RSS

Corées: des ambassades réfléchissent à une évacuation de Pyongyang

06 Avr

 

Les chefs de missions diplomatiques de l’Union européenne présents en Corée du Nord devaient discuter samedi d’une éventuelle évacuation en raison de l’aggravation des tensions dans la péninsule coréenne. Le site intercoréen de Kaesong restait fermé.

La Corée du Nord, qui a installé un deuxième missile de moyenne portée sur sa côte est, alimentant les craintes d’un tir imminent, a averti qu’elle ne pouvait plus garantir la sécurité des missions diplomatiques à Pyongyang à compter du 10 avril en cas de conflit.

Les chefs des missions diplomatiques de l’UE présents à Pyongyang devaient se réunir samedi « pour discuter d’une position commune et d’une action commune » concernant leur personnel diplomatique, a annoncé le ministère bulgare des Affaires étrangères.

Mais aucun pays ne semblait avoir de projet immédiat d’évacuation et certaines capitales estimaient qu’il ne s’agissait que d’une nouvelle manoeuvre nord-coréenne pour faire monter la pression.

 

 

Drone américain au Japon

L’armée américaine est de son côté sur le point de déployer un avion espion sans pilote sur une de ses bases au Japon, selon la presse nippone. Cette annonce intervient au moment où Pyongyang se montre de plus en plus menaçant à l’égard de ses pays voisins.

« Il a été confirmé que la Corée du Nord avait transporté en train, en début de semaine, deux missiles Musudan, de moyenne portée, vers la côte est, et les avait installés sur des véhicules équipés d’un dispositif de tir », a déclaré un haut responsable du gouvernement sud-coréen.

Le Musudan aurait une portée théorique de 3000 kilomètres, soit la capacité d’atteindre la Corée du Sud ou le Japon. L’engin pourrait toucher des cibles à 4000 km en cas de charge légère, et donc, en principe, frapper Guam, île du Pacifique située à 3380 km de la Corée du Nord et où se trouvent 6000 soldats américains.

L’accès au complexe industriel de Kaesong, devenu un pion stratégique dans cette guerre des nerfs, restait fermé samedi matin, la Corée du Nord refusant depuis mercredi l’entrée du site aux Sud-Coréens qui s’y rendent quotidiennement pour y travailler.

afp

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 avril 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :