RSS

Le chômage en Espagne s’étend aux salariés les mieux protégés….

26 Juin

 

Le chômage en Espagne, qui atteint le taux record de 27,16%, touche désormais les salariés considérés comme les mieux protégés, les hommes entre 30 et 50 ans, combinant études supérieures et contrat fixe, a souligné une étude publiée mercredi.

« Le chômage touche déjà ceux que nous appelons « insiders », a déclaré Josep Maria Comajuncosa, professeur à l’école de commerce Esade et auteur de l’étude, lors de sa présentation à la presse.
Cette catégorie est définie dans l’étude comme celle des hommes âgés de 30 à 49 ans, ayant réalisé des études supérieures et travaillant avec un contrat à durée indéterminée.
« Initialement, cette tranche de population n’avait pas connu le chômage », a expliqué M. Comajuncosa, affichant au début de la crise en 2008 un taux de demandeurs d’emploi de seulement 3%.
Mais « en 2012 ce taux a atteint 13% », un niveau certes inférieur à la moyenne espagnole mais que l’économiste considère comme « élevé ».
« Le prolongement dans le temps de la crise fait que le chômage touche des groupes (de salariés) qui avant étaient protégés », a-t-il souligné, s’inquiétant des effets de cette contagion: « l’effet du chômage sur la consommation sera plus fort, parce que cette tranche de population avait maintenu jusque-là son niveau de dépenses ».
De même, cela « va aggraver le taux de créances douteuses parmi les crédits bancaires » car cette catégorie, considérée par l’agence de notation Fitch comme la plus propice à posséder un logement, aura du mal à rembourser ses emprunts.
Alors que le gouvernement assure que le deuxième trimestre montrera des signes d’amélioration, tant en termes de PIB que d’emploi, l’étude de l’Esade met en garde: « notre prévision est que le chômage restera élevé en 2013 et 2014 », avec certes une « réduction progressive » du taux mais « pas de forte baisse avant 2014 ».
L’étude prévoit pour l’Espagne un recul du PIB d’environ 1% en 2013 et « ce ne sera pas avant 2014 que s’ouvrira une fenêtre d’opportunité pour la croissance économique », qui restera « encore modérée, sous les 1%, ce qui ne permettra pas de créer beaucoup d’emplois », selon M. Comajuncosa, qui a jugé « nécessaire de mener une politique favorisant la croissance ».

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1658575/2013/06/26/Le-chomage-en-Espagne-s-etend-aux-salaries-les-mieux-proteges.dhtml

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 26 juin 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :