RSS

L’après-shampoing tourne mal : L’Oréal se tire les cheveux….

18 Avr

Les longs cheveux de Virginie Leroux ont été coupés en catastrophe après l’utilisation d’un shampoing L’Oréal. La grande marque ne comprend pas.

 

« Non, ce ne sont pas des rajouts que je tiens, mais les cheveux que j'ai été obligée de faire couper à cause de ce maudit shampoing », insiste Virgine Leroux.

 

Un lavage de cheveux avec un shampoing Elsève L’Oréal cheveux raides indisciplinés, puis une application d’un démêlant embellisseur de la même marque auront suffi à Virginie Leroux, une habitante du quartier Saint-Maurice, pour que ses longs cheveux blonds se retrouvent en boule, « collés comme avec de la superglue ».

Dans notre édition d’hier, la jeune femme révélait ses péripéties après ce simple shampoing. Une catastrophe pour cette mère de famille qui tenait tant à ses longs cheveux effleurant ses reins. Après cette triste expérience, son ami n’a pu que couper les cheveux collés. Pour elle, il ne fait aucun doute : « Ce sont les produits utilisés qui ont provoqué de tels dégâts ».

 

« Nous disposons de chimistes, d’une recherche élaborée »

Les produits incriminés proviennent de la grande marque L’Oréal qu’elle a contactée via le service consommateur. « On m’a presque fait comprendre que c’était de ma faute, que j’avais mal lavé mes cheveux, que c’était à cause de la longueur de mes cheveux. J’ai quand même fait voir l’ampleur des dégâts à mon coiffeur et il m’a bien fait comprendre qu’il n’avait jamais vu ça de sa vie ».

Le groupe L’Oréal, contacté par nos soins hier, n’a jamais vu ça non plus. « Les produits dont elle nous parle sont vendus à des centaines de milliers de femmes. C’est la première fois qu’un tel incident arrive. Ce sont des produits leaders, des produits références et jamais on n’a entendu parler d’un tel problème ».

Pour autant, L’Oréal prend cette situation très au sérieux. « On a essayé de joindre cette consommatrice, mais nous sommes tombés sur son répondeur. On va tout mettre en œuvre pour déterminer les causes du problème. Pour l’instant, on ne comprend pas car nous ne l’avons pas eu en direct. Nous sommes vraiment mobilisés car c’est plus que sérieux. Nous sommes là pour l’aider, pour discuter de tous ses gestes, ses manipulations avec les produits (…) ».

Le groupe L’Oréal ne rejette pas la faute sur cette jeune Amiénoise tant qu’elle ne sait pas. « Nous disposons de chimistes, d’une recherche élaborée. S’il y a besoin, nous nous renseignerons auprès de nos chercheurs ». Pendant ce temps, Virginie Leroux ne lâche pas l’affaire. Elle a voulu déposer plainte, hier, au commissariat et s’est d’ores et déjà rapprochée d’un avocat.

http://www.courrier-picard.fr/region/l-apres-shampoing-tourne-mal-l-oreal-se-tire-les-cheveux-ia167b0n59007

 

 

 
1 commentaire

Publié par le 18 avril 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Une réponse à “L’après-shampoing tourne mal : L’Oréal se tire les cheveux….

  1. constipee

    18 avril 2013 at 17 h 23 min

    pendant ce temps les enfants du Mali, de Lybie, d’Irak, d’Afghanistan et de nos anciennes colonnies, meurent sous les bombes, de faim, dans la misère. Merci pour cette pause blonde dans notre selle démocrassie macabre légilaxative.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :