RSS

Archives du 6 avril 2013

Paris Match se fait l’avocat du diable des théories conspirationnistes….

Etrange que Paris Match ne nous parle pas du 11/09,normal me direz-vous,on a dèjà beaucoup trop de preuves qui accablent la version officielle,ils n’allaient pas s’y risquer,et pour ce qui est du Nouvel Ordre Mondial,c’est de notoriété publique,la plupart des dirigeants mondiaux ne s’en cachent même plus,souvenez-vous de Sarko….entre autres!

Les ZINZINS ne sont sûrement pas ceux qu’on croit,n’est-ce pas les journaleux….!

 

 

__________________________________________________________________________________________

 

Aux Etats-Unis, un sondage démontre la progression des théories conspirationniste dans l’opinion publique.

Obama l’Antéchrist et autres complots : un sondage fou, fou, fou

 

Un électeur Américain sur cinq croit que Barack Obama est l’Antéchrist, 37% sont convaincus que le réchauffement climatique est un « canular mondial », 28% pensent que la planète est dirigée par une élite secrète qui a pour but l’instauration du Nouvel Ordre Mondial. Voici quelques-uns des résultats d’un sondage très instructif sur les croyances conspirationnistes des électeurs républicains et démocrates aux Etats-Unis.

Cette grande enquête du Public Policy Polling s’intéresse à la répartition des théories du complot selon les opinions politiques. Sans surprise, les républicains sont deux fois plus nombreux que les démocrates -près de 50% contre 23%- à croire que le réchauffement climatique est un mythe savamment élaboré à des fins politiques et économiques.

Mais les doutes sur l’assassinat de JFK sont largement partagés. Toutes tendances confondues, ils sont 51% à remettre en question la version officielle. En revanche un « complot » parfaitement avéré, comme les mensonges de l’administration Bush sur les armes de destruction massives de Saddam Hussein, laisse toujours sceptiques les électeurs républicains : 73% continuent d’accorder foi aux déclarations de la Maison Blanche de l’époque.

Sur des sujets moins brûlants politiquement, on note la persistance de vieille lunes comme la mort de Paul Mac Cartney : 5% soutiennent mordicus que Sir Paul est décédé en 1966.

Quant au complot reptilien, ces lézards extra-terrestres qui auraient infiltré tous les cercles du pouvoir selon une théorie inventée par l’ancien journaliste sportif anglais, David Icke, il séduit 4% des électeurs.

«Je ne peux pas confirmer l’embauche d’un garde du corps extraterrestre»

Le principal enseignement de ce sondage est que la vision conspirationniste du monde n’est plus l’apanage d’une poignée de zinzins mais une composante indissociable des opinions politiques. Ce que Theodore Roosevelt appelait dans son autobiographie de 1913 la «lunatic fringe», la frange lunatique, a quitté les marges de la société américaine pour occuper le centre de l’échiquier politique.

C’est ainsi, qu’aujourd’hui, la Maison Blanche est obligée de démentir la présence d’un garde du corps extraterrestre parmi les membres du service de sécurité de Barack Obama. Le buzz est né de cette vidéo ci-dessous qui a fait le tour du web.

 

 

Filmée le 4 mars pendant une intervention du Président Obama devant le Comité Public des Affaires Israélo-américaines, elle montre le visage d’un agent du service de protection fortement pixélisé au point de le faire ressembler à un alien verdâtre.

Face à la rumeur persistante, la porte-parole du Conseil national de Sécurité, Caitlin Hayden, a dû se fendre d’un démenti au ton humoristique envoyé au magazine Wired : «Je ne peux pas confirmer l’embauche d’un garde du corps extraterrestre mais, en ces périodes de restriction budgétaire, tout programme de protection du président par des robots ou des aliens aurait été très certainement refusé.»

Mais, comme le remarquent les conspirationnistes, c’est à peine un démenti….

http://www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Actu/Obama-l-Antechrist-et-autres-complots-un-sondage-fou-fou-fou-475849/#.UWAcaSLeojg.facebook

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 avril 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Corées: des ambassades réfléchissent à une évacuation de Pyongyang

 

Les chefs de missions diplomatiques de l’Union européenne présents en Corée du Nord devaient discuter samedi d’une éventuelle évacuation en raison de l’aggravation des tensions dans la péninsule coréenne. Le site intercoréen de Kaesong restait fermé.

La Corée du Nord, qui a installé un deuxième missile de moyenne portée sur sa côte est, alimentant les craintes d’un tir imminent, a averti qu’elle ne pouvait plus garantir la sécurité des missions diplomatiques à Pyongyang à compter du 10 avril en cas de conflit.

Les chefs des missions diplomatiques de l’UE présents à Pyongyang devaient se réunir samedi « pour discuter d’une position commune et d’une action commune » concernant leur personnel diplomatique, a annoncé le ministère bulgare des Affaires étrangères.

Mais aucun pays ne semblait avoir de projet immédiat d’évacuation et certaines capitales estimaient qu’il ne s’agissait que d’une nouvelle manoeuvre nord-coréenne pour faire monter la pression.

 

 

Drone américain au Japon

L’armée américaine est de son côté sur le point de déployer un avion espion sans pilote sur une de ses bases au Japon, selon la presse nippone. Cette annonce intervient au moment où Pyongyang se montre de plus en plus menaçant à l’égard de ses pays voisins.

« Il a été confirmé que la Corée du Nord avait transporté en train, en début de semaine, deux missiles Musudan, de moyenne portée, vers la côte est, et les avait installés sur des véhicules équipés d’un dispositif de tir », a déclaré un haut responsable du gouvernement sud-coréen.

Le Musudan aurait une portée théorique de 3000 kilomètres, soit la capacité d’atteindre la Corée du Sud ou le Japon. L’engin pourrait toucher des cibles à 4000 km en cas de charge légère, et donc, en principe, frapper Guam, île du Pacifique située à 3380 km de la Corée du Nord et où se trouvent 6000 soldats américains.

L’accès au complexe industriel de Kaesong, devenu un pion stratégique dans cette guerre des nerfs, restait fermé samedi matin, la Corée du Nord refusant depuis mercredi l’entrée du site aux Sud-Coréens qui s’y rendent quotidiennement pour y travailler.

afp

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 avril 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

Séisme de magnitude 7.1,Papouasie N.Guinée

10-degree map showing recent earthquakes

Ampleur 7,1           répliques : 4.1 / 4.7 / 5.2 /
Date-Heure
Emplacement 3,532 ° S, 138,455 ° E
Profondeur 75.1 km (46,7 miles)
Région Papua, Indonésie
Distances 238 km (147 miles) de E Enarotali, Indonésie
256 km (159 miles) WSW de Abepura, Indonésie
272 km (169 miles) WSW de Jayapura, Indonésie
329 km (204 miles) WSW de Vanimo, la Papouasie-Nouvelle-Guinée

 

 

station PMG (Port Moresby, Papua New guinea

 

Un séisme de magnitude 7,1 a frappé samedi la province indonésienne de Papouasie, a annoncé le Centre américain de géophysique (USGS), provoquant un mouvement de panique dans la population mais pas de victime dans l’immédiat. La secousse n’a entraîné aucun tsunami, a précisé le centre d’alerte de tsunami du Pacifique.

« Le séisme a eu lieu sur terre, il n’y a pas de menace de tsunami », a aussi déclaré un responsable de l’agence de météorologie, climatologie et géophysique du pays, précisant: « nous n’avons reçu aucune information sur des dégâts ».

Le tremblement de terre a secoué la province à 13h42 (06h42 en Suisse) à une profondeur de 75 kilomètres, à 272 kilomètres ouest-sud ouest de la capitale de la province Jayapura, a précisé l’USGS. Localement, le séisme a été évalué à une magnitude de 7,2.

Scènes de panique

Certains habitants de la capitale se sont précipités dans les rues. « Je me suis précipité dans les escaliers pour sortir aussi vite que j’ai pu, craignant l’effondrement de l’immeuble », a raconté une jeune femme qui participait à une réunion au premier étage d’un hôtel de Jayapura lorsqu’elle a ressenti « une forte secousse ».

« Les lampes, les tables et les chaises se sont mises à trembler. Dans la panique, les gens ont poussé des cris pour faire sortir les autres de l’hôtel », a-t-elle ajouté. Suharjono, de l’agence locale de météo a expliqué que le séisme avait été fortement ressenti dans la ville de Mulia, dans le district de Puncak Jaya.

Ats

 

 

 
Poster un commentaire

Publié par le 6 avril 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 
 
%d blogueurs aiment cette page :