RSS

Délits d’initiés à Chypre : 4,5 milliards d’€ se sont envolés avant le blocage des comptes

21 Mar

 

« Certains savaient avant », c’est sous ce titre que le journal Phileleftheros évoque le scandale qui secoue Chypre.

 

 

Certains connaissaient les projets de taxation des dépôts bancaires. Et ils auraient fait des virements, à temps. 4,5 milliards d’euros envolés à l’étranger, la semaine dernière.

« Des enquêtes doivent être menées et des noms doivent être publiés, ceux de tous ces hommes d’affaires, politiciens, proches des politiciens, qui les jours derniers ont fait des retraits importants et peut-être transféré l’argent à l’étranger. » a affirmé Marinos Sizopoulos, du parti d’opposition Edek.

 

Le président Anastasiades a promis que si le parlement le réclame, il demandera une liste de noms, pas seulement pour les virements de la semaine dernière mais ceux des deux derniers mois.

Sources : Euronews / Le Journal du Siècle

 

Lire aussi:

L’Allemagne met en garde Chypre : Les banques pourraient ne jamais rouvrir « si les conditions de sauvetage sont rejetées »

Chypre : Medvedev menace de revoir la part de l’euro dans les réserves russes

 
9 Commentaires

Publié par le 21 mars 2013 dans BILLET D'HUMEUR

 

9 réponses à “Délits d’initiés à Chypre : 4,5 milliards d’€ se sont envolés avant le blocage des comptes

  1. realinfos

    21 mars 2013 at 13 h 23 min

    Chypre lorgne vers la Russie

     
  2. realinfos

    21 mars 2013 at 16 h 20 min

    Manif devant le parlement….
    En live ici:
    http://www.ant1iwo.com/livestreaming/

    Autres vidéos:
    http://prezatv.blogspot.gr/2013/03/blog-post_7830.html

     
  3. realinfos

    21 mars 2013 at 16 h 31 min

    Pierre Jovanovic sur la radio « Ici et maintenant »,spécial Chypre…..

    http://rim951.fr/?p=2422

     
  4. realinfos

    21 mars 2013 at 16 h 32 min

    La 1ère banque de Chypre veut un accord urgent pour éviter la ruine

    NICOSIE – Bank of Cyprus, la première banque de Chypre, a exhorté jeudi le gouvernement et les dirigeants des partis politiques à parvenir d’urgence à un accord avec l’Eurogroupe sur un plan d’aide pour éviter la ruine de l’île.

    L’économie de Chypre est au bord (de la ruine) et dans un état fragile, affirme la banque dans un communiqué. La prochaine étape pourrait marquer son salut ou sa destruction,, a-t-elle ajouté alors que le secteur bancaire de l’île est confronté à un risque d’effondrement dans les prochains jours.
    Afp

     
  5. lily

    21 mars 2013 at 18 h 23 min

    merci pr ces infos toujours intéressants!

     
  6. realinfos

    21 mars 2013 at 20 h 18 min

    SP abaisse la note de la dette de Chypre d’un cran, à CCC

    WASHINGTON – L’agence Standard and Poor’s (SP) a annoncé jeudi avoir abaissé d’un cran, à CCC, la note de la dette de Chypre à l’heure où le pays tente de négocier un nouveau plan d’aide avec ses créanciers de l’Union européenne et du FMI.

    Tout plan d’aide risque d’être impopulaire et difficile à appliquer dans un contexte de long et profond repli de l’économie (…). En conséquence, nous pensons que les risques d’un défaut sur la dette sont en train d’augmenter, écrit l’agence dans un communiqué. Afp

     
  7. realinfos

    21 mars 2013 at 21 h 59 min

    Chypre: le vote du Parlement sur un fonds de solidarité reporté à vendredi

    NICOSIE – Le Parlement chypriote a reporté à vendredi le vote sur des projets de loi instituant un fonds de solidarité et imposant une limitation des mouvements de capitaux pour éviter les retraits massifs à la réouverture des banques prévue mardi.

    Les députés ont dit avoir besoin de plus de temps pour examiner cette législation, un point clé du plan B que les autorités chypriotes ont jusqu’à lundi pour présenter à l’Eurogroupe en vue de sauver les banques et l’île de la faillite.

    Le fonds de solidarité nationaliserait les fonds de pensions d’entreprises publiques et semi-publiques, avec des obligations émises en échange de revenus futurs liés aux gisements de gaz naturel récemment découverts au large de l’île.

    Selon le texte de loi, l’objectif du Fonds de solidarité nationale sera d’apporter une assistance financière aux institutions, de promouvoir et contribuer à la capitalisation et la recapitalisation des institutions de crédit et de contribuer au financement de la République.

    En outre, une loi sur les transactions financières doit viser à imposer des mesures restrictives aux mouvements des capitaux, compte tenu de l’urgence de la situation et en vue de la sauvegarde de l’ordre public et de la sécurité. Afp

     
  8. Anonyme

    26 mars 2013 at 16 h 38 min

    sérieusement,qui n en aurait ps fait de mm? les bankiers st devenus fous? kils trouvent eux mm l antidote aux malheurs kils créent.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :