RSS

Un père de famille s’immole par le feu à Rue….

13 Juil

L’employé communal a tenté de se suicider à son domicile, dans la commune de Rue, devant sa fille et son fils. Brûlé à 80 %, son pronostic vital est engagé.

 

Le drame s’est joué mercredi soir dans cette maison de la rue du Bastion. L’homme a été décrit par son entourage comme « en souffrance depuis plusieurs jours. »

 

Après un jeune Abbevillois de 19 ans lundi et un Amiénois il y a deux semaines, un autre picard a tenté de mettre fin à se jours en s’immolant par le feu.

Ce nouveau drame s’est joué mercredi soir vers 21 heures, à l’intérieur d’une petite maison de la rue du Bastion, à Rue, en Picardie maritime.

La victime est un père de famille de 45 ans. Il s’était assis dans sa salle de bain, pour commettre son geste.

Présente dans l’habitation, sa fille de 19 ans a tenté d’éteindre le feu et a elle-même été brûlée aux mains.

Les pompiers de Rue sont ensuite intervenus pour éteindre le feu. Le quadragénaire serait brûlé à 80 %.

Il a été transféré à Lille, au service des grands brûlés et son pronostic vital est engagé. Son fils de 14 ans a été également témoin de la scène mais le plus jeune des trois enfants habitant la maison se trouvait, semble-t-il, chez des voisins.

Logé par la ville, le quadragénaire est un employé de la commune de Rue, aux services techniques depuis une dizaine d’années. Et un passionné de chasse. « C’est une forte personnalité », reconnaît le maire de Rue, Philippe Mas.

Mais, dépendant à l’alcool, « il était en souffrance depuis un certain nombre de jours ».

Il avait même dû être hospitalisé une nouvelle fois aux Urgences d’Abbeville, dimanche. Il n’avait pas repris le travail mercredi matin, comme prévu, et devait rencontrer hier le médecin du travail.

« C’est un garçon qui a des mains en or, on a l’impression d’un immense gâchis », conclut l’édile.

Ci-dessous un commentaire qui a son importance pour en partie expliquer le geste de ce Monsieur,vu le piètre travail des journaleux du C.P n’ayant pas été voir plus loin que le bout de leur nez…!

 

l.p33 . le 12/07/2013 à 09h30

  Je souhaite  réagir à votre article et notamment les propos de Monsieur le Maire de Rue qui m’interpelle. Cet employé municipal qui était en son temps chef des cantonniers à la ville de Rue a été dégradé par la secrétaire génrérale Mme Becquet pour ne pas la nommer pour une raison que j’ignore pour redevenir simple employé municipal. Cette dame impose son autorité d’une main de fer même vis à vis des élus pour vous dire. Il me semble avoir eu connaissance d’une perte de salaire de 300 euros mensuel ce qui n’est pas négligeable lorsqu’il faut élever une famille de 3 enfants en bas âge. A cela s’ajoute le regard des employés municipaux que vous dirigiez dans une commune de 3000 habitants la suite est entendu; psychologiquement affaibli, l’alcool aidant la rumination etc  pour terminer par l’immolation. Je trouve les propos du Maire de Rue indignes qui ne voit qu’être réélu et évidemment il faut taire les choses ; Monsieur le journaliste votre impartiliaté ne vous empêche pas de chercher des explications à ce drame. Je suis couvert par l’anonymat car je crains des représailles; je suis aussi  l’un des administrés de Monsieur le maire. Je pense aux enfants et le petit dernier Franck il a 7 ans c’est moche … tout ça non  ! ! LP  

http://www.courrier-picard.fr/region/un-pere-de-famille-s-immole-par-le-feu-ia0b0n133764

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 13 juillet 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :