au nord avaient provoqué d’importants dégâts mais sans faire de victimes, de même qu’une autre secousse de 6,5 le 30 octobre près de Norcia, toujours dans la même zone.

 

 

Regional view Local view

 

Magnitude Mw 5.3 / 5,7 /4,7 / 4,6 / 4,5 / 5,6 / 4,1 / 4,7 / 4,1 / 5,2 / 4,6 / 4,4
Region CENTRAL ITALY
Date time 2017-01-18 09:25:40.6 UTC
Location 42.55 N ; 13.26 E
Depth 9 km
Distances 97 km NE of Roma, Italy / pop: 2,564,000 / local time: 10:25:40.6 2017-01-18
25 km NW of L’Aquila, Italy / pop: 68,600 / local time: 10:25:40.6 2017-01-18
 
Poster un commentaire

Publié par le 18 janvier 2017 dans BILLET D'HUMEUR

 

Étiquettes : ,

 
%d blogueurs aiment cette page :