RSS

Olivier Delamarche sur BFM ce Mardi 16 Avril : « Restez avec un compte bancaire. On vous piquera 80% et là vous serez contents. »

16 Avr

 

 

 

 

 
5 Commentaires

Publié par le 16 avril 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

5 réponses à “Olivier Delamarche sur BFM ce Mardi 16 Avril : « Restez avec un compte bancaire. On vous piquera 80% et là vous serez contents. »

  1. Bluezy

    17 avril 2013 at 5 h 48 min

    ah ouais ?? et c’est quoi l’alternative ?? on ne peut plus se faire verser son salaire en liquide par son employeur, la plupart des factures mensuelles (loyers, electricité, abonnements telephone ou internet … ) c’est le prélevement automatique obligatoire … dans notre société actuelle sans compte bancaire et sans carte bleue, on est comme un SDF … tout est verrouillé justement pour qu’on ne puisse passer à travers les mailles du filet … alors on fait comment ?

     
    • marie

      17 avril 2013 at 7 h 44 min

      @bluezy
      bientot le porte monnaie électronique obligatoire..

       
      • marie

        17 avril 2013 at 7 h 46 min

        …que cela ne m’étonnera pas..

         
  2. koko

    17 avril 2013 at 6 h 00 min

    http://resistance71.wordpress.com/2013/04/

    Média propagande et falsification: L’escroquerie Avaaz et consorts…
    Posté dans actualité, altermondialisme, désinformation, Internet et liberté, média et propagande, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, résistance politique avec des tags environnement, kokopelli escroquerie avaaz, kokopelli guerre des semences, média et propagande le avril 13, 2013 par Résistance 71

    Avaaz: Un écran de fumée occultant les bombes libératrices à l’uranium appauvri

    Dominique Guillet

    url de l’article original:

    http://kokopelli-semences.fr/actualites/?page_id=169

    L’Association Kokopelli a décidé de présenter “ Avaaz : un écran de fumée occultant les bombes libératrices à uranium appauvri ”, – un article d’investigation concernant l’organisation Avaaz, rédigé par Dominique Guillet et posté sur son site Liberterre – car nous sommes scandalisés qu’une pétition en défense de Kokopelli ait été présentée, sans notre consentement, par cette organisation militariste (1). Cette pétition, de plus, colporte des informations complètement erronées. Depuis plusieurs mois, nous ne cessons d’informer nos amis et clients que nous n’avons pas été condamnés par la Cour Européenne de Justice à stopper nos activités (4), que nous ne sommes pas fermés, que nous continuons d’exister et que nous continuons de distribuer des semences.

    Par la même occasion, nous dénonçons tout autant l’opacité de l’organisation Change.org qui, elle aussi, a mis en ligne une pétition concernant Kokopelli sans notre accord (2). Ces sites pétitionnaires sont une gigantesque farce : Dominique Guillet, en utilisant une fausse adresse e-mail et un pseudonyme, a lancé une parodie de pétition adressée au directeur de Change.org pour demander que la pétition pour sauver Kokopelli soit supprimée ! (3) Cela prouve amplement le niveau de non-sécurisation de Change.org – une organisation basée à San Francisco, employant plus de 100 salariés et mettant en ligne 500 nouvelles pétitions tous les jours. La première question fondamentale que l’on doive se poser : quels sont les gentils financiers qui rémunèrent plus de 100 salariés chez Change.org ? L’un de ces gentils financiers est l’incontournable milliardaire prédateur George Soros, évoqué dans l’article de Dominique sur Avaaz, car Change.org fait partie de Media Consortium, un pseudopode de l’empire Soros. Change.org et Avaaz partagent de la même opacité quant à leurs finalités intrinsèques ; d’ailleurs, Ben Wikler, le directeur de campagne d’Avaaz vient de devenir le vice-président et directeur exécutif de Change.org.

    Quel est l’objectif réel de toutes ces pétitions – prétendument destinées à sauver Kokopelli – dont le premier effet collatéral est de semer le doute, dans le public, quant à notre capacité de continuer notre travail de libération des semences et d’exister ?

    Nous remercions tous les amis de Kokopelli de faire circuler ce présent communiqué.

     
  3. Bluezy

    17 avril 2013 at 17 h 31 min

    je soupçonne AVAAZ de répertorier les signataires de leurs pétitions bidons … à quelle fin ? … peut-être une fois le chaos venu, les élites se réfèrerons à cette base de donnée pour trier les « brebis galeuses », pourquoi pas en croisant leurs fichiers avec ceux de facebook.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :